Aller au contenu

Rencontres coquines

dirtyemily

Une douche de trop ?

Recommended Posts

Ça faisait longtemps que je n'avais pas écris une petite confession.

Voilà, je me suis fait plaisir à la mettre par écrit. J'espère qu'elle vous plaira.

Première partie aujourd'hui, la suite demain :aime2:

Je suis super à la bourre. Je sors précipitamment de la douche et me cogne le petit orteil contre le pied du lavabo. Aaaah, ça fait un mal de chien :bisou:

J’entends Laurent me demander si je vais bien. Je réponds même pas à ce veinard qui commence son boulot plus tard que le mien.

Je le hais autant que les lavabos.

Monsieur sort à peine du lit et étire ses grands bras devant moi, habillé uniquement de son boxer à carreaux. Son torse me fait toujours haussé les sourcils d’admiration, mais là je n’en hausse qu’un seul. Je remarque par contre une bosse déformant outrageusement son tissu à carreaux.

- Bon dit-il, je vais prendre ma douche. C’est bon, t’as terminé avec la salle de bains ?

Il devrait savoir qu’une femme n’en a jamais terminé avec une salle de bain.

- Non. Faut que je m’habille et que je me maquille figure-toi. Je vais pas aller au labo toute nue.

- Dommage, plaisante-t-il.

Laurent prend sa douche quand je reviens dans la salle de bain, pour enfin me maquiller. Je suis en culotte, soutif et bas, et je le scrute dans le miroir.

Il n’a même pas refermé la porte de la douche.

Mon regard fixe son sexe toujours en érection. La mousse coulant sur sa peau et sur son membre me fait malicieusement soupirer. De vilaines pensées traversent mon esprit, mais désolé mon coco, j’ai pas le temps là, sinon je t’aurais volontiers soulagé.

- Ça va ? Je lui dis.

- Oui, pourquoi ?

- T’es tout tendu !

- Érection du matin, ma chérie. Et ça ne va pas retomber si tu restes devant moi si peu habillée comme ça. Viens là que je t’embrasse.

- T’es fou, tu vas niquer mon maquillage.

Il sort sa main de la douche et m’attrape le bras.

- Juste un bisou, demande-t-il.

Je m’approche prudemment et lui fais son bisou. Mais il s’éternise. Laurent m’embrasse longuement, langoureusement, je fonds.

Il me colle franchement à lui. Il m’attire dans la douche, qui bien sûr continue de couler.

J’attrape son sexe dans ma main et serre fortement.

- Tu sais chéri, si tu ne me laisses pas partir, je vais la tordre et tu vas crier ta douleur jusqu’à ce soir.

Il sait que je plaisante. Il sait aussi que le contact de sa bite dans ma main me tente furieusement. Trop tard, je ne résiste plus et mes doigts se font déjà plus caressant. Il a gagné le saligaud. J’ai trop envie.

Je suis maintenant sous la douche avec lui. L’eau trempe mes sous-vêtements et deviennent en quelques secondes aussi transparents qu’un voile de soie.

Mes bas collent à la peau.

Mon chéri me caresse les seins au travers du tissu.

- C’est très coquin tout ça tu sais. Tu devrais prendre une douche plus souvent habillée.

Sa queue est réellement dure, je vois bien que la situation l’excite énormément. Et pour tout avouer, moi aussi maintenant.

Il m’embrasse dans le cou, me lèche la peau de sa langue. Il descend le long de ma poitrine pour arriver entre mes deux seins.

Je ne pense plus à rien, je veux simplement apprécier la chaleur de ses baisers et de l’eau sur mon corps.

Ses mains descendent le long de mes hanches et l’une d’elle caresse mon bas ventre. Les poils de mon sexe plaqués au tissu excite encore plus ce vilain pervers. Ses doigts entre dans ma culotte. Caressent mon sexe, déjà bien gonflé de désir. Je suis mouillée et ce n’est pas l’eau j’ai l’impression :aime2:

- Prends-moi, je lui susurre à l’oreille.

Il fait glisser ma culotte jusqu’au bas de mes jambes pendant que je retire mon haut. Je ne suis plus qu’en bas.

- Garde-les, me dit-il, et retourne-toi.

Je m’exécute. Il m’attrape les hanches et vient caresser mes seins. Je relève la tête, l’eau chaude sur mon visage me rend fiévreuse. Son sexe est entre mes fesses, je sens bien sa raideur coutumière. Laurent me malaxe les seins, des décharges électrisent mon bassin. Je suis prête à le recevoir. Je suis même diablement prête.

- Viens, vas-y, je ne peux plus.

Et sa queue dure se faufile entre mes lèvres épaisses et impatientes. Doucement et délicieusement, la longueur de son sexe entre en moi. Que c’est bon !!

Merci et à demain :bisou:

Partager ce message


Lien à poster
Guest Anonymous

On doit attendre la suite au garde à vous?

Partager ce message


Lien à poster
Guest jin

terriblement excitant et bien raconter.

Partager ce message


Lien à poster

wahou c' est tres excitant tous ca et vivement la suite... tres bien raconté c est clair

Partager ce message


Lien à poster
Guest Anselmea00

Ah enfin une nouvelle confession d'Emily et qui monte déjà en chaleur ^^.

Vivement la suite :aime2:.

Anselme

Partager ce message


Lien à poster

Et voilà tu ma excité comme une pile électrique :aime2: je veux prendre une douche avec toi lol

Partager ce message


Lien à poster

Co...COmment à demain??? non non!! emile je te savais capable de tout mais pas du pire!!! :x attends avec ce que tu nous a envoé dans les méninges, comment, pense-tu qu'on va faire? c'est de la frustration pure!! :non: un si joli texte, si bien commencé, je commençais à béer nigaudement devant mon écran, la larme à la bouche, une certaine grosseur ailleurs et hop... black-out, pu rien! le rideau qui se baisse :cry::cry: tu te rends compte que ça peut pas durer ça???

Finis-nous vite ce si charmant texte :bisou: ma douce émilie, j'adore les jeux sous la douche, j'en ai commis, moi aussi, des petites histoires comme celle-ci :bisou: et le début m'a fait hurler de rire car cela sonne tellement vrai, c'est du burlesque mais vécu par pratiquement otu le monde! :bisou:

Bisous divine conteuse et régale-nous vite avec la suite de cette histoire!!! :aime2: :aime2:

Partager ce message


Lien à poster
Guest Lynk

ARGH attente interminable.......

Un récit excitant et plein d'érotisme, de sensualité et d'envie, comme toujours.

Merci Emily :aime2: :aime2:

Partager ce message


Lien à poster

Une beauté exceptionnelle, un récit sensuel et mon imagination qui te rend sexy :aime2: ...

exceptionnel, sensuel et sexy, quelle chance à l'homme qui partage ta vie :bisou:

Vivement la suite :aime2:

Partager ce message


Lien à poster

Mais .. mais .. demain ?! :aime2:

Super début de récit, si sensuel, sexy et si exitant :aime2: qu'elle chance à ton homme !

Vite la suite de ton récit !

Partager ce message


Lien à poster

J'ai beaucoup aimé, :wink:

mais demain est encore loin et j'ai très hâte de lire la suite!!! :roll:

Partager ce message


Lien à poster

Superbe histoire j'ai bien hâte de lire la suite :wink:

Partager ce message


Lien à poster

Oh oui, la suite!

Là, c'est moi (et bien d'autres membres du forum) que tu laisses en plan! :wink::roll:

Solo

Partager ce message


Lien à poster
Guest Lynk

On est demain (enfin par rapport à hier)....

LA SUITE ........ :(:wink:

*en peut plus de ce suspens* :roll::D:D :D

Partager ce message


Lien à poster

Merci à tous, sincèrement.

je sais, je suis une vilaine chipie de vous avoir fait languir ainsi. Mais bon, un peu de suspens ne fait jamais de mal, et puis il fallait vraiment que je termine d'écrire cette fin.

J'espère qu'elle vous plaira tout autant que la partie précédente :wink:

- Oooh ! Mmmh ! Aaaah ! Toutes sortes de gémissements me piquent les sens lorsque son sexe raide me transperce en rythme.

Je me penche plus en avant, lui offrant amoureusement ma croupe à ses délicieux coups de reins. Chaque coup cadencé me fait pousser un râle étouffé. Je me pince les lèvres souvent pour éviter de hurler réellement.

Laurent est terriblement excité, je le sens parfaitement. Tout son être est en moi et une violence folle le submerge. Son bassin claque brutalement contre mes fesses et ce son si caractéristique me rend définitivement sauvage. Je tiens le porte-savon d’une main et tends mon second bras vers le creux de mes cuisses pour venir toucher mon clitoris. Mes deux doigts l’énervent malicieusement. L’effet est immédiat. Une vague de chaleur m’envahit. Mon clito en feu, la queue de mon chéri qui me ravage le vagin, l’eau chaude sur le bas de mon dos, je suis prête à gueuler au ciel tout ce que je peux.

En frottant mon bouton d’amour, les couilles de Laurent qui balancent frôlent le bout de mes doigts. Je tends mon bras et viens sentir la douceur de ses boules agitées dans le creux de ma main. Quelle douce sensation.

Laurent gémit aussi à son tour en donnant ses coups de bassin. Il râle autant que moi.

- Oui, vas-y, fais-moi jouir mon amour !! Je lui hurle.

Ses mains accrochées à mes hanches me maintiennent solidement contre lui. Je me retiens à la porte de la douche pour ne pas glisser. Celle-ci est secouée par nos ébats mouvementés. Si on ne se calme pas, on va la décrocher de sa fixation :roll:

Laurent m’agrippe les épaules pour m’inciter à relever mon torse. Il me plaque contre les carreaux de la douche, me faisant quasiment sauter sous ses coups de pieu. Il m’embrasse la nuque, me mord la peau des épaules.

- Je viens chérie ! dit-il.

Je n’attends que ça. Je suis aussi prête de jouir que lui. La tête me tourne et mon corps n’est plus qu’une pile électrique. Mon vagin en feu, je lui ordonne de jouir, je veux sentir son sperme gicler en moi, m’inonder, me remplir de son amour.

Nos deux râles ne forment qu’un long cri bestial. Je défaille littéralement, mais Laurent me tient fermement entre ses bras et sa queue encore en moi me fixe debout comme une poupée. Ma jouissance est répétitive, plusieurs orgasmes s’enchaînent alors que Laurent continue son rythme démentiel pour se vider entièrement en moi.

Ce n’est que quelques minutes après être restés immobiles que je sens à nouveau l’eau chaude couler sur mon corps. Nous nous embrassons longuement sous la douche. Quel gâchis d’eau lorsque j’y repense. La planète ne va pas nous dire merci, désolée ma grande :D

Nous sortons tous deux, attrapons chacun une serviette pour nous sécher. Un large sourire nous traverse le visage tous les deux. Aucune parole ne vient à ce moment-là. Juste nos yeux dans ceux de l’autre suffisent.

Quelle folie tout de même. Le petit poste de radio sur l’étagère au-dessus du lavabo affiche une heure pas du tout correcte. Je stresse tout à coup. Laurent voit des billes à la place de mes yeux. Il rit.

Merde, merde, là je suis bonne pour me faire engueuler au boulot !!!!

Je cours dans la chambre pour me changer. Et il me faut bien 10 minutes pour retirer mes bas trempés qui collent désagréablement à la peau.

Seule consolation dans cette aventure, Laurent est aussi en retard pour se rendre à son bureau.

Bien fait pour lui. Il n’avait qu’à pas me faire l’amour aussi magnifiquement ce matin hi hi !

Merci encore de vos commentaire, ils m'ont fait super plaisir !!

Partager ce message


Lien à poster
Guest Anonymous

Faites l'amour le matin plus souvent !!!!

Pleaseeeeee :wink:

Partager ce message


Lien à poster

Quel plaisir de te lire!! Très bien raconté et très excitant! J'en redemande!

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.