Aller au contenu

Rencontres coquines

Pinin

un premier de l'an inattendue...

Recommended Posts

Ma deuxième confessions, soyez indulgent hihi je suis preneur de toute critique...

Nous voici le soir du réveillon, le 31 décembre. Pour la soirée je suis invité chez la sœur d’une amie (que j’appellerai Julie ici) que je ne vois pas souvent. Etant loin de chez moi je suis hébergé par sa sœur dans son deux pièces. Julie est de taille moyenne, des jambes sublime, des hanches qui demande qu’à être caressé, une poitrine plutôt petite mais qui lui va a merveille.

La soirée du réveillon se déroulera chez sa sœur (que j’appellerai Sophie). Tous les deux logé dans l’appartement nous aidons tous ensemble aux préparatifs. Les invités sont des amis de Sophie que je ne connais pas du tout.

Les invités arrivent petit à petit, nous voyons avec Julie que nos délires sont vraiment très différents des invités. Nous nous regardons…

« - La soirée risques d’être longue ! »

Nous essayons de nous occuper le mieux que nous pouvons, mais nous attendons qu’une chose ! Que tous ces gens bizarres rentrent chez eux pour pouvoir se coucher. Triste pour un premier de l’an.

Les invités commencent à partir, nous apprenons que quelques un des invités présents resteront dormir sur place et par manque de place nous devrons partager notre lit ensemble. Les invités restant dormiront au pied de notre lit.

Enfin au calme !! Tous les deux sommes soulagé et heureux d’être tranquille ensemble ! Nous rigolons de la soirée qui était la plus horrible que j’aie vécu.

Elle est allongée tout près de moi, elle est magnifique, jamais j’avais vu Julie de cette façon là. Elle portait une nuisette courte rouge légèrement satiné, les yeux fermés avec le sourire la rendaient désirable. Moi de mon coté je dormais vêtu d’un boxer seulement. Jamais je n’avais eu ce sentiment face à elle, c’était une très bonne amie. J’avais qu’une envie de la prendre dans mes bras…je prétexte un « bonne nuit » et la serre dans mes bras. Son parfum est enivrant, le contact de sa peau sous mes mains m’empêchent de la relâcher… Elle non plus ne me lâche plus. Ses mains au contact de mon dos me donne des frissons comme électrisant. Ses mains commencent à me caresser le dos. Ses mains dessinent des mouvements de plus en plus grand. Je fais de même, sa peau est claire et douce, ne résistant plus, je dépose un baiser sur son épaule. Une douceur exquise !

Je descend l’une de mes mains jusqu'à ses fesses, je sens son souffle s’accélérer, je ne tarde pas a glisser ma main dessous sa nuisette. Je commence a me sentir a l’étroit dans mon boxer, mon pénis demandant qu’a sortir. Elle le sent et se frotte a moi, mon sexe est raide et dur. Je quitte plus son cul et en découvre les moindres recoins. Elle se cambre en arrière pour me demander de m’en occuper. Je trouve alors son petit trou et au rythme des mouvements j’enfonce un doigt ! C’est frustrant il y a du monde autour de nous, nous devons rester silencieux. Les vas et viens de mes doigts la font gémir de plaisir s’empalant de plus en plus sur mon doigt. En même temps sa main a sortie mon sexe et le branle avec merveille. Me poussant sur le dos, elle se met a cheval sur moi commençant a m’embrasser puis descend jusqu'à mon sexe raide de plaisir. Elle ma fait la plus belle fellation que j’ai jamais connu, comme ci sa langue et mon sexe dansaient ensemble. Sa langue parcourait ma verge de haut en bas. Elle me regarde droit dans les yeux, j’adore !!! Rien que d’y repenser cela me fait bander !

J’avais qu’une envie, qu’elle vienne s’empaler sur ma bite. Nous ne devons pas faire de bruit, ce qui augmente notre excitation. Est ce que nos voisines dorment vraiment ? Je l’allonge sur le dos et viens d’un cou la pénétrer, elle pousse un cri qui ne fait bouger personnes. Nous continuons…je la pénètre de plus en plus rapidement, une de ses mains posé sur mes fesses, l’autre sur mon cou m’obligeant a accélérer les vas et viens et en même temps de m’occuper de sa bouche. Le bruit de ma bite avec sa mouille se fait de plus en plus fort. L’idée que peut être nos voisines nous entende sans oser bouger m’excite, peut être qui sait, elle s’excite de nous entendre ? Elle essaye d’étouffer ses gémissements en me mordant les lèvres, en serrant mon bras… Certains de ses cris ne peut pas être retenue, Nous changeons plusieurs fois de positions, derrière en levrette, sur le coté… j’en peux plus je vais jouir dans peu de temps, et me rallonge sur le dos, enfile ma bite dans sa bouche, fini de la branler, les vas et viens dans sa bouche sont de vrai moment de bonheur pure ! Je ne peux plus me contenir, je lâche tout dans sa bouche… Elle lèche et nettoie ma verge de haut en bas dans les moindres détails. Nous nous allongeons l’un a coté de l’autre entièrement nu, sa poitrine contre mon torse, ma main sur son petit cul. Les voisines ne bougent toujours pas. Le lendemain matin, une ou deux allusions volontaire ou pas, je ne sais pas…et je ne veux pas savoir, le doute est si excitant !

Il nous reste une journée et une nuit ensemble avant je reparte loin de chez elle. Les vacances se terminent et nous voulons en profiter jusqu’au bout… Je veux qu’elle se souvienne de mon passage lors de ces vacances, mais ça sera pour plus tard si vous le voulez entendre la suite de mon séjour…

Partager ce message


Lien à poster

Oh oui on veut la suite... c'est excitant de vous imaginer :welcome:

On peut aussi s'imaginer la suite aussi (j'ai une petite idée !!)

Partager ce message


Lien à poster

A oui? quelle genre d'idée? je serai curieux de voir a quoi notre nuit te laisse envisager?

Partager ce message


Lien à poster
Guest sliver

Très bien narrée, bravo !!

Partager ce message


Lien à poster

disons que dans ce premier récit j'imagine des ébats "seulement" sous la couette... mais lors de la seconde nuit, si les invités sont partis, alors j'imagine quelque chose avec plus d'espace et de liberté :welcome:

mais j'attends la suite impatiemment ceci dit :clap:

Partager ce message


Lien à poster

Beau petit récit!

Au moins tu as rattrapé la soiré du 31 ^^

Partager ce message


Lien à poster

Oui la suite !!! Très sympa ce récit :welcome:

Partager ce message


Lien à poster

:welcome: pareil j'ai trouvé l'histoire bien raconté et exitante a imaginer

Partager ce message


Lien à poster

merci beaucoup pour ces compliments, c'est encourageant ! Ca a plus aussi bien au demoiselle qu'aux messieurs :aime2: Pour vous remercier toutes et tous, voici ce qui c'est passé la soirée suivante...

Le deuxième et dernier soir arrive. Nous allons diner chez les parents de Sophie et Julie. Je fais connaissance car nous sommes amis depuis longtemps mais jamais nous avons eu l’occasion de se rencontrer vu la distance qui nous sépare.

J’aide à la préparation dans la bonne humeur et bonne ambiance. A table je me retrouve en face de Julie, qui sans doute, comme moi, attend la dernière nuit que nous passerons avec impatience.

Nous nous regardons et pensons à la même chose : des sourires qui en disent long !

Nous jouons l’un avec l’autre, grâce a des allusions que nous seul pouvons comprendre, nos pieds se touchent sous la table. Julie doit aller chercher le dessert, se lève (je ne fais que l’admirer en la revoyant dans sa nuisette faisant ressortir ses fesses comme jamais ! Peu de temps après qu’elle soit disparu en cuisine elle m’appelle :

« Peux tu venir m’aider stp j’ai un soucis ?? »

Je me lève et part en direction de la cuisine. J’entre mais personne, elle était derrière et me sauta dans les bras m’embrassant a pleine bouche. Je prend ses fesses a plein main, je la pose sur le plan de travail, commence a glisser mes mains sous sont haut. Mais elle met un terme à cet « aide » avec un sourire. Le sourire coquin qui dit :

« Pas tout de suite, monte encore en pression. Ce soir tu auras tout ce que tu veux ! »

C’était pourtant excitant de savoir que des personnes de la famille étaient dans la pièce d’à coté sans savoir… c’est dur mais j’aime, je retire mes mains et on repart diner…

Des pensés me traversent l’esprit en la regardant. En plus, ce soir elle porte un haut moulant, avec un décolleté plongeant qui met en valeur sa belle poitrine. Elle porte une jupe grise en bas, qui mette ses jambes parfaitement en valeur, ces jambes qu’elle croisent et décroisent sans cesse. Je la regarde lorsqu’elle pénètre sa cuillère pleine de glace au chocolat dans sa bouche avec une délicatesse et une sensualité a faire fantasmer quiconque la regarde. Et là, c’est à moi que c’est adressé. Dur de suivre les conversations avec cette perturbatrice…mais qui s’en plaindrai ?

Le dessert terminé nous disons au revoir et remercions nos hôtes de la soirée. Sophie prend le volant, Julie monte a l’arrière, je serai copilote. Je glisse ma main entre la portière et le siège et viens chercher l’entre jambe de Julie. Il est loin…par un mouvement de bassin léger, elle vient chercher le contact de sa fente sur le bout de mon doigt. Je sens qu’elle est humide. Je caresse ses jambes depuis sa cheville jusqu'à l’intérieur de ses cuisses. Le trajet est assez court nous arrivons très rapidement.

Nous montons à l’appartement, sa sœur nous dit bonne nuit et a demain, elle monte s’enfermer dans sa chambre dormir.

Je me retourne, mais Julie m’embrasse déjà a pleine bouche, nos langue se mêlent et la serre contre moi, mes mains se balade dans son dos. Notre baisé s’arrête, me demande de m’allongé sur le lit. Elle se met à enlever sa ceinture doucement, puis enlevé sa veste qu’elle déboutonne lentement. Ce début de strip tease me plais et la regarde avec envie ! Elle viens vers moi se penche vers moi me laissant apprécier la vue de son magnifique décolleté. Humm des seins comme je les aime ! a peine j’ai voulu m’avancer vers elle qu’elle s’éloigne et continue son effeuillage. La lumière douce tamisée met en valeur toutes les formes de son corps. Elle finit par laisser tomber son haut laissant apparaître une partie de sous vêtement rouge et noir en dentelle. Une partie transparente me laisse voir ses tetons qui demandent qu’à être léché ! Sa jupe est aussi a terre maintenant, un string rouge et noir fini l’ensemble sexy qu’elle porte. Je n’en peux plus, mon sexe raide et dur est a l’étroit et compressé dans mon boxer, sous mon jeans. Je mets ma main dedans pour me soulager. Elle demande alors de venir a elle pour je l’aide pour la fin. Je dégrafe son soutien gorge dos a elle. Mes mains caresse son corps alors qu’il s’abandonne en se reposant sur moi. Je descend, lui retire son string…mes mains ne peuvent s’empêcher de se balader sur ses fesses et les embrasser, presque les mordre tellement j’ai envie d’elle. Elle se retourne, s’accroupie, défait ceinture et jeans, descend le boxer a une vitesse qui montre son envie de mettre en bouche ma bite. C’est un moment de soulagement terrible, et de plaisir immense, elle est si douée !

Elle écarte les jambes tout en me suçant ce qui me laisse admirer un spectacle magnifique. Sa fente brille de plaisir, sa main gauche se balade dessus de temps en temps titillant ce clito… Rien que de revoir cette image me refais bander… je n’en peux plus de la voir comme ça il faut je goute a son jus. Je fini de me déshabiller, la pousse contre le mur sur lequel elle s’appuie, je m’accroupi a mon tour et la lèche a pleine bouche humm ma langue se balade sur toute sa fente, son clito et son trou humm son jus est terriblement bon et excitant ! Sa main se pose a l’arrière de ma tête qui m’empêche de retirer ma langue…j’adore !

Elle me libère et se tourne face au mur cambre son petit cul, et d’un coup, je la pénètre en levrette libérant chez elle un petit cri de plaisir non contrôlé, je varie les rythmes de mes vas et viens jusqu'à ce qu’elle ne puisse plus reposer sur ses jambes. Elle va ensuite se positionner sur le lit, les jambes écartées n’attendant que ma verge pour la pénétrer. Je rentre en elle plus fort que la fois d’avant, elle adore ça. Son jus inonde ma bite de plaisir. Elle se retourne, vient s’empaler sur ma bite lorsque je suis sur le dos… Son déhanché a eu raison de nous, je joui en elle en même temps que ses cri de plaisir.

Elle se retire et viens me lécher toute la longueur de mon sexe. Sa langue est magique. Nous nous allongeons ensemble complètement nu. L’un contre l’autre.

Avoir attendue ce moment depuis le début de la soirée, a fait monter l’excitation ce qui a été un bonheur total. A refaire, a rejouer !

Partager ce message


Lien à poster

ravi que ça vous ai plus !

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.