Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

ren001

delices africains

Recommended Posts

Ca s'est passe en janvier 2010,j'etais en poste en angola pour le travail (1 mois),c'etait la 5 eme fois pour moi que j'y allais en 1 an et demie.La semaine de taf est parfois difficile.donc la semaine boulot-dodo,par contre le we :pardon: c'etait discotheque et la messieurs c'est le jardin d'eden,imaginez toutes les plus belles beautes "blacks" se donnant rdv chaque we,decolete parfois limite jusqu'au nombril,jupe si courte que "mini-jupe" est encore trop longue et tout ca sous une temperature de plus de 30 degres avec taux d'humidite superieur a 70%.Voila pour le tableau.

Donc l'ambiance est tres chaude au rythme des ziks africaines et meme europpennes comme du dancefloor.C'est la que j'ai rencontre la cousine d'une amie locale (je vous passe les details de la discotheque,c'est long et tout le monde s'en fout lol).

Nous arrivâmes dans la chambre, cette charmante demoiselle (1m75,environ 55kg,petit cul aussi ferme qu'un fruit pas mûr,un petit 90B ,toute fine est sans poils,comme j'aime :wink: ,elle avait tout compris au rêve americain) lanca les clips a la tele et nous commençames a danser sur le rythme d'une salsa des plus sensuelles,nos langues parcouraient nos cous,nos mains effleuraient nos corps deja tres brûlant,sa main commenca à me caresses le penis a travers mon Dim pres a exploser,elle me fixa droit dans les yeux puis en une fraction de seconde descendat aussi vite que l'éclair et fît la fellation du siècle,on aurait dit qu'elle desgustait un cône glacé,elle faisait de gros va et vient jusqu'a ce que mes testicules viennent toucher sa lèvre inferieure,cela a dure pres de 15 min.Au bout de ce gros lap de temps je me suis moi- meme mis à deguster son jolie minou laissant devoiler un jolie "malabar bien gonfle" que je sucai avec grand delice.

La rendant folle de plaisir(c'etait son 1er cuni,car c'est tres peu pratique la-bas),elle se jeta sur moi comme une furie,me plaqua sur le dos,attrapa mon penis et s'empala dessus,faisant de grands va et vient tres rapides,elle se mit a gemir de plus en plus fort,sa cadence augmentait toujours plus,esperant me faire ejaculer dans cette position,mais un francais ne se rend pas comme ca :D ,elle stoppa au bout de 10 minutes a moitie epuisee,je la faisais donc mettre en position de la levretteet la le spectacle etait de toute beaute,elle se cambrait si fort et sortait tant les fesses que son petit trou avait l'air de s'ouvrir a moi,je me mis donc derriere elle et commenca a la "pilloner" comme jamais,je faisais de grands va et vient,nous etions trempes de sueur et dans un profond grondement,j'eu le plus memorable des orgasmes,se fut totalement divin et nous recommençâmes a faire l'amour 5 fois de suite.

J'espere que cela vous a plus et que j'ai pas trop mal raconte,c'est la 1ere fois que je me confie et c'est plus facile de lire que d'ecrire,biz a tous.

Partager ce message


Lien à poster

j'ai trouvé ton récit très bien ne t'en fait pas c'est bien raconté...

Partager ce message


Lien à poster

j'ai trouvé ton récit très bien ne t'en fait pas c'est bien raconté...

Partager ce message


Lien à poster

y en aura un autre prochainement,j'ai eu deux relations differentes la bas :???: ,mais je la detailerai plus celle la

Partager ce message


Lien à poster

Cette 2eme histoire se passe en fait 1 semaine avant celle que j'ai deja racontée.

Avec mon collegue (un francais) nous somme sortient en boîte le samedi soir(comme pratiquement tous les samedi).nous avions quelques contacts en ville,vu que c'etait la 5eme fois que nous foulions le territoire.

Donc ce samedi,nous appelons une amie que le collegue avait seduit quelques mois auparavant, il l'appelle et lui donne rencart dans la fameuse boîte ou nous allons passer la nuit en lui precisant de venir naturellement acccompagnée d'une ou plusieurs amies.

Nous voilà rendus mon collegue et moi a la disco,comme la moitie des boîtes,on est en plein air sous de la musique typiquement europeenne (dancefloor), la soiree bat son plein,on consomme pas mal et attendons nos amies.Il est 1h du mat et toujours personne,on appelle donc la copine et elle nous dit qu'elle ne viendra pas mais qu'elle nous envoi 3 de ces copines,on se regarde le collegue et moi et se disons :"C'est bon ça".

1h30,les fameuses copines arivent,presentation,on leurs payent un verre et 'est parti pour la sceance de tremoussage sur la piste, collé/serré, avec sensualité,je me met a bander comme un âne,normal vu les déhanchements des africaines,c'est tout simplement surhumain de rester sans reaction.La nuit se poursuit et malheureusement nos amies s'en vont vers 5h apres un echange de tel 5elle partait car la conductrice est une petasse fini,qui en avait marre,elle a même pas dit au revoir,bref)

Nous nous retrouvons donc comme 2 cons mon collegue et moi,a moitie torpillé,on decide donc de rentrer vers 6h pour se finir au jet 27 et ressasser cette belle nuit,il est 6h30 et il fait presque 30 degres.

On va donc se coucher,pleins comme des barriques.debout vers midi,on mange tranquillement et nous posons dans le canap histoire de recuperer.

15h,petit coup de fil de 2 des copines de la veille,elles veulent nous revoir et nous,en gentlemens les invitons a nous rejoindre a la villa ou nous logions (on avaient de beaux et rares privileges niveau logement la bas).

16h les voila qui arrivent, et la je prend une claque,la jolie demoiselle avec qui j'avais danse toute la nuit s'avere moins jolie que ce que j'avais pu voir (merci le sky).

mais bon,la journee se passe tranquillement,on balle des bieres,les femmes boivent comme des hommes la bas c'est affolant,arrive 21h et la je me dis:elles partiront plus (car passe les 19h,heure ou il fait noir,les rues deviennent tres dangereuses,surtout a pied).

Mon collegue se marre et me dit,tu vas y avoir le droit lol

Moi,evidemment je suis plus tres chaud pour faire l'amour avec elle,mais bon,je monte pour aller me coucher car on etaient vraiment claques?la demoiselle me demande si je vais au lit,je luis dit que oui et la sans demander quoique se soit,elle me suit.

Arrives dans la chambre, j'allume la lampe de chevet,me frotte le visage pour me reveiller un peu,me disant,on va surement discuter un long moment,je me retourne et constate qu'elle a deja tout enlevee le haut,et quelle paie de seins,un bon 105C qui tient vraiment bien en place et tres tonique,la peau des blacks c'est comme ca,tendu et ferme,c'est quelque chose.Donc je bloque sur les 2 beaux jumeaux et paf mon corps me trahit direct,elle continue de se dessaper(sauf la culotte) et se glisse dans le lit en me demandant un tee shirt.

Bon je lui en donne un et c'est a mon tour de me dessaper,elle me mate en se pincant les levres,moi je suis la,comme un con avec mon rambo au garde a vous,je met un short et me glisse dans le lit.

Fin de la 1ere partie

Bon,a mon tour

Partager ce message


Lien à poster
Guest ageb24

superbe histoire !!! la suite !! les blacks c'est mon rêve !!

Partager ce message


Lien à poster

partie 2

Une fois nue,elle me parût beaucoup plus jolie,elle as des rondeurs mais celles ci ne ressemblent pas a des bourrelets,c'est vraiment tendu et attirant,je me couche donc à coté d'elle,celle ci me regarde et me donne un doux baiser baveux dans le coup, ce qui m'électrise le corps et fait gigoter encore plus le braquemard de fou qui se débat dans mon short. Du coup, je tourne la tête et lui dit « encore », là elle se relève, ôte le drap ,baisse mon short ,prend ma trique dure comme du béton dans sa main et l'enfourne au ¾ dans sa bouche,elle effectue de long va et vient en forçant pour arriver a l'engloutir complètement,chose qu'elle fait très bien d'ailleurs (les africaines ont vraiment ca dans le sang), elle me pompe comme ca durant un bon quart d'heure, et moi adorant me faire sucer, je me laisse faire sans résister.

Âpres cette pipe des plus savoureuse,elle me branle un grand coup et vient se positionner au dessus de moi pour s'empaler dessus, elle le dirige très brusquement sur son clito, et se l'enfonce jusqu'au bout, elle se met a faire des va et vient très violent comme si elle voulait que j'atteigne ses ovaires, elle se laboure littéralement, en fait elle me baise, je suis la, les mains derrière la tête et subit ses assauts de plus en plus rapides et violents tout en contemplant ces 2 énormes mamelles bouger (ses tétons tout dus doivent faire 1,5 cm de long),elle gémit, se pince et lèche les lèvres, moi je bande de plus en plus et remonte mes reins pour que la pénétration sois encore plus longue et forte. C'est l'extase, jamais on m'avait baisé et j'adore ca.

Au bout d'un moment sentant que mon jus commence a monter, je prend l'initiative de bosser un peu et la positionne en levrette, sa croupe rebondit est sublime, elle se cambre et me demande alors de la baiser a fond, ni une ni deux,je me place a l'entrée de sa petite chatte toute épilée et lui enfonce mon gourdin très fort et me mets a la limer comme un sauvage, mes mains s'agrippent fortement sur ses hanches, je vais et vient a un rythme de fou, je suis couvert de sueur,je sens que ca vient et dans un dernier effort, j'attrape ses 2 gros seins et lui décharge une énorme quantité de sperme dans son vagin (je porte quand même un préservatif,pas folle la guêpe,surtout en Afrique),nous hurlons de plaisir, je continu quelques va et vient mais rien y fait je débande pas.

J'enlève donc le préservatif,et sitôt enlevé, voilà qu'elle se rejette sur ma gaule et recommence a le gober, mon corps se raidit,tous mes sens sont altérés, elle m'attrape les couilles et les suce,les mets dans sa bouche, je suis aux anges, j'ai qu'une envie, qu'elle me refasse ma fête.

Je l'attrape, lui enfourne ma langue dans sa bouche, la plaque ensuite sur le ventre, lui écarte les cuisses et je remet ca, encore plus fou qu'avant. Elle est sur le ventre, le buste remonte,malgré la courbure inversée de son corps,ses seins s'enfoncent dans les draps,je les empoignent et continu de la pilonner comme un dément,elle hurle de plaisir et m'incite encore a la défoncer plus,on est tous 2 trempes et a bout de souffle, et voilà que dans un bruyant râle,je me vide une 2eme fois en elle. Une fois termine, nous nous sommes allonges un petit moment sans parler, nous avons recommence a faire l'amour plusieurs fois avant de s'endormir 4h heures plus tard.

La leçon que j'ai retenue est qu'il ne faut jamais laisser ses yeux guider systématiquement son jugement,cette fille qui me paraissait pas très belle,qui n'avait rien pour me plaire a la base,était en fin de compte très attirante une fois nue et je dois dire qu'elle fait parti des plus belles et intenses expériences sexuelles de toute ma vie. Retenez ceci messieurs,ce n'est pas forcement les plus belles femmes qui vous feront grimper au rideau et la prochaine fois que vous aurez une occasion similaire a celle-ci,poussez la curiosite.

En espérant que cela vous as plu et transporté dans les délices et l'exotisme de l'Afrique.

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.