Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

AsMoth

Ma copine me masturbe avec sa mère au bout du fil

Recommended Posts

Je me souviendrai toujours d’Alexandra, ma copine de l’époque, avec qui une drôle de complicité s’était instaurée.

Nous avions vingt ans tout juste à l’époque. L’âge des premières fois. Alexandra était une jolie blonde avec une sacrée paire de seins. Elle aimait en jouer, avec ses décolletés provocants. Mes potes me disaient : purée t’a de la chance ! tu dois bien t’amuser au plumard. Je ne relevais pas, ce qui en disait long…

Une drôle de complicité donc, car je crois que c’est la fille qui pris le plus de plaisir et d’envie à me masturber. Curieux donc, car en général, on passe rapidement à la suite. Bien entendu, on baisait aussi, mais elle aimait prendre mon sexe ne main, de façon inattendue, piur me masturber.

Ce fameux après-midi, j’étais avec Alexandra chez elle (chez ses parents). C’était le début d’après-midi d’une journée très ensoleillée. On avait fini de manger. Alex finissait son dessert tandis que je finissais la vaisselle. Lorsque tout fut fini, je m’approchai d’elle. Son sourire coquin laissa deviner la suite. Elle me demanda d’approcher. Elle ouvrit la braguette de mon pantalon et abaissa celui-ci. Elle prit mon sexe à pleine main et commença à me masturber. Comme je vous l’ai dis, Alex aimait beaucoup cette pratique. Un drôle de non-dit entre nous rendant mystérieuses les raisons de ce petit plaisir.

Debout devant elle, Alex me prit le sexe à pleine main et se mit donc à me masturber délicieusement. J’avais une vue plongeante sur son décolleté très provocant, mettant merveilleusement en valeur ses beaux nibards. Elle se mit à me caresser en silence, le sourire aux lèvres.

C’est à ce moment là que son téléphone sonna.

Alex prit un malin plaisir à décrocher. Sa mère. Alex, très ambidextre, ne lâcha pas mon sexe pour autant et se mit à discuter avec elle. Alex dit à sa mère que j’étais avec elle. Une drôle d’impression naquit en moi : celle d’avoir l’impression de faire des coquineries avec toutes les deux en même temps !

Alex avait mon gland à quelques centimètres de sa bouche. Sa mère, très sexy elle aussi, était au bout du fil. Peut-être entendait-elle les chuintements de mon sexe humide sur lequel sa fille avait déposé un peu de salive auparavant, histoire de rendre ses caresses plus délicieuses encore…

Alex était très excitée par la situation. Si bien qu’elle en était légèrement essoufflée. Je compris que sa mère lui demanda si tout allait bien. Alex lui répondit que oui, m’affichant un sourire très amusé. Je bandais dur, je bandais fort. Je sentais mon gland gonflé à bloc d’excitation au bout de ma tige, comme s’il réclamait d’être avalé. Alex s’appliquait à tirer la peau épaisse de mon sexe pour m’exciter, à faire tournoyer sa main dessus.

La vue de ses beaux nibards en contreplongée m’excitait de plus en plus. je pris alors le contrôle de mon sexe chaud et épais pour venir glisser mon gland dans sa vallée mammaire.

Alex laissa un fil de salive s’échapper de sa bouche pour venir humidifier son gland en fusion. Je sentis aussitôt celui-ci fondre emprisonné entre la douceur de ses seins, chauds et fermes que le top moulant d’Axes compressait l’un contre l’autre. Je ne pus m’empêcher de gémir de plaisir.

Alex vin lors poser sa main libre sur le dessus de ma belle queue pour bien la caler entre ses seins qui me rendaient fous. Je me mis dès lors à aller et venir entre eux. La vue et la sensation de ses nibards parfaits me faisaient fondre, m’envoyaient au paradis.

Voyant sur mon visage mon état d’excitation face à ses atouts majeurs, Alex rabaissa son top de façon à dénuder ses jolis obus d’amour. La coquine ne portait pas de soutien-gorge ; sans doute avait-elle déjà prévu le coup ! Alex vint serrer son sein droit avec sa main restée libre. Elle sentit entre ses nibards ma belle queue bien dure et chaude, ce qui accéléra de nouveau son rythme cardiaque, et donc sa respiration. Tentant de se contenir par tous les moyens, sa voix s’en déforma presque. Ses tétons quant à eux se mirent à raidir sec ! Moi, je respirais à pleine bouche, sentant mon sexe fondre entre ses charmes si doux, si sensuels.

Je faisais aller et venir mon sexe entre ses seins. Mon dieu ce qu’Alex dardait fort ! Ses yeux étaient baissés sur mon sexe et ses seins ; elle arrivait malgré tout à tenir la conversation avec sa mère. Comment faisait-elle ?!

Mon gros gland glissait et ouvrait sa vallée mammaire. Un pur plaisir. Ses seins semblaient gonfler et durcir d’excitation. Alex leva les yeux vers moi : elle me sentait de plus en plus gros, de plus en plus dur. L’excitation montait en elle autant qu’elle montait en moi. Physique me concernant ; fantasmatique pour Alex. Comme si elle fantasmait contrôler un homme avec ses seins, affirmant inconsciemment sa féminité à sa mère en la tenant au bout du fil avec ma queue prête à exploser.

Je faisais aller et venir ma belle queue qui mouillait de plus en plus. Des gouttes épaisses de mouille coulaient en effet de mon gland qui, par ces caresses, devenaient extrêmement sensible. Alex prenait soin de bien me tenir calé entre ses gros seins. Mon sexe me faisait jouir telle une fleur : mon bourgeon d’amour, au bout de cette tige qui me paraissait longue, comme voulant s’allonger toujours plus pour aller à l’encontre des plaisirs de la vie…

Je soupirais de plus en plus fort, annonçant ainsi à Alex que j’allais bientôt exploser. Elle leva de nouveau les yeux vers moi, et ouvrit la bouche comme pour me signaler : « ouh la la ! freine ! freine ! ». Mais ses seins étaient vraiment trop bon ! Elle commença à perdre le fil de la discussion avec sa mère qui fut contrainte de répéter ses phrases. J’allais jouir. J’allais jouir. Je ne pus me retenir plus longtemps. Grimaçant, je le fis comprendre à ma chérie.

Elle sentit alors les spasmes annonciateur de l’orgasme envahir mon sexe :

- Attends deux secondes maman…

Alex leva les yeux vers moi et les baissant ensuite, elle eut tout juste le temps de poser le téléphone sur la table avant de se prendre une longue giclée de sperme brulant dans la bouche. Surprise autant que moi car un orgasme que je dus taire coûte que coûte, je me mis à éjaculer copieusement entre ses seins.

Alex ne fit pas gaffe lorsqu’elle me dit :

- Humm ! ton sperme est bouillant ! Recouvre-moi les seins !

… alors que le téléphone n’était pas raccroché. Alex me prit le sexe pour finir de me faire jouir sur ses seins qui furent couverts de trainées blanches, avant de reprendre le téléphone. La discussion sembla être écourtée par sa mère, qui comprit qu’elle dérangeait.

Le lendemain midi, au repas « en famille », sa mère me faisait à moitié la gueule… Qu’y pouvais-je si sa fille voulait rivaliser de féminité et d’érotisme avec elle ?!

Partager ce message


Lien à poster

:wink: Sacré aventure!!!! :D

C'est bouillant et tu le racontes avec beaucoup d'humour! :welcome:

Partager ce message


Lien à poster
Invité

Récit très excitant :welcome:

:wink:

Partager ce message


Lien à poster

je trouve que tu raconte énormément de récit :/

Partager ce message


Lien à poster
Guest sliver

Récit parfait et excitant à souhait

Partager ce message


Lien à poster

Magnifique récit vraiment très alléchant et excitant. Un peu le fantasme de tout les messieurs je pense un peu déformé de ce qui t'es arrivé mais de se faire plaisir avec la fille (qui est ta copine) et sa propre mère je pense que beaucoup l'ont rêvés. Lol.

Partager ce message


Lien à poster

Je trouve cela TELLEMENT excitant que de se retrouver dans de telles situations. Super :welcome:

Partager ce message


Lien à poster

j'y ai eu le droit également, avec mon père au tel, et pendant un appel d'astreinte ... :???:

difficile de se concentrer

Partager ce message


Lien à poster
Guest mariaramirez

personelement, je suce souvent mes mecs pendant que je telephone !

Partager ce message


Lien à poster

Jamais arrivé, ca doit être très spéciale mais surement bien.

Mon ex me suçait pendant que j'étais au tél avec un pote :s

C'est très très difficile de ce concentrer pour les deux ;)

Bien ton récit

Partager ce message


Lien à poster

:wink: et ben elle a pas froid au yeux et la langue dans sa poche ^^

exciten comme meme et peu etre meme a tester ^^

Partager ce message


Lien à poster

je suis toute émue et mes seins aussi qui pointent delicieusement,

merci pour ce "bon" moment et l'agréable qui va suivre maintenant pour moi....

Partager ce message


Lien à poster

je suis toute émue et mes seins aussi qui pointent delicieusement,

merci pour ce "bon" moment et l'agréable qui va suivre maintenant pour moi....

Profites en bien...

Partager ce message


Lien à poster
Guest kurk2003

Et belle-maman est toujours aussi distante ?

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.