Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

Guest agito-wolf

Teacher Slave

Recommended Posts

Invité

Voici ma premier histoire dédié spécialement a Aurelina. Pourquoi ? Car elle en est l'héroïne (avec son accord bien entendu)

Avant tout, bien qu'étant une fiction, cette histoire met en scène les dials que nous avons en privé. Tout ce que vous lirez ici n'est que la mise en scène de ce qu'elle et moi nous nous racontons pour nous exciter mutuellement, avec au pire juste quelques modification mineurs pour coller a la mise en scène.

Donc voici le prologue de nos aventure, bonne lecture a tous (mais je préviens, je n'ai aucun talent d'écrivain ;) ) ;)

---------------------

Nous sommes au début du mois d’octobre et malgré l’automne qui approche, l’été ne semble pas laisser la place au temps frais. Mais pour moi, étudiant, que l’été s’éternise ou non, je dois retourné a l’université. Je me retrouve donc au fond de la salle de cours de biologie a regarder les quelques nuages trainant dans le ciel. La prof arrive enfin, je tourne mon regard blasé vers le bureau pour la voir et d’un coup, je me dis que l’année risque d’être beaucoup plus intéressante que prévu. Se tenant a côté du bureau, une jeune femme, tout juste la trentaine à la silhouette superbement bien dessiné habillé d’une jupe noire s’arrêtant au dessus des genoux, un petit chemisier et une blouse blanche ouverte.

« -Bonjour tout le monde. Je suis Mlle Aurelina… votre professeur de SVT. Nous allons commencer le cours sans perdre plus de temps. »

Sexy, mais visiblement trop dans son rôle de prof, sans doute une coincé… tant pis, je pourrai toujours l’imaginer nue.

Le cours de passe tranquillement, le temps semble s’éternisé mais 18h, la sonnerie résonne enfin ! Je prend mes affaires et je sors en laissant échappé un bref au revoir. La soirée est agréable, je rentrerai donc tranquillement en rollers… que j’ai oublié en salle de bio… merde ! Bon, je retraverse l’établissement devenu très vite désert. La salle est encore ouverte, la prof doit sûrement trainé encore. Je pousse doucement la porte. Personne. Je prend mes rollers, mais avant de sortir, je commence a entendre des gémissements venant de la réserve. Je m’approche sans bruit, oui ce sont bien des gémissements. Je me colle a la porte de la réserve qui n’est pas fermé, juste poussé au maximum. Est-ce que… ? Mais oui, cette prof si sérieuse est en train de se doigter dans la réserve. Je pousse légèrement la porte et je la vois. Assise dos a la porte face à un ordinateur. Sa jupe est a ses genoux, sa blouse et son chemisier sur le la chaise.

« - Ooooh oui… hmmm… »

Mon sang ne fait qu’un tour, je me met a bander violemment. Elle ne m’a pas remarqué, je profite donc de la situation pour sortir ma queue pour me branler d’un main pendant que je filme la scène avec mon portable de l’autre, un petit souvenir. Puis je me fais trahir par le reflet de son écran. Merde elle m’a vu ! Elle pousse un crie et tombe de sa chaise en voulant caché son corps, mais trop tard. Elle se retrouve face a moi, rouge comme jamais, en soutif et culotte noir a dentelle. Malgré la couleur de sa culotte, je vois bien qu’elle est en train de mouillé comme une folle.

« - Qu’Est-ce… ? Mais… ! Sors d’ici ! Me crie-t-elle. »

Je ne bouge pas, je la regarde. Ses yeux gris-vert remplit de honte et de rage face a moi. Je rentre dans la pièce, toujours la queue en érection sorti, je m’approche de l’ordinateur et je vois qu’elle était en train de se faire des dial coquin et pour du moins très hard…

« - Salope… pute… baise moi… dites donc professeure, moi qui pensez que vous étiez du genre coincé…

- Sors d’ici tout de suite !! Hurle-t-elle en se relevant et en m’attrapant le bras.

- Je ne ferai pas ça a votre place… »

C’est bon, j’avais prit ma décision… Cette prof serait à moi, elle serait ma salope, mon défouloir… Je la regarde avec un air sadique, le sourire aux lèvres. Elle a honte, a moitié nue devant son propre élève. Je vois ses yeux briller au dessus de ses joue rouge et ses dents serrées.

« - J’ai entendu dire que c’était votre premier poste dans une université… Donc pour vous, je pense que c’est mieux que ceci reste entre nous, mais le silence n’est pas gratuit…

- Quoi ? Comment ose tu ?! Espèce de… !

- Du calme professeure. Bienvenue dans la cours des grands et il y a certaines règles maintenant. »

Elle me regarde furieuse. Je baisse le regard, elle mouille toujours malgré la situation. Je m’approche d’elle et je classe ma main sur sa chatte. Elle me repousse en criant mais trop tard, j’ai déjà empoigné sa culotte, elle tombe en arrière et sa culotte me reste dans ma main,. Elle est maintenant fesses a l’air. Je m’approche d’elle et lui écarte les jambes qu’elle essaie de serré mais sans résultat. Sa chatte brille de plaisir, elle est parfaitement rasé et très ouverte, son clito gonflé. Elle se débat sans réussir a s’échappé et je passe ma langue sur sa vulve rose.

« - Non ! Arrêtes !! Pas ça !! Pas ça !!!! »

Mais trop tard, je lui lèche la chatte. Je lèche la chatte de ma prof. Sa cyprine, légèrement amer mais délicieuse. Je bloque ses cuisses contre mes épaules et le la lèche encore et encore. Ma langue passe sur son clito.

« - Aaah !! Pas là !! Pitié arrêtes !!!

- C’est bizarre professeure, votre chatte me demande le contraire… et puis vous êtes une petite pute non ? Vous devriez aimé ça.»

Je prend son clito entre mes lèvres et je le suce doucement, passant des coups de langue dessus. Je passe ma langue dans sa chatte en remontant sur son clito en lui caressant les cuisses et les fesses.

« - Aaaaaah ! A..Arrêtes ! Je… Je suis ton professeure ! Arrêtes ça je t’en supplie ! »

Je monte mes mains le long de son corps et je baisse son soutif noir pour caresser ses seins. Je la sens se débattre de moins en moins et a gémir de plus en plus. Aurelina mouille tellement. Sa cyprine coule entre ses fesses alors je lui redresse un peu le cul et je lèche son anus. Elle lâche un gémissement aussitôt.

« - Pas… pas mon anus… s’il te plait… »

Mais je n’écoute pas et je lui met un doigt dans le cul.

« - Aaaah ! Je… je… »

Elle s’avoue enfin vaincu elle passe la main dans mes cheveux.

« - Je… Je veux…

- Oui professeure ?

- Je… Je veux ta… ton sexe… me demande-t-elle honteusement. »

Je me retourne alors, me mettant au dessus d’elle. Ma queue est juste devant son visage. Je la sens poser doucement ses doigts dessus avec énormément d’hésitation puis elle la prend enfin et fait de timide va et vient. Je la vois, le regard plein de honte fixant ma bite donc le gland est rouge et brûlant d’envie, je l’entend murmurer.

« - P.. Pourquoi… ? Je me sens si… salope… mais… »

Elle passe un coup de langue sur ma queue, puis un deuxième et ainsi de suite de plus en plus vite. Ma prof me lèche la bite, ma prof est nue, soumise a mes moindre désir, je la fais gémir en lui léchant sa petite chatte de salope et elle aime ça ! Puis elle prend enfin ma queue dans sa bouche et me suce.

« - Oh oui professeure allez y. Soyez ma petite salope.

- O… Oui. Ta queue… elle est si grosse… c… continuez a me lécher mon élève…Joues avec mon clito…

- Comme ça ? Je lui demande en aspirant avec quelques mordillements sur son clito devenu très sensible.

- Oh ouiiiii ! »

Ce petit geste eu son effet car elle prend brutalement ma bite en bouche et me suce comme une folle. Je fais de même de mon côté et au bout de quelques secondes elle jouit en éjectant un petit jet de cyprine dans ma bouche. A ce moment je jouis également. Surprise elle recrache ma queue donc une partie du sperme avait déjà coulé dans sa bouche, le reste finit sur son visage. Je l’entend a bout de souffle et me relève pour la regardé. Elle est là, allongé, entièrement nue et le visage couverte de mon sperme, le regard perdu dans le vide.

« - J’ai… j’ai sucé mon…

- Remettez vous en professeure, l’habitude viendra vitre… Si vous voulez que notre secret reste le notre.

- C… Comment ?" 

Voilà, pour Aurelina commençait une nouvelle vie, celle de l’esclave sexuel de son propre élève…

Partager ce message


Lien à poster

hummmm sa donne envie ;)

bien ecrit pour un non ecrivain ;)

a kan la suite ^^

Partager ce message


Lien à poster

Joli récit pour un non écrivain ;)

Après le prologue, vivement la suite des aventures d'Aurelina

;)

Partager ce message


Lien à poster

Très très bien écris, on sens vraiment l'excitation de l'histoire, grand bravo !

Partager ce message


Lien à poster

Excellent

Quelle imagination ! Génial aussi d'inverser les rôles !

Partager ce message


Lien à poster
Guest kurk2003

Très bonne histoire ...

L'héroïne est sexy à souhait.

Est-ce un fantasme d'Aurelina ?

Partager ce message


Lien à poster

Mmmm, je dois avouer qu'Agito reprend largement nos dials pour réaliser son histoire !!! :P

Et me retrouver héroïne d'une nouvelle érotique, c'est vraiment fantasmatique.

Bisous,

Aurélina

Partager ce message


Lien à poster

J'étais passé à coté de cette histoire ! :content:

Tout à fait magnifique ! ... Comme la muse qui te l'a inspirée ! :P

Une suite ??

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.