Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

Odilon78

La surprise

Recommended Posts

La surprise.

« Ce soir, pas d’enfant dans les pattes, je te réserve une surprise alors ne me pose pas de question mais habille-toi sexy, fais moi plaisir …. »

Pas de souci, des tenues sexy, j’adore et j’en ai plutôt pas mal mais j’hésite…

Dois-je la jouer soft ou carrément me lâcher ? comme je ne dois pas poser de question, je décide d’une combinaison noire, à bretelles, pour que l’accès à mes seins (qu’il adore!) soit le plus facile, transparente, ouverte à l’entrejambe…jupe mi-longue, bien ajustée mais aussi bien fendue, chemisier noir, largement entrouvert sur mon décolleté plongeant, le tout agrémenter de chaussures à talons hauts ; un cou d’œil dans le miroir me laisse présager une bien bonne soirée et l’œillade qu’il me lance au moment où j’apparais devant lui ne dément pas!

« ma chérie, tu es magnifique, c’est exactement ce que j’attendais de toi pour cette soirée »

Une limousine nous attend devant l’immeuble et nous nous y enfournons, départ pour je ne sais où mais déjà, l’ambiance m’émoustille.

« Trinquons » me dit-il en me tendant un verre que je m’empresse de porter à mes lèvres entrouvertes ; « tu es si excitante, vois-tu dans quel état je suis » me dit-il visant le monticule qui s’est formé sous les boutons de son pantalon…

Je souris ; il est toujours agréable de voir l’effet que l’on peut faire à son homme…et aux autres !

Après plusieurs verres, une douce chaleur m’envahit et les doigts de mon tendre aussi ; d’ailleurs je viens de m’apercevoir que le chauffeur n’a pas entièrement fermé la vitre de séparation et en profite pour mater de temps en temps et moi, alcoolisée juste à souhait, je peux dire que je trouve ça bien excitant ; je voudrais bien glisser ma main sur ton membre durcit mais non, tu ne veux pas, pas maintenant, pas tout de suite, « laisse-toi faire, laisse venir, chaque chose en son temps… »

Ok, je savoure tes caresses qui se font de plus en plus expertes ; tes doigts vont et viennent dans mon jardin déjà tout humide alors que tes lèvres se referment sur mes tétons durcis.

« Monsieur, nous arrivons » prévient la chauffeur qui avait dû être briffé afin que nous ayons le temps de retrouver bonne figure avant de sortir de l’auto et c’est à ce moment que tu sors deux masques dont nous nous couvrons tous les deux le visage ; cela me rassure, je sens la soirée torride venir mais ne sachant pas ce qui va arriver et d’un naturel timide, je me sens mieux sans dévoiler mon visage ; le chauffeur nous ouvre la portière, m’aide à descendre en jetant un dernier coup d’œil lubrique sur mes seins et je découvre, devant moi, une magnifique demeure dont toutes les pièces ont l’air d’être investies de personne discutant, riant, buvant…

Tu m’ouvre la porte, j’entre et suis accueillie par des regards sur lesquels je ne peux mettre un visage car tous sont, comme nous, masqués. Quelques corps féminins traînent par ci, par là mais je m’aperçois que la majorité sont des hommes, plutôt grands, magnifiques corps musclés…

Je commence à avoir une petite idée de ce qui se passe dans ce genre de soirée et je sens frétiller un petit je ne sais quoi dans mon minou déjà bien trempé ; un buffet est installé au fond de la grande pièce et nous traversons celle-ci afin de nous régaler de quelques gourmandises et buvons encore quelques verres histoires d’être assez grisés pour profiter à fond de tout ce qui pourrait arriver .

« Viens, on va visiter un peu » ; j’avance derrière toi et nous découvrons plusieurs pièces, toutes superbes, tamisées, certaines agrémentées de canapés, d’autres de grands lits…certaines sont pratiquement fermées mais possède des glaces sans tain derrière lesquelles on peut déjà apercevoir des personnes alanguies, faisant l’amour.

« Alors, ça te plait ma petite surprise ? »

« Et bien moi je la trouve plutôt grosse ta surprise dis-je le regard descendu vers le bas-ventre de mon ami qui est au bord de l’implosion » ; il rit.

Je me rend compte que ce havre d’amour et de luxure peut satisfaire toute les envies lorsque dans une pièce je découvre fouets, chaînes …

Mais ce n’est pas pour moi ; tu le sais bien ; la petite( ?) cochonne que je suis à ses limites et ne donnerai pas dans le SM ; donc tout excités, nous entrons dans une des chambres que tu choisis, avec lit à barreaux tout de même muni de menotte ; tu commences à me caresser, tes baisers fougueux me font presque défaillir et lorsque tu déboutonnes mon chemisier en prenant mes seins dans tes mains, dans ta bouche, je vois que nous sommes observés par deux hommes, se caressant, pour l’instant en douceur… étonnée de trouver ça excitant, je leur fais signe de s’approcher et me sens immédiatement prise en main de partout ; en douceur, chacun me caresse et moi je me dis « il faut que je tienne le coup, j’ai déjà envie de jouir !! »

Les caresses sont de plus en plus pressantes, chacun abandonne ses vêtements et je me retrouve avec une queue dans chaque main, celle de mon chéri dans la bouche ! mes seins sont de la pâte à modeler ainsi que mes fesses que différentes mains malaxent ; puis, les doigts commencent à accomplir leur besogne et n’ont pas de problèmes pour s’infiltrer de partout, tant je suis mouillée ; je m’allonge, soumise à ces trois mâles dont l’un ne tarde pas à me pénétrer tandis qu’un autre se masturbe en regardant le spectacle ; mon homme, toujours dans ma bouche, n’en perd pas une miette !

Une bouche vient aspirer et titiller mon clito et mes hanches se soulèvent sous les ondes de plaisir qui m’assaillent.

Un des personnages qui se masturbe éjacule très rapidement sur mes seins et s’en va ; .Là, mon mari se couche, je me place sur lui, il me transperce de son membre tout dur et je sens le deuxième homme se placer derrière moi, glisser son sexe dans ma chatte provoquant une double pénétration vaginale, quoiqu’un peu douloureuse, vraiment délicieuse, mais ce n’était qu’un moyen de lubrifier son engin qui pénètre maintenant entre mes fesses qui ne demandent que ça ;

Je suis en transe, la pièce silencieuse, se remplit de mateurs, masturbateurs et cela décuple mon plaisir ; je ne capte plus rien et me sens prise tantôt par l’un, tantôt par un autre et les queues défilent en moi, provoquant une cascade d’orgasme jamais ressentie auparavant ; je ne parle pas, à aucun moment ne le peut car j’ai toujours la bouche pleine et le reste aussi !!

Je crois que j’aurai fais, ce soir toutes les positions du Kama-Sutra !!!

Le petit jeu va durer plusieurs heures me semble-t-il mais à aucun moment je ne voudrais que ça s’arrête ; pourtant…au bout d’un moment, je vois chacun venir déverser sa semence sur mon corps pendant que je tête, suce, pompe encore tout ce qui veut l’être ; toi, je te regarde tout le temps, tu es aux anges lorsque nous jouissons ensemble, lors du dernier orgasme, tu viens en moi dans un « je t’aime ».

Le retour à la vie quotidienne va nous faire tout drôle mais je sais qu’une telle expérience restera à jamais dans un coin de ma tête où une petite voix (la tienne) me susurre « t’inquiète, j’ai pleins d’autres surprises pour toi !!! »

Partager ce message


Lien à poster

Très belle histoire magnifiquement racontée!

Un fantasme qui est de plus en plus grand dans mes pensées...çà donne vraiment des idées!

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.