Aller au contenu
quebecois

Kidnapper un ange

Messages recommandés

Dame très chère,

N`est-ce pas merveilleux de volé au temps des secondes ? Le stylo, prison de mes pensées, l`encre, la clef de mon imagination, je m`évade en mettant à jour, les futurs souvenirs. Je me glorifie lorsque vos yeux boivent mes mots. Je brise ainsi les silences qui m`accablent.

Pourrais-je atteindre un age vénérable ? La colère des Dieux atteindra son paroxysme lorsqu`ils compteront les anges. Ils vous chercheront. Être, un kidnappeur devant l`Éternel, n`est point une bonne idée.

Diaboliquement je rêve de vous. De l`instant où vous serez mon otage volontaire. Votre peau encore humide de la douche, vous enfilez vos vêtements. Vous n`avez pas franchit le seuil de la porte, que vos yeux côtoieront la noirceur sous le bandeau. Vous voilà, poignets liés au lit. Vous avoir à ma merci, à la merci de la tendresse, de l`amour.

Votre supplice érotique s`éclos lorsque je défleuris les boutons de votre chemisier. Le moindre petit souffle, fabriquera une onde de frisson. Ma bouche qui vogue sur votre ventre houleux. Mes doigts redessinent tendrement vos magnifiques courbes. Votre chair caresse mes mains. Vos seins qui s`arrondissent, vos mamelons qui s`amplifient, ma bouche qui agace votre peau dentellière. Ma langue irrigue la cime, mes lèvres sucent, mes doigts les pétrissent, je les mordille.

Je soulève votre jupe, nos souffles s`harmonisent dans le silence. Mon index effleure le satin de votre petite culotte. Ma bouche sur le tissu, mon souffle gribouille vos lèvres féminines. Votre petite culotte se teinte d`humidité. Sans force, mon poing étire la fibre, votre clitoris se satine. Ma bouche plus chaude, plus gourmande, plus près, répond à l`écho de votre excitation. Votre perle trésaille comme un bouchon de liège s`éclipsant d`une bouteille de champagne. Je m`enivre de vous, ma langue poursuit le tendre filet qui s`évade, l`arrête sur votre anus.

Haut les jambes, à la pointe de mon pistolet buccal. Je trouble votre corps, j`affole le mien. Je veux être enchaîné au cachot de vos pulpeuses lèvres. Détenu, mon compagnon de cellule vibre. Il trouve refuse dans votre lézarde mouillée, créant un remous jusqu`à vos lèvres. Nos excitations se font la malle, mon effluve éclabousse vos seins. Condamner, je retourne à votre pénitencier. Vos lèvres me sanctionnent à la mort.

Ma muse, avant notre rencontre, je survivais à la vie, grâce à vous et à la bénédiction de votre amour, je vis la vie. Qu`ils me pardonnent d`avoir kidnapper un ange.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Rhoooooo je découvre les premiers textes de FI

Et trop joli I like

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Qu'une seule chose à dire : Ecriture angélique dans toute sa beauté

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.