Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

mathou810

Massage d'Aube

Recommended Posts

Aube est un petit peu stresséé ces temps-ci...

La pauvre...

Imaginez-vous un bts de compta à passer dans un mois...

de quoi se tendre les épaules, se contracter le dos.

Ma chère Aube, puisse ce massage te soulager quelque peu.

Tout d'abord, je vais te demander de te dévétir.

Prends ton temps.

goûte la lenteur de tes gestes, qui déboutonnent, retirent et font glisser le tissus sur ton corps.

Prends le temps de sentir l'air qui peut s'installer sur ta peau, et te provoquer sinon un frisson léger,

une boufée de frais, une caresse préliminaire.

N'oublie de tout retirer, la nudité est la seule tenue qui vaille pour un massage de qualité.

Allonge-toi sur le ventre, confortablement.

libère ta nuque, allonge tes bras le long du corps.

Laisse tes muscles se détendre.

Ferme les yeux.

Ca y est, tu me semble prête...

Je chauffe d'abord mes mains, les frottant l'une contre l'autre. rapidement.

Tu entends le bruit du frottement rapide, et tu te relaxes.

Je viens m'agenouiller sur tes fesses et tu les sens s'écraser doucement.

Je pose mes paumes sur le haut de ton dos, bien à plat.

Je laisse un moment leur chaleur pénetrer ton corps.

Chaleur diffuse qui se répand sous ta peau.

Je frotte mes mains à nouveau et les place sur le bas de ton dos, pour une nouvelle sensation

de chaleur. Je te regarde respirer plus lentement. Ton corps semble s'enfoncer d'avantage

dans le matelas.

Je commence par des carresses, mes dix doigts effleurent la peau de ton dos en montant et descendant,

très doucement. Parfois ce sont le bout des ongles, parfois les doigts.

Je remonte vers tes épaules, carresse le pourtour de ta nuque, plonge mes ongles dans tes cheveux.

Je guete les frissons, les endroits ou ta peau est sensible et répond par une tache de chair de poule.

Je m'amuse à faire grandir cette tache, la répandre sur ton dos et tes fesses.

Le rythme de la carresse s'accélère, mais ne reste qu'un effleurement. Ton dos n'est plus que frisson.

J'enfonce mes doigts dans tes cheveux et te passe le crâne, derrière les oreilles. Mes mains sont comme

des étoiles de mer qui se déplacent entre les cheveux, mes ongles grattent la peau.

J'ouvre maintenant la bouteille d'huile.

Je la retourne au niveau de tes épaules et laisse l'huile s'égoutter lentement sur toi. c'est très sensuel

et tu peux sentir sur tes fesses, la chaleur monter entre mes cuisses.

Quand il y a assez d'huile, je peux commencer à te pétrir.

Etaler lentement le corps gras, dans les pores de ta peau douce.

Faire pénetrer de mes doigts souples et fermes en écrasant le muscle et étirant lea peau.

Je je te masse en petits cercles. Je prends ta peau entre mes doigts et l'étire doucement.

J'adore te malaxer, ça dure de longues minutes.

Tu sombre dans un demi-sommeil, tu es ailleurs.

Je masse maintenant tes bras, puis tes mains.

Il m'arrive de sentir un point dur, je l'embrasse tendrement.

...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:aime2: :oops::wink:

Merci ! :cry:

Du coup j'ai chaud maintenant !

Comment veux-tu que je travaille ? :aime2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mathou, ministre des massages, ça te va ? :aime2:

Beau boulot Mathou :aime2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mathou, ministre des massages, ça te va ? :aime2:

Beau boulot Mathou :aime2:

Il me semble que le poste est déjà pris,

je veux bien prendre le ministère des maladresses...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.