Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

AsMoth

La promenade dans les bois - voyeurisme

Recommended Posts

Promenade en forêt

Je me souviens de la fois où un après-midi d'été je m'étais amusé à suivre un couple d'amoureux pour le moins libertin.

Je me souviens que l'homme n'hésitait pas à poser sa main sur le cul de sa compagne au beau milieu d'une allée de ce parc très boisé et très touffu. Dandinant bras dessus bras dessous, je compris rapidement qu'ils cherchaient un coin à l'abri des regards indiscrets ou presque. Je faisais mon footing, ils ne m'avaient pas vu. Je les vis alors pénétrer dans la verdure, dans une petite allée située sur leur droite.

M'approchant pas de loup, je vis notre couple de tourtereaux en train de s'enlacer à l'abri d'un arbre. Les choses étaient déjà très "sérieuses" puisque s'emballant visiblement à pleines langues, la belle brune avait déjà la main posée sur la bosse dessinée par le sexe en rut de son partenaire. Lui, qui caressait les fesses de la jolie nymphe des deux mains, ne tarda pas à les passer sous sa jupe. Il retroussa alors celle-ci, au travers de fractions de secondes qui me parurent être des minutes. Le joli petit cul rond et ferme de la belle brunette m'apparut. Elle arborait un string blanc ou rose pale aux lisières noires. L'homme ne tarda pas à écarter et pétrir ses jolies fesses de désir, ce qui fit gémir la brunette.

Chaude comme la braise, toujours les fesses à l'air, celle-ci se mit accroupie et déboutonna le pantalon de son homme. Un pénis en érection totale en jaillit. Elle ne tarda pas à le prendre en main et le décalottant, elle se mis à le sucer. J'hallucinais. Je bandais aussi fort que cet homme dont je m'imaginais facilement à la place. Baissant mon short, je me mis à me palucher à pleine main à la vue de ce spectacle interdit. La fille, accroupie, les jambes écartées, masturbait et suçait son étalon avec ferveur. Elle paraissait adorer ça : elle suçait son gland avec une infinie délicatesse, qui contrastait avec l'empressement lié à la situation. Elle alternait entre caresses actives et pipe intense, à la fois délicate et profonde.

Cette coquine le regardait tout en le suçant, soutenant visiblement un regard très coquin, ampli de désir. Voir cette belle inconnue sucer cet homme devant mes yeux me donnait envie de la prendre par derrière et d'éjaculer sur son joli cul. Le mec était en tout cas un sacré veinard car sa petite amie semblait adorer son sexe et ne se lassait pas de le sucer.

Celui-ci lui fit alors signe de se relever. Un signe qui me glaça le sang en pensant à ce qui allait suivre. La fille regarda autour d'elle et sans me voir, pivota sur elle-même, de faon à présenter son joli petit cul à son homme. Celui-ci passa alors ses doigts dans la petite culotte de sa copine et ne tarda pas à la lui baisser jusque mi-cuisse, dénudant ainsi définitivement son joli cul lisse et ferme, et surtout sa belle chatte du même acabi. Voir de mes propres yeux, à quelques mètres de moi seulement, les parties -très- intimes de cette beauté me fit lâcher un grosse goutte de mouille que je sentis couler de mon gland en fusion totale. L'homme se plaça alors derrière elle et prenant mon membre entre les doigts, il ne tarda pas à l'introduire en elle. La tête de la belle chavira alors en arrière dans un râle de plaisir. La belle, appuyée contre le tronc d'arbre, offrait sa jolie chatte et son cul de rêve à son petit ami qui y allait de bon coeur, et surtout de bonne queue ! Les seins pointus de la belles se mirent à tanguer sous son top - elle ne portait visiblement pas de soutif. Le mec lui écartait les fesses d'une mains pour bien la culbuter. La brunette gardait les cuisses serrées d'une contre l'autre. Mon imagination devait se situer à mille années lumières du plaisir réel que devait ressentir ce bienheureux. J'imaginais en effet une chatte bien chaude et humide, contrastant avec un joli petit cul froid et raffermi plus encore par la fraîcheur ambiante de ce sous-bois.

La belle avança alors son pied gauche qu'elle posa sur un racine, ce qui lui permit de mieux s'offrir encore ; non seulement à son assaillant, mais aussi à mes yeux gourmands. Je vis alors les lèvres complètement dilatées et ouvertes de sa belle chatte, ainsi que le sexe luisant de mouille de son homme qui la lui pilonnait généreusement. La belle gémissait son plaisir sans retenue aucune, visiblement très excitée par le fait d'être prise de la sorte en pleine nature, au risque peut-être d'être surprise à tout moment. Son homme ne tarda pas à lui mettre de longs, lents et profonds coups de queue, histoire d'aller au plus profond de sa muse. Ce dernier ne tarda pas à lui agripper les seins alors qu'elle lui exigeait de l'embrasser. Le rythme s'accéléra soudain ; les claquements de fesses se firent entendre. NE pouvant se retenir plus longtemps, l'homme se mit à jouir dans sa compagne dans un râle non retenu de plaisir ; dans un immobilisme et une profondeur les plus complets. C'est à ce moment que j'explosai à mon tour, me mettant dans la peau de cet homme.

Le couple s'embrassa, heureux et soulagé. L'homme remballa son membre tandis que sa compagne se rhabillait. Je me planquai derrière les feuillages, accroupi, de façon à ce qu'ils ne me voient pas.

Je les vis reprendre leur balade main dans la main, comme si de rien n'était, mais avec cette légèreté et ce relâchement si propres au plaisir assouvi. :pardon:

Partager ce message


Lien à poster

:P tu tombes toujours au bon moment, toi :P

Et puis je ne suis pas déçue, j'ai cru lire la mention d'un short dans ton histoire :D:D

Tu nous avais pas promis de nous le montrer ? Les filles sont folles d'impatience :D :P

Partager ce message


Lien à poster

Eh beh . . . Cette jolie expérience inoubliable me laisse sans voix et me donne vraiment l'envie d'aller faire un footing dès demain !

Et sans indiscretion, cet acte magique s'est déroulé vers quelle heure ? :P

Partager ce message


Lien à poster

c'était dans l'apres midi je pense...

en tout cas, avec les beaux jours arrivant, je pense que les situations érotiques vont fleurir elles aussi !

Hier, je suis allé à Amsterdam... purée ; les filles semblent moins pudiques là-bas : j'ai vu en une apres-midi plus de peittes culottes qu'en France sur une année complète ! entre les filles en mini-jupes qui bronzent et qui laissent voir leur petite culotte, une qui se caresse le pied en le posant sur le banc et celles qui vont du pédalo... ya de quoi faire ; sinon très belle ville ; les prostituées en revanche en vitrine, ça m'a super refroidi : on se croirait au musée Grévin : elles sont maquillées de haut en bas : on dirait qu'elles sont en cire ! beurk ! je préfère le naturel !

Partager ce message


Lien à poster
Invité

te revoila enfin :D

Et en plus avec une belle histoire que demander de plus :D

Ahhhhhhhhhh si Moi aussi je veux voir ce Micro-short :welcome:

Partager ce message


Lien à poster
Guest CarolineMail

chouette comme aventure....

tres tres excitante

Partager ce message


Lien à poster
Guest sweetheart007

hum belle experience ..les coins a exhib ,c'est comme les coins a champignons faut les connaitre et les garder pour soit !

j'avoue que des les beaux jours etant tres voyeur je me regale !!

Partager ce message


Lien à poster

C'est le genre d'expérience qui ne se présente jamais à moi... quel dommage ! :shock:

En tout cas, c'était très bien écris. :shock:

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.