Aller au contenu
silent

Mes premiers émois sexuels

Messages recommandés

Hello à tous,

Bien avant avoir gouté à la délicieuse bouche de ma meilleure amie (cf voir le topic qui porte ce titre), j'aimerais me remémorer avec vous les prémices de ma sexualité.

Nombre d'entre nous ont connu leurs premiers émois avec leur cousin / cousine, et c'est également mon cas. Enfin pas exactement une cousine, mais quelqu'un que je considère comme telle, la fille d'amis de longue date de mes parents.

J'ai toujours connu la petite Solène, qui a un an de moins que moi, et on s'amusait beaucoup ensemble à chaque vacances.

Jouets, Lego, jeux vidéo, tout ce que des gamins peuvent partager. Solène est plutôt du genre garçon manqué, même si elle a de jolies formes et une grande chevelure ondulée : aussi c'était mon pote, et jamais nos sentiments ont été ambigus.

Mais allez savoir pourquoi, vers douze-treize ans, certaines de nos activités sont devenues moins....innocentes.

Attention, que personne n'y voie l'apologie de la pédophilie de près ou de loin, on était juste deux gamins qui se découvrent.

Tout a commencé avec une série de photos virtuelles, j'étais le photographe, elle était la pin-up.

On se prenait au jeu, et après avoir vu des magazines osés trainer quelque part, les séances devenaient chaque fois de plus en plus dénudées.

Cette fois, Solène était en sous-vêtements devant moi, et même si je ne savais pas bien ce qu'on faisait, cette situation nous excitait énormément tous les deux.

- Allez, pas cap de te mettre toute nue !

- ça va pas non, t'as qu'à le faire toi !

- Moi je suis le photographe, il me faut du scoop !

Et à force de blagues et d'insistance, je vois la volonté de ma "cousine" flancher, et son soutien-gorge dévoiler sa petite poitrine déjà un peu formée. Découvrir ces petits tétons délicieux, quel émoi ! Je détaille leur forme, leur texture. J'ai envie de les toucher, mais avant même d'envisager cette option, à ma plus grande surprise, je vois la culotte de coton baisser le long de ses fesses

La timide s'est mise dos à moi. Son petit cul rebondi et bien ferme me nargue, son petit slip dévoilant la moitié de la raie de ses fesses.

Intimidé je reprends le jeu de peur qu'elle ne s'arrête. Clic clac, je change d'angle, je lui dis qu'elle est belle.

Et c'est vrai.

Elle se tourne alors lentement vers moi, fais glisser très lentement le bout de tissu qui cache encore le peu d'intimité qui lui reste. Un peu par jeu, un peu par pudeur, son mont de Vénus se dévoile millimètre par millimètre et ce que je découvre me laisse sans voix...

à suivre :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ah, les petites histoires entre "cousins", la suite!!!! :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avais déjà vu des sexes féminins dans les magazines qu'on feuilletait en cachette avec les copains, mais en voir un en vrai était bien diffèrent.

Une petite touffe de poils clairs menaient droit à une petite fente, encerclée par deux renflements roses et tendres. C'était magnifique et très érotique.

Je n'osais plus parler, j'avançais lentement la main. Elle eut un léger mouvement de recul mais me laissa faire finalement.

C'était comme je l'avais imaginé : chaud, doux, accueillant.

Je m'accroupis et découvris cette odeur particulière. Mon visage était à quelques centimètres de son intimité dont je ne pouvais détourner mes yeux.

Alors elle s'assit sur le bord du lit et j'en découvris encore plus. La petite fente s'ouvrit légèrement et je découvris son clitoris, tandis qu'une autre fente s'ouvrait, et laissait apercevoir ses entrailles. C'était divin, et bien distinct car le petit duvet de poil ne cachait pas grand-chose.

Je n'osais pas toucher ce trésor, mais je pouvais sentir pour la première fois de ma vie ce parfum, l'odeur d'une chatte. J'aurais voulu respirer ça toute la journée, mais le jeu prit fin subitement quand on nous appela pour manger.

C'était la fin des vacances, et on n'eut pas le temps de remettre ça, mais chacune de nos visites étant séparées de quelques mois, les choses allaient devenir de plus en plus corsées à mesure que nous grandissions.

La prochaine fois, ce serait à elle de découvrir le contenu de la bosse de mon pantalon, et un peu plus encore...

à suivre :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité bubulique

Tu m'as excitée avec ton histoire :twisted:, chapeau...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.