Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

timide85

Emilie

Recommended Posts

Aller je me lance, à mon tour de vous raconter une petite histoire :

Il est 9 heure, d’un pas décidé et heureux, je fil en direction du travail. Après une nuit, comme toute les autres passé à rêver avec érotisme de mon démon : Emilie.

Des yeux marrons plein de tendresse, de désirs sensuel, une beauté inégalable, un sourire comme un coucher de soleil, une femme dans toute sa splendeur au fond de mon cœur.

Son nom est si perturbant pour moi que des que je l’entends, je m’envole au septième ciel, des frissons circulent dans mon corps jusqu’ à sentir comme un souffle d’air frais sur ma verge.

Dans mes rêves, je circule dans son espace intime, je me retrouve parmi elle, elle devient ma muse, mon désir, mon excitation. Elle est présente dans mes pensées les plus intimes, les plus érotiques, les plus sexuelles.

Ca y est j’entrouvre la porte de mon bureau, je la vois là de dos, debout devant la machine a caf é, elle m’entend rentrer, se retourne dans ma direction me lancer un de ses sourires éblouissant, enivrant pour me dire bonjour. Elle est là mon Emilie comme tous les jours dans mon bureau, notre bureau. A ce moment précis je ne réponds plus de rien il me faut bien une minute pour me remettre de son regard hypnotique.

Je m’installe à mon bureau, démarre mon ordinateur, elle me demande si je désir un petit café, je lui réponds avec timidité : oui s’il te plait.

On est lundi, elle me raconte son weekend end, ses sorties, elle me confie qu’elle est allée dans un club libertin avec un couple d’ami. Je rougi en écoutant son expérience qui me propulse directement dans un état d’ivresses amoureux.

Je la stop, elle sent dans ma voie que je suis troublé, gêné qu’elle m’en parle. Peut-être comprend elle que je la désir ?

Suis-je peut être que son confident ?

Elle continue à m’observer, à observer mes moindre gestes, des gestes d’excitation de timidités, je tremble de désir. Mes pensées son troublés, dois je lui avouer mon amour, mon envie de caresse, de caresser son corps sublime, ses formes voluptueuses ?

Elle vient vers moi…..

La suite plus tard, j’ai besoin de votre avis avant de continuer, c’est mon premier récit soyez honnête.

Merci. :lal:

Partager ce message


Lien à poster

c'est un début prometteur..hate de savoir ce que nous réserve la suite !

Partager ce message


Lien à poster

hummm jolie récit....

les Emilie sont toute formidable :lal:

la SUITEEE !!

Partager ce message


Lien à poster

Tres belle manière d'écrire vraiment bravo :lal:

Un récit tres bien conté, qui a de jolie effets :P

on en veut plus :P

Partager ce message


Lien à poster

Suite de mon récit :

Elle vient vers moi….

Avec lenteur elle passe derrière moi en me faisant un mouvement de bas en haut sur mon bras avec sa main douce, une main pure et sensuelle. Elle rejoint son bureau situé non loin du mien sans dire un mot. Je sens encore son doux parfum qui stagne autour de moi.

Même pas le temps de commencer mon travail que je reçois un mail :

« Expéditeur : bureau69@.... »

C’est Emilie. Le temps de lui lancer un de mes regards surpris et j’ouvre vite ma boite de réception et je lis avec jouissance :

« On ne travail pas cette après midi, je te propose donc de venir manger chez moi se midi, ne fais pas ton timide. Cela me ferai énormément plaisir ? »

Ni une, ni deux je lui réponds que je suis d’accord (par mail), puis la regard avec un petit air heureux.

La matinée se passe, impossible de faire mon boulot, mes pensées, mon esprit est troublé, perturbé. J’ai peur, ma timidité me joue des tours, je suis mal alèse. Une seul chose m’obsède, le repas de se midi. Les rêves de mes nuits hantent mes pensées, je suis déjà excité, des frissons d’angoisses me font durcir mon sex.

Une main me fait sursauter, la sienne pour me dire qu’il est l’heure. Je rougis. C’est l’heure que j’attendais depuis longtemps. Je prend mon courage à deux mains et l’accompagne jusqu'à son appartement. Je monte, j’entre, j’observe dans un silence insoutenable. Je remarque tout de suite sa déco coquine, érotique et je regarde surtout une photo d’elle accroché au mur. Une photo d’elle nue en noir et blanc taille réelle. Qu’es ce qu’elle est belle, un ange, une divinité et sa poitrine……Encore mieux que dans mes rêves les plus fou.

Les jambes fébriles, les mains nouâtes je lui demande alors de m’indiquer la salle de bain dans l’intension de me rafraîchir et de me laver ses main toutes tremblantes. Un couloir s’offre a moi deux portes l’une en face de l’autre. Emilie m’indique celle de droit. J’entre ouvre la porte tout en lançant un regard sur la porte de gauche. La porte entrebâillée me laisse apercevoir un bout de son lit. Il s’agit de sa chambre. J’entre dans la salle de bain. Je reste stoïque, immobile je découvre une magnifique baignoire ornée de petits jouet coquins. Je me dirige immédiatement vers le lavabo, gêné de mes visions excitantes exaltantes. Je me lave les mains, au même moment je sens un souffle dans ma nuque, des mains se posées délicatement dans mon dos. Des caresses si tendres que je n’ose bouger.

Je la sens me blottir et me retourner face à elle. Des frissons retentissent dans tous mon corps. Je la vois là dans mes bras, elle s’était dévêtue pour laisser entrevoir un magnifique body à la transparence jouissante pour mes yeux, laissant apparaître ses formes sublimes.

Doucement elle vient me caresser le visage, la joue, me lèche le lobe de l'oreille pour enfin trouver mes lèvres... tout en me léchouillant tendrement le cou, elle passe une main sous ma chemise, la déboutonne et me la fait tomber. Une forme de plus en plus dur se forme sous mon jeans, le frottement de ses cuises dans mon entre jambes me provoque en moi une excitation insoutenable. Sentant ma verge au plus dur de sa forme, elle laisse glisser une main pour un pal page divin. Je suis en transe, des suées de plaisirs apparaissent en moi. Ses mains fine et douces déboutonnent mon jeans, en une seconde je me retrouve nue mon sexe remonté au plus haut contre son corps. Excité, immobile, Je la voie descendre pour finalement s’accroupir tout en laissant sa langue sur mon corps. Elle commence à me lécher les testicules.

Une jouissance forte en émotions envahi mon corps.

Je dois vous laissez, la suite plus tard, merci bisous a tous.

:???:

Partager ce message


Lien à poster
Guest Anselmea00

Olala un récit aux apparences simples mais magnifiquement raconté. J'attend la suite avec impatience ^^.

Partager ce message


Lien à poster

un début plus que prometteur!!! tout en tendresse et délicatesse

la suite vite!!!!

Partager ce message


Lien à poster

Quel érotisme :P

C'est très bien décrit, plein de tendresse et de sensualité.

J'adore :P

Allez, la suite. Qu'est-ce que cette vilaine fille va faire après ? :P

Partager ce message


Lien à poster
Guest lachieuse

Très beau récit qui ne manque pas de sensualité et de douceur.....je suis fan :P

Partager ce message


Lien à poster

Salut, après un moment sans pouvoir écrire, je vous livre la fin :

Une jouissance forte en émotion et en désir me montait au cerveau.

Des testicules, elle se mit à me sucer, mes rêves deviennent réalités, j’ai déjà envie de jouir, dur, dur de me contenir, sa bouche, sa langue…….

Accroupit, je lui enlève son haut puis mes mains descendent jusqu'à lui dégrafé son soutient gorge. En un click sa magnifique poitrine se délivre de ses chaînes et se livres à ma vue. Je la relève (j’en profite pour retarder ma jouissance qui s’intensifie) nos bouches, nos langues s’entrelacent, je lui lèche le coup jusqu'à atteindre ses tétons qui pointent. Ils sont magnifiques, fermes. J’entend sa respiration augmenter, des petits souffles de plaisir retentissent de sa bouche, je décide de descendre à mon tour, j’entrevois son string, sa jupe tombe, ma langue glisse sur son nombril, je lui écarte délicatement avec désir la ficelle de son string qui laisse apparaître de magnifique et généreuses lèvres déjà humides.

Elle se retrouve sur le bord de la baignoire, les jambes écartées, ma langue lui titille le clitoris. Son vagin s’humidifie de plus en plus, des souffles de plus en plus intenses sortent du plus profond de ses entrailles, je laisse glisser un doigt puis deux.

Ses jambes deviennent raides, elles se referment autour de ma tête, son liquide sort, son breuvage m’envahit. D’un coup elle me prend et me pousse de l’autre coté du couloir. Je tombe directement dans son lit, elle m’embrasse, me branle, je sens ma semence commencer à venir, au même moment elle me chuchote à l’oreille « pénètre moi ; je n’en peux plus ». J’entre en elle, je ressens des contractions de jouissance de sa part. Le moment si attendu arrive, nous jouissons ensemble, je l’envahi de mon sperme chaud. Nous sommes entrelace, uni, jusqu'à partir dans un léger sommeil.

Je me réveil, du sperme plein les drap, plein mon sex, je regarde a coté : personne ? :P

Je me rend compte que mon rêve était tellement réel que je me suis éjaculé dessus pendant mon sommeil. ;)

Je me lève et par au boulot avec un sentiment de frustration énorme. J’entre dans mon bureau et qui je vois : Emilie, et oui elle existe……….

Et voila une petite fin rigolote, j’espère que le récit vous à plus.

Partager ce message


Lien à poster

:P :P Très jolie texte mais une fin si :P;)

Contente de l'avoir lu, mieux vaut tard que jamais :P

Partager ce message


Lien à poster
Guest lachieuse

Trés bien, j'aime beaucoup ;)

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.