Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

ursulin

Premier massage... (et c'est absolument authentique)

Recommended Posts

"- Alors, comment ça va ? Ca s'est bien passé ?

- Oui, oui, elle m'a massé le dos et m'a fait faire des étirements.

- Il faudrait que j'y aille, moi aussi, depuis ma deuxième grossesse, j'ai super mal au dos.

- Ben si tu veux, je peux essayer de te masser. Mais il faut qu'on achète un flacon d'huile de massage.

- Ha oui, ça c'est une bonne idée. Faut qu'on essaye..."

Je ne le sais pas encore, mais cette conversation anodine consécutive à ma visite chez le kiné va bouleverser notre vie sexuelle. En effet, c'est là que j'ai décidé de masser moi-même ma femme afin de soulager un peu ses douleurs dorsales qui durent depuis plusieurs années déjà...

Quelques jours plus tard donc, le flacon acheté, j'entreprends mon premier massage. Ma femme est étendue sur le lit, elle a gardé le bas de son pyjama (sans doute pour ne pas risquer de me donner de mauvaises idées...).

Je commence par prendre un peu d'huile dans mes mains et à l'étaler sur son dos. Je pose mes larges mains de part et d'autre de sa colonne vertébrale, sur laquelle j'appuie assez fortement avec mes pouces, comme le faisait ma kiné sur moi-même quelques jours auparavant. Je pars du bas, au-dessus des fesses et je remonte jusqu'aux épaules. Mes mains redescendent sur le coté, puis je recommence le mouvement, encore et encore. Le haut du pantalon de son pyjama me gène un peu, alors je le descends un peu sur les fesses et je reprends mon massage. Je travaille avec la paume de la main et mes pouces. C'est un toucher plus appuyé qu'une caresse. Mais l'huile rend la chose très agréable. Je profite de son grain de pau. Je sens que quelque chose se passe entre mes mains, quelque chose de très sensuel, de très tactile. Je continue à masser le dos, puis termine mes mouvements sur ses épaules et son cou. Je lui masse longuement le cou. Puis les bras. L'un après l'autre. Avec beaucoup de douceur. Puis je pétris légèrement les frlancs, d'un mouvement enveloppant, une main après l'autre en enchaînant. Je descends jusqu'aux fesses, mais le bas du pyjama m'arrête...

Je décide de poursuivre mon massage par les pieds. Je fais un mouvement enveloppant autour des chevilles puis je masse la plante des pieds, du talon vers les orteils à l'aide de mes pouces puis de mes paumes de main. Puis je masse délicatement chaque orteil, l'un après l'autre, en extension. Je recommence l'ensemble des opérations pour l'autre pied. Je termine avec un petit baiser sur le talon.

C'est alors que ma femme se retourne, très détendue, tout sourire, et, tranquillement, retire son pantalon de pyjama, écarte les cuisses, et me dit en me regardant droit dans les yeux avec une étincelle au fond du regard :

"- Viens..."

En un clin d'oeil, je suis nu, le sexe en érection. Je n'en reviens pas. Elle qui avait bien du mal à éprouver du désir, pour la première fois depuis bien longtemps, me demande de la prendre... alors que je n'ai même pas encore approché son sexe...

Ma langue se pose tout de suite sur son clitoris. Elle gémit et écarte un peu plus les cuisses. Je constate que son entrejambe est trempé. Je n'ai guère le temps d'y goûter, elle repousse ma tête et m'attire sur elle. "Viens, baise-moi, j'ai envie de ta queue... Je la veux tout de suite..."

Mon sexe imposant trouve immédiatement sa place dans son vagin bien élargi depuis ses accouchements. Mais je commence tout doucement, une pénétration peu profonde et des mouvements très doux, juste sur 2 ou 3 cm. Elle adore. Elle mouille : trés vite mon gland est trempé par son désir. Après quelques instants, je n'y tiens plus et m'enfonce plus profondément en elle. Mes va-et-viens sont plus amples, je sens l'entrée de son vagin qui glisse sur ma queue. Son excitation monte encore d'un cran. "Oui, baise-moi.... J'aime ça... J'aime ta queue quand elle me perfore la chatte... Hmmmm..... c'est bon, je la sens bien..... Tu aimes ça, hein, petit salaud ?

- Oui, j'adore ça, te pilonner ta chatte de petite salope. C'est trop bon... Pense à tous les mecs qui rêveraient de te baiser avec leur grosse bite

- Ha oui, je me ferais baiser par n'importe qui tellement j'ai envie..."

C'est bien la première fois que j'entends ma femme accepter (virtuellement, certes) cette idée, qui est mon grand fantasme, comme beaucoup d'hommes d'ailleurs.

- Oui, je veux que tu sois une grosse salope qui se fait baiser par des inconnus...

- Hmmmm..... Oui, me faire baiser par d'autres bites....

- Faire jouir plusieurs hommes, les uns après les autres, les laisser te défoncer la chatte et gicler tout leur sperme dans ton ventre....

- Ahhhhh....... Oui.....

- Et puis jouir à ton tour, en te faisant baiser par une grosse queue...

- Ooooohhhhhh........."

Ma femme prend beaucoup de plaisir à imaginer la scène et à se faire baiser par son mari, mais elle comprend qu'elle n'arrivera pas à jouir malgré toute ma bonne volonté et l'énergie de mes coups de reins. Alors elle décide de passer à la dernière étape de notre étreinte :

"- Défonce-moi, viole-moi, je veux que tu prenne ton pied. Que tu me baises en ne pensant qu'à ton plaisir à toi…"

Je suis touché, j'aurai préféré la voir jouir sous mes coups de bite, mais je comprends que son excitation va bientôt retomber.

Alors j'accepte ma défaite et je me concentre sur mon plaisir à moi : je la pilonne en force, je m'enfonce jusqu'au fond de son vagin, avec violence, surveillant quand même ses réactions du coin de l'oeil car je veux veiller à ne pas lui faire trop mal. Mais je lui dit que je ne veux pas l'entendre. Que je vais jouir dans son sexe. J'accélère la cadence. Elle est largement ouverte à mes assauts. Je sais qu'elle adore, quand elle est très excitée, se faire défoncer sans ménagement. D'ailleurs elle accompagne mes coups de boutoir par ses propres coups de reins qui vont à la rencontre des miens. Ses mains agrippent mes fesses...

" Vas-y, j'aime me faire baiser comme une pute..."

Je sens le point de non-retour arriver. Je ne lutte pas. Je laisse mon sperme monter du fond de mes couilles. L'orgasme me submerge tandis que j'éjacule à grandes giclées au fond de son ventre. AAAAAAARRRRRRGGGGGGGHHHHHHH.....

........

- Waw, j'ai adoré... J'étais détendue, j'étais bien. Je ne sais pas si c'est le massage, mais...

- Oui, moi aussi j'ai adoré. J'adore quand tu fais ta salope... C'est tellement excitant...

Et elle m'embrasse, ravie bien qu'elle n'ait pas véritablement joui cette fois...

Partager ce message


Lien à poster
Guest Alecto

Les massages sont la clé pour tellement de choses. Mieux vaut tard que jamais, n'est-ce pas? :wink:

Partager ce message


Lien à poster

Oui, en effet, nous l'avons découvert sur le tard...

Du coup, à bientôt 40 ans, nous ne sommes pas encore blasés...

Partager ce message


Lien à poster

Très beau récit et je pense comme les autres. Un très bon massage, lent, avec patience, peut amener de très choses...

Partager ce message


Lien à poster

Merci pour vos commentaires...

Oui, je recommande les massages dans le couple... Très efficace pour se détendre et/ou rallumer la flamme...

Partager ce message


Lien à poster
Guest Gauthier59

oui je confirme les massages peuvent être un élément déclencheur pour une belle suite de soirée !

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.