Aller au contenu

Rencontres coquines

mathias62

souvenir

Recommended Posts

Un jour alors que j'étais au boulot, j'ai eu l'idée d'envoyer un texto à une ancienne amie, stephanie, que je n'avais pas vue depuis deux ans afin de prendre de ses nouvelles.

J'avais perdu contact avec elle car on se dit toujours qu'on s'appellera plus tard et le plus le temps passe et moins on prend le temps d'appeler ses amis.

J'ai connu stephanie il y a 5 ans puisque c'était la copine de mon meilleur ami. Nous avions très vite sympathisé et nous étions devenus de très bons amis. Il est vrai que stephanie ne m'avait pas laissé indifférent à l'époque.

C'était une belle brune aux yeux verts d'environ 1m65 avec un magnifique 90C qu'elle savait très bien mettre en valeur. A l'époque elle avait hanté quelques uns de mes rêves mais vu que c'était la copine de mon pote je me suis vite interdit de penser à elle.

La vie a donc continué et j'avais réussi à la chasser de ma tête en me concentrant sur mes quelques conquêtes... Mais revenons au moment où je lui ai envoyé mon sms.

A ma grande surprise, elle m'a répondu aussitôt en me disant qu'elle était très contente d'avoir de mes nouvelles et qu'elle souhaiterait bien me revoir à l'occasion.

Par la suite, nous nous sommes contacté par email et par téléphone pendant 2 mois jusqu'au jour où nous avons décidé de nous revoir.

Nous avions rendez-vous le samedi suivant en début d'après midi. Arrivé là bas, je fus stupéfait par sa beauté. Elle n'avait pas changé et elle était aussi belle que lorsque je l'avais vu pour la dernière fois.

En plus, elle était habillée comme dans mes fantasmes, à savoir avec un chemisier blanc bien ouvert sur sa poitrine mais sans trop pour ne pas être vulgaire et elle avait mis une jupe noire qui arrivait à mi cuisse avec des bottes. Elle était tout simplement magnifique.

Après les bavardages de rigueur elle me demanda si je pouvais l'aider à aller chercher un canapé qu'elle avait acheté puisqu'elle n'avait pas de voiture.

J'acceptai sans problème et nous sommes partis chercher son clic-clac. Non sans mal, nous avons mis le canapé dans la voiture et nous sommes repartis chez elle. Elle habitait dans un joli petit appartement mais celui-ci était au deuxième étage sans ascenseur. Après plusieurs minutes de galère, nous avons enfin réussi à monter son canapé mais à force de...forcer j'avais réussi à me faire mal au dos.

Elle me proposa de me masser pour me faire passer la douleur car étant une adepte du bio et des guérisons naturelles, elle avait appris de nouvelles méthodes pour calmer les douleurs en utilisant des massages avec des huiles essentielles.

Elle me demanda de me coucher sur une serviette à même le sol (pour être le plus à plat possible) en enlevant ma chemise et mon jean pour éviter de les tacher avec l'huile.

Une fois allongé elle me dit qu'elle devait aussi m'enlever mon boxer car vu que la douleur était basse elle risquait de le tacher (le boxer était blanc) et qu'en plus elle en profiterai pour me masser les cuisses afin de détendre tous mes muscles.

Elle m'enleva donc mon boxer et je restais allongé complètement nu sur le ventre. Elle partit par la suite dans la salle de bain où elle revint habillée avec un petit short moulant assortit à un petit haut tout aussi moulant avec les huiles essentielles tout en me disant qu'elle serait plus à l'aise comme cela.

Elle se mit au dessus de moi et je sentis le premier contact de ses mains sur mon dos qui fût des plus agréables car elle avait pris la peine de réchauffer l'huile dans ses mains. Elle commença par les épaules et elle continua par le haut du dos. Je me détendais et elle continuait à me masser le dos en quasi professionnelle.

J'étais parti dans mes pensées lorsque je sentis ses mains effleurer mes fesses. Je me dis que c'était une coïncidence, mais plus ça allait plus ses mouvements descendaient de plus en plus bas sur mes fesses jusqu'à carrément rester sur mon postérieur. Je ne savais plus quoi penser et je commençais à avoir une érection de plus en plus impressionnante quand elle passa enfin à mes cuisses. Mais l'accalmie ne dura pas longtemps car elle me demanda d'écarter un peu les cuisses afin de pouvoir masser l'intérieur des cuisses.

J'acquiesçais mais j'ai vite regretté mon geste car je sentais ses mains monter de plus en plus haut et, maintenant elles me frôlaient les testicules. J'avais malgré moi une érection incontrôlable. Elle continuait son massage ni vu ni connu en descendant sur les cuisses mais tout en remontant fréquemment jusqu'à effleurer mes bourses.

Enfin, elle se remit de côté en me disant "et voilà !". Je pensais donc que me torture mentale était finie mais elle me demanda de me retourner pour continuer le massage. Je lui faisais part de mon désaccord mais elle a rétorqué qu'elle m'avait déjà vu en maillot de bain et que, de toute façon, je n'étais pas le premier homme qu'elle allait voir tout nu.

Pour ma part, je ne voulais pas car j'avais encore cette terrible érection et je ne voulais pas qu'elle me voie comme cela. Je continuai à protester jusqu'à ce que je sorte la phrase fatidique à savoir :

- Je ne vois pas pourquoi tu me verrais nu alors que toi tu es habillée ?

Sur ce elle ne me répondit pas mais elle s'est levée et elle a enlevé son short et son haut. Pour le plus grand bonheur de mes yeux elle ne portait strictement rien en dessous...

Elle était superbe avec sa belle poitrine fièrement dressée au dessus de son magnifique ventre plat. Elle avait des seins magnifiques en forme de poire qui tenaient sans problème malgré la taille de ses seins. Quant à ses fesses, il n'y avait pas de mot pour décrire la perfection de ses courbes.

J'étais là complètement abasourdi quand elle me sortit de ma contemplation en me demandant de me retourner. Je me suis donc retourné avec forcément toujours mon érection, ce qu'elle prit en souriant en me demandant si c'était elle qui me mettait dans un état pareil.

Je rougis aussitôt mais elle ne me laissa pas le temps de répondre et elle revint se mettre à califourchon sur mes cuisses ce qui faisait qu'elle frôlait mon sexe (qui me faisait mal tellement il était dur !).

Elle entreprit alors de ma masser pendant que moi je m'obligeais à fermer les yeux pour essayer de retrouver mon calme. J'essayais de faire le vide quand je sentis ses mains descendre vers mon sexe mais sans jamais me toucher.

J'en étais arrivé à un point où j'avais une petite voix dans ma tête qui me disait de la caresser à mon tour pendant qu'une autre me demandait de mettre fin à ce massage avant que cela ne dégénère quand soudain une de ses mains est venue toucher mon sexe.

J'ai cru éjaculer sur le champ mais cette main est aussitôt remontée sur mon torse. Je pensais que cela était un accident mais elle a brusquement saisi mon sexe dans sa main tout en collant ses lèvres sur les miennes. Sans réfléchir, j'ai aussitôt répondu à son baiser tout en lui caressant le dos.

Elle avait toujours mon sexe en main et elle a commencé à faire des petits mouvement de va et vient pendant que moi je caressais enfin cette poitrine de rêve, tout en continuant à nous embrasser comme de jeunes amoureux le feraient : en douceur et avec une grande sensualité.

Je décidais de prendre enfin le contrôle, et je la fis se retourner pour enfin m'attaquer à cette poitrine. J'ai commencé à l'embrasser dans le cou, puis je suis descendu sur son torse tout en me dirigeant vers ses seins. J'ai continuer à embrasser et à lécher son téton pendant que je caressai l'autre sein de la main tout en alternant entre ses deux globes.

Je pouvais sentir sa poitrine se gonfler de plaisir et lorsque je me mis à lui mordiller le téton elle se mit à gémir. Après plusieurs minutes de mordillage, je descendis, tout en léchant son ventre, vers son sexe. Lorsque je m'approchai elle écarta les jambes et je pu enfin voir ce sexe magnifique bien rasé qui dégageait une odeur que je ne saurais décrire mais qui m'a fait perdre tous mes moyens.

Je me suis mis à lui lécher le clitoris pendant que j'insinuais un doigt dans son vagin qui, au son de ses soupirs, n'attendait que ça. Mon doigt fût bientôt rejoint par un deuxième puis par un troisième que je faisais aller et venir de plus en plus vite pendant que je continuais de lécher son clitoris.

Au bout de quelques minutes, elle me prit la tête en me demandant d'arrêter car elle n'en pouvait plus. Je remontais donc et nous avons échangé un baiser passionné où se mêlaient nos salives et ses sécrétions.

Elle quitta ma bouche, pour descendre tout en me léchant le torse, vers mon sexe. Lorsque je sentis son souffle chaud sur mon sexe, j'ai bien cru défaillir mais elle le prit lentement en bouche et le plus loin possible. Elle fit plusieurs aller-retours très lentement, en essayant à chaque fois de m'avaler le plus possible. Elle le sortit de sa bouche, prit un moment pour le contempler puis elle a léché mon gland pour descendre tout le long de mon sexe sans cesser de me lécher comme si elle avait une glace entre les mains.

Quel ne fut mon bonheur quand elle mit sa main à la base de mon sexe pour commencer de lents va-et-viens tout en commencant à me lécher les testicules. Elle les léchait, les gobait sans cesser son doux va-et-viens sur ma verge.

Elle a léché ma hampe, puis mon gland avant de me reprendre en bouche. Le mélange de mouvements entre sa bouche et sa main m'a vite fait venir mais lorsque je lui fis signe d'arrêter elle a redoublé d'efforts tout en me regardant droit dans les yeux.

Je suis alors venu dans sa bouche en longues salves qui n'en finissaient pas. Une fois fini, elle remonta et vint m'embrasser alors qu'elle avait gardé un peu de mon sperme en bouche. Lorsque je m'en rendis compte, je n'ai eu que le choix et bizarrement j'ai plutôt trouvé que cela avait un bon goût et nous nous sommes mélangé les salives jusqu'à que nous bouches soient vides.

Elle est alors redescendue vers mon sexe et me l'a entièrement nettoyé, puis est revenu m'embrasser tout en se mettant dans mes bras.

Nous sommes alors restés collés l'un à l'autre tout en nous serrant dans les bras sans rien nous dire comme deux amoureux lors de leur première fois.

Partager ce message


Lien à poster

Très belle histoire, et bien décrite en plus :clap:

Mais vous n'avez rien fait d'autres ?

L'as tu revu ensuite .?

Partager ce message


Lien à poster

pas trop frustrée ta copine? tu n'as pas pensé à la "remercier"??? :wink:

Partager ce message


Lien à poster

moi je voudrais bien une suite :wink:

ne serais-tu point une gourmande??? :wink:

Partager ce message


Lien à poster

j'avoue, cela m'a donné faim :wink:

Partager ce message


Lien à poster

oh oui... on a envie de tout....

si vous voyez ça!

Partager ce message


Lien à poster

Ca donne vraiment envie, on veut connaître la suite des aventures !!!

Partager ce message


Lien à poster

Très belle histoire mais qui a un gout de trop peu...

J'adorerais lire une suite, si elle existe (et que tout le monde espère, visiblement) ?

Bravo en tout cas pour ton récit et merci de nous l'avoir fait partager...

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.