Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

paf1976

le train

Recommended Posts

cette histoire est vrai

elle mets arrivé il y a 2 ans

je devais voyager entre nice et paris tgv (avec differentes escales aix...etc??)

je rentre dans une cabine il y avait un couple d'une soixantaine d annees assis l un en face de l autre .

bizarement ils ne sont pas a cote de la fenetre donc je m y assois.

le train demarre et a ce moment la une femme d environ 45 ans tres elegante rentre dans le compartiment et s assoies en face de moi .elle est habille d une longue robe avec des talons.

quelques minutes passent et mon regard ne peut s empeché d essayer de regarder sous sa jupe .en plus il fait tres chaud ( 10 juillet ) donc sa robe est remontee sur ses genoux.

apres plusieurs va et vient entre son entre jambes, qui etait ferme, et le paysage a l exterieur , je sens qu elle a compris mon manege et me fixe dans les yeux .

la rouge de honte je n oses plus regarder.

elle se leve et sors du compartiment .

a ce moment la je suis honteux et je me dis que je suis vraimment un imbecile de penser qu une femme de 15 ans de plus que moi et d une beautee a couper le soufle puissse me montrer sa partie intime ...quand soudain la porte s ouvre... c etait elle ..je n oses pas la regarder..elle se rassoit en face de moi .

je sens bizarement que ses jambes sont plus entreouvertes que tout a l heure , je me lance et jette un oeil entres ses jambes.

la une immence boufee de chaleur m envahi.je nen croyais pas mes yeux , en plus d ecarter les jambes ,elle avait enlever sa culotte...

(si la suite vous interresse a bientot)

Partager ce message


Lien à poster

Tu exagères !

C'est un début, soit ! Mais c'est tout de même excessivement court.

Partager ce message


Lien à poster

je n en peux plus mon sexe est dressee sous mon schort , j ai envie de me satisfaire mais impossible pour le moment.

et l impossible arrive , une panne et le train s arrete , il est 22 heures .

un controleur passe pour nous expliquer qu il risque d y en avoir pour un moment et qu il faut verrouiller la porte car le train est arreté et qu on ne sait jamais , au passage il nous donne des couvertures.

nous voila tous les 4 a attendre .

lorsque la dame agee me demande si ca me derange pas d echanger nos places pour qu elle soit a cote de son mari.

dans ma tete "ohh non je n aurai plus cette vue inprenable sur la cochonne"

"bien sur madame" je m escecute et me place a cote de cette brune qui pourais etre presque ma mere mais qui me rends fou de desir.

quelque minutes passent et le froid monte dans le compartiment , chacun met en place sa couverture

ma voisine elle enleve ses chaussures et me demande si cela ne me derange pas si elle s allonge un peu et que je n hesites pas a la reveiller si elle prends trop de place.

donc elle est a semi allongee sa tete est cote vitre et je sens ses pieds sous ma jambe droite et ses fesses tendu a quelques centimetres de ma main droite

.

rien que d imaginer sa croupe a quelques centimetrs de moi mon erection reprends de la vigueur.

je vois que le vieux en face de moi me regarde et a compris ce qu il se tramait

le temps passe et je sens que de plus en plus elle glisse vers moi jusqu au moment ou ma main et collé a ses fesse , je ne peux plus me retenir , je souleve sa jupe doucement et commence a lui careessr les fesses .

au moment ou ma main se pose sur elle j entends un gemissement de sa part comme pour me dire de continuer.

je veux la rendre folle de desir et je ne glisse pas mes doigts sur sa chatte mais careese ses fesses en effleurant la partie tant convoitee.

le desir tropo fort je ne peux plus tenir et passe un doigt dans sa chatte

(ya qq un qui veut la suite?)

Partager ce message


Lien à poster

Un peu qu'on veut la suite. Nous fait pas languir tant que ca.

Partager ce message


Lien à poster
Guest peterpan17

excitant,maintenant la suite s'impose!!!!!!!!! :???:

Partager ce message


Lien à poster

au moment ou mon doigt penetra dans sa chatte , je compris , malgres que celle ci etait litteralemnt innondee , qu elle n avait pas fais l amour avec son mari depuis tres longtemps car le passage etait tres etroit .

quand mon doigt ateint sa butee elle gemit mais cela ne reveilla pas les autres occupants de la cabine.

je fis plusieurs aller retour puis enfila un deuxieme doigt , ceux qui eu le don de la faire se mordre les levres.

mais contre toute attente j enleva ma main et fit semblant de m endormir assis

je sentis alors son cul se frotter sur ma cuisse de plus en plus fort comme si elle me supliait de lui fouiller encore sa chatte avec mes doigts mais je resistait pour voir sa reaction.

quelques minutes passaient et je la voyais se relever pour se rallonger mais cette fois ci sa tete etait sur ma cuisse droite sur la couverture .

j etais tellement exite mon gland etait gonflé comme jamais .

quelques instants plus tard je senti une main me caresser l interieur des cuisses sans pour autant me toucher l element essentiel.

je n en croyais pas mes yeux , elle me rendai la monnaie de ma piece .

mais je sentai malgres cela que sa tete glissé de plus en plus de la cuisse vers mon ventre et pour rendre la position plus facile je glissa vers l avant pour etre limite en position allongee

pendant ce temps la ma main avait glisser sous sa robe mais s etait arreté a l entree de son cul, sachant qu elle ne pouvait pas se relever de peur d alerter nos voisins j enfilas mon doigt dans son cul tres serré et surement vierge.

a ce moment la elle me pinca l interieur de la cuisse pour me montrer qu elle n etait pas d accord .

en guise de reponse j enfila mon doigt tout entier pour lui montrer qu elle etait prise au piege et que c etait moi qui menait la dance.

avec ma main gauche j appuyas sur sa tete pour lui faire comprendre ou sa bouche devait de diriger

elle ne resista pas car j appuyais ce doigt dans ce cul serré pour lui faire comprendre que si elle ne s executait pas , un deuxieme doigt irait rejoindre le premier.

sous la couverture de descendis mon schort , souleva la couverture pour que sa tete glisse en dessous.

la sans lui en donner l ordre elle pris ma verge tout entiere dans la bouche , je sentais au fond de sa gorge mon gland pret a exploser .

je dois etre honnete elle ne fit que 2 aller retours avant que ma queue ne decharge au fond de sa george.

elle se releva me regarda dans les yeux et avala mon foutre pour me montrer sa soumission.

sa bouche se diriga vers mon oreille et me dit " viens me baiser dans les toilettes"

vous voulez connaitre la suite?

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.