Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

Jolimembre

Sur le lieu de travail, au bord de l'autoroute...

Recommended Posts

Avant de passer mon concours, j'ai du travailler plusieurs moi dans une agence intérim. Cette fois ci, j'avais pour mission d'être "garde barrière". Je travaillais sur l'autoroute en gilet jaune fluo et j'ouvrais les barrières au camion qui travaillait pour refaire une partie de la route. J'étais sur place à 13h jusqu'à 20h voir plus parfois.

Autant dire que les journées étant longue et très peut chargé car il y avait environ deux à trois camions par heure comme il pouvait en avoir 20.

J'étais seul, le long de l'autoroute, dans ma voiture, a attendre, attendre, ouvrir la barrière et encore attendre d'ouvrir une nouvelle fois la barrière...

Mes journées ce résumait à ça.

Et puis, à force de m'ennuyer, j'envoyais des messages à quelques filles de mon répertoire téléphonique dans l'espoir de m'amuser un peu. Sur 6 messages envoyés, j'ai reçu deux réponses dans la minute qui suivait.

J'étais alors occupé à écrire à ses demoiselles. L'une d'entre elle me faisait régulièrement des sous entendu coquin. Je rentra dans son jeu pour pimenter la conversation et surtout pour pimenter ma journée.

On s'envoyait des messages très coquin, on s'imaginait là, en train de faire des cochonneries le long de l'autoroute. Avec humour, je lui demanda si elle voulait venir réalisé ça ici.

Elle me répondit très sérieusement :"je sors de cours et j'arrive, dit moi où tu es".

Après lui avoir indiqué la route, il était déjà 18h passé quand j'entends sa voiture arriver.

Pour ne pas éveiller les soupçons, je l'incita à se garer un peu plus loin. Elle me rejoigna dans ma voiture. Elle était à l'arrière alors que moi j'étais à l'avant sur le siège passager. Vers 18h, la plupart des camions rentraient du chantier ce qui me laissait beaucoup de temps à mes occupations...

Gaelle me demanda de venir la rejoindre pour m'amuser avec elle. Nous n'avions jamais rien fait de réel ensemble, seulement du virtuel. Elle avait déjà vu mon penis et rêvait d'y goutter. Je ne voulais pas me mettre de suite à l'arrière au cas où un camion arriverait. Alors, elle s'est rapprocher de mon siège, toujours derrière moi, et passe sa main dans mon caleçon. Elle me titilla mon penis alors qu'on était au bord de l'autoroute. Quelques secondes après, ma queue était bien tendue, elle ouvrit la porte, sorti de la voiture me retourna de sorte a mettre mes pieds en dehors de la voiture, se mis a genou et me suça. C'était la première fois selon elle qu'elle voyait une queue aussi grosse. Elle prit un certain plaisir à me sucer ici, alors qu'a n'importe qu'elle moment un camion peut arriver. Les gens qui empreint ait l'autoroute ne voyait rien de cet angle en revanche, les camions pouvait, eux, voir Gaelle à genou...

Sa langue faisait le tour de mon gland, sa main faisait des va et vient le long de ma queue, mon gland rentrait puis ressortant de sa bouche. La première semence arriva quand je lui pris de bien vouloir arrêter et de se mettre à l'arrière de la voiture. Elle se mis a l'arrière après avoir enlevé ses chaussures, je sorti de la voiture, la queue à l'air et je m'installa a l'arrière en m'assurant qu'aucun camion arrivait.

Une fois en place dans ma petite voiture, on était très serré, on ne pouvait pas faire ce qu'on voulait. Je lui écarta son décoletté pour acceder à sa poitrine imposante. Je lui palpais ses gros seins, un dans chaque main et je lui donna des coups de langue de temps à autre.

Pendant qu'elle me branla en douceur, je glissa ma main dans son jeans qui était très serré. De ce fait, je lui ouvris sons pantalons, écarta l'ouverture et passa ma main dans son string blanc. Je sentais qu'elle était déjà très mouillée, son string était trempé de désir. Je voulais vraiment goutter à son nectar seulement, la position dans la voiture ne le permettais pas. Je lui demande donc de s'allonger sur la banquette. Je lui enleva son jeans et son string, elle était nue contre le siège de ma voiture, quel bonheur. Je sorti légerement du véhicule pour pouvoir mettre ma langue au niveau de son minou et j'entamai un cuni coquin. Elle gémissait à chaque coup de langue. Sa main droite me caressait les cheveux tandis que sa main gauche se touchait un sein. Son bassin ondulait à chaque coup de langue, elle gémissait doucement mais surement !

Je lui enfila alors un doigt pendant que ma langue continuait à explorer la surface de son chatte parfaitement lisse. L’intrusion de mon doigt l'avait encore plus excité, elle bougeait davantage son bassin. J'enfila un second doigt dans sa chatte douche, chaude et humide. Je sentais sa cyprine me mouiller les doigts de plus en plus et ses cries s'accentuer.

Elle me prit par la tête et m'embrassant goulue ment avec la langue puis me supplia de la prendre. Encore une fois, la voiture n'était pas très pratique pour le coup, je me suis donc assis au milieu de la banquette et Gaelle s'est mis sur moi et à commencer les mouvements de va et vient. Je me sentais impuissant, soumis au fait de ne pas pouvoir bouger moi même.

Je jeta des temps en temps à coup d'oeil à la route voir si les camions n'arrivait pas mais quelle chance, toujours rien.

Au bout d'un moment, elle devenait crevé, je lui ai proposé de la prendre à l’extérieur de la voiture. Je suis arrivé à un tel point d'excitation, que ca ne me dérangeais pas de la prendre à la vue de tous.

Je les appuyer contre la voiture et prise par derrière. Elle jouissait encore plus fort, sans doute l'excitation d'être vue, de sentir l'air passer entre nos membres et aussi le fait que je la prenne enfin.

Ma queue demandait que ça, j'avais littéralement envie d'elle. J'avais devant moi son cul de rêve, parfaitement bien fait. J'avais vraiment très envie de la sodomisé mais je savais qu'elle n'aimait pas ça.

Les camions qui passait sur l'autoroute nous klaxonnait en nous voyant en position de tir. Ca avait le don de m'excité, je lui ai donc proposer de se s'appuyer contre le coffre du véhicule de sorte a ce qu'on nous voit bien depuis l'autoroute (J'avais mon gilet jaune fluo). Ca arrivait que quelques camion circulant sur l'autoroute ralentissait et nous regardait avec insistance. Gaelle ralait très fort et n'allait pas tarder a jouir. Ma semence avait innondé la capote, j'attendait de la faire jouir pour changer celle-ci. Au moment où je vis un camion arrivé dans notre direction, alors que je devais lui ouvrir la barrière, elle me supplia de continuer, qu'elle avait avoir un orgasme. J'ai pris mon courage a deux mains et j'ai accélérer le rythme pour qu'enfin elle éclabousse ma queue de sa mouille et qu'elle pousse des cries de plaisir suivi immédiatement d'un crie de soulagement. Le camion était plus qu'à une trentaine de mettre de nous, alors que je voulais m'habiller pour aller ouvrir au camion, elle me retira la capote, se mis a genou et me suça. J'étais plus tellement excité, mon envie s'était coupé du fait de l'arrivé du camion. Il klaxonna pour que je lui ouvre, il nous avait pas encore vu derrière la voiture. Quand il aperçoit Gaelle en train de me sucer, il s'arrêta de nous regarda. J'imagine qu'il a du se toucher en nous regardant. La situation m'excita encore plus, Gaelle accéléra son mouvement sur ma queue jusqu'à ce que je lui cracher mon sperme sur le visage. Elle finissa le travail en m'astiquant le gland... Le chauffeur, quant à lui, ne fie aucune remarque mais nous regarda avec un sourir. Je lui ouvre en lui disant que j'étais désolé pour cette attente, il me fit un clin d'oeil en me disant que ca vallait le coup !

Voilà, donc une après-midi très excitante et coquine. Si vous voyagez sur cet axe là, vous nous avez peut-être vue alors :langue:

Partager ce message


Lien à poster
Guest Anonymous

Je comprend plus :s

Tu dis que tu as joui en elle (en déversant ta semence dans la capote), mais tu as pas enlevé de suite pour qu'elle est son orgasme après. Ensuite quand elle eu l'orgasme le camion arrive tu te retires, elle enlève ta capote et là tu dis que tu n'es plus excité parce que le camion arrive. Ensuite tu dis qu'elle te suce et là sa t'excite encore plus et que tu as rejoui.

On m'explique ?

Malgré sa j'aime bien ton histoire. ^^

Tu en sors quand même pas de pas mal. ^^

Partager ce message


Lien à poster

Mdr non non je me suis mal exprimé alors, quand je parlais de ma semence, c'est pas le sperme, mais le début, le liquide qui sort avant tu vois? lol

J'ai pas éjaculer a ce moment là lol

Partager ce message


Lien à poster
Guest Anonymous

Ok, si tu le vois comme sa.

Mais mise à part c'est good comme histoire. ^^

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.