Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

Helluya

A la sortie du train...

Recommended Posts

Lundi soir, 19H, le train est bondé. Par chance, c'est un grande ligne et il possède un wagon à petits compartiments de 6 places chacun. Je trouve une de ces fameuses places et m'installent, prêt à sortir mon bouquin pour le trajet du retour au bercail.

Mais peu avant la fermeture des portes, une jeune femme de la vingtaine, étudiante probablement arrive et prend la dernière place disponible.

Pas extraordinairement belle, petite brune aux yeux verts, assez maigrelette... Rien d'extravagant si ce n'est que je captais de temps à autres ces regards vers moi. Intrigué, je relevais de plus en plus souvent la tête, répondant brièvement à ses sourires alors que j'essayais de me concentrer sur ma lecture.

Au premier arrêt, trois personnes sur les six descendirent sur le quai. Nous nous retrouvions donc à trois dans le petit compartiment. Le troisième en train de dormir apparemment, nous n'étions plus que tous les deux éveillés. Je sentais de temps à autres sa chaussure venir accrocher la mienne, n'en faisant gare, le compartiment étant assez étroit. Puis elle se leva pour un arrêt pipi probablement, passant juste devant moi et me frôlant en me remerciant avec un grand sourire de la laisser passer. Mon regard accrocha un instant son derrière, plutôt charmant il faut l'avouer... A son retour le même manège.

Puis nous arrivons finalement à destination et je la vois me lorgner pendant que je remets ma veste. A ses mouvements, je comprends qu'elle descend au même endroit. Une fois sur le quai, je la vois partir de son côté. Assez surpris je dois l'avouer, je marche pour me joindre à sa hauteur, l'air de rien.

Arrivé au moment de monter l'escalier pour déboucher sur la rue, un homme me passe devant ce qui fait que je me retrouve malgré moi derrière elle. Durant l'ascension des marches, je la vois passer sa main sous son manteau pour relever légèrement son jean, me laissant l'espace d'un instant voir furtivement sa chute de reins et ses fesses divines moulées dans son jean...

Un "magnifique" s'échappa de mes lèvres et elle se retourna à demi, un sourire complice aux lèvres...

Il fallut quelques secondes et un détour d'escalier pour que nous nous retrouvions collés l'un l'autre à s'embrasser fougueusement, comme deux tourtereaux se retrouvant. Malgré moi elle avait fait monter un certain désir qu'il eut été dommage de gâcher...

Près de la gare, des locaux de bureaux sont en travaux pour devenir un futur centre de bronzage et de soins. Un ouvrier en train de sortir ses affaires pour partir, nous nous glissons discrètement dans le local, s'assurant qu'on puisse tout de même sortir de l'intérieur après. Très vite nous trouvons une pile de planches de bois à hauteur pour pouvoir s'installer. Nos vestes fusent tandis que nos langues se lient et elle commence à défaire la boucle de ma ceinture alors que mes mains empoignent ces divines fesses en cause de cette scène improvisée.

Elle démarre une lente masturbation alors que mes doigts se frayent un chemin sous son jean déboutonné pour découvrir un string gris bien humide pour l'heure.

N'en pouvant tout deux plus de ces caresses, elle s'appuie sur la pile de planches, me présentant ses courbes que je m'empresse de dénuder, n'ayant pas la patience de retirer entièrement. Elle se retrouve le jean et le string sur les chevilles, alors que je me présente derrière elle...

Mon gland vient écarter ses lèvres alors que je m'enfonce profondément en elle, lui extirpant un soupir de surprise mêlé au plaisir. La danse se fait vite endiablée, mes cuisses claquant contre ses fesses sous mes assauts puissants et profonds, nous retirant tous deux des gémissements de plaisirs. Mes mains agrippent ses hanches alors qu'elle se tient tant bien que mal aux planches, le visage défiguré par le plaisir.

Je sentais bientôt son orgasme libérateur la submerger, ses cuisses se resserrant alors que mes derniers assauts eurent également raison de mon plaisir.

Haletants, nous séparâmes nos corps avant de se rhabiller sans un mot, mes des regards qui se cherchent...

Discrètement nous retournâmes vers la sortie, et un dernier baiser nous lia avant de reprendre notre route...

Partager ce message


Lien à poster

très excitant...te lire m'a donnée chaud!!! :???:

Partager ce message


Lien à poster

mmmm les transport en commun . :D tu m'a donné envie de prendre soudainement le train. :???::D merci pour ce partage

Partager ce message


Lien à poster
Guest Tendre émoi

Mouiii, on prendrait bien le train, les transports amoureux sont toujours excitants, une belle inconnue, une rencontre...

Merci pour ton histoire, toujours aussi joliment raconté !

Partager ce message


Lien à poster

On peut pas dire tu sais les coucher sur le papier,trop bien raconter :???:

Partager ce message


Lien à poster

C'est toujours avec un grand plaisir que je te lis Helluya,joli récit et si bien narré :furax:

Partager ce message


Lien à poster

Y en a qui ont de la chance ....

'Vais prendre plus souvent le train moi, genre 4 fois par jour, question probabilité ça va bien finir par tomber !

Sinon c'est pas mal écrit et excitant, merci !

Partager ce message


Lien à poster
Guest bibe95

Très belle histoire et très excitante.

Faut que je pense à prendre plus souvent le train!

Mais il est vrai que le top serait de le faire dans le compartiment :furax:

En tout beau récit, belle plume. Merci!

Partager ce message


Lien à poster

Beh au risque de te décevoir rien, chacun est rentré chez soi, enfin je suppose. Et j'ai pris une douche pour ma part, si tu veux tout savoir :content:

Partager ce message


Lien à poster

C'est intense d'écriture et d'émotion...

La société de transports ferroviaires devrait s'en inspirer pour sa pub...

"A nous de vous faire préférer le train"

Bon, j'y vais, j'ai un train à prendre, moi...

Partager ce message


Lien à poster

[align=justify]Je me suis souvent retrouvé dans le train à côté ou en face de jolies demoiselles qui jettent des regards amusés, mais jamais aucune d'entre elle ne m'a attiré dans un chantier en construction, pour pousser le vice... :P Super récit ! [/align]

Partager ce message


Lien à poster

[align=justify]Je me suis souvent retrouvé dans le train à côté ou en face de jolies demoiselles qui jettent des regards amusés, mais jamais aucune d'entre elle ne m'a attiré dans un chantier en construction, pour pousser le vice... :P Super récit ! [/align]

Pourquoi elles te jettent des regards amusés ??? :D Tu as une tête de clown ??? :D :D

Partager ce message


Lien à poster
Invité

Aie aie aie calienté :welcome:

Partager ce message


Lien à poster

Ouah, quelle belle expérience, et surtout, quel texte bien écrit et vraiment troublant.

Merci !!!

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.