Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

princerotique

Ma dentiste

Recommended Posts

Cela a commencé un lundi matin. J'avais très mal dormi, la nuit avait été longue et je devais me soigner cette rage de dent. Je téléphone au bureau, pour prévenir que je serais en retard. Je regarde dans l'annuaire et trouve une dentiste, je choisi toujours une femme, médecin, coiffeuse, ou autre besoin. Arrivé au cabinet dentaire, j'ai été reçu par charmante demoiselle, c'était la secrétaire, et assistante de la dentiste, une belle jeune fille avec des courbes sexy. Elle avait une longue chevelure noire et de très grandes, avec un décoté qui laissait entrevoir ses seins généreux. Elle m'a inscrit en rendez-vous en urgence pour le lendemain en fin de journée, je serais le dernier client.

Je me rendis comme prévu que chez la dentiste. Je patientais dans la salle d'attente, faisant semblant de lire un magasine qui date de presque un an, mais en fait, j'admirais plutôt la secrétaire qui était assise devant moi. Elle portait une petite jupette, je pouvais distinguer sa petite culotte, à travers sa blouse à mon avis elle devait portait de la dentelle. Cela me donna une envie de baise, je bandais presque. En levant les yeux, j'ai pu apercevoir à travers de son chemisier ses tétons, car, elle ne portait pas de soutien gorge.

J'avais presque oublié que ma dent me faisait mal lorsque, vint mon tour avec la dentiste. Lorsque je fis mon entrée avec l'assistante dans son cabinet, elle était de dos et se penchait pour ramasser des papiers au sol. Ses fesses s'offraient à moi, elles semblent bien fermes et rondes ! C'était bien parti pour la consultation. En se retournant, j'eût l'impression de revoir une copine de la fac, mais non c'étais juste une ressemblance. La dentiste dit alors à son assistante qu'elle peut rentrer chez elle car elle fermera le cabinet elle-même.

La dentiste était une belle femme, devait avoir la quarantaine, les cheveux bouclés, un corps bien bâtit et des petits seins. Elle me demanda de m'asseoir pour savoir ce qui n'allait pas avec ma dent. Elle se mit devant moi, et examina ma bouche. En faisant son travail, sa blouse était entrouverte et je pouvais voir ses seins bien fermes qui pendaient. Je ne cessais de les mater, elle s'en rendit bien vite compte mais cela ne semblait pas la gêner. Elle me fit juste un petit sourire.

En peu de temps, une érection se fit sentir dans mon pantalon, c'était une belle bosse qui prenait forme et déformait mon pantalon à la hauteur de la braguette. Elle était bien visible et j'avais du mal à dissimuler ma bite en érection. Je voulu alors voir la réaction de la dentiste. Je la vis qui de temps en temps jetait des coups d'œil rapide sur ma bosse. Elle semblait curieuse, quand soudain elle m'adressa la parole et me dit :

- Monsieur, que cachez vous sous votre pantalon ? Serait-ce une bite en érection ? Je dois vous avouer que je mouille d'envie de me faire prendre par un client surtout mignon comme vous. Mon mari est presque toujours en voyage d'affaire et cela fait un moment que je n'ai pas eu de rapport sexuel. Alors ! Pourriez vous me venir en aide ?

Sans ajouter un mot, je me mis à ouvrir sa blouse et à lui caresser la poitrine, elle se pencha sur moi, et se mit à embrasser vigoureusement en tourbillonnant sa langue dans ma bouche. J'étais complètement couché sur le fauteuil. Elle se releva aussitôt, elle ouvrit ma braguette et sorti ma bite de mon pantalon. Elle pencha son visage à la hauteur de ma bite qui était bien raide et bien chaude. Elle avait retiré ses gants et tenait ma bite à deux mains, la décalotta ; elle l'inspectait bien du regard puis se décida enfin de l'engloutir dans sa bouche.

Je sentais mon zizi prendre plus de volume au fond sa bouche. Son mari devait être ravi car pour une femme qui était en manque de sexe, elle s'y prenait bien. Elle me suçait avec passion, je sentais sa salive qui coulait le long de ma verge jusqu'à mes couilles, puis récupérait d'un coup de langue toute la salive, en s'attardant sur mes couilles. De temps en temps, elle me masturbait. Elle avait des mains douces et superbes. Puis elle fit tomber ses vêtements à ses pieds, je bondit tout de suite sur ses seins en les suçant, ces tétons étaient roses, durs... c'était l'extase.

Puis, je me suis mis à descendre du fauteuil en lui faisant des baisers sur son ventre. Je descendis sa culotte avec mes dents, puis de deux mains, j'écartais les lèvres de sa chatte toute rose. Je pouvais y voir sa mouille, j'introduisit un doigt, je fit des petits mouvements de va et vient. Ensuite, j'enfonçais ma langue à l'intérieur de sa moule toute chaude et juteuse, elle gémissait de plaisir. Tout en lui donnant des coups de langue, je jouais d'un doigt avec son clito que je suçais et qui grossissait de plus en plus. Elle me tenait par les cheveux, pressait sur ma tête pour avoir une pénétration plus profonde de ma langue. Mais ma langue n'était pas assez longue, elle voulait autre chose, c'est alors qu'elle me demanda de la prendre.

Je pris ma queue entre les mains, elle écarta bien ses jambes et je fis mon entrée au fond de sa grotte. Dès la première coup de bite, elle poussa un cri de douleur. Il faut savoir que sa chatte était plutôt petite, étroite, par manque de pratique. Une chose était sûre, elle hurlait de bonheur, j'enfonçais ma bite au maximum au fond d'elle. Je fis des vas et viens, longs et prolongés, avec force. Ses petits seins bougeaient dans tous les sens à chaque coup de rein qu'elle prenait. Je pouvais ressentir mon gland se frotter contre ses muscles vaginaux et cela me procurait un plaisir fou.

La scène de baise dura une bonne demi heure. J'ai labouré sa chatte avec puissance, il y avait du boulot car elle était en manque. Elle n'en pouvait plus à un certain moment, et moi, j'étais sur le point d'exploser. Je sortis ma bite d'elle, je me mis à me branler et tout d'un coup, j'éjaculais des giclées de spermes qui se sont répandues sur son pubis, son ventre jusqu'à ses seins. Puis elle se mit à se caresser les seins avec mon sperme comme une crème pour le buste.

Elle avait pris son pied, et moi de même. Pour me remercier, elle m'offrit la consultation et me fixa un autre rendez vous pendant la semaine, pour ma dent bien évidemment mais qui sait ? car je serai encore son dernier client.

Partager ce message


Lien à poster

Je veux bien changer de dentiste, j'ai beaucoup apprécié ta confession.

Partager ce message


Lien à poster

Moi qui n'aime pas les dentistes sa ça me donnerai envie de faire plein de consultation

Sympas ton récit merci

Partager ce message


Lien à poster

Elle invitera peut être l'assistante la prochaine fois :wink:

Partager ce message


Lien à poster

Qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour détendre les patients !

Partager ce message


Lien à poster
Guest dentelle62

Très beau récit. J'ai connu ma première expérience entre filles avec ma dentiste, et de te lire cela me rappelle de beaux souvenirs.

Partager ce message


Lien à poster

bravo pour ton récit :D

cela dit, j'attends une suite car l'entrée en matière est plutôt intéressante :wink:

quelle chance tu as!!

profite-en

sam ;)

Partager ce message


Lien à poster

On m'a raconté l'histoire d'une dentiste super mignonne, blouse toujours entrouverte, etc, qui était passé sur tous les mecs de sa promo, ainsi que sur ses profs, ce qui lui a très certainement permis d'obtenir son diplôme. Mais du coup, c'est une mauvaise dentiste et elle rate ce qu'elle fait (de non sexuel) et tu repars avec des dents dans un pire état que quand tu es venu...

Méfiance...

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.