Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

  • 0
Sekmena

Le fantasme du "viol"

Question

Avant toute chose, je précise : il s'agit bel et bien d'un FANTASME dont nous avons parlé avec mon compagnon qui est aussi inscrit ici, à savoir, faire semblant de forcer une relation sexuelle.

Avez-vous déjà réalisé cela? Comment? Nous on pensant provoquer l'autre "de force" en lui bandant les yeux et en l'attachant sans prévenir, vous avez d'autres idées? Comment mettre cela en pratique (sachant qu'on habite pas ensemble :pompom: )

Partager ce message


Lien à poster

Recommended Posts

Cette question a été éclaircie en début de topic, effectivement, il n'y a pas de discussion à avoir sur la tragédie que constitue le viol réel. Tu persévère dans un débat qui n'a pas lieu d'être puisque l'auteur même de ce topic s'est expliqué clairement à ce sujet! Personne ici n'a justifier ou excuser de tels actes.

On parle ici bien de jeux érotique ou le consentement de part et d'autre n'a rien d'équivoque et où les personnes concernées, adultes, ont confirmé avoir un sens civique responsable. Réagir comme si l'on faisait ici l'apologie de l'inacceptable est abusif, et surtout oublieux des précautions prises dans le but d'éviter ce genre de confusion!

Merci Naughtygirl pour ta réaction... je comprend bien que les gens réagissent mal au viol, moi la première vu mon expérience passée... Mais la Fangio tu vas loin! J'ai dit dès le départ qu'il s'agissait d'une mise en scène, et certainement pas d'un vrai viol!!! Je ne pense donc pas faire l'apologie des rapports forcés et non-consentis, que du contraire!

Maintenant, si cela te dérange vraiment, je pense que nous pouvons dire "passe à un autre topic, merci"... J'avais ouvert ce sujet pour avoir des retours d'expérience, car je sais que je ne suis pas la seule femme à aimer ce scénario, A CONDITION qu'il soit réalisé :

suivant des règles strictes

dans le respect

avec une personne de confiance.

Partager ce message


Lien à poster
Guest karine12000

Moi je l'ai réalisé avec mon boss, mais de manière soft et c'etait trop bon j'ai adoré.

Partager ce message


Lien à poster

je suis tout à fait d'adaccord avec le faite de pratiquer des jeux érotiques !!

Le viol n'est pas un jeu où les régles sont établis à l'avance, c'est un acte de barbarie..

Je pense pas qu'il y ai dans se forum, une femme ou un homme qui puisse me dire le contraire.

On peut prendre sa partenaire par surprise, pendant son sommeil etc.. mais bon quand je regarde un "snuff movie" je me dit que c'est quand même gore le viol.

Cette question a été éclaircie en début de topic, effectivement, il n'y a pas de discussion à avoir sur la tragédie que constitue le viol réel. Tu persévère dans un débat qui n'a pas lieu d'être puisque l'auteur même de ce topic s'est expliqué clairement à ce sujet! Personne ici n'a justifier ou excuser de tels actes.

On parle ici bien de jeux érotique ou le consentement de part et d'autre n'a rien d'équivoque et où les personnes concernées, adultes, ont confirmé avoir un sens civique responsable. Réagir comme si l'on faisait ici l'apologie de l'inacceptable est abusif, et surtout oublieux des précautions prises dans le but d'éviter ce genre de confusion!

Partager ce message


Lien à poster

Heuuuu...Moi, j'ai eu une expérience un peu comme ça.

En deux mots....

On était chez elle, elle venait me chauffer, me faire des baisés et lorsque j'avais envie de répondre à ses appels.

ELLE ME REJETAIT!

Elle m'insultait, minimisait mon côté masculin, m'enlevait les mains sur son corps (de façon assez sévère).

Puis elle revenait...avec des bisous...et autre tendresse.

ET ELLE ME REJETAIT!

...........Plus ça allait, plus elle se défendait, plus j'étais frustré.

A la fin, elle pouvait finir avec les collants déchirés autour des poignets, je devais la contraindre physiquement pour pouvoir lui faire l'amour...s'était très HARD! (Limite VRAI viol)

C'est assez inoubliable mais un peu risquer...deux, trois fois, on était à la limite, c'était très, très chose! (Je la prenais à la gorge (pas trop pour faire semblant), je lui écartais les cuisse et je la prenais de toute mes forces!)

La provocation, le fait de se débattre (ou se "battre") pour pas qu'il te fasse l'amour....chez moi, ça avait vraiment fait monter la pression....

Partager ce message


Lien à poster

c'est probablement un problème de syntaxe en faite...on ne devrait pas dire viol...mais rapport par surprise quelques chose comme ça lol

Partager ce message


Lien à poster

je suis tout à fait d'adaccord avec le faite de pratiquer des jeux érotiques !!

Le viol n'est pas un jeu où les régles sont établis à l'avance, c'est un acte de barbarie..

Je pense pas qu'il y ai dans se forum, une femme ou un homme qui puisse me dire le contraire.

On peut prendre sa partenaire par surprise, pendant son sommeil etc.. mais bon quand je regarde un "snuff movie" je me dit que c'est quand même gore le viol.

Partager ce message


Lien à poster

moi j'ai fais un truc comme ça avec un ami...

j'avais laissé ma porte ouverte 3 jours et il devait venir a sa guise....une fois la date fixée !

bah c'était super excitant car je me demandais tjrs si ça allais être maintenant...et cela m'a maintenue dans une excitation assez forte lol

je crois qu'il faut pas faire d'amalgame ...entre un jeu érotique ou tout a été discuté....a froid lol

et un viol véritable...

Ça n'a rien avoir!

Pour ma part je ressentais le truc plus comme être surprise dans mon intimité...et puis aussi le désir de l'autre pour moi !

Le coté... bestial, animal du désir !!

Partager ce message


Lien à poster

Je trouve que le fantasme du "Viol" c'est vraiment une dérives extremement perverse du sadisme.

Pour ma part, le fantasme et quelque chose d'irréel, qui n'as sa place que dans l'imaginaire. On peux réaliser ses fatasmes, mais nuances, on ne les assouvis que trés rarement comme on les souhaite.

Je veux dire par là que le faite de violer un femme (ou un homme lol) c'est une monstruosité.

On peux avoir des jeux sexuelle de soumission, d'insulte ou plus pervers... Ceci étant, le viol est vraiment quelque chose de monstrueux. On nous présente à la tv, des jeunes femme qui se sont faite violé lorsque qu'elle avais 16ans, je peux vous dire que moi devant mon écran, j'ai bcp de peines pour eux.

On peux prendre du plaisir, sous toutes ses formes, mais dans le respect mutuel de la personne on doit se fixer des limites.

Je parle en mon nom, il m'arrive parfois, d'insulté ou de malmené ma partenaire durant nos ébats, mais c'est un plaisir partagé !!

Je doute que faire l'amour à une femme en train de pleurer ou hurler à la mort ou que sais-je encore soi un plaisir partagé...

Partager ce message


Lien à poster

Moi j'aime pas du tout, même si c'est une mise en scène je peu pas, j'imagine même pas vouloir faire cela une seconde :furax:

Partager ce message


Lien à poster

... Parce que les non d'une femme veulent parfois dire oui, mais peuvent etre un vrai non!...

:D:D apres on dit qu'on a du mal a comprendre la gente féminine :D:D:D:-D:o:D

Le principe des safe words est vraiment bien, tout en gardant le côté "comédie réaliste" et l'exitation qui augmente on a parfois des envies qui sont pas partagées. Ces mots ou nombre peuvent être un bon bouton pour le "retour a la réalité".

je suis pas trop partant pour cacher le visage, ni même établir un scénario, je pense que sa casse un peu le coté fantasme, Sa doit être instinctif. Vous imaginez en plein pendant l'acte: "aahh non chérie, c'est pas ce qu'on avait dit, veut tu bien rentré dans le scénario !!! " :D:-D Bah moi non, si c'est un fantasme, je me lâche, mais toujours en gardant a l'esprit le chiffre coupe circuit. Si sa va trop loin, un ptit coup de 22 et hop, on retrograde et on on fait le bilan de ce qui a été ou pas ..... Enfin, jamais pratiqué, mais a rajouté sur la liste des choses qui pourraient m'exiter. :???:

Partager ce message


Lien à poster

Oula zetes violentes les filles :???:

Bien sur qu'avant il y a discutions, qu'on se mettent d'accord sur le scénario... Mais franchement si j'ai le fantasme qu'une inconnue me saute dessus, je rentrerai largement moins dans le trip si je vois constamment la tête de la personne avec qui je vis. C'est un peu comme demander d'être "violé" sans dire d'insulte...

De plus il n'y a pas de quoi s'horrifier, c'est un élément assez répandu dans le SM.

Après c'est sur, il faut avoir se petit coté SM pour que ca passe, mais c'est bien pour ca que ce n'est pas forcément un fantasme pour tous.

Imaginons un mr endormi, qui s'aperçois qu'une inconnue se glisse dans son lit: Il y a peu de chance que le mr la chasse!!!!

L'inverse n'est pas vrai, une femme éveillée par la présence d'un inconnu va hurler voir attaquer, taper avec ce qu'elle aura sous la main!!!

D'autre part, une femme peut raconter son fantasme de viol par 3 inconnus. Rien ne dit qu'elle veuille le réaliser donc oui, c'est neccéssaire d'en parler avant! Parce que les non d'une femme veulent parfois dire oui, mais peuvent etre un vrai non!

Partager ce message


Lien à poster

Oula zetes violentes les filles :???:

Bien sur qu'avant il y a discutions, qu'on se mettent d'accord sur le scénario... Mais franchement si j'ai le fantasme qu'une inconnue me saute dessus, je rentrerai largement moins dans le trip si je vois constamment la tête de la personne avec qui je vis. C'est un peu comme demander d'être "violé" sans dire d'insulte...

De plus il n'y a pas de quoi s'horrifier, c'est un élément assez répandu dans le SM.

Après c'est sur, il faut avoir se petit coté SM pour que ca passe, mais c'est bien pour ca que ce n'est pas forcément un fantasme pour tous.

Partager ce message


Lien à poster

On peux "jouer" au viol, faire un scénario. Genre: "Moi je suis la gentille ménagère et toi tu serais le vilain cambrioleur". :D

Par contre, comme Lamia, le truc impromptu, un mec cagoulé, inconnu, menaçant, trop réaliste le trip, j'aurais si peur que je réagirais violemment! Je ne trouverais pas ça excitant!

Sans compter que le chéri, je l'achèverais sous le coup de la colère après! :???:

Partager ce message


Lien à poster

Heu..premièrement un type rentre chez moi..désoler mais mon premier réflexe est de lui sauter a la gorge hein..ton signe... Il y a des risques de blessure avec ton plan tordu.

Et si tu pense qu'elle sera partante pour du cul après avoir eu le feeling de se faire agresser, même un cour moment..sans compter , peut-être, les complications psychologique ensuite.

Nan désoler mais pour ce genre de chose on DISCUTE avant.

Partager ce message


Lien à poster

Pour ce qui est du "comment" c'est assez simple. Il suffit d'entrer chez toi quand l'autre ne s'y attends pas, tu es cagoulé, et tu déroule ton scénario.

Bien sur avant pour bien connaitre les limites, il vaut mieux être habitué aux jeux de soumission/domination. Je suis en train d'ailleurs d'écrire un exemple d'entrainement au scénario viol dans les confessions. Il y a un moment dedans où je fais bien comprendre que c'est moi et qu'elle n'a rien à craindre car je connais ses limites.

Partager ce message


Lien à poster

Pas besoin de "safe word" je pense,à partir du moment où t'en à discuter avec ton ou ta partenaire avant et que vous êtes tout les deux consentant.

Si ça fait un moment que tu es avec elle/lui,tu sais ce qu'elle aime ou pas,quels sont ces désirs ou ces limites.

Après le FANTASME du "viol",n'est pas mauvais en soi,comme il à etait dit c'est plus un désir d'être une femme ou homme-objet.

Mais pour en revenir à la pratique,tu peu très bien te lancer un soir où vous avez mutuellement envie,la jouer un peu brute sans violences physiques,par exemple: "l'attraper par les cheveux et lui mettre la main entre les jambes directement" Il/elle comprendra vite où tu veux en venir je pense et joueras le jeu.

Mais avant ,faut quand meme que vous en parliez pour poser les limites de ce qui peu etre fais ou non pendant votre ébat.

En espèrant avoir pu aider?! A+ et bon fantasme

Partager ce message


Lien à poster

Bonne idée le fait d'avoir plusieurs mots safe. je pense que l'idéal ce serait deux :

un pour dire "stop définitif"

un pour dire "va plus doucement mais continue"

plus, c'est risqué de s'embrouiller, ou l'autre risquerait d'etre trop à l'écoute du "violé" en se demandant quand un safe word va sortir, et donc il ne profiterait plus du fantasme :pardon:

Partager ce message


Lien à poster

J'ajoute juste un petit truc a la réponse de naughty a propos des sages word :il est conseillé d'en avoir plusieurs.

Un pour dire de tout arrêter oui..mais aussi un pour dire: ok, on continu mais le truc que tu fais laisse tomber.

Ou bien Continu..mais plus mollo ect.

Au début il arrive souvent que ce ne sois pas aussi bien..mais avec le temps :pompom:

Partager ce message


Lien à poster

Naughty girl : tu as été parfaite! :pompom: tu m'as beaucoup aidée en effet!

Ceci dit, la plupart des choses que tu as indiquée on s'est doutait déjà. Comme tu le dis, on a déjà discuté des limites à mettre, ce qu'on accepte ou pas, etc. On a une relation assez ouverte au niveau sexe, et je pense qu'on communique plutôt bien sur nos fantasmes. Qui plus est, nous sommes à l'écoute de l'autre donc pour nous c'est logique de s'arrêter aux limites de l'autre :wink:

Au niveau du safe word, je connaissais son existence oui, par contre pour mon loulou je ne sais pas s'il le connaissait. Je comptais lui en parler aussi afin d'être sur que celui qui serait "violé" (vu que ça peut être N'importe lequel de nous deux XD) ait toujours une sécurité pour arrêter tout.

Enfin, je pense comme toi que ça ne sert à rien d'aller dans les extrêmes. Déjà rien que la situation va créer son effet à mon avis, donc je ne pense pas que ce soit utile d'utiliser des tonnes d'accessoires. Déjà le simple fait de se demander quand ça va se passer, ça donne une pointe d'excitation :P Mais je te rejoins aussi sur le fait que cela nécessite de la préparation ou du moins de la discussion pour ne pas déraper et causer de torts!

A nouveau, j'espère bien que personne n'aura mal pris ce post, j'ai longtemps hésité à le créer et puis je me suis lancée car

1. mon idée n'est PAS de faire un vrai viol JAMAIS CA !!!

2. je pense que nous sommes tous des adultes en pleine connaissance de cause ici, et que nous sommes tous assez matures pour comprendre la différence entre créer un tel scénario avec une personne de confiance, et agir contre le consentement de qq1...

Bonne journée tout le monde, et merci encore Naughty! :P

Partager ce message


Lien à poster

Ce dont décibel à parler n'a rien à voir avec ce dont tu parles Kadel! Etre non consentant ce n'est pas ne pas "être d'humeur" et finalement se laisser séduire au fil de l'excitation! ce n'est pas non plus s'ennuyer ou être inhibé pendant un rapport. Etre non consentant c'est être pris de force, contre son grès et abusivement. Ca c'est pas les situations "quotidiennes" que tu décris, c'est un délit punis par la loi! :pompom:

Ensuite pour en revenir au sujet, c'est sûr que le terme "viol" est délicat. Soyons optimiste et supposons que tout le monde iCI aura le bon sens de comprendre là où tu voulais en venir Sekmena. Et si l'intervention de Décibel méritait d'être faite, tu as su éclaircir tes propos et tes intentions donc tâchons de nous concentrer sur la raison première de ton post :P

Donc, mon avis est que ce genre de fantasme impliquant la domination poussée d'un des partenaires sur l'autre fait partie de ces fantasmes qu'on doit vraiment préparer. D'une part parce qu'à se rapprocher autant des limites il est facile de les dépasser et que les choses dérapent, et aussi parce que mieux c'est préparer et meilleure est l'expérience.

Premièrement, établir un "safe word". Je ne sais pas si tu connais ce principe, mais c'est un mot pré-établi (ça peut être "rouge", "ketchup" ou "pâquerette" :wink: n'importe quoi)qui, une fois la mise en scène amorcée et le scénario commencé, arrête tout. La personne soumise peut le prononcer si elle a mal, si quoique se soit la gène. Cette règle est indiscutable, et les deux doivent s'engager préalablement à la respecter scrupuleusement.

Une fois cette règle établie cela implique que toute protestation autre font partie du jeu. Elle instaure une véritable liberté verbale dans la mise en scène. Dans un premier temps, les mots sont un bon moyen d'incarner le rapport que tu fantasmes, ils peuvent aller très loin et peuvent avoir un effet très puissant.

Ensuite il y a les pratiques. Là mon conseil est aussi de pré-établir avec ton conjoint tout ce que tu veux faire et ce que tu acceptes qu'il te fasse (ex: sodomie, utilisation d'objet, fessée etc...). Ca demande beaucoup de franchise surtout dans ce genre de contexte: la domination/soumission souvent circonscrite dans la vie sexuelle, en parler en dehors de ces rôles peut être difficile. Mais il faut de toute façon énormément de confiance dans ces cas là donc...

Certains utilisent des questionnaires qu'ils remplissent et qu'ils s'échangent avec comme je te l'ai dis, ce que chacun souhaite vraiment mais surtout quelles sont EXACTEMENT leur limites. Après il suffit de faire des compromis, renoncer, ou accepter de faire un effort. Et bien sûr se mettre finalement d'accord.

Il n'y a pas besoin je crois d'aller très loin dans les détails, ou avoir des pratiques extrême où en tout cas pas au début. Le bondage comme tu l'as dis c'est tout à fait adéquat.

Ca peut paraître très calculé et la préparation peut avoir l'air rébarbative mais il faut bien comprendre qu'au contraire, elle offre plus de liberté sur le moment, et permet de se plonger pleinement dans le rôle sans plus se poser de question. D'autant plus que le moment de la réalisation peut il est vrai être une complète surprise :P

Bon voilà, j'ai essayé d'être le plus informative possible, j'espère avoir aidé ^^

Partager ce message


Lien à poster

pratiqué une fois avec une de mes ex copine...à sa demande je précise !

donc on a joué un scénario assez réél ... et elle a très apprécié!!

Partager ce message


Lien à poster
Guest kaleldu13

tkt pas je ne suis pas choquer pour ma par je cherche juste a comprendre, contrairement a se que dit decibel il ny a pas a êtres consentant non ? c est comme faire l amour a son mec ou sa meuf sans qu il soi daccor sur le moment ou a un(e) inconnu qui dit rien quand on lui fait des préliminaire ou l amour

Partager ce message


Lien à poster

:P A condition que chacun des partenaires est consentant dans "ce jeu érotique" dominant/dominé et que celà ne dérape pas sur des violences réelles et un manque de respect de l'autre, chacun a le droit de vivre ses fantasmes comme il l'entend :P

:wink: Personnellement, je n'y ai jamais vraiment pensé :P

Par contre, je pense que les personnes ayant souffer réellement d'un viol doivent se sentir blessées dans leur moi le plus profond et très mal à l'aise (voire choquées) par de telles suggestions :D:pompom::P

J'en suis totalement consciente Decibel, et j'espère ne pas avoir choqué qui que ce soit. si c'est le cas je m'en excuse :P:P Après avoir lu c'est vrai que le terme exact est "femme objet" ou la réciproque "homme objet"... le viol est une chose que je DETESTE et les violeurs ne méritent qu'une seule chose : la prison à VIE (et encore la, je suis gentille :P)

quoi qu'il en soit, je terminerai en avouant que je ne pensais sincérement pas à mal, et que ni moi ni mon homme ne comptons faire preuve de violence ou obliger quoi que ce soit. Nous nous respectons mutuellement :P et vu mon passé, jamais je ne tolèrerai les violences et le viol dans mon couple :P je parle d'expérience :P

Encore toutes mes excuses à ceux qui auraient mal pris ce poste :P

Partager ce message


Lien à poster
Guest decibel

:P A condition que chacun des partenaires est consentant dans "ce jeu érotique" dominant/dominé et que celà ne dérape pas sur des violences réelles et un manque de respect de l'autre, chacun a le droit de vivre ses fantasmes comme il l'entend :pompom:

:wink: Personnellement, je n'y ai jamais vraiment pensé :P

Par contre, je pense que les personnes ayant souffer réellement d'un viol doivent se sentir blessées dans leur moi le plus profond et très mal à l'aise (voire choquées) par de telles suggestions :P:P :P

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.