Aller au contenu

Rencontres coquines

strollbreath

Maîtresse...

Recommended Posts

[align=justify]

Après une journée de dur labeur, Elle franchit le seuil de son domicile, notre maison. Juste un regard tendre à mon attention, Elle pose ses affaires, se prépare une eau chaude.

En cette période hivernale, notre appartement chauffé est un espace de douce chaleur dans lequel il fait bon vivre. Elle passe à la salle de bain, se dévêt de ses habits du quotidien et revêt une légère nuisette. Elle respire à nouveau.

Armée de sa théière, Elle s'installe sur son canapé. Elle se détend de sa journée. Je ne peux m'empêcher de me retrouver à ses côtés.

Câline, Elle déploie son corps, s'étend et laisse vagabonder son esprit.[/align]

[align=center]image_1.jpg[/align]

[align=justify]Elle se souvient, de la nuit dernière, de ses échanges sensuels avec une inconnue, chacune cachée derrière son écran, laissant libre cours à ses fantasmes. Deux solitudes qui l'espace d'un instant se retrouvent, se découvrent, s'apprivoisent, imaginent par delà la toile un bien être partagé. Une première pour Elle. Elle en avait rêvée de se rapprochement. Son corps offert à une belle amante. Joies de l'esprit par cette délicate initiation.

Je la vois se laisser aller, perdue dans ses pensées. Son corps habillé de ses légers atours respire la volupté.

Les yeux fermés, Elle en apprécie les contours, ses mains l'arpentent. Suivent les indications données la veille, où rivée derrière son écran, Elle n'avait pu se laisser aller.

Ce soir, les yeux fermés, la sensualité exacerbée par le souvenir des mots échangés, Elle s'émerveille. Redécouvre son corps. Lascive, ses doigts s'égarent sur sa poitrine, Elle frémit. S'éveille à la caresse. ses tétons dardent, tendent sa nuisette. Elle soupir d'aise. Ses mains comme échappant à sa volonté, s'animent. Elles ne sont plus sienne. Elles parcourent son corps. L'une d'entre elles, effleure son ventre, se faufile entre ses cuisses. Une douce chaleur l'irradie. Elle sent une humidité naissante. Se cambre, vient à la rencontre de sa paume. A ses pieds, je la contemple.[/align]

[align=center]image_2.jpg[/align]

[align=justify]Elle rouvre les yeux. Se redresse, le sourire aux lèvres. De sensuelles images traverses son coeur. Elle se lève, s'étire et se dirige vers la salle de bain. Je l'entend évacuer un trop plein de théine. Je m'approche et l'observe à travers la porte entre ouverte. Elle ôte sa nuisette, se libère de sa culotte en dentelle. Elle est belle, nue.

Elle pénètre sous la douche, règle la température de l'eau et s'y glisse. Des milliers de gouttelettes ruissellent sur son corps délivré de toute attache.

Les yeux fermés à nouveau, Elle laisse ses mains figurer les caresses d'une autre. Un rêve éveillé où enfin Elle ressent des sensations tant de fois imaginées. Un corps féminin tout contre le sien. Délicieuse esquisse d'une passion amoureuse. Velouté exquis d'une peau aux grains soyeux.

Je la vois, Vénus en son plaisir. Ses mains que je connais si bien, dont la capacité à la caresse est infinie, sont sur son corps magnifique. Aucune parcelle n'est ignorée. Son corps frissonne. Elle saisi d'une main son pommeau de douche l'approche de son antre. Elle y diffuse une pluie d'eau caressante. Son corps l'abandonne. Elle fléchit, s'agenouille. Alors que les milliers de perles cajolent le coeur de son plaisir, sa main encore libre s'empare de son sein, en pince la tête qui pointe. Emportée, submergée, Elle laisse échapper sa félicité. Elle crie, se tend. La grâce se lit sur son visage.

Elle reprend son souffle, se relève, se rince. Un sourire charmant se dessine, Elle me regarde.

Sortie, délicatement épongée. Elle va coucher sa nudité sur son lit, apaisée.

Une main délicatement posée sur son ventre, sa poitrine toute à ses émotions passées offre ses tendres friandises. Le souffle calme, Elle ne peut s'empêcher de repartir à la conquête de se plaisir qui à nouveau, s'insinue en Elle.[/align]

[align=center]image_3.jpg[/align]

[align=justify]Ses yeux tournés vers moi, sa main libre s'approche enfin. Elle me caresse.

La douceur de ses mains, nous amènent l'un et l'autre à un bonheur sans pareil.[/align]

[align=center]chat.gif[/align]

[align=justify]Je m'endors lové au creux de son corps, si doux, si chaud.

Heureux d'être au plus près de ma maîtresse...[/align]

[align=center]5NmjJeNFUVU[/align]

[align=justify]J'en terminerai par un petit lien animé, comme une raison s'il en fallait encore une pour se "révolter"... et comme un clin d'oeil à l'une d'entre vous, celle qui m'a invitée, iCi, pour la féliciter de sa joie partagée : tous mes voeux de bonheur à la petite famille agrandit...

Je m'en passais par là, depuis bien longtemps, et à la découverte de tout ce qui c'est passé iCi, ces quelques mots comme des hommages aux vôtres et à vos images...

Bonne journée

:P :P :P

[/align]

Partager ce message


Lien à poster
Guest thijos

Ce texte est d'une sensualité Strollbreath :P

Je craque à lire ta plume ...

Bravo et encore bravo !! :P

Partager ce message


Lien à poster

:P Un régal de te lire, Strollbreath!!! :P

Partager ce message


Lien à poster

L'accroche est superbe.Ton texte émaillé de photos sublimes retient l'attention par sa présentation originale et la qualité de son style,merci !

:fessee:

Partager ce message


Lien à poster

Je ne saurais trouver mieux :

...Quand l'écriture devient orfèvrerie finement ciselée,merci!

:clap::wink:

Ton texte est très doux, très sensuel, merci :welcome:

Partager ce message


Lien à poster
Invité

Un style soutenu mais non moins abordable, tendre et voluptueux.... merci pour cet instant de légèreté.

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.