Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Jean-Philippe03

Valérie . Une soirée au restaurant . (Texte No 2)

Recommended Posts

:D :D:D:D:D:D:D:D:P:D:D

Ma seconde aventure avec Valérie .

Episode No 2 .

Premier rendez-vous .

Ce samedi de la mi février , Valérie et moi avions rendez-vous devant le restaurant "La diligence" , dans la vieille ville .

J'avais garé la voiture dans une rue adjacente . J' étais là pour dix neuf heures trente .

La jeune fille arriva quasiment à la même heure . Nous nous fîmes la bise . Nous étions visiblement très heureux de nous revoir .

Vêtue d'un manteau noir , d'un pantalon noir , chaussée d'escarpins noirs à talons hauts , ses longs cheveux pendaient sur ses épaules . valérie était belle et séduisante .

Sur notre demande , le serveur nous installa à une table retirée , dans le fond de l'établissement . Une banquette en angle nous permettait de nous assoir l'un à côté de l'autre .

La jeune fille sur ma gauche . Un grand ficus , aux feuilles magnifiques et touffues nous dissimulait , en partie , à l'ensemble de la salle .

Valérie me parla de son travail de serveuse , dans le salon de Thé où je l'ai rencontré . Elle me parla de ses études . C'était une situation professionnelle provisoire qui durait depuis deux ans . Situation pesante . La jeune fille me racontait sa rupture amoureuse de l'été dernier . De son amour pour cet homme qui restait encore vivace , malgré elle . Je lui racontais un peu de moi .

Après une entrée délicieuse , composée d'un assortiment de crudités , nous dégustions un repas de fruits de mer tout aussi remarquable . Nous devisions , mêlant l'humour et les choses plus sérieuses .

Vers le milieu du repas , je sentis la main de Valérie sur ma cuisse gauche . Cela me procura un frisson . Doucement, sa main remonta jusqu'à mon sexe . Là , elle s'attarda longuement . Provoquant une érection .

Je regardais avec une grande attention autour de nous . Il était environ vingt heures quarante cinq . Personne ne nous apportait la moindre attention . Le couple le plus proche ,sur notre droite , préoccupé par une conversation inaudible , ne regardait que rarement dans notre direction . Il était impossible , à qui que ce soit , de voir sous notre table .

J'ouvrais ma braguette . Avec peine je sortais mon sexe dur et turgescent . Valérie s'en saisit immédiatement . La jeune fille gardait sa main immobile , se contentant de serrer sa main avec un rythme régulier . Nous avions terminé notre repas .

J'étais terriblement excité , là , assis dans ce restaurant , la braguette ouverte , à me faire toucher . Valérie semblait très excitée , me regardant d'un air amusé . Entre son pouce et son index , elle triturait la peau de mon prépuce . Quel bonheur de n'être pas circonçis . Je savourais cet instant et cette caresse .

Passant à mon tour ma main sous la table , je la posais sur la cuisse de la jeune fille . Je remontais doucement vers son sexe . Je la fixais dans les yeux . Quelques battements de cils trahissaient le trouble qui envahissait Valérie .

A présent , mes doigts entre ses cuisses , j'imprimais à ma main gauche un mouvement de pression , lent et régulier .

La situation perdurait depuis quelques minutes . Le serveur arriva pour débarasser notre table et nous apporter la carte des desserts . Rapidement , nous posions nos mains sur la table . Sans doute repérés quand même ...

Dès que l'employé eut le dos tourné , nos mains retournaient à leurs activités masturbatoires . Je tentait d'ouvrir le pantalon de Valérie . Elle retint mon geste en disant : < Pas ce soir , petit problème de fille .> < Ah ! Mince , pas de chance ! > fis-je . Je me contentais donc d'en rester à la caresse , au travers du tissus du vêtement .

Restant vigilants , nous guettions le retour du serveur avec nos coupes glaçées . Ce dernier ne tarda pas . Dès son départ , nos mains se précipitaient sous la table . Reprenant leurs mouvements rythmés .

Les doigts de Valérie , tripotant la peau de mon prépuce , provoquaient un écoulement de liquide séminal . J'avais peur que des traces en persisteraient autour de ma braguette .

A présent que le dessert était terminé , Valérie se mit à imprimer un lent mouvement de va et vient à sa main droite . Entre le pouce et l'index , délicatement et lentement , en appuyant de façon régulière , elle me masturbait . Prenant soin de ne pas me décaloter . Contrôlant bien la chose . Une attention que les "connaisseurs" apprécient ...

Ce qui rajoutait à l'excitation , était cette façon qu'avait Valérie de faire tout cela avec une discrétion absolue . Continuant à converser de choses et d'autres .

Je demandais l'addition . La jeune fille retira sa main . Je fermais mon pantalon . Mon sexe était trempé . J'avais chaud . Je me réjouissais de retrouver un peu d'air frais .

Une fois dehors , Valérie se précipita contre moi et m'embrassa avec fougue , me disant : < Tu as été remarquable de discrétion et de retenue ! > Elle fouillait ma bouche avec sa langue . Mon érection reprit de plus belle . Se cambrant contre moi , la jeune fille pouvait en apprécier la dureté .

Valérie me proposa un tour dans les rues de la ville . Malgré le froid vif , les éclairages et l'ambiance invitaient à la découverte . Il était vingt et une heure quarante cinq .

Valérie me poussait , en riant , dans chaque recoin , pour me toucher le sexe et m'embrasser .

Nous arrivâmes dans un square . Je l'entraînais dans les fourrés . Le lieu était désert . De temps à autre , dans le lointain , un éclat de voix ou le bruit d'un moteur . J'ouvrais la tirette de mon pantalon . Je sortais mon sexe . Il était trempé . Valérie s'accroupit .

Je pouvais sentir l'incroyable douceur de sa bouche , chaude et douce , se refermer sur mon sexe . Cette sensation est sans doute une des plus sensuelles qu'un homme puisse connaître . Il me fallait lutter pour ne pas tomber en arrière . Je fermais les yeux , savourant la sublime caresse ...

Je pouvais ressentir les douces suçions jusqu'au plus profond de mon être . Je sentais Valérie goûter , avec saveur , mon intimité masculine . Je sentais sa langue titiller l'ouverture de mon méat , aspirant , suçant , enfonçant ma virilité dans sa bouche , se retirant doucement pour n'en garder que l'extrémité entre les lèvres .

Valérie restait sans bouger . Savourant ma substance au fur et à mesure de son écoulement . Parfois , j'imprimais à mon bassin , un léger mouvement de va et vient . Je contractais mon sexe . Ce qui avait pour effet de répandre du jus . La jeune fille gémissait tout doucement . Parfois , sa respiration devenait forte et rythmée . Je la sentais se concentrer sur ce qu'elle était entrain de déglutir .

Je prenais sa tête entre mes mains , d'un geste doux et sensuel . Je me retirais de sa bouche . La saisissant par les épaules , je l'invitais à se relever . < Aïe , mes jambes ! > me fit-elle < j'ai des "fourmis" ...> . Je posais ma bouche sur ses lèvres humides . Sa bouche sentait le sperme . < Veux-tu continuer dans la voiture , il fait si froid ! > proposais-je . < Oui , je veux bien . Mais il faudra rouler pour faire fonctionner le chauffage > fit-elle en se serrant contre moi .

Sur le chemin du retour , nous marchions vite . Au bout d'une dizaine de minutes , nous étions arrivés à ma voiture . J'allumais le contact et démarrais . Je prenais la direction de la montagne , à droite , en sortant de la cité . Au bout de quelques kilomètres , l'espace intérieur du véhicule devenait agréablement chaud .

Valérie ouvrit mon pantalon , se saisissant de mon sexe . Je roulais lentement sur une route sinueuse qui menait au col de F. Là , pendant que je conduisais , je pouvais sentir la délicieuse suçion sur mon sexe . Il était très excitant de me concentrer sur la conduite et la route ainsi que de ressentir cette fellation .

La bouche de Valérie était si douce , que j'avais l'impression d'avoir mon sexe dans de la purée . Que l'on m'excuse cette métaphore culinaire et absurde , mais je n'ai pas d'autres définitions pouvant traduire la sensation . DIVIN ...

Nous arrivâmes au col . Là , une auberge était encore ouverte . Je garais la voiture sur le parking . Il y a vait cinq ou six autres véhicules . Je proposais à Valérie de prendre un verre . La jeune fille , se redressant , la bouche humide , regardant autour d'elle , me fit : < On est déjà arrivé ? Ok ! Allons-y , j'aime bien cet endroit . >

Nous sommes entrés dans la petite auberge de montagne . A cette heure , vingt trois heures trente , il y avait encore une dizaine de personnes pour regarder et écouter un trio de Jazz manouche . Superbe ! Même si la soirée touchait à sa fin ...

Devant un chocolat chaud et fumant , nous devisions , amusés et dans notre "bulle" . J'avais mon sexe congestionné , au fond de mon pantalon , qui me faisait penser à ce que je venais de vivre . Valérie était là , si belle , assise à mes côtés .

Un véritable moment de grâce . Elégiaque ...

L'orchestre arrêta sa prestation vers minuit . Nous décidâmes de redescendre . Valérie devait assurer son service au salon de Thé , demain matin , dimanche , jusqu'à midi .

Sur le chemin du retour , la jeune fille recommença à me sucer . J'ai eu le bonheur de rencontrer et de vivre avec des femmes qui aimaient ça . Mais je dois admettre que là , c'était une véritable sublimation .

J'arrivais dans la rue où était garée la voiture de Valérie . Je stationnais derrière le véhicule . Fermant les yeux , je lâchais mon sperme . Une éjaculation démentielle .

J'apprécie de faire durer . Je peux le faire des heures . Mais je dois avouer que là , ce fût la limite entre l'arrêt cardiaque et le basculement dans la démence ...

Valérie me proposa de venir prendre mon petit déjeuner , au salon , d'ici une bonne nuit de sommeil . Elle m'embrassa et me fit , amusée : < Je ne sent plus ma machoire ! > :D

Je rentrais chez moi , épuisé . Je m'écroulais dans mon lit comme une masse inanimée ...

:D:D:twisted::D:D:D:D:D:D:D :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

superbe recit

tu as du etre aux anges avec une femme comme ca

:twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.