Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

Oo lilou oO

Soir d'orage

Recommended Posts

Bonjour à tous, voici mon premier post, soyez indulgents et bonne lecture! :D

La journée avait été particuliérement chaude, presque caniculaire. Assise sur le penton de bois, face au lac, elle écoutait les grondements du ciel se faire de plus en plus pressant. Elle esperait voir les nuages se fendre, pour déverser une pluie salvatrice sur la terre brulante. En attendant, elle ne pouvait que subir la moiteur étouffante de ce soir d'été. Elle se croyait seule, alors, aprés avoit guétée les bruits alentours, elle défit son short en jean et l'envoya valser avec un soupir de soulagement. Elle s'allongea à plat ventre, le visage contre le bois chaud et joua avec les roseaux, qui venaient caresser ses épaules nues.

Elle était la, assise sur le ponton, il était assez prés pour sentir son odeur, lorsque les rares coups de vents venaient en sa direction. Un parfum musqué, rare pour une jeune femme, un mélange de sucre et de peau, une transpiration gourmande. Il allait se redresser, venir à sa rencontre afin de parler de tout et de rien lorqu'il la vit defaire son short et le jeter d'un geste négligeant sur le ponton. Il l'entendit soupirer d'aise, il n'osait plus bouger, contemplant le merveilleux spectacle qui s'offrait à lui. Elle était allongée, alanguie. il discerné ses mains, jouant avec les roseaux, ses cheveux longs et épais...Son corps...son corps offert à sa vue, dans une position si sensuel que son coeur se mit à tembouriner dans sa poitrine. Il voyait ses épaules bronzées, contrastant à merveille avec son débadeur blanc... Et cette si petite culotte...Il voyait ses fesses, rondes et musclées, apétissantes. Il aurait voulu à cet instant s'en saisir à pleines mains, les caresser avec délectations, les pétrir avec envie...il ne put retenir un grogrement de désir, profond, gutural.

Le contact du bois chaud sur son ventre la fit sourire. Cette caresse brulante était agréable, presque trop. Elle rougit de plaisir et de gene, s'imagina pressant son corps sur celui d'un homme. Elle glissa une main entre ses cuisses, fut surprise de sentir le mince bout de tissu humide. Intriguée, elle glissa ses doigts sous l'elastique...

Partager ce message


Lien à poster

Mais tu as oubliés d'écrire la fin :D

Allez ne nous laisses pas nous languir sur ce début plus que prometteur!!

Partager ce message


Lien à poster

Très bien pour un début, et comme le disent les autres, effectivement tu ne peux t'arrêter en si bon chemin. La suite !!!

Partager ce message


Lien à poster
Guest Tendre émoi

Moui, le debut est tres tres bon, mais la chute...

... est brutale !

Pourtant j'imagine très bien cette scène sur mon grand lac de haute savoie... (enfin je le partage, hein ?)

La suiiiite !

Partager ce message


Lien à poster

Tu te fais désirer Oo lilou oO :-D ? Elle est où la fin de ton histoire ?

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.