Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

Jolimembre

L'amie de ma cousine une expérience à en perdre la tête

Recommended Posts

J'ai poster pas mal de post sur mes expériences, mais je n'avais encore jamais parler de celle-ci. Il y a d'ailleurs que moi et la personne concerné qui le sait. Dans 3 minutes, vous tous, le saurez.

Il y a 4 ans de cela, j'étais très jeune. Nous étions allé dans le chalet de mes grands parents avec mes cousines (plus jeune que moi) et deux de leurs copines. J'étais avec mon frère et un autre cousin. Les journées étaient chaudes d'autant plus que nous dormions à deux par lit. Etant l'ainé, j'avais la chance d'avoir la chambre la mieux équipé avec notamment la télé et un lit une place. Chaque soir tout le monde se retrouvait pour regarder la télé dans ma chambre.

Mais cette nuit là, vers 3 heures du matin, une nuit particulièrement chaude, alors que je dormais plus ou moins, j'entendis frapper doucement à ma porte. Je ne savais pas qui s'était mais je l'invita à l'ouvrir. C'était Clarisse, l'amie de ma cousine. Elle avait 16 ans, était plutot grande, blonde, yeux bleu très bien foutu ! Elle me confia qu'elle ne pouvait pas dormir a cause des ronflements et qu'elle aurait aimé regarder la télé dans ma chambre. Je lui proposa très gentillement de venir regarder, je lui cèda la place de mon lit et me demanda de rester, qu'elle ne voulait pas gêner. Elle enleva son peignoir, à ma grande surprise elle était nue en dessous. Donc on se serra un peu pour rentrer les deux dans le lit. Je n'osais pas regarder sa morphologie parfaite. Sans gêne, elle me parla comme si de rien était. Je l'observa très vite fait par petit coup d'oeil au moment où elle me parlait. Elle avait une très grosse poitrine pour son âge. Elle c'était mise sous la couette, je ne pouvais pas donc voir plus bas mais j'avais déjà vaguement vu au moment où elle a enlever son peignoir. La situation m'excitait beaucoup au point à bander. J'avais un simple caleçon. Etant très collé, je sentais sa peau toute chaude. Ma queue était tendue et la désirait plus que tout. Seulement, ca ne se faisait pas !

Elle regarda ma bosse (qui était sous la couette pourtant, enfin la couette, le drap puisqu'on avait enlever la couette pour ne pas avoir chaud).

Elle passa sa main sur ma queue qui était d'ailleurs hors de mon caleçon, elle dépassait légerement...

La suite prochainement

Partager ce message


Lien à poster
Guest Anselmea00

Ohoh très bon début :D Vivement la suite.

Anselme

Partager ce message


Lien à poster

tu commences a peine et deja tu t'arretes ! ! ! !

Continue ! La suite ! ! ! et la fin ! ! !

Partager ce message


Lien à poster

quoi !!!!!! tu t'arretes là dès que ça commence à être bien .mais non mai non,ça le fait pas

aller au boulot,écris nous la suite :D

Partager ce message


Lien à poster
Guest Anonymous

Franchement je ne te savais pas aussi cruelle :D

Et puis en 4 ans on ne vieillit pas tant que sa... xD Sauf si tu passes de la quarantaine à la cinquantaine. ^^ =D

J'attends la suite de ton histoire... :D

Partager ce message


Lien à poster
Invité

voila une histoire que je vais suivre avec attention.... :D

Partager ce message


Lien à poster

:D et la suuuuuuuuite elle est où ???? :D

:D

Partager ce message


Lien à poster

Elle regarda ma bosse (qui était sous la couette pourtant, enfin la couette, le drap puisqu'on avait enlever la couette pour ne pas avoir chaud).

Elle passa sa main sur ma queue qui était d'ailleurs hors de mon caleçon, elle dépassait légerement...

D'un air plutôt timide, elle me regarda tout en explorant mon penis. Sa petite main caressait en long en large ma queue tendue. Quant à moi, je me contenta durant plusieurs seconde de regarder son anatomie de rêve. Ses seins rond m'appelaient !!! Je m'approcha alors d'eux pour envisager une palpation à pleine main. Elle prenait beaucoup de plaisir à l'entendre jouir. Son souffle s'accelerait tout comme son mouvement sur ma queue. La télé continuait de tournée alors que nous étions en train de faire des cochonneries dans mon lit.

Je n'avais pas encore découvert sa chatte ni son petit fessier quand elle retira le drap (couverture) pour se mettre à quatre pattes afin d'entreprendre une fellation. Je la sentais trembler de plaisir peut-être ou bien de peur je ne les jamais su. Quoi qu'il en soit, elle me suçais bel et bien. Ma coquine de main caressait son vagin en passant derrière son jolie petit cul. Je la sentais dégouliner de plaisir et je ne tarda pas a lui enfiler un doigt. Sa fellation était très courte, puisqu'elle me demanda à peine une minute après avoir commencer, de la lecher.

Je l'allongea sur le lit puis lui écarta ses cuisses. Je la regardais d'un air coquin... Je lui lècha son clitoris de haut en bas puis le titilla pour l'entendre jouir. J'introduisai ma langue de temps à autre à l'entrée de son vagin, je sentais son humidé, sa chaleur, j'avais sur la langue le gout de sa cyprine. Mmh, j'aime vraiment cette sensation. Le fait de controler son corps, ses envies, son plaisir rien qu'avec ma langue me donnais aussi beaucoup de plaisir.

Je termina donc son cuni en lui enfila deux doigts dans son vagin qui était cette fois dilaté.

Elle me prit par la tête, m'embrassa et me pria de la pénétrer.

(Je passe l'étape de la capote, vous savez comment ca marche lol).

Elle me demanda de m'allonger, et se mis sur moi. Elle pris ma queue dans sa main et se l’enfonça doucement dans son vagin. Elle bougeait son petit cul de sorte a sentir ma queue en elle. Il fallait faire doucement pour ne pas réveiller nos compagnons d'à côté. Le lit grinçais beaucoup...

Elle était apparement excité de faire ça avec moi et dans ses conditions. Elle n'arrêtait pas de me le répéter.

Quant à moi, je veillais à ne pas y aller trop fort pour ne pas casser le lit lol.

Je la pris dans la position du missionnaire pour travailler à mon tour. Elle jouissait encore plus fort. Pour éviter de faire trop de bruit, je l'embrassa en la pénétrant, ce qui réduisait légerement ses gémissements.

Elle mouillait beaucoup c'est pourquoi elle m'a demandé de me retirer un instant pendant qu'elle allait se calmer. Elle me branla donc avec la capote, chose que je n'aime pourtant pas vraiment. Après une minute ou deux peut-être, elle se mis a quatre pattes et m'incita à la prendre en levrette. Je me mis derrière elle et entra ma queue en douceur. Je la pris par les hanches et commença les va et vient. Je voyais ses fessiers bougaient, claquer contre moi ce qui avait tendance à m'exciter. Elle me demanda lorsque j'allais éjaculer, de ne surtout pas faire dans la capote, qu'elle allait m'aider autrement. Dans ma tête je me suis dit "chouette, elle va me sucer". Et peu de temps après, je lui dis que j'allais venir, je me retira, elle se retourna, j'étais sur elle (missionnaire) et elle me branla très fort pour que j'éjacule sur son corps. Mes deux premiers grands jets atteignient son visage et le reste coula sur son corps. Elle continua de me branler doucement pour ensuite me sucer en me néttoyant bien la queue. Elle éparpilla mon sperme sur son corps.

Elle parti doucement se laver pour ensuite, se faufiler dans mon lit et dormir à mes côtés...

Partager ce message


Lien à poster

:wink: c'est divin cette histoire.

tu as vraiment eux là un bon coup

bravo et bien raconté :wink::oups::wink::wink:

sam

Partager ce message


Lien à poster

Merci :wink:

Ce fut un véritable plaisir pour moi aussi à ce moment là, même si ca fait déjà longtemps que c'est arrivé...

Partager ce message


Lien à poster

Très belle narration :wink: Merc de nous avoir fait partager ce récit. :oups:

Partager ce message


Lien à poster

Effectivement ça s'arrête là où ça commence à devenir intéressant.

Partager ce message


Lien à poster

J'ai adoré la manière dont tu nous as raconté ton aventure, tu nous tiens en haleine et ça a dû être très agréable... Merci à toi.

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.