Aller au contenu

Rencontres coquines

alben

Cinéma, cinéma...

Recommended Posts

Pour Lorane... qui m'a dicté ce texte...

cinéma cinéma..

Un soir de glande entre amis on décide d'aller voir un film.. peu importe lequel, on veut sortir.. on se retrouve donc devant le cinéma, les films ne sont pas tres inspirant.. On finit par faire deux équipes, les uns vont voir le dernier film d'action idiot qui vient de sortir, et que j'ai déjà vu et je me lance donc, accompagné d'un de mes potes et de sa copine, à l'assaut d'un obscure film d'horreur.

Ils prennent d'emblé deux ou trois fauteuils de distance avec moi.. la salle est presque vide, ce qui n'est pas bon signe sur la qualité cinématographique, et je me dis qu'ils ont envie d'être tranquille, surement pour se caliner en cachette. Moi, ma nana passe la soirée avec ses copines.. Trois ans que nous sommes ensemble, tout va bien, mais sans plus. Je suis jusque là resté fidèle. Nous enchainons quelques blagues avant que le film ne commence jusqu'à ce qu'une jeune fille viennent s'asseoir à coté de moi, au bout de la rangé. Regard complice et stupides de mon pote.. l'air de me dire que j'ai de la chance...

Et effectivement, cette fille est d'une beauté qui m'hypnotise. Ronde, toute en douceur, le visage ovale et parfait, deux petites lunettes fines lui donne un air sérieux, les cheveux lisses tirés en arrière, et des formes plantureuses.. Sa poitrine tend le chemisier que je vois apparaitre lorsqu'elle enlève son manteau, son cul large et rebondit est moulé parfaitement dans une jupe assez courte. Elle me lance un regard et immédiatement je comprend qu'elle aussi a des idées scabreuse qui lui monte à la tête. Elle rougit, moi aussi, mes potes se moquent de moi et la salle se plonge dans l'obscurité..

Le film est comme prévu navrant.. Tous les clichés y sont.. La musique qui fait peur, le méchant qu'on ne voit pas, le sang qui coule à flot... c'en est presque drôle.. Je ne peux m'empêcher de jeter de temps à autre un regard à ma droite pour regarder ma voisine, qui déjà, alors que nous ne somme rien dit, me met dans tous mes états.. Elle semble terrifiée par le film et sursaute à chaque coup de hache.. Peu à peu elle se rapproche de moi. Nos épaules se touchent. Je ne sais pas ce qui me prend, je sui ivre de son parfum sans doute, j'ose poser ma main sur la sienne, elle ne la retire pas et va même jusqu'à poser sa tête sur mon épaule.. Je frémis, ne regarde plus le film et mon bras passe autour de son cou.

Mes yeux se dirigent radicalement vers son décolleté.. Cette fille a des seins incroyablement ronds et durs.. d'une taille faisant qu'ils sont extrêmement serrés l'un contre l'autre formant une image comparable en tous point à une paire de fesses charnue et douces, sexy et belle... Sa jupe est à mi cuisse et laisse voir ses jambes, parfaitement lisses et rondes, d'un soyeux à la vue qu'on imagine encore plus délicat au touché. Je ne résiste pas, ma main glisse sur son genou. Aucune réaction, si ce n'est un soupir un peu plus profond... qu'est-ce que je suis en train de faire... de tromper ma copine ? Je réfute cette idée, l'enfouit dans mon esprit, cette bombe assise là m'a déja ensorcelée...

Ma main remonte sur sa cuisse et passe sous sa jupe, de mon autre main j'effleure sa poitrine à travers son chemisier. Elle gémit doucement et mon sexe se durcit encore dans mon caleçon étroit. Voyant qu'elle se laisse approcher de la sorte, ma main glisse sous le tissu et passe sur son sein... Sa douceur m'electrise..., et je sens lentement, que sa main remonte le long de ma cuisse et s'arrête sur mon sexe. Je ne peux rien cacher.. Elle reste immobile un instant, je sens la pointe de son sein énorme et doux dans le creux de ma paume... mon autre main se fraie un chemin entre ses cuisses rondes et affleure le tissu de sa culotte.. c'est brulant. Je bande comme un fou et sa main sent ma bosse qu'elle caresse sans honte..

Je ne tiens plus, je dégrafe son soutien gorge et ouvre son chemisier. Ses seins sortent comme deux obus, ils sont superbes, ronds et lourds, la pointe qui darde vers le ciel.. Je me jette dessus, ma langue passe entre les deux, je sens sa main ouvrir ma braguette.. et ma langue tourne autour d'un de ses tétons dures, de ma main libre je lui pince l'autre, et malaxe son sein.. Elle gémit, et retire en se tortillant son string, caressant de sa main mon sexe dur à travers mon caleçon, elle me glisse à l'oreille : penetre moi..

Et tout en disant ces mots, elle sors ma queue et l'empoigne sans crainte. Ma bouche ne cesse pas sa succion sur son sein, et elle se cambre et écarte ses cuisses à chaque coup de ma langue sur son joli téton. Mes doigts un peu plus bas rentrent en contact avec son minou brulant.. c'est humide et soyeux... Large et ouvert.. J'introduit un puis deux doigts en elle et commence à la branler au même rythme que sa main, tres lentement, branle ma verge. C'est au delà de tout ce que je pouvais croire... Elle sait comment me caresser, passant sa main sur mes couilles par moment, elle m'astique en silence, calmement mais sure d'elle, en gémissant parfois quand mes doigts lubrifiés de sa mouille délicieuse, s'enfonce un peu plus loin. Ses seins sont une ivresse de plus, je les quitte à regret mais j'ai bien trop envie de gouter à son sexe..

Je me penche sur elle, relève encore sa jupe, et ma langue coquine vient lui lecher la fente que mes deux doigts penetrent maintenant plus vigoureusement, comme elle, qui masturbe plus rapidement ma queue. Elle se tord, elle est bonne, je goute avec plaisir à son jus qui coule le long de ses lèvres charnues et au bord de mes doigts. J'aspire son clitoris, elle sert plus ma queue, ma langue en fait le tour, elle caresse mon gland, je la lèche et la branle, elle dégouline sur moi et mouille son fauteuil rouge, Puis se cambrant encore elle retire ma tête me disant qu'elle va jouir si je continue..

A genou devant moi elle regarde ma pine, puis elle ouvre la bouche, ses lèvres sont généreuses, son visage de satin, ses yeux, tout abrités qu'ils sont derrières ses lunettes, ne quitte pas mon regard, et elle me prend en bouche.. Aux mouvements de sa langue sur mon sexe en feu, à la manière experte dont, de sa main coquine, elle soupèse mes couilles et accompagne lentement les mouvements de sa bouche, je comprend qu'elle sait faire et même qu'elle y prend un certain soin pour ne pas dire plaisir.. Je jette un oeil à ma gauche pour vérifier quand même si mes potes ne voient rien, ils sont partis. Le film fait toujours autant de bruit, il n'y a plus personnes dans la salle, le film est trop mauvais. Je me laisse sucer en regardant vite fait la scène ou une femme, nue sous la douche se fait poignarder sans plus de raisons que ça... Mais la pipe sublime de cette fille aux formes plantureuses et divines, me détache définitivement du scénario stupide.

S'il elle continue, c'est moi qui vais venir... mais j'ai envie de plus, elle aussi, et elle stop.. Je retire hâtivement sa jupe retroussée.. Elle est nue, elle s'allonge dans l'étroite rangée de fauteuil, et me dit de la prendre... Ma tête entre ses seins, fou de temps de douceur, ma verge coulisse en elle sans aucune résistance... Quel bonheur d'être en elle, son sexe est du velour, je n'en ai connu aucun qui soit si doux, si chaud, si voluptueux.. Elle m'encourage à y aller avec plus d'entrain et attrape mes fesses pour mieux guider ma queue à l'intérieure d'elle. Mais nous sommes serrés et je ne peux pas m'introduire complètement en elle dans cette position.. On baise pourtant avec acharnement, et dejà elle crie, mais frustrée de ne pas profiter de toute la longueur de mon membre, elle me repousse, se lève, voyant que la salle est vide, va dans l'allé centrale et se met à 4 pattes... "prend moi vraiment" me dit-elle..

Je me place derrière elle, tout d'abord à genou, je ne peux m'empecher un moment de lecher encore rapidement son sexe luisant qui s'ouvre dodu et lisse dans cette position, ma langue toute excitée passe même sur son petit anus, parfait rond dessiné juste au dessus de l'antre, Elle repousse ma tête, ce n'est plus le moment.. Je la prend à genou, puis emporté par les cries de la belle et par tout mon plaisir, je me met debout, les jambes un peu pliés et je la baise fortement de toute ma longueur, mes couilles frappent sur son petit clito, elle décolle, je le sens, son souffle se fait plus court et ses cries plus précis, moi aussi j'ai le feu, en me pliant en deux j'attrape un de ses seins qui balance au rythme de notre baise, plus je le serre et plus la belle gémit.

Elle est sublime, offerte, ses fesses sont deux boules rebondis qui amortissent, trop bonne, chaque coup de bassin, Je cramponne ses hanches et l'orgasme est là... Elle hurle chaque fois que ma queue vient frapper tout au fond de sa grotte, ma main serre à chaque fois un peu plus son sein, elle jouit par pallier chaque fois un peu plus fort, je m'agite en elle, au point de non retour, chaque fois qu'elle est prise par un spasme de joie, je sens plus proche encore mon jus pret à sortir. Elle crie et je me vide en hurlant moi aussi, trois ou quatre salves de sperme sortent de moi dans un plaisir intenable, elle reçoit tout et semble le sentir en gémissant chaque fois que j'éjacule en elle, nous restons un moment crispés l'un dans l'autre, puis nous nous relâchons.. Le générique du film est en train de passé. On se relève et s'embrasse, je ne sais même pas son prénom, elle ne sait rien de moi. Tout en se rhabillant elle me dit qu'elle est prise, qu'elle ne sait pas ce qui lui à prit, moi non plus, on ne s'est jamais revu.... mais j'en rêve souvent...

Partager ce message


Lien à poster

:P Très joli narration! :P

Partager ce message


Lien à poster
Invité

:P :P:P

Rhooooo je t'ai pas dicté tu as quand meme fait le plus gros boulot d'ecriture

Pourquoi tu as mis ca dans experience? :P

Bon en tout cas j'aime toujours autant lire ce petit texte meme ici :P

Partager ce message


Lien à poster

Mmmmh... Ca me donne envie d'aller au cinéma ça :P

Partager ce message


Lien à poster

ohlalala!

Quel plaisir de lire ce texte! Quel intense envie qui parcourt tout mon corps...hmmm

A ce que je vois, Lorane est une très belle source d'inspiration! :P:P

Détectivement votre...

Partager ce message


Lien à poster

merci pour vos commentaires, mais je n'ai fait que coucher sur le papier les fantasmes d'une autre.. et c'est à elle que revient l'honneur d'avoir si bien imaginer la scène..

Partager ce message


Lien à poster
Invité

ohlalala!

Quel plaisir de lire ce texte! Quel intense envie qui parcourt tout mon corps...hmmm

A ce que je vois, Lorane est une très belle source d'inspiration! :shock::P

Détectivement votre...

Euhhh l'histoire vient de moi mais pas ecrite pour et par moi :lal: toute la nuance faite que je ne suis pas une belle source d'inspiration loool

Mais contente que la belle plume D'Alben te plait :lal:

Partager ce message


Lien à poster
Invité

merci pour vos commentaires, mais je n'ai fait que coucher sur le papier les fantasmes d'une autre.. et c'est à elle que revient l'honneur d'avoir si bien imaginer la scène..

:shock::lal::lal: Rhoooo sans tes mots et ton ecriture ce texte ne donnerait pas ca alors je ne suis pas la seule a qui revient les honneurs Mr :P

Partager ce message


Lien à poster

Euhhh l'histoire vient de moi mais pas ecrite pour et par moi :D toute la nuance faite que je ne suis pas une belle source d'inspiration loool

Mais contente que la belle plume D'Alben te plait :-D

Ben merci à Alben pour ses mots si bien couchés sur le papier! :-D

Oui, j'avoue, sa plume me plait!! ^^ :D

Bravo à toi Lorane pour ton imagination si débordante...et si cokine! :???::D

Détectivement votre...

Partager ce message


Lien à poster

C'est vrai, le récit est très bien fait.

Bravo !

Partager ce message


Lien à poster
Invité

Grace a la new version je suis retombée la dessus en regardant mes sujets contente de relire ce texte ca me rappelles un bon souvenir une main qui a ecrit mes mots .........

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.