Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

Oural

Trio

Recommended Posts

Ca s'est passé il y a quelques années et je m'en souviens comme si c'était hier.

Je travaillais dans une boîte qui avait organisé un séminaire en Espagne. Nous étions réunis pour plusieurs jours dans un hôtel. Un soir, je me retrouve à papoter et boire du whisky dans une chambre avec deux filles, Laure et Coline. J'avais depuis quelques temps une relation avec Laure et Coline ne le savait pas.

L'alcool aidant, les barrières tombent. Nous nous retrouvons tous les trois sous la couette. L'ambiance est joyeuse, détendue. Je suis allongé sur le dos, entre les deux filles. La lumière est éteinte.

Je passe ma main sur le corps de Laure. Elle porte un t shirt et une culotte. Je glisse ma main sous le tissu, je caresse ses seins. Je sens les bouts durcis par le désir. En descendant doucement, je glisse ma main dans sa culotte. Elle écarte un peu les cuisses ; je commence à la caresser. Je sens Coline allongée de l'autre côté, sa présence immobile est très excitante. Je suis en train de masturber Laure, je sais qu'à tout moment Coline peut se rendre compte de ce que je suis en train de faire...

Je connais par coeur Laure, son corps, ses désirs, son plaisir. Je masse lentement son clitoris sous sa culotte. J'entends sa respiration changer, elle halète. Son corps se cambre sous la pression de mes doigts. Coline ne bouge toujours pas, ne dit toujours rien. Mais je sait, je sens, qu'elle ne dort pas. Et je suis persuadé qu'elle sait parfaitement ce que je suis en train de faire...

Laure jouit dans un souffle. Je ressens le tremblement de tout son corps et ses cuisses se serrent violemment sur ma main. Je me rallonge sur le dos. La pièce est silencieuse.

Coline bouge lentement, je sens qu'elle est en train de se retourner vers moi. Je sais parfaitement qu'elle a compris ce qui s'était passé avec Laure.

Je sens une main se glisser dans mon caleçon. C'est la main de Coline. Elle saisit doucement mon sexe et commence à me branler. Doucement d'abord. Je suis figé, je ne bouge pas. Mon sexe est dur et chaud. La caresse de Coline est délicieuse.

Il me semble que cela dure longtemps. Je m'abandonne, savourant la situation, l'instant magique. Je suis allongé entre deux filles, une que je viens de faire jouir et l'autre qui me branle. C'est excitant et apaisant à la fois.

Je passe ma main au hasard, dans le noir, sous la couette, sur le corps de Coline. Elle porte elle aussi un t shirt. Je glisse ma main dessus. Ses seins sont tout petits, ses tétons sont durs et pointés. Je les caresse, les pince à travers le tissu. Elle ne dit rien, continue à caresser ma queue. Ma main descend lentement et arrive en bas du t shirt. Coline ne porte pas de culotte, je sens directement les poils de sa chatte sous mes doigts.

Au moment précis ou ma main va se poser sur le sexe de Coline, Laure arrache d'un coup la couette et allume la lumière. Nous apparaissons tous les trois. Laure, assise sur le lit, en t shirt et culotte, nous regarde. Coline branle mon sexe qui sort de mon caleçon. Et moi j'ai la main posée sur la chatte de Coline et mes doigts jouent dans sa toison.

La suite sera torride...

Partager ce message


Lien à poster

j'imagine que la suite doit etre très chaude!! vivement !

:pompom:

C'était très chaud, en effet... Et très doux à la fois...

Partager ce message


Lien à poster

Une histoire qui s'annonce très bien, mais la suite va elle venir ?

Partager ce message


Lien à poster

La suite...

Quand la lumière s'est allumée, j'ai été très surpris. Laure venait de retirer la couette du lit ; j'étais allongé sur le dos, entre les deux filles. Laure était assise à côté de moi, en t shirt. Coline était allongée sur le côté, elle tenait mon sexe dans la main.

Je ne me souviens pas dans tous les détails de ce qui s'est passé ensuite. Ce sont davantage des flashes, des images, qui restent aujourd'hui dans mon esprit.

Ce dont je me souviens très bien, c'est que ni moi ni les filles n'avons manifesté la moindre gêne lorsque Laure a allumé la lumière. Tout m'a paru naturel et évident. J'ai regardé Laure, je ressens encore un regard bienveillant de sa part. Je vous rappelle que nous étions ensemble à cette époque et que Coline ne le savait pas. Nous avions une vie de couple harmonieuse, en particulier dans nos relations intimes et sexuelles. Sans parler, sans rien nous dire, je crois que nous nous sommes "autorisés" à profiter pleinement de l'instant qui se présentait à nous.

Coline m'a sucé. Au début, elle avait gardé on t shirt. Elle s'était agenouillée à côté de moi. J'ai joué un moment avec mes doigts dans sa fente, juste sous le t shirt, pendant qu'elle me pompait. Laure était assise à côté de moi, elle regardait, elle m'embrassait, elle me caressait le torse...

Coline s'est redressée et a retiré son t shirt. Je me souviens de ses seins minuscules, avec deux petits tétons tout érigés. Elle s'est installée sur moi, en 69. C'est là que Laure a commencé à intervenir. Coline me suçait et avait posé son sexe sur mon visage. Laure est venue près de nous et a écarté les fesses, de Coline, comme pour m'aider à atteindre son intimité. Puis elle a carrément écarté ses lèvres et j'ai pu accéder à son clitoris avec ma langue.

J'ai pénétré Coline en levrette. Laure s'était assise près de nous et nous a regardés faire l'amour en se caressant.

Je n'ai pas joui dans Coline. Je me suis retiré puis je me suis assis adossé au mur. Les filles se sont installés en face de moi. Nous nous sommes masturbés en nous regardant. Ca a duré assez longtemps, d'après mon souvenir. Les regards se croisaient, allaient de l'un à l'autre. Je ne sais plus qui de Coline ou Laure a joui la première. En tout cas elles ont toutes les deux manifesté sans retenue un orgasme qui avait l'air puissant. Pour ma part j'ai éjaculé sur les cuisses de Coline.

Nous nous sommes embrassés langoureusement ; j'ai embrassé Coline, puis Laure, puis les filles ont échangé un long baiser, avec la langue. Et nous avons dormi.

J'ai souvent reparlé de cette nuit avec Laure. Elle m'a dit qu'elle avait adoré ce moment. Coline a quitté notre entreprise peu après. Je l'ai revue il y a peu, par hasard, chez des amis communs. Nous n'avons pas reparlé de notre aventure mais le regard que nous avons échangé lors de nos retrouvailles m'incline à penser qu'elle n'a rien oublié...

Partager ce message


Lien à poster

:twisted:

Partager ce message


Lien à poster

En un mot, « WOW »!!!

Chanceux, va!!!

Solo

Très chanceux, en effet...

Partager ce message


Lien à poster
Invité

Le fanstame de tout homme, joliment raconté .

:D

Partager ce message


Lien à poster

Le fanstame de tout homme, joliment raconté .

:D

Fantasme réalisé... Et toujours présent... Merci...

Partager ce message


Lien à poster

ah si mon homme été pas si fermé peut etre qu'on aurai fai pareil... :pardon: ... en tout cas t'es jolie recit et quelle chance tu as eu

Partager ce message


Lien à poster

Ca, c'est clair que c'est un sacré veinard! Super récit!

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.