Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

didierot13

clairière

Recommended Posts

Brume aimait aller dans la clairière pour pouvoir aller nager dans l’étang.

Il faisait chaud, le temps était légèrement brumeux, mais Brume aimait particulièrement se temps là. Quand elle sentait sa robe légèrement transparente lui coller au corps, cela lui donnait envie de faire l’amour, sentir deux corps collés ensemble dans la passion.

Brume n’avait envie d’arriver à son étang pour pouvoir se glisser toute nue dans l’eau, laisser glisser l’eau sur son corps et ressentir des frissons sur ses seins et entre ses jambes, elle pressait le pas car sa peau était brûlante.

De loin elle pouvait voir son étang, mais elle fût surprise d’y voir un homme s’y baigner, elle s’approcha sans bruit, intriguée de cet intrus dans son étang, elle resta cachée pour regarder cet homme se baigner, mais l’eau claire de l’étang lui faisait voir que cet homme était nu, il avait un corps musclé et fort.

Avec la chaleur de son corps le regarder lui donnait envie de le rejoindre et de pouvoir le sentir en elle.

Brume s’approcha doucement en faisant craquer des brindilles de bois sec sous ses pas, elle voulait que cet homme remarque qu’elle était là.

Il ne l’entendait pas encore, Brume allait sur le bord de l’étang en attendant qu’il se retourne et la voit.

Quand il l’aperçu, sans aucune hésitation il sortit de l’eau sans pudeur de sa nudité.

Les yeux dans les yeux, sans paroles le même désir était en chaqu’un d’eu.

Brume laissait glisser sa robe à ses pieds, dévoilant son corps à cet homme musclé et déjà dur de désir pour cette belle inconnue.

Brume sentait entre ses cuisses la chaleur de son ventre et cette tiédeur de son désir, elle s’avançait doucement vers lui et arrivé très près de se corps qui lui donnait tellement envie, elle resta immobile devant lui attendant qu’il la caresse des ses mains.

Lui sans hésiter se mit à l’embrasser avec douceur en laissant parcourir ses mains sur ses seins et son ventre.

Il l’entendit par terre juste sur le bord de l’eau pour que ses jambes et ses fesses puissent être dans l’eau légèrement.

Puis en la regardant dans les yeux il l’a pris en entrant en elle jusqu’au fond de son ventre et il se retira d’elle avec douceur, Brume s’agrippait à lui le suppliant de revenir en elle, elle se collait à son corps puissant en ouvrant ses jambes plus grandes pour qu’il puisse la prendre de toute sa puissance.

Quand il revint en elle c’est dans un soupir de plaisir et de soulagement qu’elle s’offrait à lui. Tout son corps le réclamait, elle le forçait à aller plus loin en elle en bougeant son ventre sous lui.

Lui voulait être en elle pour la posséder toute entière, qu’elle ne soit qu’à lui.

Il l’a regardait avec passion et de désir plus intense de la voir le réclamer encore plus en elle.

Sentir son sexe dur venir en elle et en ressortir lui rendait le ventre encore plus brûlant.

Les deux avaient su du premier regard que leur corps avait le même désir de s’appartenir.

Brume voulait aussi le prendre avec la fureur du volcan de son ventre, elle le forçait à se retourner pour pouvoir le prendre et se donner encore plus de plaisir en le faisant glisser doucement en elle, elle se laissait guider par son désir de le prendre sans aucune pudeur et honte, sentir se sexe dur en elle et de pouvoir le guider par elle-même dans son ventre cela lui faisait encore plus devenir chaude entre ses cuisses.

Les deux pouvaient sentir cette chaleur s’écouler d’elle.

Brume le regardait et de le voir avoir du plaisir et d’aimer qu’elle le prenne elle-même la rendait encore plus chaude et elle n’avait pas besoin de s’envoler pour avoir du plaisir.

Elle le retirait d’elle et allait le prendre dans sa bouche, elle le regardait aimer cela, elle se laissait guider par sa bouche autant qu’elle le faisait qu’avec son ventre. Il était si dur dans sa bouche qu’elle voulait le prendre tout entier. Lui se laissait faire en la regardant le prendre ainsi.

L’envie qu’elle lui appartienne était beaucoup plus forte, il l’amena à lui pour la prendre, son envie de la dominer de sa force et de son désir était trop intense pour qu’il puisse la laisser le prendre avec sa bouche.

Penché sur elle il se glissait en elle pour qu’elle lui appartienne, il allait au fond d’elle, il voulait la prendre toute entière, ne faire qu’un avec elle, en elle. Elle lui offrait son ventre en ébullition avec plus d’ardeur en s’accrochant à lui, en lui demandant d’aller encore plus fort en elle.

Il se releva pour prendre appuie sur ses bras et de la regarder en la prenant de toute sa puissance et elle, elle se caressait en même temps et lui caressait son membre très dur en même temps qu’il était en elle.

Entre ses cuisses c’était tellement mouillé et chaud qu’ils me pouvaient plus se retenir, une explosion de plaisir se fit sentir dans tout leur corps en même, tout se plaisir coulait entre ses cuisses. Alors sans aucune hésitation elle allait toucher et porter ses doigts à sa bouche pour sentir et goûter à cette explosion de jouissance.

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.