Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

@nge

[1er Concours Intime] Chez Auchan !

Recommended Posts

forumintime1erconcoursdy1.jpg

Nos langues se caressent mutuellement. Le vent et la neige, frappent aux carreaux de ma voiture, garée sur le parking de chez Auchan ! En plein samedi après midi !

Nous sommes bien calés dans ces fauteuils, que je bascule en couchette !

Nos langues jouent entre elles, ma main te caresse le dos. Je t’Aime ! Je te caresse les seins, tu aimes, j’en raffole !

Des frissons parcourent ton corps, ma bouche délaisse la tienne, ma langue passe sur ton cou et descend sur l’échancrure de tes seins sublimes, je continue ma descente infernale jusqu’au nombril, je tourne autour, doucement, puis reprends ma descente vers ton bas ventre. Ma langue te caresse le pubis, puis descend délicatement vers ton bouton d’amour, mais je le contourne, j’arrive à l’intérieur de tes cuisses.

Je passe ma langue derrière l’une d’elle, et je remonte doucement, tout doucement vers ce puits d’amour.

Tu écartes légèrement tes cuisses, j’arrive enfin sur tes lèvres, déjà humides de désir. Je les caresse, je m’insinue, je les titille tout doucement du bout de ma langue. Elles s’entrouvrent, comme par magie, je remonte sur ton bouton d’amour, érigé comme les twins towers, avant le 11 septembre.

Tu gémis, j’adore ! Je le titille délicatement, puis insinue un doigt dans cette chatte qui en meure d’envie ! Je vais aller et venir ce doigt, tout en te léchant, j’adore ça, toi aussi, à t’entendre ! Un deuxième doigt vient rejoindre le premier, je te lèche un peu plus vite, tu gémis, ta respiration s’accélère.

J’ôte mes doigts pour laisser la place à ma langue qui joue entre ton bouton et tes lèvres, puis je passe sur ta rosette, ma langue la caresse jusqu'à ce qu’elle se détende, puis je remonte jouer avec ton antre.

Un doigt se fait inquisiteur, et masse cette rosette détendue, et s’insinue délicatement pendant que le plat de ma langue te masse ton clitoris. Tu gémis, je te lèche de plus en plus vite, tu ondules du bassin, ah ! Si je pouvais te la dévorer !

Je sens que tu te contracte, j’accélère les mouvements de ma langue et de mes doigts qui ont repris leur place ! Tu gémis de plus en plus fort, tu va jouir, je le sens ! Je continue de plus en plus vite, jusqu'à ta jouissance qui me coule sur la bouche, tu souffle et crie dans un torrent de plaisir qui te submerge !

Comme c’est bon ma chérie, de te boire à la source de notre Amour ! Je me relève, t’embrasse langoureusement pour te remercier du plaisir divin que tu viens de m’offrir.

- Baise-moi, j’en ai envie

- Oui mon Amour !

Toujours sur le dos, je te relève les cuisses, mets tes pieds sur mes épaules, j’approche ma queue tendue d’envie, mon gland violacé te caresse ton bouton, tes lèvres, tu gémis, tu avances ton bassin pour t’empaler, mais je recule, je te fais languir !

Tu me supplie de te prendre, je te caresse ces lèvres brillantes et je m’enfonce doucement en toi ! Un hummmm se fait entendre, je vais et viens en toi doucement, nos regards se croisent, tu me souris, je te réponds par un coup de rein, puis deux, je sais que tu veux que j’accélère, alors j’accélère mes coups de reins, puis ralenti, me retire, te lèche cette chatte que j’adore, puis je remonte vers ton visage, t’embrasse violemment, je mets ma queue à hauteur de ta bouche, tu m’avales, me suce, me lèche, j’adore !!!!

Mais mon plaisir après le tiens !

Je te pénètre de nouveau puis accélère la cadence, de plus en plus vite, je sens que tu vas jouir, et moi aussi, j’accélère encore, la jouissance est au bord, tu commence à crier, je râle, tu hurles, nous jouissons ensemble, j’ai du mal à soutenir ton regard, tu fermes les yeux pour mieux jouir. Comme tu es belle mon Amour dans cette jouissance, tu es radieuse d’Amour, de plaisir !

Je me couche sur toi, je t’embrasse doucement, me couche à tes cotés, te prends dans mes bras, une main sur un sein, dans un souffle, je te dis : Je t’Aime.

je redresse les sièges de mon véhicule, je te souris, il serait temps d’aller faire les courses, mais sans culotte !

Le prix des moules a encore augmenté :aime2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:clap:

C'est bien plus torride que le titre ne le laissait présager :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chouette, la dernière ligne! Je sens que les amateurs et amatrices de beaux récits torrides et de beau style vont être bien servis avec ce concours. A suivre fidèlement! Je n'y manquerai pas. :clap:

.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.