Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

Explor

Angegigi et Lili69, suite

Recommended Posts

Poème pour Angegigi et Lili69, suite

J’avais oublié un autre élément comestible majeur dans ces ébats rêvés ! Voici donc la suite d’une petite histoire poétique…J’espère que les métaphores sous lesquelles je désigne mes deux adorables muses leurs conviendront : elles me paraissaient appropriées, d’une part, aux pseudonymes, et d’autre part, et à ce que m’inspirent ces deux gentes dames. Bonne lecture !

Les nuits bercées au sexe et au champagne

Me sont courtes mais réparatrices

Dans le vaste lit somnolent mes deux compagnes

Rêveuses et fatiguées de délices

Je dépose un baiser sur la peau de l’ange

Savourant dans sa nuque le parfum du muguet

Et sans les éveiller l’une ou l’autre, je donne à la tigresse,

Le long de son dos, une lente caresse

Je quitte alors ce lit témoin de nos ébats

Peinant à lâcher des yeux mes belles amantes

Et je ramène, à leurs corps nus et fragiles, le drap

Avant de préparer leur réveil sous l’aube naissante

Sans prendre la peine de m’habiller

Je déambule, encore titubant, jusqu’à la cuisine

Décidé à ce que mes tendres complices soient choyées

Et reçoivent leur dose de vitamines

Dans de grands verres de cristal

Je verse le jus acidulé d’oranges fraîchement pressées

Et dans une coupe aux couleurs estivales,

Je place les fraises rouges et sucrées de Samer

Le tout posé sur un plateau d’argent

Je rejoins l’ange et la tigresse

Les deux belles aux bois dormants

Et dépose leur collation avec adresse

Réveillée par l’arôme des fruits, doux à ses narines

L’ange ouvre ses yeux, accueillant le jour par un sourire

J’embrasse ses lèvres au goût de nectarine

Et nos mains prennent mutuellement la voie du plaisir

Le lit ne tarde pas à être animé de remous

Tandis qu’elle agite fermement mon fruit défendu

Et que mes doigts pénètrent son Eden par à-coups

Le cliquetis des verres oscillant

Bien vite, ce sont quatre mains qui me parcourent

Et il me semble que je n’ai pas assez des miennes

Pour pratiquer, à juste intensité, ce type d’amour

Excité par ces doigts et ces langues qui vont et viennent

La tigresse, prédatrice sensuelle affamée

Prend une fraise entre ses dents de féline

Et la porte aux lèvres de l’ange pour la consommer

Croquant ensemble de leurs bouches purpurines

Partager ce message


Lien à poster
Guest Lili69

Waouhhh encore un magnifique poème et une magnifique surprise de le découvrir.

Merci :-D c'est un plaisir de le lire :-D :oops:

Partager ce message


Lien à poster

Merci, alors par contre, milles excuses; pour une raison qui m'échappe totalement, un des vers est incomplet:

"Le cliquetis des verres oscillant réveille une nouvelle venue",

Je remet le poème en entier et corrigé, pour ne pas perturber la lecture d'une traite.

Les nuits bercées au sexe et au champagne

Me sont courtes mais réparatrices

Dans le vaste lit somnolent mes deux compagnes

Rêveuses et fatiguées de délices

Je dépose un baiser sur la peau de l’ange

Savourant dans sa nuque le parfum du muguet

Et sans les éveiller l’une ou l’autre, je donne à la tigresse,

Le long de son dos, une lente caresse

Je quitte alors ce lit témoin de nos ébats

Peinant à lâcher des yeux mes belles amantes

Et je ramène, à leurs corps nus et fragiles, le drap

Avant de préparer leur réveil sous l’aube naissante

Sans prendre la peine de m’habiller

Je déambule, encore titubant, jusqu’à la cuisine

Décidé à ce que mes tendres complices soient choyées

Et reçoivent leur dose de vitamines

Dans de grands verres de cristal

Je verse le jus acidulé d’oranges fraîchement pressées

Et dans une coupe aux couleurs estivales,

Je place les fraises rouges et sucrées de Samer

Le tout posé sur un plateau d’argent

Je rejoins l’ange et la tigresse

Les deux belles aux bois dormants

Et dépose leur collation avec adresse

Réveillée par l’arôme des fruits, doux à ses narines

L’ange ouvre ses yeux, accueillant le jour par un sourire

J’embrasse ses lèvres au goût de nectarine

Et nos mains prennent mutuellement la voie du plaisir

Le lit ne tarde pas à être animé de remous

Tandis qu’elle agite fermement mon fruit défendu

Et que mes doigts pénètrent son Eden par à-coups

Le cliquetis des verres oscillant réveille une nouvelle venue

Bien vite, ce sont quatre mains qui me parcourent

Et il me semble que je n’ai pas assez des miennes

Pour pratiquer, à juste intensité, ce type d’amour

Excité par ces doigts et ces langues qui vont et viennent

La tigresse, prédatrice sensuelle affamée

Prend une fraise entre ses dents de féline

Et la porte aux lèvres de l’ange pour la consommer

Croquant ensemble de leurs bouches purpurines

Partager ce message


Lien à poster
Guest angegigi

Un délicieux poème pleins de vitamines sucrées...

Que de caresses et de baisers pleins de sensualité...

Félicitation trés joliment conté... :-D:-D :oops:

Partager ce message


Lien à poster

Je suis content que ça vous plaise...mais il y a 3 petits points à la fin de ce poème, c'est donc qu'il y a une suite :-D

Partager ce message


Lien à poster

magnifique poème, j'attends le suite :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Guest Lili69

Oui nous aussi on attend la suiteeee :wink:

Partager ce message


Lien à poster

Il suffit de demander, jolie muse:

Voici une nouvelle partie, à relier directement avec la fin de la première (je vous conseille donc de lire les deux à la suite pour conserver l'atmosphère et la trame).

Quelques gouttes rouges et sucrées

Coulent de leur tendre étreinte buccale

Parcourant leurs seins fermes et nacrés

Sublimés par les lueurs matinales

L’ange s’allonge sur le dos en s’étirant

La tigresse prend une fraise par sa queue verte

Et de la pointe du fruit, caresse lentement,

Avec délicatesse, cette peau qui lui est offerte

La fraise parcoure la déesse au corps pur

Effleurant ses lèvres, sa joue, son buste, son nombril

Jusqu’à se retrouver plus bas, en lieu sur

Achevant, par ce spectacle, de dresser mon désir viril

Le regard des deux amantes m’excite

L’ange en gémissant sous la caresse

Ressent le contact d’une étrange visite

Menée en douceur par l’agile tigresse

Cette dernière, mettant fin au supplice

Apporte le fruit imprégné du fluide angélique

A ma bouche avide de se livrer au vice

Et partage avec moi ce goût si unique

Au fluide amer qui enduit cette friandise

Répond bien vite le sucre de sa chair délicate

Nous mordons tous deux avec convoitise

Liant, pour finir, nos deux langues adroites

Son baiser sur ma bouche se fait torride

Ses cuisses m’emprisonnent, formant un blocus

Ses mains, douces et expertes, me guident :

Elle se place en position du lotus

La belle fait de moi son piédestal

Ondulant de son bassin pour m’arracher des soupirs

Tandis que l’ange, douce Fleur du Mal

Porte à nos bouches les fruits dont elle use pour jouir

Je partage ce festin de fraise et de cyprine

Avec ma partenaire, cavalière sauvage

Usant dans son dos de caresses félines

Et en elle, de ma virilité qu’elle garde otage

Décidant que son tour est venu

L’autre déesse réclame mon corps

Je retombe brièvement des nues

Tandis que la tigresse me libère de ses sorts

Sans prendre aucun repos, cependant

Je prends la sublime créature en levrette

Parcourant sa nuque de baisers ardents

Pénétrant son intimité, plus violent qu’une bête

Mon corps, dur et fier de son intrusion

Va et vient, glisse dans la douce à son aise

Et la tigresse, aiguisant mon excitation

Porte à ma bouche son sein orné une fraise

Partager ce message


Lien à poster

Merci Ladouce, et Merci Louloupupuce!

C'est intéressant de faire un récit tout en vers et en plusieurs parties, et c'est gratifiant de voir qu'il plaît!

:wink:

Partager ce message


Lien à poster
Guest Lili69

Encore une fois très bien écris, c'est un plaisir de te lire :wink:

Je suppose qu'il y a une suite... oui les trois petit points :-D

Merci pour cette jolie suite :-)

Partager ce message


Lien à poster
Guest angegigi

Quel fruits coquins gorgés de désir exquis.... :D

Un récit qui ouvre nos gros appetits.... :tomate:

De coquines qui frissonnent d'envies ...

L'une de l'autre avec désir, toute les deux unies Lili & Angegigi... :D:D:D

Félicitation pour cette seconde partie trés joliment écrite... :D:D :D

Partager ce message


Lien à poster

Quel fruits coquins gorgés de désir exquis.... :D

Un récit qui ouvre nos gros appetits.... :tomate:

De coquines qui frissonnent d'envies ...

L'une de l'autre avec désir, toute les deux unies Lili & Angegigi... :D:D:D

Félicitation pour cette seconde partie trés joliment écrite... :D:D:D

:D:D:D

Très joli commentaire, flatteur pour mon humble poésie

Ces rimes sensuelles sont vraiment à croquer

Et je pense sincèrement, si tu veux mon avis

Que tu as toi aussi des talents poétiques à évoquer!

:D

Partager ce message


Lien à poster

Votre message a été verrouillé par un modérateur.

Raison: A la demande de l'auteur

Partager ce message


Lien à poster
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.