Aller au contenu

Messages recommandés

Partir pour ne plus jamais revenir

Oublier de rêver a ne plus jamais y penser

Quitter cette toile, ne jamais s'en souvenir

Reprendre son sac et s'en aller

Je pense que bientôt l'heure sera venue

Sur ces tristes mois tout distendus

Esperer mieux, autre chose ?

Tout cela pour effacer cet air morose !

De la confiance que reste elle

Et bien comme chaques choses

Elle s'en va à tire d'aile

Sur cette morne plaine où rien ne repose

Il est plus que temps de s'en aller

De dire au revoir car je suis poli

Pour prendre sans trop avoir envie

De pendre cette utopie, de ma mémoire l'effacer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Kuni :wink:

ben mon pote ? qu'est ce qui se passe ? :shock::lal:

Trop triste, ça ! :lal:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité alexiane_

Toute façon c'est par la peau des fesses que je viendrais te rechercher, fait attention, tu me connais minan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne pars pas.

Mais comme tous mes textes ils sont le reflet de mon humeur, j'essaie d'écrire sur tout les sujets avec plus ou moins de facilité.

Et bon je connais Alexiane.... pas envie de passer un sale quart d'heure :shock: .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité alexiane_

Y'a interet sinon serait obligé de me facher tout rouge comme ça :wink: , hé oui Monsieur !!! Et si ça suffit pas, :lal: , non mais !!! :shock:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et je viendrai lui donner un coup de main :wink: , sans blague !

:shock:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avouez mesdames, que c'est quand même beau un homme qui a l'âme d'un poète et, comme tous les poètes, a des sentiments divers. La tristesse, le spleen, la mélancolie ... que seraient les poèmes de Baudelaire sans ce sentiment?

"Bientôt nous plongerons dans les froides ténèbres,

Adieu vive clarté de nos étés trop courts!

J'entends déjà tomber avec des chocs funèbres

Le bois retentissant sur le pavé des cours. ..."

-Charles Baudelaire, Chant d'automne-

Le terroir aussi parle aux poètes, qu'ils soient vosgeois ou bordelais.

.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.