Aller au contenu

Rencontres coquines

charlotte.m

Mon frere et moi

Recommended Posts

Bon,je me lance!

Donc,comme je l'ai dit hier dans le topic de présentation,si je me suis inscrite ici c'est essentiellement pour raconter un peu les relations que j'entretiens avec mon frere. Nous ne faisons pas l'amour ensemble,rassurez vous,mais nous sommes tres proches et n'avons aucune pudeur entre nous. Je vais vous raconter ca de maniere chronologique. n'hésitez pas a me faire part de vos réactions et de vos questions si vous en avez.

Comme c'est un peu long et que je ne suis pas sure d'avoir le courage et/ou le temps de tout raconter en une fois,je vais découper ca en tranches. Ce matin,dans cette premiere partie,je vais juste planter le décor.

J'ai 20 ans,et mon frere a 2 ans de moins que moi,nous sommes donc tres proches au niveau de l'age,mais tout en aillant une difference suffisante pour que ma position de "grande soeur" ait toujours été claire,avec ce que ca suppose d'autorité sur lui,de chamailleries parfois,de protection aussi. Par autorité,je veux pas dire que je lui dicte sa conduite,mais que dans la vie courante,c'est plutot moi qui décide pour les petites choses,et que quand je dis non a quelquechose il le respecte.

Ce qui est je pense tres important pour bien comprendre comment ont évolué nos relations,c'est que nous avons toujours partagé la meme chambre:une petite chambre dans un appartement quand nous étions enfants,une grande chambre dans les combles d'une maison ensuite. La nudité de l'un et de l'autre a donc été une chose a laquelle nous avons été habitués depuis toujours,quelquechose de totalement integré et normal. J'ai de vagues souvenirs de leger agacement du fait de cette situation quand on avait 10-11 ans,de vacgues tentatives de dissimulation,mais ca n'a duré que quelques jours,les habitudes et l'indifference a la nudité ont vite reppris le dessus.

Compte tenu de ce contexte,on a dévellopé une sexualité normale pour des momes de notre age,je crois. Rien d'extravagant ou d'anormal il me semble.J'ai commencé a me masturber tres jeune,mais discretement,juste en serant mes cuisses l'une contre l'autre sur un rythme regulier. j'ai des souvenirs de mon frere se frottant contre son matelas mais c'est tout,j'ai pas de souvenirs d'attouchements entre nous a cette époque.

Quand j'ai eu 13-14 ans j'ai commencé a me masturber a la main,avec des caresses un peu plus précises et ciblées,et mon frere a suivi la meme évolution. On enregistrait le film (érotique) sur M6 le dimanche soir et on le regardait le mercredi apres midi quand on était seuls a la maison.

(bon je fais un petit break,je reprends le récit un peu plus tard)

Partager ce message


Lien à poster
Guest Anonymous

très spécial mais la suite devrai être croustillante

Partager ce message


Lien à poster

Merci! J'attends un peu avant de poster la suite,que les gens qui auraient des questions puissent les poser sans que ca soit trop le bordel apres pour suivre.

Partager ce message


Lien à poster

Petit rappel :Pas de récit d'inceste car on ne fait pas d'apologie de cette pratique sur notre forum...

Merci d'avance pour la suite de ce topic

Partager ce message


Lien à poster

Je comprends parfaitement! Je le repete,nous n'avons jamais fait l'amour et je n'en ai jamais eu envie. Mais a une certaine époque de nos vies,c'est vrai qu'il y a eu un peu de touche-pipi entre nous. Je peux en parler ou tu prefereras que quand j'en serai la dans le récit j'expedie ca en une phrase?

Partager ce message


Lien à poster

Tu peux en parler d'ailleurs tu viens de le faire mais pas en récit car un récit est synonyme d'en faire l'apologie...

Merci

Partager ce message


Lien à poster

Bon,je me lance!

Donc,comme je l'ai dit hier dans le topic de présentation,si je me suis inscrite ici c'est essentiellement pour raconter un peu les relations que j'entretiens avec mon frere. Nous ne faisons pas l'amour ensemble,rassurez vous,mais nous sommes tres proches et n'avons aucune pudeur entre nous. Je vais vous raconter ca de maniere chronologique. n'hésitez pas a me faire part de vos réactions et de vos questions si vous en avez.

Comme c'est un peu long et que je ne suis pas sure d'avoir le courage et/ou le temps de tout raconter en une fois,je vais découper ca en tranches. Ce matin,dans cette premiere partie,je vais juste planter le décor.

J'ai 20 ans,et mon frere a 2 ans de moins que moi,nous sommes donc tres proches au niveau de l'age,mais tout en aillant une difference suffisante pour que ma position de "grande soeur" ait toujours été claire,avec ce que ca suppose d'autorité sur lui,de chamailleries parfois,de protection aussi. Par autorité,je veux pas dire que je lui dicte sa conduite,mais que dans la vie courante,c'est plutot moi qui décide pour les petites choses,et que quand je dis non a quelquechose il le respecte.

Ce qui est je pense tres important pour bien comprendre comment ont évolué nos relations,c'est que nous avons toujours partagé la meme chambre:une petite chambre dans un appartement quand nous étions enfants,une grande chambre dans les combles d'une maison ensuite. La nudité de l'un et de l'autre a donc été une chose a laquelle nous avons été habitués depuis toujours,quelquechose de totalement integré et normal. J'ai de vagues souvenirs de leger agacement du fait de cette situation quand on avait 10-11 ans,de vacgues tentatives de dissimulation,mais ca n'a duré que quelques jours,les habitudes et l'indifference a la nudité ont vite reppris le dessus.

Compte tenu de ce contexte,on a dévellopé une sexualité normale pour des momes de notre age,je crois. Rien d'extravagant ou d'anormal il me semble.J'ai commencé a me masturber tres jeune,mais discretement,juste en serant mes cuisses l'une contre l'autre sur un rythme regulier. j'ai des souvenirs de mon frere se frottant contre son matelas mais c'est tout,j'ai pas de souvenirs d'attouchements entre nous a cette époque.

Quand j'ai eu 13-14 ans j'ai commencé a me masturber a la main,avec des caresses un peu plus précises et ciblées,et mon frere a suivi la meme évolution. On enregistrait le film (érotique) sur M6 le dimanche soir et on le regardait le mercredi apres midi quand on était seuls a la maison.

(bon je fais un petit break,je reprends le récit un peu plus tard)

Je reprends.

Avec ces petites seances ciné du mercredi apres midi,on a pris l'habitude de se masturber en meme temps sans la moindre gene. Ca me posait aucun probleme:j'avais deja pris l'habitude de me masturber dans notre chambre (sous les draps il est vrai) alors le faire dans le salon,habillée,c'etait pas pire. Le voir se branler,au début ca m'a fait un peu bizarre par contre:j'avais beau etre habituée a le voir nu et parfois en érection,ca restait quand meme mon petit frere,et le voir se branler frénetiquement et jouir,c'était quand meme un peu spécial. Mais bon,je me suis habituée et tres vite cette situation est devenue naturelle,pour lui comme pour moi,et on s'est un peu plus laissés aller,lui comme moi.

Les vacances d'été sont arrivées et comme chaque année on est allés passer le mois de juillet chez nos grands parents,a la campagne.Moi je bouquinais pas mal,la bas. Mon frere c'était plutot vélo et peche avec mon grand pere ses occupations favorites.Sauf qu'il devenait ado et que ca commencait a le faire un peu chier ce genre de trucs.Du coup il restait davantage a la maison avec moi,a se faire un peu chier.

Un apres midi,on était seuls,et on en a profité pour boire notre premier verre d'alcool.C'était peut etre psychologique,je sais pas,mais on a juste bu un petit verre et on s'est tout de suite sentis un peu pompettes.Il a commencé a me dire qu'il se faisait trop chier en ce moment,et que sa libido etait completement en berne (enfin il l'a pas dit comme ca,il a du me dire un truc du style "depuis qu'on est la j'ai pas eu la gaule une seule fois").Ca a du me faire rire betement,et je lui ai dit un truc du genre "je suis sure que si je m'en occupais j'arriverais a te faire bander". Il m'a dit" ok essaie",sur un ton comme si il me mettait au défi.

Faut vous dire que a l'époque j'avais 15 ans,j'étais plutot réservée,complexée et que j'avais absolument rien fait avec un mec.J'étais pas le genre a aller vers eux,et il faut croire que j'etais pas non plus le genre a attirer leur attention. Mais j'étais quand meme curieuse de tout ca,ce qui doit expliquer en partie que quand mon frere m'a mise au défi,je ne me suis pas défilée...

La suite... l'an prochain je pense!

Partager ce message


Lien à poster
Guest kaleldu13

oui vivement la suite

Partager ce message


Lien à poster

Je reprends.

Avec ces petites seances ciné du mercredi apres midi,on a pris l'habitude de se masturber en meme temps sans la moindre gene. Ca me posait aucun probleme:j'avais deja pris l'habitude de me masturber dans notre chambre (sous les draps il est vrai) alors le faire dans le salon,habillée,c'etait pas pire. Le voir se branler,au début ca m'a fait un peu bizarre par contre:j'avais beau etre habituée a le voir nu et parfois en érection,ca restait quand meme mon petit frere,et le voir se branler frénetiquement et jouir,c'était quand meme un peu spécial. Mais bon,je me suis habituée et tres vite cette situation est devenue naturelle,pour lui comme pour moi,et on s'est un peu plus laissés aller,lui comme moi.

Les vacances d'été sont arrivées et comme chaque année on est allés passer le mois de juillet chez nos grands parents,a la campagne.Moi je bouquinais pas mal,la bas. Mon frere c'était plutot vélo et peche avec mon grand pere ses occupations favorites.Sauf qu'il devenait ado et que ca commencait a le faire un peu chier ce genre de trucs.Du coup il restait davantage a la maison avec moi,a se faire un peu chier.

Un apres midi,on était seuls,et on en a profité pour boire notre premier verre d'alcool.C'était peut etre psychologique,je sais pas,mais on a juste bu un petit verre et on s'est tout de suite sentis un peu pompettes.Il a commencé a me dire qu'il se faisait trop chier en ce moment,et que sa libido etait completement en berne (enfin il l'a pas dit comme ca,il a du me dire un truc du style "depuis qu'on est la j'ai pas eu la gaule une seule fois").Ca a du me faire rire betement,et je lui ai dit un truc du genre "je suis sure que si je m'en occupais j'arriverais a te faire bander". Il m'a dit" ok essaie",sur un ton comme si il me mettait au défi.

Faut vous dire que a l'époque j'avais 15 ans,j'étais plutot réservée,complexée et que j'avais absolument rien fait avec un mec.J'étais pas le genre a aller vers eux,et il faut croire que j'etais pas non plus le genre a attirer leur attention. Mais j'étais quand meme curieuse de tout ca,ce qui doit expliquer en partie que quand mon frere m'a mise au défi,je ne me suis pas défilée...

La suite... l'an prochain je pense!

Bonne année!

On était dans le salon,chez nos grands parents. Je me suis rapprochée de lui,dans le canapé,et j'ai glissé ma main dans son jean et son calecon,par la taille. Fallait vraiment que je me contorsionne un peu le bras,alors il a ouvert les boutons pour me laisser plus d'espace. J'ai posé ma main sur son sexe. J'ai été surprise par la chaleur qui s'en dégageait et par la douceur de l'engin. Il etait mou,mais sa libido devait pas etre si anéantie que ca parceque j'avais a peine refermé ma main dessus qu'il commencait a durcir. Honnetement,j'ai bien aimé cette sensation de sexe qui durcissait dans ma main. Ca me donnait un petit sentiment de puissance,et peut etre aussi me suis je sentie plus "femme" et plus sensuelle ou excitante que d'habitude.

J'ai commencé a le masturber doucement. Tres vite,il m'a demandé d'arreter. Je lui ai demandé ce qui n'allait pas. Il m'a dit qu'il allait pas pouvoir tenir. J'avoue que ca m'a un peu décue,au point ou on en était,j'etais curieuse de voir ce que ca faisait,de faire jouir un mec. Je lui ai donc dit que c'était pas grave. Il m'a dit que ca le genait,mais qu'il était ok pour que je continue a condition que lui puisse faire pareil sur moi apres. Je sais pas si ca gene etait réelle ou si c'etait juste une manoeuvre pour le laisser me toucher apres,mais je lui ai dit d'accord.

J'ai repris mon activité,et en effet il n'a pas tenu tres longtemps. Tres vite j'ai entendu son rale caracteristique, et j'ai senti les spasmes de son sexe dans ma main. J'ai vite retiré ma main et il a éjaculé dans son calecon. J'ai eu droit a mon premier conseil: il m'a dit que ca aurait été mieux si j'avais continué un peu plus longtemps. J'ai du rire un peu nerveusement,et on est allé lui changer de calecon,et moi me laver les mains (j'ai eu beau la retirer rapidement,j'avais pas pu tout éviter quand meme)

(suite des que possible)

Partager ce message


Lien à poster

J'avoue comme je te l'ai dit un trouble en te lisant, même si pour ma part cela me rappelle des journées de découverte de mon corps avec une de mes cousines :wink:

des moments génants mais intenses en découverte de l'autre :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Guest David rugit

Situation excitante

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.