Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

bingo01

Adultère

Recommended Posts

"C'était un vendredi. A midi.

Je l'attendais déjà, le désir au ventre. A demie-nue, je gardais mes sous-vêtements pour mieux retarder son plaisir et le mien aussi...

Etrange cette histoire... tout avait débuté par un jeu devenu intense, où l'interdit transcendait tout. Le jeu qui se déroulait dans un cadre restrictif devenait une liberté totale de l'instant. Sensuellement, sexuellement.......se laisser dominer.....perdre pied......

Aussi intime que soit notre échange, j'avais souvent l'impression de ne pas le connaître, de ne pas le saisir vraiment. Partageait-il mes doutes? mes désirs et mes envies? Je ne savais pas, il se cachait et je lui volais des instants.

C'est un vendredi, midi.

Toutes les questions qui habituellement me perturbent, disparaissent. Mes sens s'emparent de mon être, resceptive à la moindre de ses caresses que j'attends.

Il entre. Pose son regard sur moi. Rapidement nos lèvres se rejoignent , nos langues s'entrecrochent, mes mains froides le déshabillent. Son odeur m'excite. Je plonge ma langue au creux de son cou, je sens son corps se tendre et frissonner. Sa queue dure et dréssée entre nous m'excite, je voudrai déjà qu'il me prenne violemment, là.

Nus dans le couloir, nous nous dirigeons vers la chambre, je l'attire contre moi, veux le sentir.

Il me colle contre le mur, me lèche les seins. Je sens ma chatte qui mouille entre mes cuisses. Il glisse sa main entre mes jambes, et ses doigts fins pénètrent mon sexe chaud et humide. Immédiatement le plaisir est là, je me saisis de sa queue et commence un va et vient, excitant de mes doigts son gland. Cette sensation tactile me met l'eau à la bouche. Me libérant de ses doigts, je m'accroupis le regarde fixement et plonge ma bouche sur son sexe, je la lèche , l'aspire, la mouille. La sentir durcir entre mes lèvres, m'excite.

J'aime à ce moment, plonger mon regard dans le sien, voir son désir entre maîtrise et emportement, il oscille dans la jouissance.

J'aime sentir sa main qu'il passe dans mes cheveux, la tension dans son poignet, ne sachant pas s'il va prendre ma tête pour l'empaller sur sa queue ou s'il va se retenir n'osant aller au bout de son désir de domination.

Je me redresse, il s'emparre de ma chatte avec ses doigts, tout en excitant mon clitoris. Ma jouissance monte, mon souffle se fait haletant, je gémis de plaisir. Je jouis, je mouille sur ses doigts.

Nous déambulons vers le lit. Je m'assois glisse mes lévres sur sa queue. Je le suce, mais impatiente j'ai envie qu'il me pénetre.

Il entre enfin.... il frisonne comme à chaque première pénétration et s'arrête paralysé par la force de son plaisir. Puis lentement ses reins oscillent, il entre et sort, glisse , me tirant des cris de plaisir à chaque fois... Mon plaisir est encore plus intense, il me domine et m'emporte, je me soumets à ses caprices. Une nouvelle fois je succombe et jouis.... Mon plaisir m'innonde... Je le regarde en souriant... J'ai envie qu'à son tour il succombe et se laisse emporter. Je me tourne, il me pénètre. J'adore lorsqu'il vient s'introduire agressivement dans ma chatte. Je ne sens plus que son sexe aller et venir...

Je choisis un lieu plus étroit et moins mouillé, j'espère que sa jouissance n'en sera que plus forte. D'abord douleur, la sensation se fait plaisir. Je ne peux m'empêcher de crier de jouissance.

Ses reins, sa queue me pénètrent... je résiste à ses assauts. Lui ne tient plus.... son corps entier se tend, sa queue grossit, me blesse. Dans un râle, il jouit...je sens sa sève chaude se répandre en moi.

Nos corps se désunissent et nos esprits sont longs à quitter un monde de sensation et de plaisir.

Il part et je sens déjà le vertige du vide, cette sensation qui fait que je le désire toujours plus."

Cette histoire est rédigée par une "amie" après un ébat entre nous un vendredi midi. Cette "amie" est mariée ou était et j'ai quelques autres histoires à vous raconter avec cette miss.

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.