Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Kuni

Etrange béatitude

Recommended Posts

Comme dans un voile, j'aime que tu te devoiles

Aveuglante tu ne veux que je te reconnaisse

C'est trop fort j'en perds mon allégresse

Non point de carte, j'en perds mon étoile

Ebloui, surpris ne point t'avoir vu

J'ai voulu seul chercher pour te trouver

Mais ce n'est même pas cette verité nue

Qui insidieusement m'a transpercé

Je reste là amorphe sans mot dire

Plus la force ni l'envie de maudire

Je tourne sourd à cette complainte

Ourdi de mes mains vides disjointes

Le froid me prend, amoureusement m'envahit

Mes yeux se ferment, je te sens, te laisse venir

Je ne te vois plus de toute façon dans ce ridicule avenir

Ni haine, sans pardon il est l'heure tout est dis

Je retourne à cet état proche d'embryon

Cette clameure se meurt à l'unisson

Au fond j'ai froid je ne veux plus rien

Bordel, qu'attends tu ? viens trancher ce lien !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est à lire et à relire ...

ces mots je les connais, ils font partis de ma vie aussi

:-D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.