Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

Foryourvalentine31

Expérience nouvelle

Recommended Posts

Coucou. Pour une fois, Foryourvalentine31 laisse son clavier à quelqu’un d’autre, en l’occurrence sa petite amie (Laetitia, celle dont il parle dans le récit : « inoubliable première fois ». Il m’a dit raconte ce que tu veux, une de nos expérience.

J’ai choisit de vous raconter ma première expérience homosexuel, assez particulière, bien évidemment sous l’œil de Foryourvalentine31 :welcome:.

C’était l’hiver dernier, par des temps de grands froid, mon amoureux était en stage à l’étranger, et je me sentais un peu seule…

A l’université, plusieurs hommes essayaient de me draguer, mais je résistais. Le manque d’affection devenait de plus en plus important, et la masturbation devenait fréquente. Il m’ait même arrivé de danser et de me doigter sur Skype, juste pour faire plaisir à mon chéri.

En classe, mes amies ont remarqué que j’étais triste. Elles m’ont demandé pourquoi, et je leur ais répondu que mon copain me manquait. Elles se sont toutes rapprochées pour me faire un câlin. Mais lorsque mon amie, Carine me prit dans ses bras, il m’a semblé sentir sa main se poser sur mes fesses. Pas une tapette amicale comme on le fait d’habitude, non, avec beaucoup de délicatesse, d’affection même. Je me reculais un peu surprise, elle me demanda :

-Qu’y a-t-il ?

-Non rien. J’ai cru voir quelqu’un que je connais.

J’ai du rêver. Elle n’est pas du genre à faire ça. Carine est une belle blonde avec de grande jambe. Physiquement c’est mon opposé. Elle est blonde, grande avec une petite poitrine, je suis brune, moyenne avec « de très beaux seins ». (D’après mon amour de Foryourvalentine31)

Le soir même, je reçu un sms de la part de Carine. Elle me propose une soirée avec les copines, entre filles, pour me remonter le moral. Après tout pourquoi pas.

Je me préparais pour la soirée et voulant m’amuser je me suis dis que je pourrais chauffer quelques mecs. Alors je sortis les grands moyens. Robe décolletée, moulante, arrivant à mi-cuisses, string dentelle, rouge à lèvres.

Arrivées devant la boîte de nuit, nous sommes toutes les quatre acceptées par le videur.

Nous entrons dans la boîte. Il y règne une ambiance très chaude. Carine nous annonce :

-Je vais chercher des boissons. Commencez sans moi !

Alors nous allons sur la piste de danse. Les corps se frottent, se réchauffent. Je ressens plusieurs main qui passent sur mes hanches, d’autres plus entreprenantes sur mes fesses, mais lorsqu’une passa sous ma jupe et me tripota la ficelle par derrière je protestai. Je me retournais, et qui je vis ? Carine. Elle m’attira vers elle et me donna un verre de vodka. Elle me fit un sourire, et je le bu cul-sec.

-Il y a mec qui est venu me tripoter jusque sous ma jupe !

-Non mais vraiment ! Ce genre de boîte est rempli de pervers en tout genre… Viens, on s’en va toute les deux et on va chez moi.

-Mais et les autres ?

-Ne t’inquiètes pas, elles sont au courant.

Elle me redonna un verre de vodka que je fini, puis nous partons vers la maison de Carine.

Une fois là-bas, elle m’installe sur son canapé. (Oui parce que avec plusieurs verres d’alcool fort, ça vous coupe les jambes)

Elle va dans la cuisine et nous ramène 2 coupes de champagne.

Il faisait très chaud chez elle. Etant d’accord avec moi elle retira sa veste. Elle portait un magnifique top blanc, assez fin, qui me permettait de voir son soutien-gorge par-dessous.

-Si toi aussi tu as chaud tu peux enlever ta robe si tu veux …

-Pardon ?!

-Mais je plaisante hihi.

-Pff t’es conne ^^.

Elle retourna dans la cuisine et nous ramena deux autres verres de je ne me souviens plus quoi. La seule chose dont je me souvienne, c’est que je l’ai bu.

Après cela, elle se rapprocha tout doucement de moi, posa une main sur ma cuisse, et commence à me la caresser de bats-en-haut.

-Alors, ton homme te manque ?

-Oui. Je suis toute seule à la maison.

-Et comment tu satisfais tes besoins naturels ?

-C'est-à-dire ?

-Et bien, tu as besoin d’affection, de caresses, de sexe quoi. (A ce moment-la, elle avait remonté un peu plus la main qui me caressait, et écarté un peu plus mon décolleté par crainte que je n’ai trop chaud)

-Euh… C’est gênant comme question…

-On est entre nous :arrow:

-Bein je me masturbe…

-Comment ?

-Bein, d’abord, je me caresse tout doucement, et après je rentre un ou deux doigt quoi.

Elle s’approche de mon visage et pose sa main entre mes jambes.

-Montre-moi comment tu te caresse, chuchota-t-elle. Guide ma main comme si c’était la tienne.

Je ressentais son contact sur mon vagin me faisait bizarre. L’alcool faisait certainement son effet, ce qui me fit approcher ma main de la sienne et l’attraper. Je bougeais sa main sur mon string. Tous ces frottements délicats commençaient à me faire mouiller.

Elle entreprit des bisous dans mon cou, ce qui n’aidait pas à faire baisser mon excitation. Une grande chaleur m’envahissait. J’en voulais plus. Je bougeais de plus en plus ma main pour augmenter les frottements, mais elle décida elle-même de plonger sa main dans mon string. Elle augmenta le nombre de baisers, en descendant progressivement vers mes seins. Elle écarta ma robe pour pouvoir sucer mes tétons durs à souhait. Elle s’acharnait sur la stimulation de mon clitoris, qui me faisait beaucoup de bien, et qui continuait de me faire mouillé. J’étais heureuse. Mon manque d’affection était tellement important, que je ne pouvais résister à quelqu’un qui s’occupait aussi bien de moi. A défaut d’avoir mon homme, j’étais avec cette belle fille, qui me donnait du plaisir comme elle aimerait qu’on lui en donne.

Elle me fit lever, et m’enleva la robe d’un coup. Je me retrouvais alors en sous-vêtements devant elle, ce qui ne dura pas puisqu’elle dégrafa mon soutien-gorge et baissa mon string à une vitesse folle.

Elle me jeta sur le canapé et me fit écarter les jambes. Elle joua avec mon organe, tandis qu’elle me malaxait un sein. Je devais certainement inonder son canapé mais peu importe. Elle aspira mon clitoris à plusieurs reprises. Elle savait y faire, on sentait presque de l’expérience dans cet exercice. Mon sexe enfin stimulé, après tant d’attente, était au bord de l’explosion. Je gémissais de plaisir.

- Oh oui ! Oui continue !

Je sentais quelque chose dans mon bas-ventre que je n’avais jamais ressenti auparavant. J’attrapais sa tête pour qu’elle ralentisse un peu. Elle se releva, se déshabilla complètement, et me demanda :

-Suce mes doigts. Et je te ferais gouter au paradis ma chérie.

A ce stade de la soirée, je faisais tout ce qu’elle me disait. Je pris ses doigts et les enfonça dans ma bouche. Je les suçais abondement. J’y mettais tout mon cœur pour être à la hauteur du plaisir qu’elle me donnait.

Lorsqu’elle reprit ses doigts, elle s’agenouilla et recommença son cunnilingus. Mais elle n’utilisa pas que la langue cette fois.

Elle rentra délicatement ses doigts, que je venais de sucer, dans mon vagin. Elle commençait de petits allers-retours.

-Oh mon Dieu… Arrête, je n’en peux plus !

-Pas question d’arrêter maintenant ma belle.

Elle rentra un troisième doigt, ce qui me fit une très étrange sensation. Je sentais s’écouler le long de mes cuisses. Quel plaisir intense ! J’étais prise de frisson, j’avais la chair de poule, je sentais que j’allais exploser. Quelque chose continuait de se passer dans mon bas-ventre.

-Je… Je viens !

Elle choisit se moment pour rentrer de plus en plus vite ses doigts en moi, de plus en plus fort. Elle s’acharnait comme une folle, elle me détruisait, elle me faisait presque mal.

Je me sentais arrivé. Tout mon corps se contracta d’un coup. Je jouissais, et par la même occasion j’expulsais une grande quantité de liquide dans la bouche de ma partenaire, qui semblait aimer ça.

J’avais des fourmis dans les jambes. Et pas que dans les jambes si vous voyez ce que je veux dire…

Carine vient s’allonger sur moi, et m’embrasse tendrement. Nous nous enlaçons, nous caressons délicatement.

-Est-ce que j’ai pallié le manque de ton amoureux ?

-Oui, merci.

J’étais un peu honteuse, de l’avoir trompé mais je me consolais en me disant qu’il pourrait comprendre, et en me disant que je venais de prendre un pied terrible.

Comme dirait mon chéri, Si vous aimez dites-le et je vous raconterais ma relation avec Carine, et la découverte de tout ça par Foryourvalentine31…

A bientôt j’espère :wink:

Partager ce message


Lien à poster

La température vient de grimper de plusieurs degrés!!!

J'ai chaud d'un coup!

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.