Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

Guest maitresteeve

le pari de trop

Recommended Posts

Guest maitresteeve

Le pari de trop

Cette histoire est une pure fiction. Elle est écrite à l'attention d'une lectrice de ce forum, qui souhaitait que je couche sur le papier (numérique) l'un de ses fantasmes et pourquoi pas le faire lire à son homme. En espérant que ce récit soit à la hauteur de ses rêves.

Chapitre 1: le french kiss

Le vin te monte à la tête. Tu es plus joyeuse qu’à la normale. Le manque d’habitude d’une part et le côté traitre de ce vin français. Un Sauterne, Grand cru Château quelque chose.

Ils rigolent avec toi. Ton mari Loic, il te fait face à table. Il te regarde de ses yeux rieurs qui le caractérisent tant. Cette joie de vivre qui adoucie son physique athlétique. Il a beau se laisser pousser le bouc, aussi brun que sa tignasse, pour se donner un air sérieux, rien n’y fait ; tout respire la gentillesse chez lui. Il porte ce t-shirt blanc que tu affectionnes tout particulièrement et qui épouse parfaitement les muscles de ton torse. L’alcool aidant tu es pressée que votre invité parte, afin d’aller se câliner au fond du lit.

Cet invité justement. Steeve. Ton mari lui a proposé de venir passer la soirée chez vous. Il est français et est venue faire un stage de perfectionnement de 6 mois au Quebec. Il ne connait personne à trois Rivière, Loic et lui ont très vites sympathisé. En remerciement il est venu avec 2 bouteilles de vin et un bloc de foie gras.

Il est assis à tes côtés. Il te dépasse de 10 bons centimètres dans les 1m80. Les tempes grisonnantes, le teint mâte, yeux noisettes, il a une petite quarantaine. Du haut de tes 22 ans il t’impressionne. Tout respire chez lui la maîtrise de ses gestes et de ses mots. Il est capable d’aborder tous les sujets de conversations. Il s’intéresse à tout. Il s’intéresse à vous notamment. Rare pour un français, qui n’a pas la réputation d’être la personne la plus accueillante de la terre. Il dit les mots justes, un humour décalé qui fait mouche.

Il est charmeur autant avec les femmes qu’avec les hommes. Et ce regard profond qui vous scrute en permanence. Tu as l’impression d’être mis à nue à chaque fois qu’il te regarde. Tu en as rougi plusieurs fois dans la soirée, mais tu en as été flattée également. Il porte un pull à col montant de cachemire noir, pantalon étroit noir, tenue et couleur qui complète le côté mystérieux de cet homme.

Il vous ressert un verre. Vous n’avez quasiment rien mangé. Les effets du vin se font maintenant ressentir. Tu as la tête qui tourne. Et cette question stupide qui sort de ta bouche « on dit que les français sont de bons amants, Paris la ville de l’amour, le french kiss, tout ça. Un peu prétentieux les français quand même »

A cet instant, il te regarde intensément, regard d’autorité, tu baisses les yeux. « Avant de critiquer, il faut essayer ma chère Cynthia. Je vous pari 10$ que j’embrasse mieux que Luc. Un vrai French kiss, qui mettra le genou à terre de tous les hommes de cette ville » Silence pesant dans la pièce. Steeve soutient toujours le regard. Ses mots sont suspendus dans l’air.

« Ok man, 10$ sur la table, mais c’est ma blonde qui décide. Tu feras pas le poids »

« t’es complétement malade mon pauvre » lui rétorques-tu.

« ok Cyndie. Si tu veux que toute la France pense que nous sommes des coincés du cul. Ce cher Steven va rentrer victorieux dans son Pays. Et moi dans cette histoire je passe pour une fiotte pas foutu d’embrasser correctement sa femme »

Tu restes médusée. Qu’est-ce qui lui prend ? A ses yeux tu comprends vite. Il est saoul, autant que toi, et quand il est dans cet état il a du mal à se contrôler. Vous êtes assez ouverts côté sexe. Vous avez souvent échangé sur vos envies, notamment d’aller en club ou d’essayer une soirée à plusieurs. Mais ça faisait plus partie du fantasme prononcé tout haut qu’autre chose. Et puis là, cet homme, cet aplomb. C’est si imprévu. Et d’abord tu n’es pas coincée. Un baiser. C’est quoi un baiser. Tu ne vas en mourir. Et ton homme est d’accord.

« D’accord. Je tiens le pari. Luc si tu perds promets-moi de ne pas faire la gueule après. Et toi Steeve n’en profite pas »

« Aucun souci, mais un french kiss est un french kiss. Sensuel, profond et serré. Suis-moi on va se mettre dans le canapé. Luc prends des leçons »

« ne t’inquiète pas pour moi »

Tu t’installes sur la banquette. Steeve vient te rejoindre. Il s’assied à tes côtés. Il pose sa main sur ta joue. Premier vrai frisson de la soirée. Qu’es-tu en train de faire ? Sa peau est douce. Il te caresse la pommette avec son pouce. A nouveau ce regard de braise. Un vrai piège à filles ce type. Il fait glisser sa main derrière ta nuque. Ses doigts s’égarent dans ta chevelure blonde. Caresse subtile qui parcourt la base de ton crâne. Tu as du mal à respirer. Tu dégluties. Il te penche la tête sur la droite. Il s’approche. Il ne lâche pas ton regard. Il s’approche encore. Ses lèvres. Ses lèvres humides sur tes lèvres. Premier baiser d’adolescent, d’une douceur incroyable. Un baiser, puis deux. Douceur, légèreté. Sa bouche épouse ta bouche. Retrait. Nouveau baiser. Caresses dans tes cheveux. Sa bouche. Fermer les yeux. Tes seins qui pointent. La pointe de sa langue entre tes lèvres. Ouvrir la bouche, se laisser guider. Idées embrumées. Se laisser faire. Ta langue sur sa langue. Mélange de salive. Choc des titans dans ta bouche. Combat des sens. Il utilise sa langue comme il le ferait sur ton sexe. Cette sensation t’enivre encore un peu plus. Son autre main sur tes hanches. Il glisse un doigt entre la ceinture de ton Jean et sous ton pull rose. Ce doigt au contact de ta peau. Cette caresse volée aux yeux de Luc. Ce frisson que tu n’arrives pas à contrôler. Il le sait, il le sent. Ce doigt qui glisse. Cette langue qui caresse. Cette humidité qui monte en toi. Se laisser aller, profiter………..

« Voilà, très chère, ça c’est le french kiss. A ton tour Loic »

Tu es là pantelante. Tu n’as même pas réalisé qu’il s’était arrêté. Descente difficile. Reprendre tes esprits. Loic qui te sourit. As t’il conscience de ton état. Sentiment de trahison. Il faut te rattraper. Tu dois te rattraper. Tu dois tout donner à ton homme et montrer à ce Steeve qu’il n’ arrive pas à la cheville de ton homme[align=left][/align][align=justify][/align]

Partager ce message


Lien à poster

Terriblement excitant!!!

On n'a qu'une envie c'est de découvrir LA SUITE!!!!!

Partager ce message


Lien à poster

rohlala très excitant !!!! la suite stp!!! :langue:

Partager ce message


Lien à poster
Guest maitresteeve

[align=justify]La revanche.

Steeve vous ressert un verre. Vous ne devriez pas. Tu l’acceptes pour te libérer un peu plus. C’est le moment d’assurer. Loîc boit d’une traite.

Il se lève, titube un peu. Son sourire toujours aussi radieux. Il s’installe confortablement dans le canapé.

Tu sors le grand jeu. Tu t’installes à califourchon sur ses jambes musclées. Tu écartes les cuisses pour t’approcher au maximum de son visage. Tu te cambres et gonfle ta généreuse poitrine. Tes seins sont un véritable atout, brillement mise en valeur sous ce pull fin et moulant. Le soutien –gorge à balconnet a pour effet de les remonter très haut.

Cette position permet également de mouler parfaitement les courbes de tes fesses dans ton jean taille basse. Le tableau Pin-up américaine des années 50, il ne te manque que le rouge à lèvre.

Tu sais comment rendre fou d’amour ton homme. Il adore tes formes pulpeuses. Tu vois dans son regard le plaisir naitre. Cette envie de te prendre là et maintenant. Tu prends son visage entre tes mains. Il ne veut pas de tendresse. Il te veut toi.

Vous vous embrassez à pleine bouche. Front contre front. Main dans la main. Il mordille ta lèvre inférieure, la suce comme il sucerait tes petites lèvres. Vous vous enlacez. Tu pars à la recherche de sa langue au fond de sa bouche. Il te rend ce baiser fougueux. Il s’emporte. Plus rien n’existe. Sa main qui glisse sous ton pull, son autre main qui glisse sur tes fesses. Le souffle court. La main qui remonte. Caresse sur la dentelle. La main qui remonte. Le doigt qui glisse sous le tissu. La main qui plonge. Qui cherche. Qui trouve ce téton durci. Cette langue qui te fouille. Baiser brulant sur ta gorge. Mouvement de bassin. Caresse dans ton dos. Une main sur ton sein. Une main sur tes fesses. Une main de trop dans ton dos…….

[/align]

Partager ce message


Lien à poster

J'aime beaucoup ces deux premières parties... :langue:

Des descriptions toujours sublimes, le french kiss... waouh!! :P

J'ai très hâte de lire la suite... :D

Partager ce message


Lien à poster
Guest maitresteeve

Le temps s’arrête. Tu ne bouges plus. Ne respire plus. Ces idées qui se bousculent dans ta tête.

Qu’es-tu en train de faire ? Dois-tu choisir ? Tu dois dire non. Non tu dois dire oui. Tu en as envie.

Choisir, il faut choisir. Loic, son regard. Il doit choisir. C’est à lui de prendre cette décision. Tu es sienne. Son regard dans le tien. Son regard par-dessus ton épaule. Son regard dans le tien. Il doit choisir.

Il ne peut pas te laisser faire ce choix. Caresse dans ton dos. Frisson sur l’échine. Loic. Sa main, ton sein, sa main sur ton sein. Il te caresse. Baiser doux et sensuel dans le cou. Moment de tendresse. Consentement silencieux.

Tu dois choisir. Baiser sur son front, ta tête enfouie dans le creux de son épaule. Mouvement de bassin. Consentement mutuel. La pointe de ton sein qui roule entre les doigts. Une main qui glisse sous ton pull. Ton corps qui frissonne. Un corps qui se colle à ton dos.

Une main qui tombe sur tes hanches. Une main qui se pose sur ton ventre. Une autre main sur ton jean, elle cherche le premier bouton. Les deux mains sur chaque pan du pantalon .contraction du ventre pour libérer de l’espace. Les deux mains qui s’écartent, les boutons qui sautent un….à ….un. Un majeur qui glisse sur le satin de ton shorty noir. Caresse douce sur le sommet de ton clitoris. Tes seins qui gonflent sous les caresses de ton homme. Ton intimité qui gonfle sous les caresses de cet homme. L’humidité qui gagne ton bas ventre.

Une sensation de bien-être, l’absolue certitude à cet instant d’avoir fait le bon choix.

[align=justify][/align]

Partager ce message


Lien à poster
Guest maitresteeve

[align=justify]Trio infernal

Loic te libère de son étreinte. Ce regard profond. Tu sais à cet instant que plus rien ne pourra l’arrêter. Que plus rien ne pourra les arrêter. Tu vas devenir l’objet de tous les désirs. Découvrir des plaisirs encore inconnus. Offrir ton corps à deux hommes comme tu as offert ta virginité à ton premier amant.

Il te fait signe de te lever. Tu t’exécutes. Il reste assis dans le canapé. Te retournes face à Steeve. Tu baisses les yeux. Tu ne veux pas affronter son regard. Signe d’abandon, de faiblesse et de soumission. Le cœur qui bat. Ton homme qui baisse ton jean. Ton amant qui remonte ton pull.

Tu es offerte au milieu du salon. Ta peau laiteuse sublimée par le noir de ta lingerie. La dentelle de ton soutien-gorge qui cache à peine l’opulence de ta poitrine. Cette poitrine qui monte et qui descend au rythme de ta respiration saccadée. Un doigt sous la bretelle droite. Un doigt sous la bretelle gauche. Un doigt sur ta hanche gauche. Un autre sur la droite. Ils glissent sous l’élastique du shorty. Quatre mains qui descendent à l’unisson, tes derniers remparts qui tombent. Tes mains qui cachent ton sexe.

Steeve qui se penche à ton oreille : « maintenant écarte les cuisses, cambres toi, et mets tes mains derrière ta tête. Ferme les yeux et profite de l’instant présent ». Tu obéis. Pourquoi obéis-tu ? te laisser faire et profiter. Oui c’est exactement ça. Tu veux en profitez.

Ta posture est indécente. Tu laisses enfin apparaître la fine toison blonde, parfaitement taillée qui trône au-dessus de ton sexe. tu te cambres offrant ton entre-jambe à Loic . Tu remontes les bras offrant tes seins à Steeve. Des doigts qui glissent entre tes cuisses. L’humidité est déjà abondante la caresse est facilitée. Des doigts qui fouillent, qui frôlent, qui tirent les grandes lèvres, qui titillent les petites. Des mains qui caressent tes seins. Les soupèsent. Des doigts qui roulent. Qui pincent à leur tour, qui tirent. Tes tétons qui gonflent jusqu’à la douleur. Ta bouche qui s’ouvre, le souffle du désir qui s’échappe. Le bassin qui bouge, à la recherche de caresses plus appuyées.

Des lèvres sur tes auréoles. Des lèvres sur tes lèvres. Des lèvres sur tes autres lèvres. Tourbillon de plaisir. Deux langues qui explorent ton corps, et partition à quatre mains sur ta peau si blanche. Après l’ivresse de l’alcool, l’ivresse de ton premier orgasme. Profond, silencieux, intime. Un orgasme libérateur de tes derniers tabous. Un orgasme qui en annonce d’autres, beaucoup plus forts, beaucoup plus bruyants.[/align]

Partager ce message


Lien à poster

Merci beaucoup.

Quel style fantastique. J'ai relu 2 ou 3 fois le passage du french Kiss. Vraiment bien écrit. On s'y croirait.

Tu nous transporte par ton écriture.

J'adore, mais vivement la SUITE.....

Partager ce message


Lien à poster
Guest maitresteeve

[align=justify]Loic se lève, te prend la main. Tu l’accompagne jusqu’à la chambre, Steeve ferme cette marche silencieuse. Ils se déshabillent devant toi. Un bandeau sur tes yeux, l’imagination qui travaille.

Au bord du lit, corps contre corps. Ton homme qui couvre ton côté face de baisers. Tu fermes les yeux, bascule la tête en arrière pour te caler sur l’épaule de Steeve. Ce dernier t’emprisonne les seins. Prison de douceur et de tendresse. Tu sens son sexe chaud et bandé le long de tes fesses. Il vient agacer la pointe de te seins. Loic au creux de tes cuisses. Une langue brulante, dans les plis de ton intimité. Des baisers dans ton cou. Des mains qui s’agrippent à tes fesses. Caresses sur ton ventre. Des doigts qui plongent dans ta fine toison. A nouveau cette langue qui fouille ton sexe. Un doigt entre tes fesses. Un index sur ta bouche, dans ta bouche. Tu chavires à nouveau.

Ils t’allongent sur le lit. Les jambes dans le vide. Des souffles d’excitation tout autour de toi. Le noir sur tes yeux. Pas un mot de leur part. Un sexe se présente à l’entrée de ton vagin. Caresse du clitoris. L’extrémité qui rentre. Qui sort. Qui rentre….supplice érotique. Tu lèves le bassin. Oui tu veux ce sexe en toi, maintenant. Il rentre, il sort. Tu deviens folle. On prend ta main. La pose sur un autre sexe. Là tout proche, tout proche de ta bouche. Ouvrir, tirer, absorber cette objet de plaisir tant convoité. On s’enfonce enfin dans ton corps. On s’enfonce ensuite ta bouche. Toutes tes lèvres sont gorgées de sang. Ne pas voir. Ne plus savoir ou concentrer son plaisir. Sucer. Se laisser pénétrer.

De ton autre main, tu saisies ces bourses lisses. Le contact est doux. Elles sont gonflées à bloc. Tu joues avec dans le creux de ta paume. Tu t’agaces sur ce sexe qui n’est pas celui de ton homme. Ta langue experte enrobe le gland. Oui là juste en dessous, la partie la plus sensible de l’homme. Tu pompes. Tu lèches, tu branles. Tu serres et tu relâches. Et ce sexe dans ta chatte qui n’en finit pas d’aller et venir……ils se retirent….en haut …..en bas…..ils bougent…..nouvelle attente interminable[/align]

Partager ce message


Lien à poster

:???: il n'y a pas eu de suite ???? Mince alors, je m'étais laissée emporté, ouah, je m'y voyais :P

Partager ce message


Lien à poster

Aaaaaaaaaargh!!! Où est la suite?????

Viiiiiiiiiite!!!

C'est tellement bien écrit qu'on s'y voit vraiment... :???:

Partager ce message


Lien à poster
Guest Anonymous

C'est vrai que c'est superbement bien écrit, j'ai hâte de lire la suite !

Partager ce message


Lien à poster
Guest maitresteeve

Devant autant de demandes

et de compliments, je m'incline, je vais écrire la fin de ce récit

juste le temps que je me remette dedans

Partager ce message


Lien à poster

Oui excellent, que j'aimerais être à la place de cetet femme !

Partager ce message


Lien à poster

Devant autant de demandes

et de compliments, je m'incline, je vais écrire la fin de ce récit

juste le temps que je me remette dedans

Mouais ben la suite n'es toujours pas là :twisted:

Moi je vais filler avant qu'on me tape :pardon:

Très très bien écris :oops: j'en ai des frissons partout partout :shock: ça donne envie pfiouuu

J'ai chaud là tout d'un coup :-D

Partager ce message


Lien à poster

La suite n'ayant pas été écrite je me permet de vous rappeler à l'ordre !!

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.