Aller au contenu

Rencontres coquines

Spiderweb

Hier soir...

Recommended Posts

Hier dans la journée, je lui ai envoyé un SMS afin qu'elle soit troublée et s'imagine des choses toute l'après-midi :

"Ce soir je te ferais découvrir de nouvelles sensations, prépare-toi a t'abandonner au plaisir charnel et à jouir comme une folle."

J'avais mis plusieurs heures pour préparer mon plan, élaboré différentes stratégies afin de réagir à ses différentes réactions.

Je rentre le soir, un peu plus tôt que d'habitude, elle est déjà à la maison en train de regarder la TV. Dans la voiture je respire un grand coup... Je suis prêt ! J'y vais !

Je passe la porte de la maison, elle est surprise de voir l'heure à laquelle j'arrive, elle se lève pour venir m'embrasser.

Je pose mes affaires dans l'entrée, et quand elle est juste en face de moi je pose ma main droite sur sa nuque, ma main gauche lui agrippant la hanche, et je lui donne un énorme baiser à la fois violent, sensuel et directoire, ce qui montrait que le jeu avait déjà commencé...

Mes baisers s'accentuaient, descendant juste en dessous de son oreille, puis dans son cou. Elle fermait les yeux, gémissant légèrement.

Mes deux mains étaient maintenant sur ses hanche pour la guider vers le canapé, un grand canapé d'angle. Je remonte mes mains vers ses épaules et là d'un coup, je la pousse violemment sur le canapé ce qui lui arracha un petit cri.

- déshabille-toi !

Un peu apeuré elle commença a s'exécuter, enlevant d'abord son pull puis son tshirt, dégrafant son soutient-gorge. Elle retenait sa belle poitrine (90 D) avec ses bras et en me regardant d'un air entre interrogation et peur.

Cela me fesait mal de la voir comme ca, comme un petit chiot qui tremblai, mais je savais qu'elle avait confiance en moi et que ses jeux de domination étaient ce qu'elle préférait.

Je lui jeta un petit regard tendre pour lui faire comprendre qu'elle n'avait pas à s'inquiéter et qu'elle pouvait se laisser aller. Puis je repris mon rôle, le regard plus dur.

- déshabille-toi complètement !

Elle se débarrassa de son pantalon, puis de sa culotte pendant que je tirais mon grand siège noir de bureau juste en face d'elle. Sa chevelure blonde formant des anglaises naturellement tombait sur ses belles épaules blanchies par un hiver trop rigoureux.

Elle croisait ses belles jambes musclées par son travail de serveuse, de manière a ce que je puisse à peine entre-voir l'épilation intégrale qu'elle avait fait dans la journée.

- Maintenant raconte moi en détail ce que tu as pu imaginer après mon message.

(... à suivre ...)

Partager ce message


Lien à poster

oooh j'étais déjà a fond....la suite!!!

Partager ce message


Lien à poster

Tandis qu'elle me racontait diverses histoires un peu tordues et très excitant (je retiens quelques trucs pour plus tard) je voyais ses jambes faire différents croisement et décroisement afin de ne pas trop montrer la mouille qui commençait à apparaitre de plus en plus abondante entre ses cuisses.

Lorsqu'elle racontait je commençais à sortir ma verge de son trop étroit pantalon, et je me caressais lentement ce qui lui fit pétiller les yeux.

Ses yeux d'abord assez coquin pour me mater en train de me caresser, se sont transformés en yeux envieux et implorants, Alors que je me montrait toujours absorbé par le récit de son imagination perverse.

Sans s'en rendre compte elle était déjà en train de se masturber le clitoris tout en me racontant comment elle espérait que je la force a lui faire une sodomie sur le billard (oui on en a un à la maison). Une main remplis de son sein gauche, elle frottait son téton d'une manière que je n'arrive toujours pas à reproduire, à la fois doux et violent.

Soudain ses paroles se transforment en gémissements, ses doigts s'accélèrent, je bondis de mon siège afin de lui attraper les mains.

- Non pas déjà !!

Mon pantalon était en train d'orner mes chevilles, ma verge était au mieux de sa forme, tellement excité à l'écouter et à la voir se masturber. Je sors des menottes entourées de froufrou rose et je lui attache les mains dans le dos.

- oh non !! j'allais venir !!

- tu t'es assez fait plaisir, maintenant suce-moi !

Et je lui colle mon sexe dégoulinant d'excitation sur ses lèvres. J'ignore ce qu'elle voulait me dire puisqu'à peine avait-elle ouvert la bouche que j'y enfournait ma queue.

Toujours dégoulinante de mouille, les mains attachées dans le dos elle ferma les yeux et commença à faire tournoyer sa langue le long de mon gland.

Elle y mis vraiment tout son savoir-faire, aspirant mon prépuce, agitant sa langue sur le petit trou du gland, s'attardant sur la position du frein, descendant le long de la verge jusqu'aux testicules épilées qu'elle avala goulument.

- AAAAh c'est bon ! vas-y ma petite salope, suce moi à fond, je sais que tu aime ca !

La bouche pleine, elle me répondis par un petit gémissement de gourmande, comme lorsque l'on goute un délicieux gâteau pour la première fois.

Je n'en pouvais plus, je lui ai pris la tête entre mes mains et je lui fesais faire des va et viens à toute vitesse, jusqu'à ce que j'explose en elle, dans sa bouche si chaude, sur sa langue si douce... Comme a son habitude, cela ne la dérangea pas et telle une vrai gourmande, elle continua ce qu'elle fesait, récupérant tout le sperme qu'elle n'avait pas pu avaler du premier coup.

Elle avait un petit chignon qu'elle avait fait avec ses cheveux de derrière, ses mèches restant en anglaises. J'ai attrapé ce chignon et je lui ai tiré la tête en arrière, elle avait encore la langue sortie et pleine de sperme.

- C'est bon, tu as assez mangé pour le moment, maintenant on va passer aux choses sérieuses.

Elle était complètement dégoulinante de mouille, ses tétons étaient tellement pointus qu'ils auraient pus rayer du verre !

J'ai enlevé mon écharpe et je lui ai bandé les yeux. Elle était là, sans rien savoir de ce qu'elle allait encore subir, yeux bandés, mains attachées dans le dos, et prête à recevoir tout les sévices sexuels qui me passerai par la tête. Ça me fesait bander à mort, comme si je n'avais rien éjaculé.

- j'ai envi de toi ! j'ai envi que tu me prennes ! défonce -moi !

Alors qu'elle m'alléchait avec diverse propositions, j'ai pris sa grande veste noire, ses chaussures qui s'enfile si facilement, et je lui ai mis juste ca.

- voila, maintenant on va sortir !

Elle était paniquée mais tellement prête à tout...

(...)

Partager ce message


Lien à poster

Je tiens à bien préciser que TOUT est bien réel, que c'est vraiment arrivé hier soir, et que je raconte ce qu'il s'est passé avec son accord. Je pourrais lui transmettre vos questions éventuelles si besoin.

Je met du temps à écrire car quand même, je suis au boulot :shock: mais il vaut mieux écrire tant que c'est encore frais.

Partager ce message


Lien à poster

Alors que je l'approchais de la porte d'entré, je la sentais avoir une petite hésitation. Elle a quelques limites a ne pas dépasser...

Je lui ai pris alors les 2 mains et je lui ai dit calmement :

- Ne t'inquiète pas, c'est moi. Tu as confiance en moi ?

- Oui.

Je l'ai donc embarqué pour un petit tour en voiture.

Elle était nue sous sa grande veste, ses tétons pointaient toujours, j'avais du mal à me retenir mais j'exaltai à la voir comme ca, complètement offerte.

J'habite dans un tout petit village avec un grand terrain en herbe au milieu. J'ai fais 4 fois le tour du village, dans différents sens pour bien qu'elle soit perdu. Alors que je conduisais, elle était toujours très excitée et je la masturbais de temps en temps pour qu'elle reste toujours dans cet état. Ca fesait maintenant plus de 20 minutes qu'elle était au bord de l'orgasme, je me suis dit qu'il fallait que j'abrège un peu.

Je me suis garé sur notre place de parking et je lui ai ouvert la porte. Tournée vers moi je me suis mis à faire glisser ma langue le long de ses jambes, léchant la mouille qui pouvait s'y répandre.

Ma langue est remontée jusque sur les lèvres de sa chattes que j'ai aspirées, mordillées et sucées. J'ai rapidement fait le tour de son clitoris avant de me retirer, toujours juste avant l'orgasme.

Elle n'en pouvait plus...

- Baise moi ! j'en peux plus !! baise moi !!

- encore un petit effort...

Je l'ai prise par la main et je l'ai fait marcher jusqu'au parc du village à quelques dizaine de mètres de là. Je l'ai amenée juste derrière des arbres, à coté du grillage du terrain de tennis.

Il était 19h, les gens rentraient dans leur maison, on était juste à coté d'une justement, ils pouvaient tout voir. Elle entendait des bruit de voitures tout proche, des personnes descendre de leur véhicule et rentrer chez eux et là...

- Suce ma grosse bite !

Elle se mis à genoux, et s'exécuta. Violament, sauvagement, annimalement, elle m'a complètement aspiré et sucé tout ce qu'elle pouvait ! J'étais aux anges ! Mais cette fois-ci, c'était à son tour de prendre du plaisir. Je l'ai prise par son chignon et je l'ai tiré en arrière en disant :

- Lève-toi que je te baise comme une chienne !

Elle en était folle, Elle s'est relevé, appuyé contre le grillage du terrain de tennis en position de levrette, et d'un coup de suis entré en elle. Elle a crié. Se souciait-elle des personnes qui pouvaient l'entendre ? je l'ignore mais elle prenait du plaisir à crier, c'est sur.

Moi de mon coté je surveillais que personne ne nous voient. Son plaisir étant de pouvoir être vu mais je sais qu'elle n'aimerait pas vraiment l'être.

Je fesais des va-et-viens violents en elle, et plus j'y allait fort, plus elle criait, jusqu'au moment ou elle a poussé un cri en continue, symbole de son orgasme.

Elle s'écroula dans l'herbe, nue, je lui détache l'écharpe sur ses yeux et les menottes. Elle me regarde les yeux aimant et plein de bonheur, puis je l'enlace.

Nous sommes rentré à pied (on était à coté en fait), serré l'un contre l'autre, fou amoureux l'un de l'autre. Le reste de la soirée fut romantique et plein de câlins.

Et dans une semaine, pour la saint Valentin, ca sera moi le soumis. Soumis, le genou à terre, à lui demander sa main...

Partager ce message


Lien à poster

J'ai AD-O-RÉ ton témoignage,j'ai pris beaucoup de plaisir à le lire,merci :shock::lal:

J'ai hâte de lire le prochain pour la St Valentin.... :lal:

Partager ce message


Lien à poster

EXcellent c'est vraiment le pied ça,super bien écrit et fortement excitant :shock:

Je me demande bien ce qu'elle va te réservé lorsque ce sera toi en version soumis,si elle a autant d'imagination que toi et bien ça promet d'être chaud... donc j'attends la suite avec impatience :lal:

Partager ce message


Lien à poster

:lal: Chez chaud, et super bien narré! :shock:

Partager ce message


Lien à poster

Merci pour vos commentaires qui me touchent au plus haut point puisque c'était ma première confession :shock:

J'ai voulut décrire principalement ce que je pouvais ressentir en tant que dominant, avec le rôle important que ca implique : devoir protéger la personne soumise selon ses limites, ne pas la faire paniquer, la préparation qui est importante... En fait mon principal plaisir est de la voir dans tous ses états. J'ai vu trop de "confessions" qui sont plus fantasmagorique que réelles.

Je trouve qu'il n'y a pas assez de témoignage de dominant qui montre tout ce coté là, qui est certes brutal mais bien préparé et toujours faire attention aux limites / envies / condition d'excitation. C'est un jeu qui se prépare et on n'improvise pas facilement une relation comme ca, sinon on risque de blesser la personne que l'on essai de dominer.

Je sais que pour la saint valentin elle me prépare un truc bien rempli :lal: mais elle ignore encore que je vais la demander en mariage, ca va très certainement la booster un peu :lal:

Partager ce message


Lien à poster

tres beau récit !!! j'ai vraiment adoré. Super bien raconté, tu fais passer les sentiments au travers des mots que tu emploies et personnellement tu m'as emmené dans un réel état d'excitation... Sa me donne des idées pour la prochaine nuit que je passe avec mon copain ^^

Et félicitation pour ta "future" demande en mariage !! elle ne peux que dire oui avec un amant comme toi !!

Partager ce message


Lien à poster

Content de t'avoir mis dans cet état et que ton homme en profite ^^

Principalement des filles que j'enchante de mon récit, j'en suis très flatté. *J'ai peut-être raté ma carrière moi :shock:

Partager ce message


Lien à poster

SUPER SENSUEL!

cela doit etre agreable de se faire prendre par surprise..

bien joué

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.