Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

ursulin

Ma femme et son côté voyeuse...

Recommended Posts

Je dois reconnaître que les fantasmes de ma femme sont beaucoup plus sages que les miens. A mon grand regret, elle n'est pas "exhib" dans la vraie vie. Elle a toujours été complexée par son corps et ne se sent pas à l'aise lorsqu'on la regarde avec lubricité. En revanche elle aime bien regarder mon corps nu, mes fesses et mon sexe lorsqu'il est dur, dressé, et vibrant de désir. Ce sont des images qui l'excitent assez régulièrement, même si comme pour la plupart des femmes, le sexe n'occupe pas une place centrale dans sa vie.

Un jour, alors que nous devons sortir, je suis nu dans la salle de bains au sortir de ma douche, lorsqu'elle rentre dans la pièce. Je suis devant le lavabo, légèrement cambré, en train de finir de m'essuyer les cheveux. Elle s'approche de moi, pose ses mains sur mes hanches, puis me caresse doucement le dos. Je veux me retourner pour l'embrasser mais elle m'en empêche en se collant dans mon dos, tout en me regardant dans la glace. Une de ses mains glisse sur ma cuisse. Mon sexe commence à gonfler doucement. Son autre main descend sur mes fesses, qu'elle caresse lentement, jouant du bout des doigts avec ma peau légèrement velue. Mon sexe continue à durcir et commence à se dresser devant moi. Elle le regarde sans rien dire dans la glace. Mon gland se décalotte et touche le lavabo : je me recule, mais elle me bloque avec son corps toujours collé à moi. J'adore la sensation de son bassin qui appuie sur mes fesses.

Elle continue ses caresses sur ma poitrine, mon ventre, mes cuisses. Je suis en érection maximale. Je suis très excité maintenant. Elle le sent. Elle non plus n'y tient plus et brusquement, elle empoigne fermement mon sexe et commence à me masturber doucement. Je gémis.

Après quelques instants, je tente à nouveau de me retourner mais elle me bloque toujours. Mon bras la gêne un peu pour regarder, alors je le passe autour de son cou : ainsi, elle peut voir le résultat de son action. Elle me regarde dans le miroir. L'image de son homme en érection, fou de désir et sous l'emprise de ses caresses l'excite énormément.

Puis elle se dégage de mon bras et, sans lâcher mon sexe, s'agenouille à mes côtés. Elle cesse quelques instants ses va-et-viens pour mieux regarder ma bite, mon gland au bout du quel quelques gouttes de plaisir commencent à perler. Puis elle lève la tête vers moi...

- Tu veux que je te suces ?

- Oh ouiiii !!!

Elle dépose un baiser léger, du bout des lèvres, sur mon gland. Du bout de la langue, elle lèche la goutte qui s'échappe. Puis elle reprend son va-et-vient avec la main. Elle aime me faire languir...

- S'il te plaît, vas-y... !!!

- Hmmm... Je veux que tu bandes encore plus fort...

Elle étale avec ses doigts le liquide pré-éjaculatoire qui s'écoule maintenant de mon pieu dressé. Ses lèvres déposent des baisers le long de la hampe, jusqu'aux testicules. Puis elle remonte en donnant des petits coups de langue. Elle finit par me lapper le gland.

Je la regarde faire dans le miroir. J'ai une vue de profil des plus excitantes. Mon sexe est gonflé, prêt à exploser.

- J'adore ta bite... dit-elle en la fixant avec gourmandise.

Mon regard quitte le miroir pour se plonger dans les siens. Au bout de quelques secondes qui me semblent une éternité, sans dire un mot et tout en me regardant droit dans les yeux, elle enfourne résolument mon sexe dans sa bouche. Ses lèvres emprisonnent ma queue, sa langue s'enroule avec ardeur autour de mon gland. J'adore la sensation, la douceur de sa bouche sur ma bite. C'est chaud, doux et humide. Presque aussi bon que son sexe. Elle me pompe énergiquement. Elle ferme les yeux pour mieux se concentrer sur ce qu'elle est en train de faire. Elle m'offre une fellation de rêve. Je la regarde dans la glace : le spectacle de ma femme en train de sucer mon sexe est particulièrement bandant, le bruit de sa succion particulièrement obscène. Mon dieu que c'est bon...

Je sens que je ne vais pas tenir longtemps. Elle aussi sans doute, car elle cesse sa fellation aussi brutalement qu'elle l'a commencée, se redresse, reprend sa place du début dans mon dos et me branle face au miroir.

- Je veux te voir gicler...

Sa masturbation est implacable. Elle me connaît bien, elle sait me faire jouir avec sa main, aussi bien qu'avec sa bouche ou son sexe...

Je m'abandonne au plaisir qui monte. Je sens le point de non-retour arriver. Elle approche son visage pour mieux voir. En un éclair, je songe que je n'ai pas éjaculé depuis quinze jours, je veux lui offrir le spectacle de mon orgasme...

Elle n'est pas déçue. Le premier jet jaillit avec force et va s'écraser directement sur le miroir, les suivants aspergent la vasque et le robinet du lavabo. Il y en a partout...

- Hmmm... J'adore te regarder jouir...

Je souris et l'embrasse, heureux qu'elle aussi ait pu profiter de mon orgasme...

Cependant, elle ne perd pas le sens de la réalité :

Bon, dépêche-toi de t'habiller maintenant, on va être en retard... Et puis tu nettoieras un peu... Ce lavabo n'est vraiment pas présentable !

Partager ce message


Lien à poster

hummm trop bon de te lire, récit très très chaud... :pardon:

surtout la dernière phrase... :D ...

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.