Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

ceststeph2000

L'esthéticienne

Recommended Posts

Si comme moi vous fantasmez sur des personnes que vous croisez dans le quotidien, ça devrait vous plaire.

Comme tous les mois, je me rends dans un salon de beauté près de chez moi. J’y ai mes habitudes et la personne qui s’occupe de moi est très charmante. J’y croise assez rarement d’autres hommes, ce genre d’établissement n’a visiblement pas les suffrages de la majorité masculine. Je m’y rends car cela me permet de garder une peau sans histoire et aussi car j’adore que les femmes soient aux petits soins pour moi.

Ce jour-là, je fus assez surpris en entrant dans le salon. Il y régnait une atmosphère différente des autres jours. La jeune femme qui avait l’habitude de s’occuper de moi semblait particulièrement joyeuse comparé à son air effacé des fois précédentes.

Je me suis fais conduire dans la salle qui m’était destinée et je me suis mis à l’aise pour profiter au maximum de ce moment de détente. Je me déshabille en ne gardant que mon caleçon et j’enfile le peignoir mis à ma disposition.

Après quelques secondes, la petite esthéticienne vient me rejoindre. Elle est charmante et très rigolote, un peu timide mais plus à l’aise quand elle connaît mieux les gens. En entrant, elle a un sourire jusqu’aux oreilles. Elle me dit « depuis que vous venez, vous faite toujours la même chose et aujourd’hui j’ai envie de vous faire quelque chose de spécial … » Surpris, je me demande où elle veut en venir et je lui réponds que je suis de toute façon d’accord.

Toujours allongé sur la table de soins et face à la glace je la vois derrière moi qui ferme la porte et met un tour de clef en disant « Nous serons plus tranquille comme ça » Jusque là, les soins du visage ne demandaient pas autant de tranquillité. Elle ne portait pas la blouse qu’elle avait d’habitude, mais une sorte de kimono fermé sur le devant par un cordon.

Elle commença à s’approcher de moi tout en s’enduisant les mains d’une crème pour le visage.

J’aimais ce moment où ses mains me caressaient le visage, elle se collait la poitrine sur le haut de mon crâne et je profitais de cela en fermant les yeux. Son massage ne descendait habituellement que sur les épaules. Cette fois ci, ses mains avaient tendance à aller un peu plus bas. Elles courraient sur mon torse et quelques fois même caressaient mes pectoraux.

Pour avoir une position plus confortable elle se déplaça et vint à mes côtés. Avec un large sourire elle fit glisser le cordon de son kimono et me dévoila une belle poitrine ferme et généreuse. Sans me demander mon avis elle m’enjamba et vint s’asseoir sur moi. J’étais en caleçon et le contact de ses fesses sur mon bas ventre me procura un début d’érection. Partagé entre la surprise et l’envie d’aller plus loin je ne trouvais rien à redire à sa démarche. Elle s’activait toujours en me massant le corps et me souriait de plus en plus tendrement.

Son visage s’est approché du mien et elle a déposé un baiser sur mes lèvres. Ses pointes de seins ont effleurées ma poitrine en me procurant un plaisir supplémentaire. Elle était douce et mes mains ont commencées à lui pétrir les fesses à travers le tissu du pantalon de kimono.

Elle m’a demandé si je n’y voyais pas d’inconvénient si elle le retirait. La réponse était bien sur positive et elle s’exécuta. Elle avait gardé une petite culotte de coton assez sexy et se remis en position.

Mon peignoir était tombé au sol et je me retrouvais presque nu à sa merci. Elle commença à se frotter plus précisément le pubis sur ma verge qui me remontait sur le ventre. Je sentais la chaleur se dégager de son entre jambe, elle mouillait déjà, je pense. Elle a fait glisser mon caleçon et a pris mon sexe dans sa main tout en gardant sa position de cavalière. Je pelotais ses seins en agaçant ses tétons, elle renversait la tête en arrière en poussant de légers soupirs de plaisir.

Mes mains ont glissées sur ses hanches et j’ai tiré sur le haut de sa culotte, elle s’est penchée en avant pour se libérer de l’entrave de cette pièce de tissus. Nous étions maintenant nus tous les deux sur la table dans cette petite pièce où se mêlaient les odeurs de crème et de plaisir. Elle glissa vers mon bas ventre pour aller s’occuper de ma colonne en pleine action. Avec toute sa délicatesse elle me lécha puis me suça avec gourmandise. Elle n’en était pas à son coup d’essai mais elle était fidèle à l’idée que je me faisais d’elle. Elle restait simple mais très efficace, sans extravagance et à l’opposé de ce que l’on voit d’habitude dans les films hard. Elle me lançait des regards complices tout en me suçant délicatement le gland. Je lui proposai de se retourner pour qu’elle me propose son petit bonbon rose.

Comme toute bonne esthéticienne qui se respecte elle était impeccable jusqu’au moindre détail. Sa chatte était épilée, sa peau douce et tendre, la fente trempée la rendant délicatement luisante. Avec délice j’ai entrepris de la lécher dans les moindres recoins en m’attardant sur son clitoris gonflé de plaisir. Elle dandinait du derrière comme si elle voulait suivre le mouvement de ma langue.

Après quelques minutes passées dans cette position, tête bêche, elle est venue s’allonger sur moi. Son corps couvert de sueur glissait contre le mien. Je sentais les pointes de ses seins frotter sur les miennes et maintenant c’était à son tour d’en profiter les yeux fermés.

Elle me demanda de lui céder ma place et elle s’allongea sur la table et releva les jambes. Elle se tourna vers moi dans cette position et me demanda de la regarder se branler sans bouger. Je la regardais faire vibrer ses chaires aller et venir avec un ou deux doigts sur son clitoris, revenir sur ses lèvres humides pour y enfoncer un doigt dans la fente rose. De son autre main, elle se caressait les seins, pinçant la pointe et se suçant les doigts comme si elle avait une bite imaginaire à la main.

Je sentais son souffle s’accélérer et des petits cris sourds sortaient d’entre ses lèvres. Je la vis se faire jouir devant moi avec ses doigts, ce spectacle bien que surprenant m’avait mis dans tous mes états. Elle avait re-ouvert les yeux et avec un sourire m’a demandé de la faire jouir une autre fois. J’ai positionné mon membre à l’entrée de son vagin, d’une petite poussée j’ai facilement forcé le barrage de ses lèvres roses qui m’accueillaient tendrement.

Elle continuait à se masser les seins pendant que j’allais et venais en elle. Elle appréciait ce mouvement lent de va et vient et me le faisait savoir par ses gémissements. Elle a joui une autre fois très rapidement. C’était la première fois, pour moi, qu’une fille jouissait aussi rapidement deux fois de suite.

Nous avons varié les positions pour que je puisse apprécier toutes les parties de son corps, ses fesses bien rondes et fermes, son dos cambré et ses hanches qui donnent envie de s’accrocher.

A quatre pattes sur le sol, le kimono et le peignoir nous servant de tapis de sol, elle était devant moi les fesses en l’air attendant mes assauts.

Je la contemplais, le visage sur le sol en train de se pétrir un sein d’une main et se branlant le sexe de l’autre. Il ne me restait plus qu’une façon de lui faire plaisir, je posai mon sexe sur l’étoile de son anus, elle se redressa d’un coup et je pensais qu’elle allait m’en interdire l’accès. Elle saisit alors un tube dans son panier, le pressa et en fit sorti une petite perle de crème qu’elle s’appliqua sur son petit bouton rose. Elle se remit en position et avant de se tourner me dit « mets la moi toute entière et fais toi plaisir ». Je fis rentrer délicatement ma bite dans cette cavité étroite et chaude. Elle se cramponna au kimono sur le sol et se mit à haleter de plus en plus fort.

De mon côté j’étais arrivé au plaisir suprême et je jouis et répandant de longues giclés de sperme chaud dans son corps. Elle jouit une troisième fois sous les coups de boutoir. Nous sommes restés un instant l’un contre l’autre.

Après avoir repris notre souffle, nous nous sommes rafraîchis dans la douche attenante à la pièce. Nous avons profité de la douche pour nous frotter l’un sur l’autre et nous embrasser tendrement. Nous nous sommes séchés mutuellement sans dire un mot, elle a remis son kimono, m’a déposé un tendre baiser sur la joue et m’a dit à bientôt avec un large sourire.

Partager ce message


Lien à poster
Guest ben13

j'avoue que c'est très excitant, mais au final elle n'est pas si timide que ça cette demoiselle...!

Partager ce message


Lien à poster
Guest Walok

J'en ai presque perdu mon stoïcisme invariable et une chaleur m'a à mon tour envahit. J'ai sentit que mes courbatures n'étaient plus seuls responsables de certaines de mes raideurs musculaires...

Bravo.

Partager ce message


Lien à poster
Guest raguifat

Ou là là, j'ai chaud!

Jolie aventure bien écrite et pleine d'érotisme :welcome::aime: :-D

Partager ce message


Lien à poster
Guest Anonymous

il y avait le fantasme de la blouse blanche, maintenant celui de la petite esthéticienne...plus sexy que cricri dans "les bronzés" :-D

merci pour ton récit :welcome:

Partager ce message


Lien à poster

J'aimerai tant avoir un peu plus de temps pour vous faire part de quelques une de mes idées .. mais en ce moment pas le temps de ME faire plaisir à VOUS faire plaisir.

J'espère revenir très vite.

Partager ce message


Lien à poster

Bizarre mon short est poutant large..... et là je le sent rétrécir :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Guest decibel

Magnifique fantasme :langue::shock::smileys::clap: et narration tellement bien détaillée ... mmmhhh :clap::lal::clap:

J'ai un peu ce type de fantasme de massages érotiques :-D ... avec des bougies aromatiques et de la musique "inspiratrice" dans la pièce :furieux: ... certains contacts par MP (ou MSN) pourront en témoigner :-D

Partager ce message


Lien à poster
Guest Anonymous

magnifique histoire.... hummmmmm on s'y croirait

Partager ce message


Lien à poster

je viens de le découvrir!...après cette lecture mon excitation ne risque pas de baisser!...c'est malin ça!... :lal:

Partager ce message


Lien à poster

Et bien la température vient de monter de quelques degrés d'un seul coup. :langue:

je suis d'acoord !!

Partager ce message


Lien à poster

Et il t'est arrivé de telle aventure Manon ?

:biere: :D

Partager ce message


Lien à poster

en tant que masseuse en institut, oui déjà arrivé! (que les hommes fantasment, pas que j'y cède! suis au boulot quand même! :P ...même si parfois mes pensées... :welcome: mais je ne mélange pas tout!)

mais malgré tout fantasme très excitant et bien raconté...j'aime bien lorsque la demoiselle se masturbe devant toi...très excitant! :P

après un tel récit, en imaginant que certains de mes clients lisent CI, bah va y'en avoir du grabuge à l'institut! :bisou: :P

Partager ce message


Lien à poster

en tant que masseuse en institut, oui déjà arrivé! (que les hommes fantasment, pas que j'y cède! suis au boulot quand même! :P ...même si parfois mes pensées... :welcome: mais je ne mélange pas tout!)

mais malgré tout fantasme très excitant et bien raconté...j'aime bien lorsque la demoiselle se masturbe devant toi...très excitant! :bisou:

après un tel récit, en imaginant que certains de mes clients lisent CI, bah va y'en avoir du grabuge à l'institut! :P:P

Il va falloir que je prenne un rendez-vous pour en massage lors de mon prochain séjour sur la région parisienne... :P :P

Partager ce message


Lien à poster

Piewy a écrit:

Il va falloir que je prenne un rendez-vous pour en massage lors de mon prochain séjour sur la région parisienne... Wink Twisted Evil

mais quel coquin celui-là!!! :P:welcome: :bisou:

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.