Aller au contenu

Messages recommandés

Âgé de 25 ans, mon second boulot consistait a faire l`entretien ménagé dans une école. Ce qui me permit de louer a tout les mercredi soir, un gymnase pour des parties de volley-ball avec des copains. Mon réchauffement se faisait en tournant les coins ronds, une petite course pour monter le filet et sortir les ballons. Plus les mercredi se succédait, plus la compétition augmentait. La vieille de la grande finale, mon épouse se blesse à un poignet, impossible de jouer. La finale demande du renfort, elle me propose de la remplacer par une de nos copines. Sera-t-elle à la hauteur ?

Je voltige avec ma vadrouille, l`impatience du match me guide dans le labyrinthe des minutes d`attente. 19 :30, j`arrive au gymnase, j`aurai de l`aide pour le filet, elle m`attendait à la porte. Le travail fini, nous filons vers nos vestiaires respectifs. 20:00 début de la finale, elle joue bien, nous rivalisons avec l`équipe adverse. Nous perdons le premier match, sur le petit banc de bois, je la regarde. Elle le sait, me lance un clin d`œil.

Elle a des jambes fines et élancées, son short s`arrondie agréablement. Son buste fait rêver, ses cheveux attachés accentue son cou. Mon copain passe une réflexion, quoi, dis-je ? Il me regarde et sourit. Je flirtais avec les nuages. Nous devons dire adieu au championnat pour cette année du moins. Il est triste de perdre et devoir ramasser tout le matériel. Mais ce soir, j`ai de l`aide. Nous bavardons de la partie, je lui dit que je me tiens a distance car je sens l`homme. Elle sourit, allons sous la douche. Je la regarde se dirigé vers son vestiaire, elle tourne la tête ajoute un clin d`œil.

L`eau chaude coule sur mon corps, mon esprit est courtisé par des divines pensées. Un cri résonne dans le vestiaire, il n`a plus d`eau chaude dans le vestiaire des femmes. Elle me demande si elle peut utilisé, celle des hommes. Innocemment, je dis oui, j`ai fini. Elle entre sa serviette autour de la taille. Je lui cède la place. De mon casier, je l`observe, elle a un corps de déesse.

Je me perds dans mes pensées, j`imagine que chaque petites bulles qui éclatent sont des baisers de mes lèvres sur sa peau. Sur son dos les sillons de l`eau ruisselle sur ces fesses. Elle courbe le dos pour savonner ces jambes. Elle s`aperçoit que je la regarde. J`espère qu`elle n`a pas vu mon érection. Est-ce Mona Lisa ? Je n`avais jamais vu un aussi beau sourire. Elle se redresse et se retourne, l`hypnotiseuse hameçonne mes yeux. Je suis sa proie. Ces mains qui dessinent des rainures avec le savon sur son ventre, elle pince ces seins.

Que faire ? Plus ma peau se rougit plus son sourire m`ensorcelle. Elle me dit : aimerais-tu me savonner le dos ? Je m`approche maladroitement, elle me tend la savonnette. Elle fait de moi le peintre Leonard De Vinci, sa peau soyeuse devient toile sous mes mains. Elles glissent sur l`ondulation de son dos qui plie légèrement. Ces mains s`appuient sur le mur, je lave ces fesses nerveusement. Ces talons montent et descendent lorsque ma main se faufile dans la crevasse érotique. Une main quitte le mur, empoigne mes cheveux et m`oriente vers la rondeur de ces fesses. Je m`agenouille, ma langue plonge, fendille la délicate chute. J`agace son anus avec ma langue et mes doigts se mouillent d`elle.

Elle quitte sa position, appui le dos sur le mur. Ces mains font des vagues sur sa bouée de plaisir. Je me redresse, je veux m`amarrer à son quai. Ma destination finale a changé, ces genoux se plient, sa bouche s`ouvre comme un écluse. Le raz marée de ces doigts sur son océan érotique accentue la pression de ces lèvres. Presque au point de non retour, je me retire. Je veux goûter au débarcadère. Nous sommes allonger sous la douche, l`eau nous fouette. Je goûte le délicieux déluge de son sexe mouillé. Le typhon fait voguer ma langue sur l`onde de choc. Je flotte sur son corps, mon sexe s`aiguillonnant vers sa plage encore sous le choc. Elle me repousse, se retourne. Ces mains, ces genoux trouvent appui sur le l`émail de la douche. J`irai découvrir une contrée inconnue, lorsque la coque touche son port anal, elle fléchit le dos, sa main dessine des vaguelettes sur sa balise érotique. La tornade d`émotions fait trembler le monde. Je suis encore à rechercher mon souffle, elle a pris la savonnette, lotionne mon sexe. Sa bouche redevient ma destinée. Sa tête oscille si doucement que mes jambes en chancellent. Me voilà à l`apogée de ce voyage érotique lorsque sur ces lèvres, ces joues se blanchissent.

Elle me demande en sortant du vestiaire, si l`an prochain elle pourra jouer toutes les mercredi soir avec un magnifique sourire sur les lèvres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout à fait d'accord avec toi, Iza. L'art d'écrire et de décrire, les comparaisons toujours parfaitement adaptées à la situation, c'est vraiment là qu'il excelle, Québécois. J'adore lire tout ce qu'il écrit. C'est du grand art.

:welcome:

.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Que de beaux mots venant de vous M. Loup de mer. Je vous en remercie, j`adore notre langue française si poétique. Merci à vous yeux et votre esprit d`apprécier la semence de mes mots, la fleuraison de mes phrases.

Humblement quebecois :welcome:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

..., j`adore notre langue française si poétique. ...

Humblement quebecois :welcome:

On sent dans chacun de tes textes l'amour que tu portes à cette langue, et tu t'es créé, par tes comparaisons si judicieuses, un style bien à toi, qui fait honneur et à l'auteur et à cette langue. Et il va sans dire qu'en tant que Loup de mer, j'apprécie particulièrement tout ce que tu évoques de la mer et des grands espaces. :-D

Tu me rappelles un des grands auteurs-poètes du XIXe siècle. C'était vraiment la Grande Époque; celle qui m'a le plus marqué aussi.

LdeM-Agecanonix

. :bisou:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

dans ses tournures de phrases c'est comme une découverte d'un autre continent !

on est dans l'inconnu et hop on est dans l'ambiance ! c'est la magie de quebecois ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Splendide, j'ai envie de jouer au volley ball.

:twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonymous

félicitations :aime2:

les mots qui virevoltent sur ton récit nous propulsent vers le plaisir

même le sport nous y emmène...enfin dans ce cas surtout les femmes :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.