Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

Guest Missfolle

la Cambrioleuse

Recommended Posts

Guest Missfolle

Partie 1/3

La nuit d'un Mardi à Mercredi vers les deux heures du matins, un buisson se met à bouger et une fine silhouette vetue de noir des pieds à la tete s'en glisse avant d'atteindre une porte fenetre d'un rez de chaussée d'immeuble avoisinent le buisson, puit d'un geste discret la silhouette prend de sa poche un petit passe partout et commence à ouvrir en silence la porte fenetre puis de sous son pull noir elle hôte un sac noir, elle rentre dans l'appartement et en refermant la porte deriere, celle-ci se claque non violament et presque sans bruit, elle continue ensuite en scrutant l'appartement à la recherche d'objets precieux.

De l'autre coté de l'appartement dans la chambre Sylvie, la locataire de l'appartement 26ans 1m68 pour 65kg brune au yeux noisettes serveuse, vien de se reveillée apres avoir entendue un bruit sourd venant de son salon, elle se saisie de sa "replique" de revolver se trouvant dans sa table de nuit, elle met rapidement sa robe de chambre en sois legere afin de couvrir le principal de son corp.

elle se dirige ensuite delicatement vers le salon pour appercevoire de dos une silhouette de dos panchée rammassant des objets, de sa main gauche elle pointe sur cette silhouette le canon de sa replique et de sa main droite allume d'un seul coup la lumière du salon, aussitôt la silhouette devenue une personne habillée de noir se revele à Sylvie.

De son coté la personne se retourne et trouve pointée dans sa direction un revolver au mains d'une femme en robe de chambre legere et celle-ci est legerement ouverte se qui laisse à ce mysterieu cambrioleur la possibilitée à chaque pat de Sylvie de voire son corp nue en dessous.

Sylvie se rapproche toujours le canon pointée sur sa cible elle lance un regard etrange sur la personne et lui à voie basse:

-Et bien ça c'est une suprise trouvée quelqun chez soit à cette heure sans invitation, parfait!

s'exclame t'elle.

tout en regardant le corp nue de Sylvie son sex parfaitement épilé ces seins dressés et ferme, la personne retorque d'une voie feminine:

-qu'allez vous faire de moi? appelez la police?

Sylvie repond de nouveau:

-Non...enfin je ne sais pas...au faite mais?! que regarde-tu comme ça toi?!

Sylvie baisse les yeux et s'apperçois que sa robe de chambre est ouverte et que son invitée surprise peut tout observée ou presque de son anatomie, elle releve la tête aussitôt pour repondre:

Eh bien te gène pas! pause tes yeux allieurs! ou plutôt non...

Sylvie la regarde avec un grand souris et dit:

Déshabille-toi...que moi aussi je puisse profitée!

surprise la personne lance:

Hun?!...comment?!

Sylvie lui envoie un petit sourir et lui retorque de nouveau avec son revolver oret à tirer:

J'ai dit...à poil

sans s'enervée elle lui renvoie:

-on se calme...Bon...bon bin à poil...

elle commence par retirée ces grosses chaussures "rangers" militaire, laissant apparaitre deux petits pieds, apres cela elle retire les chaussettes qu'elle pose sur ces chaussures elle continue par enlevée sa kagoul et sylvie l'interpelle:

-Non non pas tout de suite la kagoul! continue plutôt par le bas et pas de geste brusque le coup pourrai partir et sa m'ennuierai beaucoup.

Sans un mot, elle continue en enlevant sa ceinture à son pantalon et la jette aux pieds de Sylvie, qui de nouveau l'interpelle...

-Ah! j'allée oublier! tien ton sac met tes affaires dedans sa ira plus vite.

Sylvie se baisse ramasse la ceinture et lui renvoie. Celle-ci la met dans son sac y depose ensuite chaussettes et chaussures, elle pose le sac au sol et détache le boutons de son pantalon avant d'ouvrir la fermeture eclair de celui-ci. Le cambrioleur fait en suite glisser son pantalon vers le bas et laisse découvrir au yeux de Sylvie une Manifique culotte Violette à dentelle, Sylvie s'exclame alors d'une voie de contestation:

-Jolie culotte je croit que je vais la gardée une fois que tu l'ora retirer! maintenant j'en suis sur aussi tu n'est pas un homme pour portée se genre de chose je sais aussi que ej n'es plus à faire à un cambrioleur mais UNE cambrioleuse ! je ferai avec ce n'est pas grave, allons continue!

La Cambrioleuse finie de retirée son pantalon et le rentre dans le sac, elle baisse ensuite sa culotte d'ou à son tour Sylvie peut maintenant elle aussi voire son sex rasé il n'y avait juste au dessus du clitoris un petit triangle de poil tailler parfait, Sylvie ne peut s'empachée de faire un petit commentaire de plus:

-Sympathique, meme jolie le petit triangle au centre! j'adore! mais ne t'arrete pas là voyons continue...

Partager ce message


Lien à poster
Guest Missfolle

Partie 2/3

Elle continue donc son dépouillage...en ôtant sa culotte qu'elle range dans le sac.Elle est maintenant à moitiée nue et genée devant Sylvie mais sous la pression du revolver elle continue de se devêtire en retirant son pull à colle rouler laissant apparaitre une chemise blanche au manche longue, Sylvie lui fait alors signe avec l'arme de point de ne pas rentrée son pull dans le sac et lui indique la chaise juste deriere celle-ci ou elle pose alors son pull pour suivre elle defait les boutons de sa chemise puis les manches elle se denude alors de sa chemise laissant entrevoire alors la derniere piece de se qui compose se qui la couvre encore. Sylvie lui fait le meme signe posée sa chemise sur la chaise avec le pull se qu'elle fait aussitôt et comme pour en finir rapidement elle retire aussitôt deriere le soutien-gorge et le depose dans le sac sans un mot elle regarde Sylvie:

-Et maintenant ?

Sylvie d'un sourir tyranique lui repond:

-retire la kagoul et garde tes mains le long du corp ensuite.

Sa voleuse enfinie donc avec ces vetements elle retire sa kagoul et de la Sylvie peut maintenant elle aussi jouir d'une vue à son tour sur elle, elle à de tres long cheveux noir, sa peau est blanche presque palle et ces yeux sont bleu, Sylvie constate une femme agée d'une vingtaine d'année 1m68 une silhouette nue fine des seins ferme.

Apres un court instant à la regardée l'hôte prend la parole:

-Parfait on est au meme point...

Sylvie se panche en arriere et laisse glissée le long de son corp sa robe de chambre et se retrouve aussi nue que la voleuse et lui retorque:

-Dit moi ma voleuse c'est quoi ton nom?!

d'une voie timide est génée elle lui repond:

-Eleonore...

Sylvie renvoie de nouveau:

-O.K. Eleonore maintenant allonge toi à terre sur le ventre et met tes mains dans le dos.

Eleonore sans se faire prier se met à terre sur le ventre et met ces mains dans le dos, sa convive fait alors le tour de son corp et prend la chemise sur la chaise, lui serre les poignés avec les manches et lui attache donc les mains solidement, elle prend ensuite le pull et fait de meme aux pieds d'Eleonore en lui nouant les pieds.

-Voilà! maintenant je suis sur que tu te tiendra tranquille! je reiven dans cinq petites minutes soit resonnable! nue tu n'ira nule part.

Sylvie quitte la piece et retourne dans sa chambre, pendant se temp Eleonore tente en rempant d'aller jusqu'au téléphone, se denoncée plutôt que de restée prisonniere dans cet appartement et en plus nue! elle rempe jusqu'au telephone et presque à portée elle entend dans le couloir des pat de chaussures à talons...Sylvie rentre alors dans la piece mais cette fois vêtue et prete à partire et voie sa jolie prisonniere en direction de son appareil telephonique elle lui fait alors un le reproche:

-Eh bien! on essaye de telephonée? ce n'est pas le moment voyons je vais te donnée une petite leçon on va faire un tour en ville meme en plein milieu de la nuit à cette heure maintenant 3h00 du matin on devrait reussir à faire se qu'il faud!

Elle détache sa Captive et rajoute au sac le pull et la chemise avec les qu'elles elle à attachée sa prevenue, elle prend ensuite le sac fait signe à Eleonore de se dirigait vers la sortie les deux femmes sortent et Sylvie referme la porte de chez elle à clé avant d'emmenée sa prisonniere à l'auto de Sylvie une 3 portes 206 decapotable.

Partager ce message


Lien à poster
Guest Missfolle

Partie 3/3

Sylvie range le sac de vetement dans le coffre, entre temp 2jeunes filles de l'age d'Eleonore passe à coté de la voiture regardant de haut en bas celle-ci nue et l'une d'elle se permet meme de lui touchée la cuisse et remontée jusqu'aux fesses sous les ricanements de sa compere puit s'en vont apres c'etre bien moquée d'elle...Sylvie fait signe à sa naturiste de rentrée coté passager se qu'elle fait sans discutée les deux femmes rentre dans la voiture et Sylvie s'adresse de nouveau à sa captive:

-Au moin elle ne se sont pas moquée de toi parce que tu etais repoussante mais plutôt parce que tu etais belle...

Eleonoer l'interpelle et lui dit:

-Surtout parce que j'etais nue!

Sylvie retorque:

-Effectivement et ce n'est pas fini! bonne route!

Sylvie allume alors le moteur de sa voiture et met en action la decapotble retire le dessus et elle relance à Eleonore effrayée maintenant...

-Voilà comme ça...personne ne pourra te ratée nue!

elle demarre alors et roule le plus lentement possible pendant pret de trente minutes sylvie fait le tour de la ville ou Eleonore ne va pas arretée d'etre sifflée par les personnes se trouvant à proximitées et elle s'arrete à coté d'une sans domicile fixe alongée dans la rue, Sylvie dessend de sa voiture ouvre le coffre prend le sac remonte dans la voiture et le met sur les genoux d'Eleonore:

-eh bien voilà ton sac...

Eleonore l'arrete et lui dit ah! merci de enfin me laissée partir!

Sylvie l'interpelle à son tour:

AH!non tu na pas compris je croi, le sac tu va reveillée la femme qui dort et tu lui donne en main propre je te regarde faire!

Celle-ci alors encore plus choquée dessend de la voiture en ésitant mais toujours sous la pression du revolver va reveillée cette sans domicile fixe et lui donne ces vetements et bien que mal cette sans domicile fixe à du mal à comprendre mais rit legerement du spectacle qui lui es offert en prenant les vetements elle se leve et inspecte le corp nue d'Eleonore sans un mot elle regarde dans le sac voit des vetements et constate que se sont sans doute les siens puisqu'elle est completement dans le plus simple appareil...celle-ci l'embrasse lentement sur la bouche et lui lance un "merci" avant de la laissée retournée à la voiture de Sylvie.

Elles continuent la route et à un feu rouge, Sylvie apperçoie une cabine telephonique:

-dessend...

surprise l'ex-voleuse repond:

-hun?maintenant mais y a du monde la bas!

Sylvie lui renvoie:

- oui mais y a une cabine telephonique aussi au moin tu pourra telephoner tu voulais faire sa tout à l'heure chez moi maintenant tu peut avoir le loisir de telephonée tranquille.

Eleonore repond:

-T'es pas folle? je vais pas dessendre! regarde je vais etre exposée! et la bas y a encore des groupes de filles doivent sortire de boite!

Sylvie avec un grand sourir retorque de nouveau justement c'est le but...allée dessend et va à la cabine téléphonée!

Eleonore dessend et cours jusqu'a la cabine ou évidament deja les groupes de filles l'ont vue courir nue et en plus se refugiée dans un lieu transparant elles se collent donc toutes à la cabines et se moques d'Eleonore puit la sorte de la cabine et s'amuse à la touchée avant de l'emmenée nue à la boite de nuit en face tout en continuant à la touchée et à l'humiliée ou Eleonore peut lire au dessus "pub le julia club lesbiennes" elle crie alors "non!" avant d'etre entrainée dedans entierement nue...Sylvie morte de rire rentre de chez elle la laissant dans cette situation deseperée.

Fin

cette histoire etait une fiction, j'espere qu'elle vous plaira certe un peut longue je suis desolée...j'en écrit d'autres du meme genre deriere celui-là et j'espere que vous avez ue une bonne lecture malgré mes fautes d'orthogrpahe j'ai éssayée de vous faire plaisir @bientôt tous! et merci encore!

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.