Aller au contenu
Invité Anonymous

Pas vu mais bien vécu

Messages recommandés

Invité Anonymous

On a fait connaissance sur CI puis on a discuté sur msn. On a appris à se connaitre, on a parfois rigolé ensemble, on a parfois cafardé ensemble mais on a toujours pris plaisir à se découvrir (au propre comme au figuré) toujours davantage. Puis un jour on a pris la décision de se rencontrer mais pas n'importe comment.

En effet on se connaissait déjà bien, si bien que même des gens que l'on fréquente depuis des années nous semble moins proche et moins au courant de notre intimité. On décide donc de se voir uniquement pour avoir des rapports physiques, pas besoin de papoter autour d'un café ça on le fait quasiment tous les jours depuis des mois.

Le jour J arrive on a rendez vous place de la madeleine à Paris en face de Fauchon, je dois être à pied et elle en voiture, voilà le deal. J'attends sur le trottoir, mes mains moites dans les poches, la bouche un peu pateuse et mon coeur bat la chamade à chaque passage d'une clio grise qui doit être sa voiture( elle aurait pas pu avoir une twingo rose avec des pois rouges, ça m'aurait éviter toutes ses montées d'adrénaline).

Ca y est la voilà, au premier coup d'oeil j'ai su que c'était elle, elle roule à 20 km/h en regardant partout comme si quelqu'un avait dit au loup. Plutot que de me jeter sur la voiture, c'est pas l'envie qui me manque, je la laisse arriver à ma hauteur. Dès qu'elle m'aperçoit je vois qu'elle est dans le même état d'excitation que moi, elle ouvre la porte et me dit monte ce que je fais aussitot.

Une fois dans la voiture, il y a un blanc comme jamais y a eu, mais à y réfléchir après coup, je suppose que c'était un peu volontaire de sa part. Elle s'arrête sur une place de livraison un peu plus loin et me dit : " olive je vais réaliser ton fantasme " elle prend un grand foulard qui était posé aux places arrières et avant que j'ai pu dire quoique ce soit me le passe sur les yeux. J'étais déjà pas bien fier, mais pendant 30 secondes ce fut bien pire. Je reprends mes esprits, et elle reprend la route.

Alors ou tu m'emmène lui dis je

Au septième ciel bien sur tu me prends pour qui, me répond elle

Mais en attendant je voudrais que l'on garde le silence conclut elle

A partir de ce moment là les secondes m'ont paru des minutes et les minutes des heures. On a du sortir de Paris, enfin je pense, je ne le saurais jamais sans doute, puis d'un seul coup la voiture s'est arrêtée.

Je l'entends sortir de la voiture, puis ouvrir ma portière, elle me fait sortir et me guide dans ce qui pourrait être un parking. On franchit une puis deux portes, un ascenceur, puis nous marchons sur de la moquette épaisse. Ca ne sent pas comme dans un bureau, ni un hotel j'ai plus l'impression qu'on est dans un musée. Elle me fait asseoir dans ce qui me semble être un canapé. J'entends des voix, pas à 3 m mais pas non plus à 200M.

Elle me dit : Patiente un peu ça va devenir vraiment amusant

Je m'appretais à lui répondre quand elle pose délicatement son doigt sur ma bouche en me sussurrant chuuuuuut.

J'entends quelqu'un qui se déshabille, mon excitation monte d'un cran en deux temps trois mouvement...

Elle me glisse laisse toi faire, quelqu'un monte sur le canapé, et un sexe masculin vient se placer devant ma bouche. N'ayant jamais eu de rapports avec un homme, je suis surpris mais respecte les consignes. J'ouvre la bouche et laisse ce sexe pénétrer ma bouche avec délicatesse, ma langue sort timidement et commence à gouter ce gland légèrement humide.

Pendant ce temps, je sens que quelqu'un me déshabille, fait descendre mon pantalon, puis mon boxer. Et mon sexe se retrouve aussitot engloutit par une bouche experte.

Ma bouche qui s'occupait timidement du sexe masculin devient de suite beaucoup plus gourmande et dévore maintenant la verge bien raide avec passion. Ma main droite attrape cette queue avec vigueur et accompagne chacun des va et vients pour donner plus d'empleur au mouvement. Ma main gauche a attrapé la tête de la personne qui m'administre une fellation pour accompagner son mouvement.

D'un seul coup tout s'arrête la verge s'en va, et la bouche aussi.

La suite plus tard :welcome: :bisou:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ah les clio grises !!! :welcome:

bon la suite c'est pour quand ? :-D

le début est prometteur d'un truc sympa !!! :bisou:

allez viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiitttttttteeeeeeeeeeeeeee !

j'ai les yeux de mon écran qui rougissent ...

et les touches du clavier qui s'humidifient ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonymous

Plus personne s'occupe de moi, je m'occupe de personne un sentiment de profonde solitude commence à m'envahir quand, commençant enfin à retrouver mes esprits, j'entends des bruits me rappelant la respiration haletante d'une femme et d'un homme.

Je me concentre et je n'entends pas que deux personnes mais plusieurs, étant toujours privé de la vue, je me lève gauchement, m'appuyant sur l'accoudoir du canapé quand une ferme et douce main vient me plaquer dans mon fauteuil.

Une voix douce et familière me dit doucement : " le début te plait, la suite te comblera.

Je sens que mon amie intime, maintenant, de CI se retourne, ses cheveux venant frôler mon visage, et commence à exciter mon sexe en se frottant dessus. Elle l'attrape et le glisse au fond d'elle. C'est dans l'antre humide et chaude que ma queue pénètre. Elle commence à onduler, effectuer des va-et-vient lents mais profonds. Mon pubis venant parfois se confondre avec ses fesses charnues. Accélérant le rythme, elle n’est pas loin de provoquer chez moi un orgasme à la fin salutoire mais aussi légèrement frustrante.

Elle extrait mon sexe au moment le plus opportun et décide enfin de me laisser davantage de mouvements en me demandant de sortir du canapé.

Je la sens se mettre à quatre pattes et me demande de venir la préparer doucement à une sodomie. Je tâte, caresse, découvre son corps avec mes mains, ayant eu réussit à me repérer dans l'espace, je commence par laisser mes mains découvrir chaque recoin de son postérieur.

Ayant un peu plus d'assurance ma bouche se mêle à mes mains, et son anus fait connaissance avec un doigt, puis deux, puis enfin ma langue avant de sentir mon sexe se frayer un passage dans cet étroit passage.

Le désir, puis l'excitation ou peut-être les deux me font sortir de ma réserve du noir, et les va-et-vient de mon sexe dans ses fesses pourraient paraitre sauvages.

Ma partenaire a maintenant les fesses bien en l'air, sa joue reposant sur la moquette, et pousse des cris de plus forts au rythme des allers retours.

N'en pouvant plus j'éjacule au fond de ses fesses et je m'écroule dans la foulée à ses côtés.

Elle vient m'embrasser tendrement, nos salives se mêlant après tant de plaisirs charnels. Me laissant aller à ses baisers et ses tendres caresses je me retrouve à plat ventre. Profitant de l'après orgasme avec bonheur, je profite de ses caresses dans mon dos, en faisant abstraction de l'environnement, pourtant encore inconnu.

Une voix d'homme me sort de ma torpeur : Ca va les tourtereaux, dis donc beau gosse t'as un beau petit cul. A peine le temps de reprendre pied, je sens une main virile me saisir par les hanches et me redresser le bas ventre.

Un liquide froid commence à couler entre mes fesses. N'ayant jamais été sodomisé, je vais pour protester quand mon amie reprend ses baisers. Au moment où ils deviennent fougueux, je sens un sexe large et dur forcer mon anus. Il offre une si piètre résistance qu'un grand râle sort de ma bouche sans aucune possibilité pour moi de dissimuler mon plaisir immédiat.

L'homme devient de plus en plus sauvage, mes forces me quittent, mais le plaisir est de plus en plus intense. Il inonde rapidement mon anus de son sperme chaud en enserrant mes fesses comme de la vulgaire guimauve. Je m'écroule sur le plancher ayant l'impression d'avoir couru un marathon en tong.

J'ai sombré alors dans un demi-sommeil dont je suis réveillé par ma charmante accompagnatrice pour me dire qu'il faut rentrer. Sur le trajet du retour, un sourire béa illumine nos deux visages sans qu'un seul mot soit échangé. Une fois arrivés Place de la Madeleine, elle m'ôte ce bandeau qui ne m'aura pas quitté de la soirée, me remercie d'avoir joué le jeu jusqu'au bout s'approche pour m'embrasser. Je glisse plus rapidement ma bouche à la hauteur de son oreille et lui dit la prochaine fois c'est moi qui t'invite. Je l'embrasse dans le cou et quitte la voiture prestement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très chaud récit :welcome::bisou:

Oui, c'est très chaud, surtout aujourd'hui :-D

Ciao

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité K@thy

Waouh super chaud tout ça !!!

En espérant que le préservatif était d’actualité…. :welcome:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Waouh super chaud tout ça !!!

En espérant que le préservatif était d’actualité…. :welcome:

Je l'ai pensé, mais tu l'as écrit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je l'ai pensé, mais tu l'as écrit.

(c'est dans la catégorie "Fantasme")

n'oublions pas de sortir couverts

----------------------------------------

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité K@thy

(c'est dans la catégorie "Fantasme")

n'oublions pas de sortir couverts

----------------------------------------

:aime::wink: Mais ça me paraissais tellement réel que j’était partie sur une expérience :welcome: :-D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui ! on a l'impression d'y être !

c'est superbement bien écrit ...

vivement d'autres fantasmes !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mince, je l'avais oublié aussi :-D On a vraiment envie d'y croire :welcome:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité alexiane_

Hé bien !!! Vraiment bon ce récit Tiboub :welcome:

:aime: :-D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonymous

merci pour ces encouragements ils me vont droit au coeur .:roll:

C'est effectivement un fantasme à la limite de l'histoire et encore trop loin de l'expérience à mon gout :P:D

Je reviens tout juste de vacances et dans les jours à venir j'essaierais de faire aussi bien avec un autre fantasme récurrent chez moi et tout aussi croustillant.

Sortez couvert on ne le dira jamais assez :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

très beau récit, je viens de me rendre compte que j'ai toujours la bouche ouverte, béate d'admiration pour un homme qui écrit si bien :D

bravo, sabounette a passé un bon moment! :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité decibel

Que dire après autant d'éloges à ta narration aussi "hot" ??? Un énorme bravo :D ... et surtout continue à nous faire fantasmer :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonymous

je viens d'en réécrire un j'espère que je ne vous décevrais pas. En tout cas je ne me connaissais pas comme un narrateur hot, je suis flatté :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.