Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

axiom

Sur le Bac

Recommended Posts

Il y'a quelques jours, ma femme et moi avons pris le bac entre Royan et le Verdon pour se rendre chez de la famille.

Le gros temps rendait la mer houleuse et bien qu'étant sur un bac, la traversée d'une petite demi heure allait s'avérer agitée.

Lors d'une traversée antérieure, j'avais développé un petit scénario coquin où ma belle et moi, seuls dans la partie à l'intérieur où l'on peut se réfugier par mauvais temps, assis côte à côte dans deux fauteuils, nous nous livrions à quelques caresses sous le manteau posé sur nos genoux.

C'est ce petit trip que je susurrai à l'oreille de ma femme, lui faisant par du trouble que ce lieu occasionne chez moi. Lui racontant comment je m'imaginais fourrant mes doigts en elle, glissés sous le fuseau noir moulant qu'elle porte comme à son habitude avec rien en dessous, j'enchainai en décrivant comment je la guidai dans les toilettes très propres et spacieuse où debout derrière elle, son fuseau baissé au genou, je n'avais plus qu'à l'enfiler, plaqué contre la cloison de ce bateau, mes coups de reins accordés au roulis sous nos pieds.

Ma femme écoutait mon petit délire avec attention, l'air un tantinet allumé par mes paroles.

Soudain elle se leva et se saisit de mon iphone posé sur la tablette devant nous et me dit je reviens. Je la vis se rendre aux toilettes. J'hésitai à la suivre mais il y avait décidément trop de monde pour que notre trip passe inaperçu.

Elle revint 5 minutes après le rouge au joue en me disant avoir une petite surprise pour moi dans mon téléphone.

Accostant peu de temps après, je trépignai de voir ce qu'il en était en jetant un coup d'oeil dans le dossier vidéo/photo du smart phone. N'y tenant plus, un peu avant d'arriver chez nos hôtes, j'ai pris un petit chemin qui nous mena à l'écart et là je pu voir de quoi il retournait.

Je trouvai une vidéo comme je m'y attendais. Ma femme d'une main tenait mon portable et de l'autre, assise sur les WC, cuisses grandes écartés, elle ouvrait son sexe à mon regard, séparant les grandes lèvres d'un doigt sur, dépliant les petites lèvres chez elle fort développe. Je pu constater combien mon récit l'avait émoustillé car il régnait là une flagrante moiteur. Son majeur se mit à tournoyer à belle vitesse sur son clit décapuchonné, de temps en temps je pouvait aussi voir son visage crispé par le plaisir montant.

Je visionnai ces images bien excitantes et me retrouvai vite sérieusement à l'étroit dans mon jean. Je me replaçai d'une main pour éviter la sensation désagréable d'être enserré dans le tissus alors que mon érection tendait vers son maximum. Ma femme vit mon geste et secourable, me libéra en me déboutonnant d'une main experte.

Je lui libérai alors assez de place pour qu'elle pique du nez et embouche ce qu'elle pouvait de ma queue alors que je continuais à observer fasciné le ballet de son doigts la menant vers l'orgasme. Elle pris juste la pointe de mon sexe dans sa bouche, exerçant succion et léchouilles appuyées et en même temps me saisi d'une main et me masturba à grande vitesse. Elle voulait me faire gicler rapidement, me boire. Je jouis ainsi alors que sur la vidéo, elle atteignait le point culminant de son plaisir, deux doigts en elle, paume sur le clit, rageusement.

15 minutes plus tard, nous arrivions à destination. Je la vis embrasser tout le monde, elle qui venait de me boire à long trait, de me nettoyer de sa langue avant de me ranger humide dans mon caleçon, seul à savoir qu'un kleenex glissé entre ces lèvres intimes empêchait qu'une belle trace humide eut marqué le tissus du fuseau à même sa peau.

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.