Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

Sillyjune

Crème rose aux cookies et dentelle noire.

Recommended Posts

Maureen. Une amie proche, au physique flatteur. Pas trop grande ni trop petite, juste comme il faut en somme. Ses cheveux longs et bruns tombaient en cascade sur ses épaules et encadraient son visage mat et rieur. Ses yeux emplis de malice et de gentillesse contrastaient avec son apparence totale qui lui conférait un air mystérieux. 

Maureen était donc venue passer l'après-midi chez moi ce jeudi. Elle était vêtue d'un jean serré clair, et d'un pull de cachemire blanc en col V, celui-ci mettait d'ailleurs sa poitrine en valeur. Pour ma part j'avais enfilé un mini short en jean et une chemise blanche retroussée aux manches. 

On commençait par discuter un peu, sur le sofa du salon, puis elle m'avoua qu'elle aurait bien besoin d'une douche car elle était venue à pied, et qu'avec la pluie, elle ne se sentait pas au mieux. Je lui ai donc proposé ma salle de bain, je lui ai préparé deux serviettes propres et un gant de toilette. Pendant qu'elle prenait sa douche, je nous ai servi deux cocktails de jus de fruits avec un trait de rhum dedans. Elle est alors partie se rhabiller dans ma chambre, qui ouvrait sur la salle de bain. Elle m'appela alors, et me demanda de venir. 

Je traversais donc le salon et vint la rejoindre dans la chambre pour m'enquérir de ce qu'elle voulait. Lorsque j'entrai, je la vis enroulée dans la plus courte serviette, un tube de crème rose a la main. Elle prit la parole: "C'est un gommage ? Il sent drôlement bon." Je lui répondit illico qu'il sentait le cookie chaud, et que je l'avais acheté chez Soleil Sucré, une merveilleuse boutique de lingerie un peu coquine. Elle me demanda alors si cela me tentai de se faire une après-midi beauté. J'ai accepté tout de suite, j'adore m'occuper de moi et des autres. Et puis je vous avouerai que Maureen m'avait légèrement excitée, à se montrer à demi nue devant moi, son corps presque parfait enveloppé dans sa serviette. 

Je me mis alors en condition, j'ouvrais ma chemise et dévoilai un soutien-gorge de dentelle noire ajourée, je fis glisser mon short le long de mes jambes, découvrant un tanga de dentelle noire assorti. Je sentais le regard de mon amie de poser sur ma peau blanche, et ce sentiment me procurait de délicieux frissons. Je me mis à genoux devant elle, qui s'était assise sur le lit, et lui prit la crème des mains. J'ouvris le tube et déposai un peu de matière rose sur mes mains, chauffant doucement le produit, je l'appliquai le long de ses jambes bronzées. Ce petit massage dura quelques minutes, durant lesquelles elle ferma les yeux, et pendant lesquelles je senti mon minou épilé couler d'excitation. Elle a dû sentir mon regard brulant sur elle lorsqu'elle a relevé la tête, car elle rougit légèrement. Elle me dit que maintenant c'était à mon tour de profiter, et que je devais m'étendre sur le lit, en sous-vêtements, et sur le ventre. Elle avait maintenant une vue imprenable sur mes fesses rebondies, moulées par le tanga qui me rentrait légèrement dedans. Je me détendais lorsque je senti ses mains dégrafer mon soutien-gorge, pour "mieux te masser" selon elle. Elle s'assit alors à califourchon sur moi et me massa le dos de ses douces mains, je sentais son souffle dans ma nuque, elle ne devait pas être très loin. 

Lorsqu'elle eut fini, je me retourna et, me redressant, je me trouvai le visage à quelques centimètres du sien; nous avons rougi toutes les deux, le regard de l'une planté dans celui de l'autre. Et alors, sans prévenir, elle m'embrassa. Tendrement, timidement. Mais je savais sentir son excitation sans problème. Sa main s'enhardissait, elle agrippait ma nuque et insérait maintenant sa langue douce et chaude dans ma bouche. Son autre main se posait sur ma hanche nue. Notre excitation était palpable dans la pièce, nous nous caressions avec énormément de tendresse, cette tendresse féminine. 

Sa serviette glissa lorsqu'elle se lova contre moi, elle était désormais nue, offerte a ma vue. Sa main hésitante me caressait le ventre, mais moi j'avais envie de plus, bien plus... Je me mis alors à caresser son bas-ventre et ses seins, guettant du regard son approbation. Elle semblait bien, alors je continuai la découverte de son corps frémissant. Je l'embrassait maintenant langoureusement, ma main caressant le haut de son minou. Elle murmura a mon oreille un bouleversant "Goûte-moi", et ce fut l'instant où tout bascula. 

Pour la première fois, une femme s'offrait à moi, entièrement. Je découvrais son sexe épilé avec soin, ses grandes lèvres ne couvraient pas totalement les petites, qui étaient déjà bien gonflées de désir. J'entrouvris ses lèvres intimes avec deux doigts, et contemplai avec curiosité et excitation son petit bourgeon qui pointait légèrement. Je posai alors le bout de ma langue sur son clitoris et lui arrachait un gémissement libérateur. Je la léchais désormais de haut en bas, recueillant sa mouille sucrée au creux de mes lèvres, et insérant un, puis deux doigts aisément dans son intimité... Entre deux soupirs, elle me proposa de m'administrer le même sort, dans un 69 sensuel. J'acceptai immédiatement et nous avons alors perdu le contrôle totalement; elle qui me léchait et me doigtait, moi qui en faisait de même. Un tonnerre de soupirs retentissait désormais dans la chambre, et la chaleur était a son maximum. Je me redressai sous sa demande, elle avait décidé de me faire jouir. Je la mis en garde, car je suis ce que l'on appelle une femme fontaine. Elle ne parut pas gênée le moins du monde, elle continua même avec plus d'intensité à me prendre avec trois doigts, je me sentais venir, et elle qui se caressait devant moi en même temps... 

La jouissance fut terrible, autant pour moi que pour elle, notre orgasme se déclencha au même instant... Nous avons décidé que tout cela ne changerai rien à notre amitié, et que si l'occasion se représentait, peut être nous réitèrerons l'expérience. 

J'espère que ma confession n'est pas trop longue, si c'est le cas j'en suis désolée. Ces événements se sont déroulés jeudi dernier. Bien à vous. 

Partager ce message


Lien à poster

:content: Les plaisirs du seigneur sont impénétrable !

Mais les tiens pénètres bien nos sens. J'aime ta plume.

Partager ce message


Lien à poster
Guest Zakk

Envoûtant.

Partager ce message


Lien à poster

c'est un tres beau texte, j'aime beaucoup.

Partager ce message


Lien à poster

Mais non ce n'est pas trop long. On en redemande au contraire. L'as-tu refait depuis ?

Partager ce message


Lien à poster
Guest Anselmea00

Content pour toi que tu es pu enfin avoir l'expérience que tu attendais.

Dans tout les cas très beau récit. J'espère en voir de nouveau ^^.

Anselme

Ps : mention spéciale pour les choix de lingerie :content:

Partager ce message


Lien à poster

Joli récit tout en sensualité, et certainement pas trop long (au contraire, on en redemanderait volontiers un peu!).

Partager ce message


Lien à poster

Merci pour vos commentaires, des critiques sur le style d'écriture ?

Partager ce message


Lien à poster

Non reste dans le même style, c'est parfait et écrit comme cela te vient.

Le plus naturellement possible, sera un reflet correct de ce moment.

Tu as d'autres envies en vue :content:

Partager ce message


Lien à poster
Guest sylphide

Très joli recit, plein de douceur et je trouce le style tout à fait en adequation avec la situation

As tu revue ton amie depuis ?

Partager ce message


Lien à poster

jolie plume

très doux et sensuel sa donne envie de ..... :content:

Partager ce message


Lien à poster

Moi j'aurais changé quelques petites choses! :wink:

Mais je suis tatillon! :-)

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.