Aller au contenu

Question

Ca m'est arrivé aussi il y a quelques années... Soirée coquine, on s'amusait à se chauffer un peu et du coup ca s'est arrêté beaucoup plus tôt que prévu! Grosse excitation, trop de frottement, manque de lubrification et crac! Tout comme pour les autres du sang partout, une petite douleur de picotement mais surtout un bon saignement et une bonne panique. Je me suis senti désemparé... Ma compagne a assuré ce jour là, elle a bien réagi et m'a direct emmené aux urgences... Le frein était totalement rompu, ils m'ont fait une anesthésie locale (aouch!) et des points... De mémoire, ça a pris un plus que deux semaines pour moi pour reprendre une activité normale, plutot 3 ou 4! (j'étais même retourné voir un spécialiste parce que je trouvais le temps long) Je me souviens que ca s'était redéchiré un peu à cause d'un rêve un peu trop chaud;-) mais sans gravité et ça avait cicatrisé tout seul. Bref au bout d'un petit mois, retour à la normale, enfin avec quelques sensations en plus!!! Dans mon cas, il est très facile de me stimuler en me titillant à l'endroit précis où ca a lâché! Tu seras surement hésitant sur les premiers rapports de par l'appréhension mais les picotements disparaissent petit à petit...

Alors prend ton mal en patience, tout va revenir dans l'ordre;-) Je sais c'est plus facile à dire qu'à faire mais regarde un bon épisode des bisounours avant d'aller te coucher ça t'évitera les rêves érotiques déjà! lol

Bon courage l'ami !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

2 réponses à cette question

Messages recommandés

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.