Aller au contenu
quebecois

Je m`évaderai jamais

Messages recommandés

Lundi matin, vous devez rembobiner sous les roues de ta voiture, la distance que vous avez défilée vendredi. Deux longs mois encore avant que nous cohabitons. La porte vient de se refermée, la tête pleine de souvenirs de vous, je recommence le rêve de nous qui dure cinq jours. Me voici, seul dans ma prison d`images. Un simple courant d`air me fait souvenirs que vous êtes fantomatique. Votre présence si douce auprès de moi, me manque tellement.

Je recouvre la frigidité de la page vierge. Les courbes de votre corps se dessinent par l`encre, mes gestes s`activent par la liaison des mots. Les phrases ne vieilliront pas, l`encre oui. J`arrête le temps par l`écriture. Je suis conscient de votre curiosité, alors je vous envoie un courriel, vous disant que je viens publier un autre texte sur confessions intimes. Quelle ne fut pas ma surprise, de votre réponse : Je vais attendre, à vendredi pour le lire. Je croyais vous allumer, je fus éteint quelque peu.

Les journées s`accrochent à deux mains au calendrier, mais le temps a raison d`elles. Vendredi, se pointe enfin le nez. Vous me glissez à l`oreille, allons prendre une douche, je veux lire vos écrits. J`enfile mon pyjamas, vous me dites d`aller attendre au salon. A votre arrivée, mes yeux s`ajustent à la surprise.

Vous voilà en jupe et chemisier blanc, si transparent que je discerne vos mamelons. Ce qui m`intrigue, pourquoi votre mallette de femme d`affaires ? Vous vous assoyez devant l`écran, vous m`exhortez a m`asseoir auprès de vous. Mon derrière touche le fauteuil, vous bondissez, vous me contournez, saisissez mon poignet, l`autre, me voilà menotter.

Vous sourirez radieusement, surtout lorsque vous soulevez juste un petit peu votre jupe. Je suis certain que ce n`est pas un oubli, vous n`avez pas de petite culotte. Vos yeux dansottent avec mes mots qui scintillent sur l`écran. Tranquillement les boutons de votre chemisier s`éclipsent. Vos mains qui remplacent les miennes me fascine, m`excite. Vos seins si magnifiques, s`affermissent, vous les pincer, les masser.

Plus le texte s`allonge, plus vos mains se font aventurières. Elles se glissent sous votre jupe. Vous vous levez, votre doigt humide, trouve refuge sur ma lèvre. Je passe doucement la langue.

Prisonnier de votre érotisme, vos mains soutirent mon sexe de sa geôle. Il est en garde-à-vous. Vous soutirez de votre mallette, le bandeau. Je suis l`otage de la noirceur, j`espionne vos déplacements par l`ouïe. Votre bouche encellule mon soldat. Je frisonne sous la tendresse de vos lèvres. J`entends le silence, j`écoute votre déplacement. A haute voix, vous récitez mon texte, votre voix scie les barreaux de l`insonorité.

La variation de votre voix pendant l`audition, me fait imaginer que vos doigts taquinent votre clitoris. Un petit son, propulse mon excitation et mon imagination à son zénith. Ce petit vrombissement, emporte avec lui, le souvenir de l`achat de se magnifique vibrateur. Je ne discerne plus de mots, seulement votre souffle qui valse avec l`air.

Que faire ? Devenir fou ainsi attacher, ne pouvant voir le spectacle qu`avec mes oreilles. Votre petit cri animé tourne en opérette à mon écoute. Est-ce la tombée du rideau de votre jouissance ? Vous vous levez, agrippez la clef. Vous me dites : Allons dans la chambre à coucher. Ma main se dirige vers le bandeau. Non, je te guide. Un petit sourire aux lèvres une phrase résonne dans la tête : Follow the guide ……

Sur le lit, la froideur de la menotte sur mon poignet gauche, un clic. Me voici de nouveau votre prisonnier……..

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonymous

Oh comme c'est beau! C'est mignon, sensuel, fluide... J'adore le "vous" utilisé...

:langue::aime2: :aime2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nous avons eu de la chance le jour où tu as décidé de t'inscrire à CI. J'adore ton style, encore bravo :langue:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Il est bien dommage qu'un écrivain comme toi , ne revienne pas déposer quelques mots comme ceux que j'ai le plaisir de lire en suivant ton pseudo .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Magnifique texte, merci à Miss de l'avoir uppé!:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité sylphide

Très beau texte effectivement, un plaisir à lire et relire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci a l auteur et merci pour le up

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.