Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Bisous

Un cadeau d'anniversaire

Recommended Posts

Après 20 ans de mariage, l’amour physique n’était plus le même et les fantasmes prenaient une grande place dans notre excitation.

Un fantasme était présent continuellement durant nos ébats, celui du partage de mon mari : le partager avec une autre femme ou bien lui offrir une femme en cadeau.

Lorsque j’imaginais la scène, la jouissance arrivait très vite , fulgurante et violente.

Comme les 40 ans de mon mari approchaient, je décidai donc de lui organiser un petit cadeau très spécial.

Parmi tous mes contacts femmes sur internet, je n’avais que l’embarras du choix et connaissant bien les fantasmes et les goûts de mon compagnon, il me fallut très peu de temps pour choisir l’élue.

Il me restait maintenant à lui expliquer la situation et à la décider.

Pour l’âge, la fourchette allait de 25 à 35 ans. Je la désirais brune, une petit poitrine (il fallait bien lui offrir du changement !), un corps élancé mais de bonnes fesses bien rebondies.

C’est Carla qui fut l’élue. Je la connaissais depuis un certain temps sur le net, je la savais chaude, prête à toutes les rencontres et portée sur les hommes plutôt mûrs.

Je n’allais pas par quatre chemins et je lui expliquais directement la situation et mes désirs.

Je voulais l’offrir à mon mari pour une soirée, pouvoir les regarder, me donner du plaisir à côté d’eux en les regardant. Je voulais voir mon mari dans certaines positions.

La situation lui plut tout de suite et l’excita assez vite. Notre dialogue d’ailleurs devint de plus en plus chaud, et nous étions toutes les deux déjà excitées et trempées juste en imaginant cette soirée. Je lui fis passer quelques photos de mon époux, elle apprécia visiblement.

Le rendez-vous fut pris pour la veille de l’anniversaire de mon mari, à notre domicile.

Carla arriva vers 20h. J’avais préparé champagne et petits fours. Mon mari savait que nous aurions une visite inattendue mais je ne lui avais rien dit de plus.

J’allai ouvrir à Carla. Elle s’était habillée juste comme je le souhaitais : petit tailleur genre secrétaire, chemisier blanc bien entrouvert qui laissait la vision discrète mais suggestive sur son décolleté, qui même si il n’était pas impressionnant serait j’en suis persuadée très attirant pour mon époux. Je ne m’étais pas trompée, car j’observai un éclair de désir immédiat dans les yeux de celui-ci.

J’expliquai tout de suite la situation à mon mari.

« Chéri, voilà, ce soir, je t’offre le fantasme que tu as depuis des années... une femme pour toi... devant moi... tu es libre de faire ce que tu veux avec elle, je ne demande qu’une chose : vous regarder... »

Je lui présentai Carla, lui expliquant même pourquoi je l’avais choisie pour lui.

Je servis le champagne, me disant que l’alcool détendrait l’atmosphère et nous aiderait à passer nos dernières barrières.

J’étais excitée mais tendue en même temps par la situation. Mais Carla prît rapidement les choses en main (façon de parler). Elle se « planta » devant lui et enleva son string et le jeta vers moi, je l’attrapai au vol, ravie de le sentir si humide sous mes doigts. Elle s’assit alors sur ses genoux, jambes écartées pour lui rouler une pelle langoureuse et provocante, tout en me regardant.

Elle se retrouva très vite le buste nu, et mon époux libéra ses seins en lui dégrafant son soutien-gorge. Il était enfin actif, remis de son étonnement et de la surprise.

Elle continuait de l’embrasser de plus belle et je voyais ses tétons durcir devant moi.

Il se mît à les lécher, les sucer, les mordiller. La respiration de Carla s’accélerait, la mienne aussi. Je ne pouvais quitter des yeux ce couple devant moi. Mon mari me jetait plusieurs fois un regard à la fois interrogateur et provocateur. Comme si cela lui faisait plaisir de me montrer comment il allait faire avec une autre femme. Cela m’excitait énormément. Cela faisait des années que je me demandais justement comment il se débrouillait avec une autre, car je n ‘étais pas assez naïve pour penser qu’il n’avait baiser que moi. Et là, sous mes yeux, je le voyais enfin faire.

Carla se leva, prit les mains de mon homme et comme si elle connaissait déjà la maison par coeur, l’emmena jusqu’à la chambre à coucher.

Je suivais. J’étais trempée, je retirai également mon string en le sentant et le léchant au passage, j’ai toujours adoré faire cela.

Près du lit, j’avais positionné d’avance un fauteuil pour pouvoir les voir et avoir le plaisir de mater toute la scène avec délectation. En entrant dans la chambre, j’avoue que j’eus comme un petit pincement de jalousie, mais très vite oublié et masqué par l’excitation suprême dans laquelle je me trouvais.

Ils étaient déjà au milieu du lit. Il la bouffait littéralement, l’embrassant, la léchant partout et se jetant sur son petit minou bien fourni et bien brun. Mais, ce n’était pas cela que je voulais voir, Carla savait ce que je voulais voir et j’attendis qu’elle se décide. Mais, il continuait son cunnilingus, ne pouvait plus quitter ce petit triangle noir et je savais que Carla devait ressentir un plaisir intense.. je savais comment il faisait. Carla gémissait sous ses caresses. Elle gémissait sous les mouvements de sa langue au fond de sa petite chatte, je voyais le plaisir sur son visage. Sans m’en rendre compte, je commençais à gémir aussi à l’unisson avec elle.

Carla hurla, elle explosa littéralement sous le plaisir, son sexe ruissela et il lécha cette mouille avec délectation. Mais, il n’allait pas s’arrêter là.

« Tu es mon cadeau, laisse-moi profiter à mon tour »

Il la retourna, et la plaça dans la position que j’espérais depuis le début. Il la prit devant moi vigoureusement en levrette. Je la voyais complètement à sa merci, complètement soumise, ses petits seins ballotant légèrement sous les coups de sexe de mon compagnon. Je voulais le voir prendre son plaisir ainsi et me regarder les yeux dans les yeux durant l’orgasme.

Je me massais les seins en profitant du spectacle, je les titillais, les pinçais.

Je remuais le bassin comme une furie, j’avais l’impression de participer. Lui, s’accrochait à ses seins, les malaxait aussi.

Je me frottait le clitoris avec fureur, à m’en faire mal.. je n’en pouvais plus, je n’avais jamais ressenti ce désir, cette excitation.

Il me regarda droit dans les yeux et me dit : « je vais partir chérie, jouis avec moi. »

Ces mots que j’espérais, que j’attendais, me firent partir en un éclair. Un orgasme violent me saisit, j’hurlai son nom. Carla me sourit, et je vis le visage de mon homme se crisper et profiter enfin de son plaisir. Ils s’écroulèrent tous les deux sur le lit. Je les rejoignis alors, je caressai doucement le sexe de mon mari et déposai un baiser sur la bouche de Carla. Nous nous endormîmes tous les trois ainsi sur le lit qui aura enfin été le lieu de notre fantasme.

Partager ce message


Lien à poster

joli récit bisous

j'aimerai bien un tel cadeau aussi^^

:-D:-D :-D

Partager ce message


Lien à poster

d'une part c'est une situation affriolante, d'autre part tu la racontes avec talent pour mon plus grand plaisir :-D

Partager ce message


Lien à poster
Guest raguifat

Bin il va falloir que j'en parle à mon épouse ce soir!

Mon anniversaire approche... En tout cas bravo pour ce grand moment d'érotisme :-D

Partager ce message


Lien à poster

Le fantasme de bien des hommes réalisé, c'est un beau cadeau :-D Et raconté avec talent, bravo Bisous :-D

Partager ce message


Lien à poster
Guest Walok

Assurèment, à part une ou deux grossiertés inutiles, le texte est superbe et malgré mon jeune âge, j'ai été intrigué. Peut-être que dans quarante ans, j'aurais envie de ce genre de choses? Pour l'instant, Clara serait beaucoup trop vieille pour moi! :-D

En tout cas, c'est un cadeau que seul un esprit ouvert peu offrir, félicitation. Et j'espère que ça a injecté en votre couple un érotisme encore plus complice, s'il en est.

Partager ce message


Lien à poster
Invité

De quoi donner des envies... j'y songerais... (avec deux mecs pour moi tout seul :wink::wink: )

Partager ce message


Lien à poster

Quel homme n'airait pas un cadeau comme ça!!!! :wink::wink::wink::wink::wink::wink: :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Invité

Que de bonheur... je t'envie... ton récit si bien raconté donne très vite des idées...

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.