Aller au contenu
Invité Anonymous

Week end CI

Messages recommandés

Invité Anonymous

Ce texte reprend le gage que j'avais eu à faire et un début de suite que j'ai commencé à rédiger.

bonne lecture à qui voudra :shock:

Les membres de CI se sont réunis afin, pour certains se rencontrer pour la première fois, pour d'autres fêter des retrouvailles. Pour ne pas verser dans le parisianisme primaire, il a été décidé d'un commun accord que nous nous retrouvions à NANCY dont alexiane et kuni pourront nous faire découvrir les beautés, charge à eux de régler les petits soucis d'intendances (hôtel, transports etc..). Certains d'entre nous devant passer malgré tout par PARIS pour prendre leur correspondance, nous convenons d'un rendez-vous afin de terminer le voyage ensemble.

Gare de LYON je retrouve tout d'abord TANDEM dont la douceur et le charme n'a d'égales que ses écrits. Une bise rapide et nous voilà parti pour la gare de l'est où nous attendent ninie et pascal (que serait une soirée sans la présence d'un maître de cérémonie). Nous montons rapidement dans le TGV et nous installons a nos places. Le trajet est agréable et nous devisons comme si on se connaissaient de longue date, chacun évoquant les raisons (avouables et un peu moins) de sa présence. Nous sommes entre coquins, adultes consentant et Ninie reconnaît à demi-mots que peut-être si l'ambiance se prête au jeu, l'envie de réaliser son fantasme sera plus forte que son appréhension et que son homme est suffisamment confiant et amoureux d'elle pour la laisser aller au bout de ses envies. Il n'en faut pas plus pour faire briller une étincelle dans le regard de ces messieurs ce qui est d'autant plus facile qu'elle porte la jolie petite jupe que nous avions eu l'occasion d'apercevoir lors d'un jeu sur CI en avril dernier. Cette image me revient en tête entremêlées du regard envoûtant d'Alexiane que je vais enfin voir face à face et des formes généreuses de Tandem assise en face de moi. Nous décidons d'aller faire un tour dans la voiture bar mais auparavant, ninie et moi devons aller à l'entrée du wagon chercher chacun de notre côté quelque chose dans notre sac. Je passe derrière Ninie afin d'accéder à mon bagage et pose innocemment une main sur sa hanche pour m'aider. Sur ces entrefaits, elle se baisse pour accéder à ses affaires et son sublime fessier viens buter sur mon bas ventre. Les images de tout à l'heure sont encore présentes dans mon esprit et il n'en faut pas plus pour qu'un renflement ne vienne se manifester à un endroit stratégique. La belle ne peut ignorer l'effet produit et tourne la tête dans ma direction, un sourire coquin marquant son visage. Décidément cela s'annonce sous les meilleurs hospices. Je fouille dans mon sac et attrape l'objet de ma présence, j'ai encore les mains à l'intérieur lorsque ninie choisit cet instant pour se redresser, se retrouvant nez à nez. La tension est palpable, mettant ma timidité naturelle (eh oui internet aboli certains verrous) de côté, j'approche lentement ma bouche de la sienne et y dépose un doux baiser auquel la charmeuse répond. Puis, elle prend les choses en main, s'agrippe à mon cou et m'embrasse plus fougueusement. Nos langues s'entremellent dans un ballet sensuel qui semble durer une éternité. Dans le même temps je m'enhardis et attrape ses fesses qui me font tant fantasmer depuis si longtemps, en éprouve la douceur et découvre avec stupeur que la coquine n'a pas mis de dessous. Mon sexe déjà dur le devient si tant est que cela soit possible. Contente de son effet, ninie passe nonchalamment sa main sur ma bosse comme pour l'éprouver, attrape la mienne et m'entraîne à sa suite.

Nous entrons dans un des wc et sitôt la porte fermée, elle se jette sur moi dans un baiser à me couper le souffle. Profitant de ce qu'elle avait réussi à me désarçonner, elle dégrafe mon pantalon, en sort mon gland rougit d'excitation et entame une masturbation. Mais, très vite, la voilà qui se baisse et dépose un baiser sur mon gland avant de l'avaler pour me prodiguer une fellation comme il m'est rarement arrivé d'en recevoir. Profitant de cet instant divin qui m'est offert, je finit par remarquer que la coquine se fait plaisir, c'est alors qu'elle sort un préservatif de la pochette qu'elle avait récupéré dans ses affaire et chose inédite pour moi, le déroule sur mon méat uniquement avec sa bouche. Puis se redressant tout aussi rapidement qu'elle m'avait embouché, elle me présente son magnifique fessier et me demande de la prendre sans autre forme de procès, le temps nous faisant défaut. Je m'exécute et présente mon gland turgescent à l'entrée de sa grotte humide, en écartant ses globes majestueux, non sans lui avoir promis de lui rendre le plaisir reçu dès que cela sera possible au cours du week-end. Je pénètre enfin, lentement, profitant de chaque millimètre, ce lieu que j'imagine depuis si longtemps et je ne suis pas déçu, lion s'en faut. Sa grotte d'amour est accueillante, soyeuse et lorsque ma queue, bute contre sa matrice, je prends le temps de savourer l'instant. Impatiente, la belle prend alors les devants et coulisse d'elle-même d'avant en arrière. Je me penche en avant et, l'embrassant dans le cou, je sors sa poitrine (que je sens pointer à travers son étoffe) hors de leur carcan et commence à en agacer le bout en les faisant rouler entre mes doigts. J'accélère la cadence, profitant au mieux du plaisir qui m'est offert quand, brusquement, elle s'interrompt mais pour mieux me surprendre. En effet, je sens son vagin se contracter/décontracter en alternance autour de mon gland, faisant monter notre plaisir. Sentant la jouissance arriver, je reprends les choses en main, alternant les mouvements longs et secs et les petits va et viens jusqu'à la délivrance où dans un ultime coup de rein, je me répands dans le préservatif. Nous nous remettons dans une tenue présentable et après l'avoir embrassé tendrement et remercié pour cet instant fabuleux, nous retournons vers pascal et tandem qui nous attendent. Lorsque nous les rejoignons, nous avons a peine récupéré notre souffle et nos amis qui ne sont pas dupes ne manquent pas de nous le faire savoir. La fin du voyage se déroule plus sagement malgré quelques oeillades appuyées de tandem et autres allusions de pascal.

Arrivé à la gare de NANCY, nous descendons du train et je ne manque pas de reconnaître la Alexiane encore plus belle que dans mon imagination, avec à ses côtés un homme que nous devinons être Kuni. Alex porte une légère robe d'été assez courte avec un décolleté qui laisse suffisamment voir sans pour autant tout montrer, chaussant de beaux escarpins à talons, le tout mettant sa belle silhouette en valeur. Les baisers de bienvenus et les présentations faites, nous partons à la suite de nos hôtes d'un week end, pour nous rendre à l'hôtel afin que nous puissions nous préparer pour la soirée. Les bagages déposés, changés, pascal et moi attendons les filles dans le hall d'entrée, en devisant de tout et de rien quand, la vision de 3 déesses nous laissent sans voix. Les filles se sont changés et leur tenues est tout simplement époustouflantes. Alex est restée telle qu'à la gare et a simplement rehaussé sa beauté naturelle, ici d'un voile de mascara faisant ressortir la profondeur de ses yeux verts, là d'un léger rouge à lèvre agrémenté d'un coup de crayon soulignant la finesse de sa bouche. Tandem porte un haut transparent sombre sous lequel on devine un soutien gorge finement ciselé mettant en valeur la rondeur de ses charmes, une jupe plissée noire et des bas qui mettent en valeurs ses belles jambes, le tout chaussée de bottes en cuir noir. Ninie semblait la plus sage mais ce n'était qu'une impression. Un haut avec un léger décolleté non ostentatoire, une mini-jupe blanche à volant et des petites escarpins avec un talon de 6cm environ.

Sur ces entrefaits, kuni nous rejoints pour nous avertir que tous les autres membres prévus pour la fête sont arrivés et nous attendent au restaurant qui se trouvent non loin de là. Nos hôtes ont bien fait les choses, ainsi nous n'avons qu'à nous y rendre à pieds. La décoration du lieu est sympathique sans être tape à l'oeil pour autant. La soirée se déroule dans une ambiance gaie et joyeuse et c'est à regret que nous nous séparons et retournons à notre hôtel accompagné de kuni et Alex. Chemin faisant, ninie me rappelle ma promesse faite dans le train ce quoi je répond que cela sera avec le plus grand plaisir mais, me dit-elle, elle aimerait que kuni se joigne à nous afin qu'elle puisse réaliser son fantasme d'avoir une relation sexuelle avec 2 hommes, ajoutant qu'elle le trouve également fort à son goût mais qu'elle n'a pas osé abordé la question avec lui. Je lui dit de ne pas avoir peur, que kuni est un homme bien sympathique et que pour l'aider je vais les laisser seuls un petit instant afin qu'elle en parle avec lui pour être plus à son aise. A l'hôtel, Alex et moi accompagnons la douce Tandem jusqu'à sa chambre. Elle nous propose d'entrer un petit moment histoire de laisser un petit moment à Kuni et Ninie.

Nous avions au cours de la soirée, eu l'occasion de discuter à batons rompus Tandem et moi, à cette occasion j'avais cru déceler que tout en elle n'était que douceur là où mes conversations avec Alex étaient emplies de fougue. Nous nous asseyons sur le lit et échangeons nos impressions sur le déroulement de la soirée, j'en profite pour glisser à ses deux beautés, tous le bien que je pense de leurs compagnies. Sans se concerter, elles se tournent toutes les deux vers moi et m'embrassent dans le cou. Je tourne ma tête alternativement vers l'une puis vers l'autre, les embrassant à tour de rôle. Me retrouver ainsi dans cette chambre d'hôtel m'excite au plus haut point ; ce mélange de douceur et de fougue me met la tête à l'envers. Les filles sont apparemment décidées à prendre les choses en mains, pendant que l'une dégrafe mon pantalon, l'autre ouvre les boutons de ma chemise et m'embrasse le torse. Je me retrouve très vie nu comme un vers la bite au garde à vous mais pas inactif pour autant. D'une main, je caresse la nuque de Tandem, l'embrassant doucement dans le cou, descendant lentement, je passe sous son haut et remonte et lui caressant l'échine, la faisant frissonner. Je défait les attaches de son soutien-gorge et passe ensuite devant pour atteindre l'un des objets de mes désirs. La poitrine de Tandem est ronde et ses tétons pointent, preuve s'il en était besoin de son excitation. De mon autre main, je caresse le dos d'Alex et en profite également pour libérer sa poitrine. Afin de ne pas me laisser en peine, elles se dévêtissent complètement à leur tour. Mes mains caressent leurs corps, épousent leur formes, du talon à la nuque, s'arrêtant parfois sur leur fesses rebondies dont elles forcent la cambrure. Puis, je décidé qu'il est temps de prendre les choses en mains, je me met entre les jambes d'Alex, les écartent et approche ma bouche de son puit d'amour. Je la fais languir en l'embrassant autour de sa fente, puis décidant que sa patience est suffisamment mise à l'épreuve, j'embrasse puis me met à laper sa fente ruisselante. Son parfum est enivrant, je pointe ma langue comme un dard et l'enfonce aussi loin que possible dans son vagin. Son corps prit de soubresaut me confirme que je ne me trompe pas. Je décide ensuite de m'attaquer à son petit bourgeon, le titille avec la langue avant de le prendre entre mes lèvres et à la faire rouler entre elles. Alex râle de plaisir mais je n'en ai pas finit, sans arrête de m'occuper de son clitoris, je rentre un, puis deux doigts dans son vagin et entame de concert des va et vients jusqu'à ce dans un spasme ultime elle soit foudroyer pas un orgasme dévastateur. Je n'ai pas oublié Tandem pour autant. La belle pendant ce temps s'était mise à me masturber et de mon autre main libre, le lui flattait les fesses, éprouvant leur rondeur, m'insinuant ensuite dans le sillon qui les sépare pour enfin atteindre son sexe brûlant et lubrifié. Mes doigts courent le long de sa fente pour faire monter son désir et finissent par entrer avec délicatesse dans sa grotte que je commence à fouiller. Excitée comme pas deux, la coquine, laisse tomber sa masturbation et engouffre mon membre durci sans autre forme de procès. Sa bouche est divine, son savoir-faire telle que je m'interromps brièvement pour profiter de l'instant présent. Peu après, ne voulant pas venir trop vite et finir ce qui s'annonce comme un moment mémorable, j'arrête mon cunnilingus, demande à Tandem de s'interrompre et enfile un préservatif. Je m'allonge sur le dos, demande à Alex de venir s'empaler sur ma verge tendue à l'extrême et à Tandem de venir lui faire face en se positionnant au dessus de mon visage. Les charmantes ne se font pas priées et s'exécutent avec diligence mais cette fois-ci, ce sont elles qui décident de faire durer le plaisir. Alex empoigne mon membre, le positionne et descend lentement sur ma colonne profitant de la progression soupirant de plaisir à mesure qu'elle s'enfonce. Tandem, se positionne au-dessus de ma bouche mais suffisamment pour que j'ai une superbe vue sur sa chatte luisante et loin pour que je ne sois pas en mesure de la lécher, faisant mine de se baisser puis s'éloignant de nouveau. Au bout du compte, jugeant qu'elle m'avait suffisamment fait patienté, elle se baisse et je peux enfin goûter à son fruit dont le goût bien que différent de celui d'Alex est tout aussi enivrant. Tout en la léchant, de mes mains libre, je lui caresse les fesses, pendant qu'Alex me chevauche de plus en plus vite manifestant bruyamment son plaisir. Au bout d'un moment, alors que curieusement les cris de plaisir se sont fait murmures, je décide de caresser les seins de ses dames mais, à mon étonnement, des mains ont déjà pris possession de ses merveilleux globes. J'en déduis que les belles non contentes de profiter du plaisir que je m'escrime à leur donner, se sont laisser aller aux plaisirs saphique, les murmures m'indiquant de surcroît qu'elle doivent s'embrasser à pleine bouche. Il n'en faut pas plus à mon imagination débridée pour faire grossir mon engin à un point tel que je ne l'aurais jamais cru possible. Je m'interromps, bloque Alex à l'aide de mes mains pour lui indiquer de stopper tout mouvement. Je demande à Alex de s'allonger à ma place et à Tandem de se positionner entre ses jambes pendant que je me mets derrière elle. Elles ne se font pas prier et c'est une Tandem déchaînée qui dévore la chatte soyeuse de la non moins déchaînée Alex sous ses coups de langue pendant que je coulisse dans le sexe onctueux de Tandem. Les cris de plaisirs des uns et des autres vont crescendo, je me penche pour embrasser Tandem dans le cou, pendant que d'une main je triture tantôt l'un, tantôt l'autre de ses seins et que de l'autre main je m'active sur son bouton. Au bout d'un moment qui semble interminable mes partenaires de débauche se crispent toutes les deux dans un orgasme fulgurant qui chez Tandem se manifeste par une brusque contraction de son vagin qui déclenche mon propre orgasme me laissant le souffle coupé. Nous nous affalons sur le lit, une femme dans chaque bras, je les remercie pour cet instant incroyable de plaisir qu'elles viennent de m'offrir et leur caresse doucement les cheveux pendant que nous récupérons notre souffle.

Au bout d'un petit moment, je décide de me relever et d'aller prendre une douche rapide avant d'aller rejoindre Kuni et Ninie. Je rentre dans la cabine et fait couler l'eau dont je règle la température et commence à me savonner lorsque le rideau dans mon dos s'ouvre et que je sens une présence pénétrer dans la cabine derrière moi. Un corps vient se lover dans mon dos, deux bras m'enlace, remonte sur mon torse plaquant le buste de mon inconnu avec plus de force. Je sens sa poitrine s'écraser avec douceur et de doux baisers sont déposés dans mon cou. Il n'en faut pas plus pour que mon sexe retrouve sa vigueur. Sans me retourner, mes mains parte en arrière à la découverte de ce corps, elles parcourent les côtés de ma partenaire, remontant l'une jusque sur le côté d'un sein dont j'essaie de caresser l'arrondi, l'autre remonte tant bien que mal le long de la colonne vertébrale et je sens à la chair de poule qui apparaît sur la peau de mon acolyte que l'effet produit est agréable. Je finis par me retourner pour enfin savoir laquelle de mes deux camarades de jeux a décidé de venir me rejoindre d'une manière si agréable.

Et là, stupeur, ce n'était ni Alexiane, ni Tandem mais Ninie qui lassé de m'attendre avait convaincu Kuni de venir nous rejoindre dans la chambre et, décidé de me faire cette agréable surprise lorsque mes comparses lui ont indiqué que je me préparais sous la douche afin de les rejoindre Kuni et elle. Touché de cette attention, j'attrape son visage entre mes mains et dépose lentement un baiser sur ses lèvres soyeuses. Doucement, sa bouche s'ouvre et sa langue vient à la rencontre de la mienne ; ce baiser contraste avec la « bestialité » de notre premier échange mais n'en demeure pas moins agréable. Nos langues dansent une sarabande qui me fait tourner la tête. Je met fin à regret à ce baiser et descend lentement le long de son corps que je peux enfin admirer dans son plus simple appareil et dépose de petits baisers de ci de là. Je m'arrête un cours moment sur sa poitrine dont mes mains épouse les formes et la douceur avec minutie. Je mets des petits coups de langue sur ses tétons érigés qui durcissent de plus belle. Mais le centre de mon intérêt se situe bien plus bas pour le moment et je continue ma descente. Lorsque enfin j'arrive à la hauteur de son pubis, je soulève sa jambe droite et la pose sur mon épaule puis, je commence par déposer de doux baiser sur son aine et progressivement je lape son bourgeon qui s'érige comme prit d'une vie propre, comme si il désirait venir à ma rencontre. Ninie au comble de l'excitation plaque ma tête contre sa chatte enflammée et jugeant que je l'avais fait languir suffisamment longtemps, je lèche sa fente de bas en haut, puis dans l'autre sens. Écartant ses lèvres intimes, ma langue déguste ce qui n'est plus que cyprine, se durcit pour mieux pénétrer tel un dard sa chatte béante. Je commence de longs va et viens et laisse la place à deux doigts pendant que j'attrape son clitoris entre mes lèvres pour le faire rouler doucement, tirant des soupirs de plaisirs à la douce Ninie. Tout en continuant à m'activer, je lève les yeux pour voir l'effet produit et constate que la belle a la tête penchée en arrière et se caresse langoureusement la poitrine, faisant des cercles qui épousent ses formes puis prenant ses mamelons entre le pouce et l'index, les faisant rouler avec sensualité. Mais ce qui rajoute le plus de sensualité à cette scène c'est l'art avec lequel elle passe sa langue sur ses lèvres comme rarement je l'ai vue faire. Je retire mes doigts remplies de sa mouille et les remplace par mon pouce afin de le lubrifier pour pouvoir faire ce qui me passe par la tête. Lorsqu'il est bien lubrifié, mon pouce est de nouveau remplacé par mon majeur et mon index qui recommence leur office et je pose enfin mon pouce contre sa petite rosette afin de le préparer pour ce qui va se passer tout à l'heure. Ma langue ayant repris son ballet entre la fente dégoulinante et le bourgeon au garde à vous, c'est avec les mouvements de bassin que Ninie imprime que mon pouce pénètre lentement son fondement sans que j'ai à forcer, l'excitation détendant son sphincter comme il se doit. Fouillée par tous ses orifices, le corps de Ninie tremble et elle ne peut réprimer un cri lorsque l'orgasme la foudroie. Je met fin à mes caresses, me redresse et l'embrassant, je lui propose d'aller rejoindre Kuni et les filles qui doivent s'impatienter dans la chambre. Nous fermons l'eau de la douche , un séchage rapide et là nous surprenons des murmures langoureux provenant de la chambre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Décidément, il s'en passe des choses sur ce forum :shock:

La suite :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonymous

Décidément, il s'en passe des choses sur ce forum :shock:

La suite :wink:

dès que j'aurais un moment.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité alexiane_

:wink: :lal::shock:

Y'as pas de mot, j'adore :lal:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonymous

:lal::-D:wink:

Y'as pas de mot, j'adore :-D

merci ma douce émeraude :lal::lal:

venant de toi çà me fait encore plus plaisir :shock: :-D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mummmm, quel bonheur de faire parti des "intimes" de CI, ça laisse rêveur... :lal::wink: :shock:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et moi ? je prends des photos ? :shock:

:lal::lal::-D

:wink: j'aurais enmené ma puce avec moi :lal:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et moi ? je prends des photos ? :shock:

Ben oui, faut des arguments forts pour préparer ta prochaine élection :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonymous

Et moi ? je prends des photos ? :shock:

:lal::-D:lal:

:wink: j'aurais enmené ma puce avec moi :-D

j'invente au fur et a mesure

normalement tu présidais le repas et le week end n'est pas finis :lal:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors rédige la suite au lieu de juste naviguer :shock: :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonheur au rdv SUR CE SITE. J'adore et je vous remercie de ces belle choses. Le sex est quelque choses de naturel et cette moralité a la con veut nous faire croire que c'est de la perversion. Je vous remercie vraiment c'est si plaisant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonymous

suite...

Lorsque nous retournons dans la chambre, l'esprit et les sens bien échauffés, nous découvrons, Alexiane et Tandem toutes les deux allongées, se masturbant frénétiquement l'une l'autre, s'embrassant à pleine bouche dans un baiser à tomber à la renverse, leur main libre caressant la poitrine de l'autre, pinçant les mamelons dont on devine sans peine l'excitation tant leur volume semble avoir augmenté. De son côté, Kuni a pris ses aises et branle un engin aux dimensions plus qu'honorable en flattant la cambrure de rein de Tandem, descendant le long de son sillon pour rejoindre les doigts d'Alexiane qui s'active sur la chatte brûlante et béante de la belle. Ninie,déjà passablement échauffée par le petit interlude sous la douche, se précipite sur le sexe tendu de Kuni et l'engouffre sans la moindre hésitation, entamant une fellation dont elle a le secret. En parfait gentilhomme, Kuni, décide de s'occuper de la divine suceuse et commence à lui caresser le dos puis, progressivement fait glisser ses mains vers le buste de la magnifique Ninie, la chatouillant légèrement en passant au niveau des aisselles. Le petite coquine, sans s'interrompre, se redresse un petit peu pour lui faciliter la chose, et lui adresse un regard brillant qui veut en dire long sur son état d'esprit. Je m'allonge sur le sol et glisse sous Ninie qui devançant mon idée dépose son abricot sur ma bouche qui commence à la dévorer avec avidité. Les murmures conjuguées d'Alexiane et Tandem qui se font du bien d'une part et de Ninie qui s'occupe avec assiduité de Kuni tout en profitant de notre attention commune ont pour objet de me maintenir dans une érection comme j'en aie rarement eue. De mes mains, je caresse les fesses de la belle, sur lesquelles j'ai tant fantasmé sur CI en regardant son avatar. Dans des moments pareils le temps semble suspendre son vol et, s'est après un temps dont je ne saurais évaluer la durer que je me mets à m'occuper la rosette, de la douce Ninie. Je commence par lui faire une fleur puis, ramenant un peu de cyprine avec un doigt, je prépare son postérieur avec le plus de douceur, pour assouplir le sphincter afin que la pénétration soit la moins douloureuse possible le moment venu. Je décris donc des cercles avec mon doigt, tout en continuant de lécher la chatte de Ninie qui finit par s'empaler d'elle-même tant elle meure d'envie d'aller plus loin. Puis Kuni et moi échangeons nos place pour que chacun de nous puisse bénéficier des prouesses buccales de la demoiselle. C'est donc à mon tour de recevoir cette caresse que j'affectionne tant quand elle est bien faite ce qui est bien entendu le cas et, j'en profite pour admirer le spectacle que m'offre Alexiane et Tandem qui se sont mises en position de 69 et se dévorent la chatte. Je vois des mains qui caressent des fesses fermes et rebondies, des doigts pénétrer des antres auxquels j'ai eu le plaisir d'avoir accès précédemment, des poitrines dont le galbe est caressé avec tantôt de la douceur tantôt de la vigueur, des tétons effleurés subrepticement ou roulés entre deux doigts et des rosettes explorées par la bouche ou les doigts. Tout cela plus la pipe experte de Ninie qui suce avec délectation ma queue en me caressant les bourses ou, suçotant ses dernières pendant qu'elle me branle me met au bord du précipice dans un supplice des plus agréable. Il est temps pour nous d'offrir enfin à notre tendre amie la réalisation de son fantasme tant désiré en espérant que cela sera aussi plaisant que ce qu'elle avait imaginé. Je m'allonge confortablement sur le lit à côté d'Alexiane et Tandem - qui sont maintenant assise en frottant leur pubis, se cajolant et s'embrassant de plus belle – demandant à Ninie de bien vouloir présenter son puit d'amour au dessus de ma verge tendue sur laquelle j'ai préalablement déroulé un préservatif et de descendre lentement s'empaler. Dans cette position, très agréable au demeurant je suis plus à même de gérer la montée de mon plaisir et donc d'en procurer le plus longtemps possible à l'objet de mes désirs. Ninie coulisse lentement en s'abaissant, profitant de chaque millimètre pour que son vagin s'habitue à la taille de mon vit. La progression est des plus aisée car sa chatte est abondamment lubrifiée compte tenue de l'attention dont elle a fait l'objet. J'apprécie grandement d'être accueillie par des gémissements de plaisirs dans cet antre si soyeux, dont l'humidité et la chaleur me procure des frissons tout le long de la colonne vertébrale. Kuni, s'est déplacé sur le côté et présente son sexe tout droit à Ninie qui le reprend en bouche et commence à monter et descendre sur mon pieu. Tout en se délectant de la queue dont elle s'occupe, elle émet des gémissements significatifs et ce, d'autant plus que notre ami Kuni n'est pas en reste puisqu'il lui caresse le dos, les fesses finissant ainsi de la préparer à sa prochaine venue pendant que de mon côté je prends en bouche alternativement un sein, titillant le bout de ma langue pour le faire durcir encore plus puis, le prenant entre mes lèvres en le faisant tourner lentement entre elles et pour finir tout en le gardant en bouche effectuer avec ma langue des cercles concentrique en se rapprochant de la pointe. J'effleure son deuxième sein avec le dos de ma main libre comme le sculpteur qui est concentré sur son oeuvre pour en éprouver toute la perfection et approche lentement du le mamelon sur lequel je ne m'attarde pas pour faire languir la belle et mieux y revenir quelques secondes plus tard afin de m'y attarder plus longuement.

patientez un peu pour la suite si vous en désirez une évidemment :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Que de souvenirs!!! <3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est vrai que c'est écrit en un bloc, je n'ai pas réussi à le finir (j'essaiera à une heure moins tardive) mais bon je ne pensais pas découvrir ce texte. J'apprécie qu'il refasse surface, pour découvrir les anciens. On sent qu'il y avait une autre "génération".

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On sent qu'il y avait une autre "génération".

Je viens de prendre un coup de vieux là! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de prendre un coup de vieux là! ;)

Moi  aussi  B@bou comme toi  !

Je  me souviens bien de  ce topic  et des membres concernés

Bisous

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi aussi B@bou comme toi !

Je me souviens bien de ce topic et des membres concernés

Bisous

Viiiii des souvenirs merveilleux, une partie de moi... ??

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de prendre un coup de vieux là! ;)

Désolé babouuuuu....Je ne voulais pas mettre un coup de vieux à qui que ce soit

Mais bon je constatais le changement ^^

Modifié par meuwaweuwa

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Désolé babouuuuu....Je ne voulais pas mettre un coup de vieux à qui que ce soit

Mais bon je constatais le changement ^^

Oui, il y a  un grand changement, effectivement !

Les échanges se faisaient plus nombreux, même si on  se faisait rappeler à l'ordre de "Overflow topic",

C'était pourtant sympa si on savait s'arrêter  assez vite ...

Bon ... STOP  pour le H.S  ;-)

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.