Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

bisounette

Mon jardinier, rejoins moi en rêve...

Recommended Posts

23h00… heure de notre rdv… rdv sensuel, rdv sexuel…

je suis seule dans mon lit, mais je sens ta présence à mes cotés… échappons nous…

viens avec moi…

ce soir… quelque part…

il fait nuit dehors, il fait doux dehors, j’ai ma robe noire, dans le noir je ne sais trop comment tu es habillé, mais peu importe les vêtements, je veux ton corps.

Déjà je me presse contre toi, déjà je te sens tendu dans ton pantalon, je passe alors ma main le long de ton sexe dressé et toujours prisonnier de tes vêtements.

Ma robe s’ouvre , elle est croisée devant, tu me serres dans tes bras, tes mains glissent sur mes hanches, tu me tournes contre toi, tu es derrière moi, tu me serres contre toi, je sens ta bouche dans mon cou, tes mains qui suivent les courbes de mon corps, une main s’insinue entre les deux parties de ma robe, tu arrives doucement vers mon sexe brûlant, mais sans le toucher tu continues à me caresser le ventre, le haut des cuisses… avec ton autre main tu as saisi un sein tu le caresses, tu le presses fort, tu le pinces, tu en fais ce que tu veux, ma main t’accompagne dans tes mouvements…

mon autre main essaye de glisser dans ton pantalon, il est trop serré, je ne peux atteindre ton sexe alors je le caresse au travers de ton jean… le presse, le serre dans ma main, je la fais glisser de haut en bas, je te dis de m’embrasser, je tends mes lèvres, je me tourne tant que je peux vers toi, tu m’embrasses, on s’embrase, c’est doux, c’est chaud, c’est tendre, mais c’est aussi très sexuel…

j’ai envie de toi, envie de ne plus sentir mes vêtements sur moi, trop grande barrière entre toi et moi… envie de toucher ta peau envie de lécher ta peau… je te le dis, tu glisses ta main entre mes jambes, et moi j’ai chaud, de plus en plus chaud…

je dois être trempée…

mon cœur doit battre plus vite, j’ai envie de toi, terriblement envie de toi… envie de sexe envie de ton sexe, envie de tes doigts, de tes mains, de ta bouche, envie de ton corps…

une furieuse envie de me faire du bien m’assaille, je me dégage de ton étreinte très sensuelle, tu es debout, je t’embrasse et te dis que j’ai envie de ton sexe… tu fermes les yeux et tu soupires, pas un grand soupir, juste assez pour que je le prenne comme un feu vert…

alors je t’embrasse dans le cou, je te lèche le cou, mais déjà mes mains s’affairent à déboutonner ton jean et à l’ouvrir, déjà je passe ma main dedans, je ne peux pas attendre avant de rentrer en contact avec cette partie que j’aime tant, que je désire tant.

Je descend ton pantalon, tu es dur, je dois te faire de l’effet, je pose ma main le long de ton sexe et commence de lents va-et-vient, je te regarde d’en bas, tu me fixes dans les yeux jusqu'à ce que je pose enfin ma langue sur ton sexe, je la fais glisser le long de ton sexe dressé, je passe ma langue par dessus mes doigts qui t’enserrent, je te veux, je te veux sur toute la longueur…

je vais atteindre le bout, mais je change d’idée, non, je ne m’occuperai du gland que plus tard, te faire attendre, te faire languir, te faire me désirer… je veux te frustrer, pas beaucoup, ce n’est pas mon but, mais juste assez pour te faire devenir impatient, pour mettre du piment dans cette attente, pour que la suite devienne plus sauvage…

je pourrais presque te faire languir jusqu'à ce que tu n’en puisses plus, et que tu me prennes brusquement… oui… je pourrais attendre jusque là, pour le moment je ne sais pas trop de quoi j’ai envie, je te caresse et te lèche, je ne réfléchis plus…

je te veux dans ma bouche je n’en peux plus d’attendre en fait, je veux ton sexe dans ma bouche alors je le prends, je passe ma langue autour, sur le bout, doucement, tout en continuant à te caresser avec ma main…

j’accélère le rythme, tu gémis, je suppose que tu en veux encore, moi je te veux en moi… alors j’hésite entre te le dire et ne pas te le dire…

je veux que ça devienne plus bestial, envie de sexe, je veux que tu me prennes sauvagement, alors je continue à te sucer en accélérant, je cherche à approcher au plus près de ta jouissance et ne m’arrêter que juste avant…

je te sens tendu, je te sens rempli de désir, rempli de plaisir, alors seulement je m’arrête me relève je t’embrasse, et te murmure… « ho je suis désolée… tu allais jouir…je ne savais pas… »… puis je passe ma langue dans ton cou… je te défie, tu le sais, tu le sens, tu glisses ma main sous ma robe, j'introduis un doigt en moi, puis deux… tu me dis « tu es trempée… on dirait que tu aimes ça… » je ne le dis pas, mais oui, j’aime ça, j’aime te sentir contre ma langue, j’aime te sentir dans ma bouche, j’aime te faire du bien… j’aime te frustrer…

ces derniers mots je te les dis… je te dis « j’aime te frustrer… » alors sans hésiter tu me retournes, tu relèves ma robe et tu t’introduis en moi, sauvagement, en une fois, sans réfléchir vraiment laissant parler nos corps… tu accélères le mouvement, tu as relevé ma robe, je sens ton ventre contre mes fesses, d’une main tu me malaxes un sein, de l’autre tu me serres le cou, pas trop fort, mais juste assez pour que je comprenne que c’est toi qui décide, que je ne peux plus n’en faire qu’à ma tête…

tu donnes de grands coups, je te sens en moi, je sens la force de tes mouvements, je décèle cette envie que tu as de te faire du bien… je veux me retourner, mais tu ne me laisses pas faire, tu serres un peu plus ton étreinte autour de mon cou, je me laisse faire… j’aime ça…

je voudrais n’être plus qu’un objet de désir et de plaisir entre tes mains… je suis à toi…

tu me dis que tu vas jouir, je te dis non !!! pas tout de suite, je te demande d’attendre encore un peu…

tu ralentis le rythme, tes mains passent sur mes hanches, tu me caresses les fesses…

je te dis on s’allonge ? tu me dis oui…

nos corps se séparent, je sens déjà un manque… je te veux, je te désire encore… je sais que bientôt tu seras à nouveau en moi, mais je ne peux pas supporter ces quelques minutes sans te sentir en moi….

On s’installe, on se met à l’aise tu es contre moi mes mains naviguent sur ton corps nos pieds s’entremêlent, je ne sais trop pourquoi mais j’éprouve ce besoin de toujours avoir avec un contact physique avec toi, je ne supporte pas que tu me lâches je ne veux pas que tu t’éloignes, j’ai besoin de ton corps…

J’ai posé ma tête sur ton torse, tu me tiens dans tes bras… on ne parle pas, on est bien… on se calme un peu… mais je n’ai pas jouis, et toi non plus, et le désir est toujours là…

Tu me relances en glissant ta main entre mes cuisses, tu me rappelles que c’est chaud à l’intérieur… tu fais semblant d’être étonné, et tu me dis : tu es trempée…

je te répond que c’est toi qui me mets dans cet état là…

On s’embrasse, je viens au dessus de toi, je suis allongée toujours contre toi… je suis bien dans tes bras…

Et je te murmure que j’ai envie de toi, alors je m’arrange pour que ton sexe rencontre le mien, entre en moi…

Je m’empale sur toi, je me redresse, tu tiens mes seins dans tes mains, on se regarde dans les yeux, on ne dit plus rien, on reprend notre rythme, ça me fait du bien, je sens que ça te fait du bien, alors je ne pense plus qu’à moi, je ne réfléchis plus, je pars à la recherche de mon plaisir, je sais que le tien sera au rendez-vous également…

ton corps devient mon objet, je me masturbe avec , je me fais du bien avec, je recherche mon plaisir avec… je m’enlève de toi, je prends ton sexe dans ma main, je le frotte contre le mien, je me replace dessus, et continue à me déhancher sur toi, tu fermes les yeux, tu ne bouges plus, tu me laisses faire, tu vas bientôt jouir, je vais bientôt jouir, je ne veux pas, je veux faire durer le plaisir encore et encore, alors je m’enlève, je cherche ton sexe à nouveau avec mes lèvres, ma langue, tu en profites pour introduire tes doigts en moi…

je te cherche, je te trouve, je te lèche, je te suce, je te caresse… tu finis par jouir entre mes mains, je jouis entre tes doigts, tu es beau quand tu jouis… j’aime te voir jouir… j’aime te sentir jouir… j’aime jouir pour toi, avec toi…

Je te murmure un « je t’Aime » amoureux… tu me sers dans tes bras et tu me dis toi aussi « je t’Aime »…

Il est l’heure de repartir, de quitter ce quelque part, un soir de Mai…

Je t’Aime…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Walok

Très jolie projection de l'esprit, du fantasme...

Bravo.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Magnifique récit, Bisounette, que de sensualité et de chaleur ! Bienvenue sur CI :welcome:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest decibel

Récit très érotique et bien détaillé ... bravo :welcome:

Bisous à toi, Bisounette :bisou: et continue tes récits !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

joliement racontée cette montée du désir et du plaisir...

continue à nous en raconter de telles histoires :welcome:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

... imaginons une Rose et un Jardinier...

la Rose c'est Elle, et le Jardinier c'est Lui...

ces deux personnes s'aiment, elles s'Aiment très fort, d'un amour un peu étrange, un peu hors du commun... et pourtant tellement grand...

la Rose et son Jardinier correspondent... se voient aussi parfois, et puis se donnent des rendez-vous...

ce sont ces rendez vous racontés par l'un où l'autre que l'on peut trouver ici... tantôt on y trouvera l'écriture d'une rose, tantôt celle d'un jardinier...

rêves ou réalité... peu importe...

Une Rose pour Son Jardinier

Un Jardinier pour Sa Rose...

bien à vous...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la suite est là ---> http://www.forum-intime.com/confession_intime/sutra213478.php&highlight=#213478

merci de ne pas poster les messages en double

modomomotte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.