Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

CoolBoy35

La mère de ma femme

Recommended Posts

Ma belle-mère est une femme formidable, belle, sexy, très excitante. Une poitrine généreuse (90D). Si toutes les femmes pouvaient être comme elle à son âge...

Bref, j'ai toujours fantasmer sur elle et très souvent mes rêves ont été le reflet des mes envie d'ébats torrides avec elle. Si bien que j'ai toujours voulu que ce fantasme devienne une réalité.

Cela s'est passé il y a 2-3 ans lors de son anniversaire. Nous devions retrouver la famille et tous ces amis dans une belle salle réservée à l'occasion.

Elle était vêtue d'une robe magnifique qui laissait apparaître un décolleté des plus magnifiques. Rien qu'en le regardant, les effets sur moi étaient immédiats.

La soirée démarre, tout le monde s'amuse, boit, rigole, la fête bat son plein. Je ne peux m'empêcher de la regarder la plupart du temps. Elle est belle, bandante, je n'en peu plus. J'ai besoin d'elle, de sentir son corps, d'être en elle. Elle me rend folle. Mais comment lui dire, comment provoquer cette réalité? Ma femme, à côté de moi, ne se rend compte de rien, de mon petit jeu à regarder sa mère, à la déshabiller du regard. Elle est trop occupé à discuter avec les invités.

Arrive le moment de faire de la place pour danser, on s'exécute et nous partons tous dans des danses endiablés. Arrive à un moment donné un temps plus calme: les slows. Là, je me dis que c'est le moment idéal pour aborder la chose. Je lui propose donc de danser avec moi, ce qu'elle accepte. Nous voilà collés l'un contre l'autre, ses seins contre mon torse, ses bras autour de mon cou, sa tête sur mon épaule...Je sens ma queue qui se tend de seconde en seconde. Je suis en feu! Et elle se rend compte que je suis bien dur: ma queue est tout contre elle, elle le sait, la sent et jette un regard en sa direction, discrètement. Elle me regarde, me demandant si c'était elle qui me faisait cet effet. Difficilement, car gêné malgré tout, je lui répondis que oui. De là tout a commencé:

-Aurais-tu donc envi de moi à ce point là? me demanda-t-elle,

-oh oui, depuis le premier que jour que je vous ai vu, répondis-je

-tu sais que je pourrais être ta mère...est-ce vraiment raisonnable? me dit-elle,

-je le sais bien mais mon corps ne peut que réagir à une femme aussi belle que vous... (là j'avoue que j'ai trouvé ma réponse très niant niant!)

Mais, par surprise, elle avait l'air d'aimer la situation. Discrètement elle prit ma main pour la glisser entre nous et la posa sur ta p'tite culotte: elle était tout mouillée!

-viens me baiser! me glissa-t-elle dans l'oreille, j'en ai très envi aussi depuis longtemps, tu m'as toujours beaucoup excité.

Elle m'avoua qu'elle nous avait déjà surpris avec moi et sa fille faisant l'amour et qu'elle n'avait pu s'empêcher de nous regarder en se masturbant et que ma bite lui plaisait énormément. Elle la voulait en elle!

On s’éclipsa discrètement dehors. Il y avait une grange à côté de la salle. On en fit le tour afin d'être à l'abris de tout le monde.

Elle me colla sauvagement contre le mur et descendit le long de mes jambes pour baisser mon pantalon. Ni une ni deux, je me suis retrouver la bite en dehors de mon boxer, ma belle-mère en train de me faire une fellation! C'était merveilleux, sentir sa langue courir le long de ma queue, suçant ensuite mon gland, en tenant mes couilles d'une main, l'autre me branlant en même temps qu'elle me suce. Extraordinaire! Je ne pensais pas qu'elle était aussi douée pour sucer une queue! J'étais dans un autre monde, emporté par une vague de chaleur et de désir immense.

Je décida alors d'inverser les rôles: à moi maintenant de m'occuper d'elle. Je l'a pris par les bras pour la relever, enleva sa robe et ses sous-vêtements: quel beau spectacle devant moi! Des seins magnifiques, d'une taille incroyable! Je les pris dans mes mains, mordis ses tétons (elle aimait çà la coquine, ses gémissements en disaient long), les suça. Une main descendit sur son bas ventre, sa chatte était toute rasée! Je pris son clito entre mes doigts, puis sentant toute cette mouille, je lui mis un doigt, puis deux. Mes doigts allaient et venaient en elle. Elle me supplia de la lécher, ce que je fis de suite sans discuter! Elle avait un goût merveilleux, ma lange courait tout du long de sa chatte, venant de temps à autre la pénétrer. Je suçais son clito, elle adorait.

-Baise moi maintenant, et vite! Défonce ma chatte!, me cria-t-elle. J’espérais que personne ne l'avait entendu...à priori aucun bruit à l'horizon...on entendait que les bruits sourds de la musique qui résonnaient dehors.

Je me releva, la retourna en plaquant ses mains contre le mur et je lui enfonça ma bite bien au fond. J'eu aucune difficulté à rentrer dans sa chatte tellement elle était ouverte et tellement sa mouille coulait:son entre jambe en était complètement recouverte! Je n'en revenais pas, je n'y croyais pas: j'étais en train de baiser ma belle-mère!

Notre excitation était au plus haut point. J'alternais entre va et vient lents et grand coup de butoir pour bien aller au fond de sa chatte. Je sentis sa main glisser sur son clito pour se branler. Elle jouit quasiment instantanément. La pression montait également chez moi, je sentais sa chatte se resserrer sur ma queue quand elle jouit. Je me suis retiré et elle se mit à nouveau à me branler, la bouche ouverte pour m'accueillir.

-Tu veux jouir dans ma bouche mon salop, tu veux m'arroser? me dit-elle

Je n'ai pas vraiment eu le temps de répondre que j'éjaculais dans sa bouche tellement le fait qu'elle me branle aussi vite et fort m'avait achevé! Elle avala tout mon sperme, se délecta de ce dernier et continua à me sucer doucement, délicatement.

On s'embrassa longuement, nos langues s'entremêlant avec sensualité et douceur. On remit nos vêtements et nous rejoignîmes la fête, comme si de rien n'était...

Depuis ce jour, nous n'avons jamais refait l'amour ensemble, ni abordé le sujet pour en discuter. Personne ne l'a jamais su, ni son mari, ni ma femme. Je pense que c'était juste un fantasme que nous voulions réaliser et que çà s'arrête là.

En tout cas, je ne pensais pas que ma belle-mère était aussi cochonne et aimait tant le sexe! Comme quoi, parfois, les apparences sont trompeuse... :P

Partager ce message


Lien à poster

Est-ce bien raisonnable ?

Le petit ami de ma fille ainée est un très beau jeune homme. Je m'imagine de temps en temps dans ses bras, mais ça reste un fantasme.

Si ta belle-mère a succombé, ce ne doit pas être facile les repas en famille...

En garde-t-elle un bon souvenir ?

Partager ce message


Lien à poster

et bien en tout cas c'est un beau texte est tu a eu un bon moment avec elle. super.

Partager ce message


Lien à poster

A Malicieuse62:

On n'en a jamais reparlé. J'ai l'impression qu'elle fait comme si rien ne s'était passé. Dans un sens mieux vaut que cela ne se soit passé qu'une seule fois: toutes les bonnes choses ont une fin. Il faut savoir parfois ne pas être gourmand et se contenter de ce que l'on a eu. Je me contente désormais des images restées gravées dans ma mémoire.

En tout cas tout se passe bien en famille. Nos relations n'ont jamais été impactées par cette histoire.

J'espère qu'elle en a gardé un bon souvenir, c'est le cas pour moi.

Partager ce message


Lien à poster

j'adore ce récit :welcome: surtout le fait que ca soit un moment unique, une pulsion imprévue...

Les bons moments auxquelles on ne s'attend vraiment pas sont vraiment les meilleurs :D

Partager ce message


Lien à poster

Très belle confession en tout cas!

Tout en douceur et en plaisir!

Puis après on est là pour se faire du bien lol

Partager ce message


Lien à poster
Guest Leito068

super recit

Partager ce message


Lien à poster

ca m'est arrivé une seule fois mais c'était avant mon mariage.

Un jour, alors que j'étais venu lui rendre visite à ma compagne (qui n'était encore que ma petite amie à l'époque) je suis tombé sur sa mère (la femme qui allait devenir ma belle mère 2 ans plus tard) qui était toute seul dans la salle de séjour. Elle était un peu déprimé .

en attendant l'arrivé de ma compagne, sa mère m'avait permit de prendre une douche.

j'en suis sortie 25 minutes plus tard environ et j'ai trouvé la mère de ma copine en train de pleurer.... j'ai éssayé de la réconforter en la prenant dans mes bras et nos lèvres se sont rencontré.

Nous avons céder à la tentation et je me souviens que la première chose qu'elle m'a fait fut de me retirer mon peignoir de bain et c'est sur le sol qu'elle et moi avons fait l'amour... Je me souveins encore de certaines choses que nous nous sommes fait (elle m'a sucer, je lui ai fait une sodomie, ...) mais près coup je n'en étais pas fière.

J'ai pensé que mon couple était gâcher à ce fut presque la cas jusqu'a ce que ma compagne accepte de me donner une seconde chance...nous avons déicider de ne plus en parler....mais ma compagne et moi avons une vie sexuelle assez démente. cela fait maintenant 4 ans que nous sommes marié et pratiquons toutes sortes d'exercices sexuelles surtout devant une caméra.

ma compagne faisons des video de nos performances et écrivons même des scénario avant de les tournées... nous faisons même intervenir une de nos voisines qui reste derrière la caméra et nous prend sous tous les angles possibles.

Partager ce message


Lien à poster

récit bien raconté, mais juste une précision concernant la conjugaison : vérifier la conjugaison de la première personne au passé simple. Moi, ça m'a fait un peu décroché par moment. :twisted:

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.