Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

strangelull

Menu de Saint-Valentin

Recommended Posts

Bonsoir...

Alors, je vais essayer de me lancer dans une confession. Façon de parler, en réalité, c'est un court texte que j'avais déjà écrit ; je "me lance" au sens où je n'ai jamais écrit un texte "public" (érotique, ou non).

J'espère être dans le bon fil. J'avais une hésitation, entre "j'avoue tout" et "histoire érotiques", je ne suis pas sûre d'avoir bien saisi la nuance. Dans tous les cas, mes excuses si je ne suis pas dans la bonne section...

----

Étant célibataire, j'essaie, chaque année, comme une tradition, de passer cette soirée "spéciale" en compagnie d'un amant, de préférence quelqu'un pour qui j'ai une tendresse particulière. Je n'aime pas le folklore, la décoration ridicule, les costumes, les cœurs partout, même les fleurs, je suis assez dubitative. Je trouve tous les gimmicks de Saint-Valentin assez cuculs, aussi me contente-je juste de concocter un menu très spécial, composé avec amour et désir. Car je suis très bonne cuisinière, dans tous les sens du terme...

Voici le menu préparé, cette année, pour un monsieur que nous appellerons, par soucis d'anonymat, Monsieur.

Apéritif : Une très, très longue fellation.

Accompagnement : très bon champagne, dont j'enduis légèrement son sexe, puis qu'il sirote avec un de ses cigares préférés, tandis que je lui fais plaisir et me régale de cet étrange pénis parfumé.

Entrée : strip-tease langoureux, suivi (mais pas conclu !) par une slow dance du tonnerre. Le champagne est terminé, il va falloir passer au vin rouge.

Plat de résistance : Monsieur passe à contribution.

Je m'installe sur la table et me laisse pénétrer profondément par un grand expert, sachant marier les saveurs avec subtilité. Tendresse et violence, langueur et force. Tout le monde jouit et nous entamons une seconde bouteille de vin.

Digestif : Monsieur est fatigué après un repas aussi lourd.

Il s'allonge et je le caresse avec une tendresse décidée, de longues minute, afin qu'il digère avant le dessert, que j'ai prévu copieux (j'en fais toujours trop, quand je cuisine, ma mère me le dit toujours).

Dessert : Amande à la chantilly.

J'en mange, lui en fais manger, puis m'en recouvre, joue avec elle comme je joue avec lui. Il en profite pour immortaliser cet instant, en prenant quelques photos, surprise à laquelle je ne m'oppose pas. Mais c'est qu'il ne faut pas traîner : la chantilly est une matière mouvante, qui avec la chaleur des corps se liquéfie vite. Il faut finir les assiettes, debout, par derrière, aussi fort que Monsieur était tendre quelques instants auparavant.

A une heure du mat', il est trop tard pour un café : je me contente donc d'accueillir sa semence entre mes fesses, conformément à son envie.

Partager ce message


Lien à poster

Ça donne envie de revenir quelques semaines en arrière et de modifier le programme :pardon:

Ce petit texte laisse songeur...

Partager ce message


Lien à poster

Et oui, mais ma dernière St Cupidon fut assez platonique malheureusement ! Je me vengerais sur la prochaine... ou sur n'importe quelle date entre ce soir et le 14 février prochain ! ^^

Partager ce message


Lien à poster

stragelull, ce peut être la st valentin tous les jours de l'année.

il n'y a heureusement pas que le 14 février sinon :P

sam :P

Partager ce message


Lien à poster

Très sympathique et super original :-D On peut reprendre ton menu pour un autre jour de l'année ? :twisted:

Partager ce message


Lien à poster

Original :-D pas mal d'idées à reprendre :twisted:

Partager ce message


Lien à poster

Emily, Erastor... bien entendu, vous pouvez le reprendre à votre sauce, c'est le principe de toute bonne recette :twisted: Je compte sur vous pour noter ici vos propres améliorations (à quand un fil "le coin des gourmets" :-D ?)

Partager ce message


Lien à poster

Que les grands esprits ce rencontre, j'ai fait a peu près pareil, mais c'était pour noel ^^

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.