Aller au contenu
Jean-Philippe03

Nathalie dans les ruines du vieux chateau ...

Messages recommandés

:aime: :aime::aime::aime::aime::aime::aime::aime::aime::aime::aime::aime:

Deuxième mardi de janvier .

Nathalie dans les ruines du chateau .

Nathalie m'avait invité à manger chez elle , ce mardi , vers treize heures . Un délicieux gratin de pâtes , accompagé d'une excellente salade . J'avais emmené le dessert . Mille-feuilles et éclairs au chocolat .

Par mail , la veille , Nathalie m'avait exprimé le désir de vivre des "situations" , dans les ruines d'un chateau . Une ancienne citadelle du XII éme siècle , perchée sur les contre-forts du massif montagneux , à une dizaine de kilomètres .

Après le repas , nous prenions ma voiture pour nous rendre aux ruines . Une petite demi heure de route et , vers quatorze heures trente , nous étions sur le parking , sous les murs des remparts .

Il y avait là deux autres voitures . Une légère brume donnait au paysage un certain romantisme digne d'un roman Arthurien .

Nathalie , vêtue comme à son habitude , d'une jupe sombre , d'un pull sur un chemisier , de collants sombres et d'une bonne veste d'hiver , chaussée de mocassins à petits talons , marchait à présent sur le pont de pierres , qui menait à l'intérieur de la forteresse .

Nous sommes entrés dans une vaste cour . Autour de nous , de vieux murs , souvent à demi écroulés , formaient le décorum parfait d'un roman de chevalerie . Nous avisions un escalier , en mauvais état , qui montait sur une plate-forme , au bas des ruines du donjon .

Nathalie se touchait le sexe , au travers du tissus de sa jupe , avec insistence . < Je me prépare > me fit-elle , avec ce sourire désarmant qui me laisse une certaine nostalgie de cette période ...

Arrivés sur cette partie située en hauteur , nous avions une vue d'ensemble sur la cour du chateau . Là , plus bas , un homme d'âge mûr , prenait des photographies . Plus loin , un couple scrutait les fondations d'un ancien corps de garde .

Nathalie , me fit igne de la suivre . La jeune fille , se plaçant à demi dissimulée derrière un pan de mur , descendit sa culotte au dessus des genoux et s'accroupie . Je pouvais constater que ses bas , s'arrêtant en haut des cuisses , étaient retenues par un porte-jaretelle noir .

Nathalie , sortant rapidement un gode de son sac à main , se l'introduisit doucement dans l'entre-jambes . Je me dissimulais derière le pan de mur , gravissant quelques marches qui me permettaient de voir la scène d'en haut .

Passant la tête au dessus des pierres , je pouvais voir monter le photographe , le long de l'escalier . Nathalie , jambes écartées , tête penchée vers le sol , imprimait un léger mouvement à son bassin .

L'homme , arrivé en haut de la plate-forme , "tomba" sur le spectacle . La jeune fille , faisant semblant de ne pas s'en apercevoir , continuait son mouvement masturbatoire .

Il y eu un moment de silence . L'homme observait ce qui se passait .

Au bout de deux ou trois minutes , l'inconnu lança : < Bonjour > . La jeune fille , faisant semblant d'être surprise , leva la tête et dit : < Bonjour ! Oh ! Excusez-moi > .

L'homme fit encore :< Mais il n'y a pas de mal ! C'est bon ? Je peux prendre une photo ? >

Nathalie , se redressant , laissant le gode en place , fit : < Non , non , pas du tout , excusez-moi , mon ami est quelque part dans le chateau > .

La jeune fille , debout à quelques mètres de l'inconnu , la culotte aux genoux , jambes écartées pour que cette dernière ne glisse pas au sol , resta ainsi , amorçant une conversation .

De l'endroit où je me trouvais , je ne pouvais pas percevoir la totalité des échanges . Mais , au bout de deux à trois minutes , le gode tomba du sexe de Nathalie . Rebondissant sur la culotte avant de tomber sur les cailloux du sol .

Je pouvais deviner l'embarras et la confusion de l'homme . Ce dernier commençait d'ailleurs à bafouiller . Entraînant une certaine hilarité chez Natahlie .

La jeune fille s'accroupie à nouveau pour ramasser l'objet . Elle resta ainsi , face à l'inconnu . Rangeant le gode dans son sac à main après l'avoir essuyé avec un mouchoir en papier .

Pour éviter tous problèmes éventuels , je me mis à appeler < Catherine ! Catherine ! Où es-tu ? > Je descendais lentement l'escalier . Nathalie se redressa et remonta sa culotte .

L'homme , faisant demi-tour , lança un < Bonne journée et merci > .

Lorsque nous étions seuls , Nathalie se précipita dans mes bras et me fit < ça n'a jamais été aussi bon > . Je la serrais contre moi . Nous faisions encore un tour dans les ruines .

Arrivés sur un ancien mur de chemin de ronde , nous pouvions voir le "photographe" . Ce dernier s'était placé dans l'angle d'un muret . Il semblait se toucher .

Nathalie me fit < Attends-moi là , je reviens > .

La jeune fille devalla la petite pente de terre et de gravas . Elle se mit à marcher en direction de l'homme . Arrivée à une dizaine de mètres , Nathalie lança : < Vous aussi ? > .

L'homme , braguette ouverte , sexe dans la main droite se tourna en direction de la jeune fille . Il regardait partout autour de lui , tout en se masturbant . Très rapidement , il éjacula . De là où je me trouvais , je ne pouvais voir que les spasmes de l'orgasme . Il devait avoir compris notre manège . Il fit un geste de son index levé , qu'il agitait comme une pour une sentence .

Nathalie , faisant demi-tour , lança < Au revoir et bonne fin d'après-midi > .

De retour à la voiture , Nathalie me remercia pour ce moment de complicité . Visiblement , cette aventure avait dû être plus sublime que les précédentes . < Je veux me terminer ! Tu veux bien ? > . La jeune fille , pendant que je descendais la route , se masturbait . Je pouvais sentir son souffle sur ma joue , lorsqu'elle tournait sa tête dans ma direction ...

Nous avons terminé l'après-midi , chez elle , dans son petit studio , devant un délicieux chocolat chaud ...

Vers dix-huit heures trente , je la laissais .

Vivement mardi prochain ...

:aime::aime::aime::aime::aime::aime::aime::aime::aime::aime: :-D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une autre !!!!

Vraiment très bandant.

Ce qui me surprend c'est que tu ne te masturbes pas devant elle. Moi je n'aurai pas pu me retenir.

J'attends la suite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Juste une question ? Elle le fait toujours avec toi ou ça lui arrive de le faire seule ? Je te demande ça parce que, étant une femme, je vois le coté dangereux de la chose. On ne provoque pas impunément un homme en pensant que ça va toujours bien ce passer. Ne joue t elle pas avec le feu ? Même si c'est stimulant, ça reste dangereux.

Mais bon, ce n'est que mon avis et cela n'engage que moi. :aime:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:aime: :aime::aime::aime::aime::aime::aime::aime::aime::aime::aime:

Chers amis ,

Je suis un véritable libertin .

Donc un parfait gentleman .

Il n'a jamais été question de se laisser aller à des actes inconsidérés dans cette relation .

Tout ce que nous avons réalisé , Nathalie et moi , a toujours été consciencieusement préparé . Scénarisé .

Avec cette formule , le plaisir atteind les limites du paroxisme .

Nous avons privilégié les aspects cérébraux que procuraient ces situations torrides .

Mais , je tiens à te rassurer ! Nous avons pris la peine de nous offrir deux soirées de masturbation . Confortablement installés sur un canapé et un fauteuil . L'un en face de l'autre . Nous arrêtant régulièrement pour déguster de délicieux petits gateaux concoctés par sa maman . Nous racontant nos sublimes aventures .

En espérant avoir répondu à ta légitime interrogation .

Cordialement .

Nathalie , pour éviter tous risques que ces choses peuvent engendrer , est toujours accompagnée ...

Ce serait folie de faire n'importe quoi ! Tant de mâles pensent avec leur sexe ...

:aime::aime::aime::aime::aime::aime::aime::aime: :aime:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis séduit à la fois par l'impeccable qualité de prose et par l'exquise sensualité du scenario.

D'abord, je m'étais demandé "mais comment peut-il rester de marbre à ce délicieux spectacle?".

Pui, à la réflexion, j'ai compris votre jeu, et le subtil plaisir qui en découle, charnel et cérébral.

Alors, je peux dire "il en a de la chance, de partager de tels moments avec une telle femme".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:-D :(:-D

C'est vrai que je suis pafaitement conscient du privilège .

Ma complice du moment l'était également .

Nous en avons longuement débattu .

Tout cela remonte à presque un an et demi . Pas une journée sans que j'y pense .

Je serais prêt à me damner pour retrouver une telle "amie" .

Merci pour vos appréciations .

:(:aime: :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci.... c'est pas mal ces histoires....

mais pourquoi donc il ne m'arrive rien de tel ??? :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.