Aller au contenu

Rencontres coquines

Guest decibel

Fougueuse pause de midi ...

Recommended Posts

Guest decibel

Je suis au bureau, par une morne journée hivernale et il a décidé de venir me surprendre pendant mon temps de pause de midi, sachant qu'à ce moment-là je suis toute seule pendant plus d'une heure, avec mon ordinateur ou le téléphone pour seul compagnons.

Surprise en pleines rêveries coquines après quelques lectures suggestive et en pensant justement à lui, je sursaute lorsqu'il sonne à la porte :

"Ah bonjour, mon Doudou, j'espère que tu vas bien ?" ... mon coeur bat déjà la chamade !

"Salut ma Belle. Je vais bien merci. Je suis pressé mais j'avais très envie de te voir et comme je passais dans les environs ..."

"Tant mieux, je suis aussi heureuse de te voir ... mais hélàs tu n'as jamais le temps pour nous", lui dis-je en faisant la moue.

"En ce moment pas beaucoup. Juste le temps pour un rapide câlin. Et très envie de toi aussi ! Tu es seule au moins ?"

Je lui réponds avec enthousiasme "Oui, entre vite !", un peu déçue de son petit manque de douceur, mais bien décidée à profiter ce cette belle heure rien qu'à nous, même s'il zappe un peu les préliminaires pour une relation plus brusque mais intense. Nous allons dans mon petit bureau et fermons la porte à clef.

Je l'embrasse passionnément et me colle contre son corps, que je ne sens déjà pas insensible à mon accueil empressé.

Ses mains se font déjà pressantes sur mon ensemble chemisier-jupe légèrement fendue (tenue de travail oblige !) qu'il soulève fébrilement.

"Humm et rien en dessous?" me demande-t-il malicieusement.

"Bien sûr que si ; rhhhooo ... des sous-vêtements classiques"

"Et tu veux que je les enlève ?" me murmure-t-il en me mordillant le lobe de l'oreille.

Je lui susurre taquinement dans un soupir "Tu oserais me faire çà ? ... mais avec des caresses douces alors ..."

Il se déplace prestement derrière moi. Il colle son torse a mon dos pendant que ses mains caressent mon cou et mes joues, tout en m'embrassant de manière de plus en plus excitante.

"J'aimerais bien çà ..." lui dis-je, les yeux mi-clos de plaisir.

Je sens son souffle s'approcher de mon oreille et le bout de sa langue venir en titiller ton lobe

"Mmmmhhhh ..." je ressens sa chaude présence contre moi ... et me cambre ...

Tandis qu'il dépose des baisers fiévreux sur mes oreilles et ma nuqye, son autre main me tourne la tête pour que mes lèvres rencontrent les miennes ... ah là, çà va mieux : j'adore ces doux préliminaires avec des baisers de plus en plus passionnés ... ma langue joue avec la sienne. Je sors ma langue de la bouche et il la prend amoureusement entre ses lèvres.

"mmmhhhh ... oui encore ..."

Nous nous rejoignons dans un long baiser tandis que ses mains partent a la découverte de mon corps.

"Bien sûr tu sais ou vont aller mes mains."

"J'aimerais sentir tes mains chaudes sur mes seins "

Ses mains agrippent mes seins qu'il malaxe à travers mon chemisier. Je sens mes pointes se durcir d'excitation. Il déboutonne rapidement mon chemisier et sort prestement mes seins de mon soutien ; je ressens une langueur à la rencontre de ses caresses habiles et de quelques légers pincements, qui m'arrachent déjà des petits cris rauques d'un désir encore plus ardent. Il me malaxe les seins et sa bouche se pose sur mes tétons bien durs qu'il lèche, aspire, mord et suce... mmmhhh, que c'est bon... oui encore !

Ensuite, il fait le tour de la chaise et vient face a moi. Il m'embrasse a nouveau et fait glisser ses mains sous ma jupe.

De mon côté, je m'empresse de laisser mes mains parcourir son corps et ma langue lui titiller la peau ... mais il me pince plus intensément les têtons et je me cambre sur ma chaise en écartant les cuisses.

"J'ai envie d'entrouvrir ta chemise pour te léchouiller le torse et te faire des suçons bien placés ... "

" Oui vas-y lèche tout mon torse aussi ..." Il se redresse pour me laisser le caresser et je le couvre de petit suçons coquins tout partout....

Il vient aussitôt de déboucler se ceinture et de baisser son pantalon, car le temps passe et nos désirs l'un de l'autre croissent. Mes doigts s'aventurent aussitôt vers son sexe déjà en érection : mmmhhhh, je suis tentée par cette vue appétissante et il en profite pour me faire légèrement baisser la tête vers son bas-ventre. Je lui mordille encore un têton pendant que mes doigts commencent à lui titiller les bourses.

"Oh oui, ma Belle, vas y. Mon sexe est dur pour toi. Il n'attend que ta langue et ta bouche. J'adore ce que tu me fais. Branle-moi doucement !" Ses mots me font frémir de plus belle excitation !

Il a toujours mes seins en mains et les malaxe avec ardeur, car il sait combien j'aime çà.

Je me penche alors vers son entrejambe et gobe chacune de ses bourses ... pendant que mes doigts entament de longs va-et-vient sur sa belle queue. J'en ressens des picotements dans le bas-ventre et les têtons douloureux de ces intenses caresses coquines. J'ai très envie de sentir des caresses plus intimes et de lui prodiguer tout le plaisir dont je suis capable mais ... il ne m'en laisse pas le temps !

Fougueusement, il me relève la tête et vient a genoux devant moi : il soulève ma jupe et vient écarter ma culotte mouillée de cyprine. Il pose alors sa tête entre mes cuisses et il commence à me lécher la grotte d'amour avec intense ferveur. Je succombe sous son délicieux cunni et mon bassin s'arc-boute vers sa langue ... mon slip ne résiste plus très longtemps à son ardeur, et glisse sur le sol.

Je frémis longuement de plaisir sous ses coups de langue titillant mon clito, ma vulve vibrant d'envies, et ses doigts habiles viennent franchir le dernier rempart de mes inhibitions, en me pénétrant intensément la chatte trempée d'excitation ; je sursaute un instant de surprise mêlée de plaisir lorsqu'il frôle certaines zones très sensibles des parois de l'entrée de mon vagin, mais j'ouvre plus largement ma corolle à sa rencontre. Ses coups de langue sont de plus en plus précis sur mon bourgeon d’amour et je sens ses doigts me pénétrer ardemment la chatte brûlante.

J'ondule du bassin sous le rythme saccadé de ses doigtés frénétiques ... mon vagin perle de cyprine, qu'il vient lécher fougueusement ... je ferme les yeux pour mieux savourer ce moment très érotique, tout en poussant quelques miaulements qui l'incitent à poursuivre ses délicieuse coquineries de la langue et des doigts.

Mes seins deviennent douloureux sous mes propres caresses de désirs et il vient prendre la relève pour les malaxer, les têter et les mordiller de plus en plus sensuellement, au point que cette tension accrue m'électrise, me procure encore plus de jouissance et d'envie de lui / de nous !

Je me redresse prestement pour me pendre à son cou ... je l'embrasse passionnément, tout en lui soupirant des petits mots très suggestifs au creux de l'oreille. "Mmmmhhhh, oui encore, trop envie de toi, mon Doudou, ... que c'est bon, viens !"

Nos langues enchevêtrées mêlent à la fois nos salives de nos lèvres soudées et le goût piquant de mon jus d'amour ... ce qui nous rend encore plus fougueux.

Dans un soupir d'aise, il s''abandonne alors aux tendres attentions que je souhaite lui prodiguer "en toute innocence". Tout en frottant la pointe de mes seins contre son torse, je lui léchouille le cou, descends le long de sa peau sur son torse et viens lui pincer coquinement les p'tits tétons de mes dents ... sous ses premiers gémissements de plaisir, mes mains lui caressent fébrilement le bas-ventre et se laissent glisser vers son entrejambe qu'il écarte prestement.

Je m'accroupis vers sa queue fièrement dressée, objet de ma gourmande convoitise. Les yeux brillants, cette fois moi à genoux devant lui, j''enserre son membre viril d'abord bien au chaud entre mes seins tout doux et commence de longs va-et-vient, pour le branler dans ce fourreau sur toute la longueur de sa hampe. A chaque fois que son gland apparaît près de mes lèvres, je le lèche avidement ... doucement les premières gouttes de son plaisir perlent sur ma langue et, tout en levant malicieusement les yeux vers lui pour surveiller ses réactions, j'imprime à son bonbon d'amour aussi - par à-coups - des petits bisous câlins et mouillés.

Ma main prend ensuite la relève sur sa verge tuméfiée : j'active mes mouvements de masturbation coquine , tout en laissant ma langue glisser le long de ses bourses ... je les titille du bout du ma langue, ensuite ouvre plus grand la bouche qui en accueille une après l'autre, les gobant avidement tandis que ma main exerce des petites pressions sur son pieu gonflé, au bord de l'explosion. Je le sens frémir et il me murmure "O oui continue, ma Belle, mmmhhh oui c'est bien, ne t'arrête pas !"

Je lui lèche encore fébrilement l'entrecuisse puis ma langue virevolte sur sa queue qui grossit et fait quelques soubresauts de plaisir ... pendant que mes doigts lui saisissent plus intensément les bourses, mes lèvres s’entrouvrent pour lui happer la queue et la sucer doucement ... d'abord son gland turgescent, ensuite tout son membre rigide sur ma langue frétillante. Je l'aspire goulûment, sa verge glisse le long de mon palais et ma bouche entreprend des va-et-vient de plus en plus intenses, qui le font tressaillir d'un orgasme imminent. Il caresse un instant mes cheveux et pousse ma tête pour terminer cette fellation d'un rythme effréné à la rencontre de son plaisir.

Ma main libre malmène vivement mon clito trempé d'excitation, pendant que sa belle queue ressort toute mouillée de ma bouche pour venir gicler de chaudes secousses de semence sur mes seins toujours érigés vers son corps nu et massif. Ah quel moment intense de jouissance illustrée par nos intenses gémissements de plaisir !

Nous reprenons rapidement notre souffle, exténués mais heureux ... mais ne sommes pas encore tout-à-fait rassasiés de notre envie foudroyante l'un de l'autre. Encore électrisés par nos vibrations complices, nous nous couvrons de baisers fougueux. Malicieusement, il me tend la main pour que je me redresse, à moitié nue contre son corps chaud. Ensuite, il me tourne dos à lui en me chuchotant « Laisse-moi te prendre en levrette … te pénétrer…ma Belle, je veux encore jouir mais cette fois dans un orgasme partagé au fond de ta grotte d'amour » … "Oh oui, j'ai tellement envie de te sentir profondément au fond de moi et emmène-moi au 7ème Ciel ! " dis-je dans un murmure fébrile et félin.

Nous ne pouvons résister à une telle invitation mutuelle et instinctivement, je cambre le dos. Mes seins frottent sur la tablette de mon bureau, lui offrant mes courbes accueillantes, le vagin béant et la cyprine dégoulinante. Je le sens lentement glisser le long de ma fente … son gland échauffé me frôle l’abricot intime, tourne autour, me fais languir … ma main le rejoint sur mon clito gonflé, que je caresse doucement, puis que je titille fiévreusement … je guide son gland vers mon antre d’amour …et il introduit sa verge entière d’un coup franc au plus profond de mon être, dans un grand cri rauque poussé en commun !!!

Je m’appuie contre le bureau, et me cambre plus fort pour accentuer l’effet de nos deux sexes emboîtés. Il s’agrippe à mes hanches … il s’arc-boute plus fort … me pistonne le vagin de grands coups nerveux … ses bourses claquent contre le haut de mes cuisses ... mon écrin tout chaud palpite de plus en plus rapidement … la rencontre de nos moiteurs fait de petits bruits de clapotis en cadence … nous atteignons rapidement ce point de non-retour … il gémit de plus en plus fort … je pousse des petits cris rauques … je resserre ma vulve sur son membre pour le garder au fond de moi … sa verge me stimule de petites vibrations saccadées … il parvient à haleter "Je viens, Bébé … oh ouiiiiiii « … toute excitée, je lui crie mon plaisir imminent … il agrippe un de mes seins et le malaxe fébrilement, et enfin notre jouissance explose violemment ! Il expulse, pour la seconde fois, son sperme chaud en jets puissants mais à présent au fond de mon sexe en feu et nous hurlons notre extase sans plus aucune retenue, nos corps parcourus de frissons sensuels …

Il nous faut un petit moment pour reprendre nos esprits, nous flottons tous les deux hors du temps et de l’espace … nous soupirons d’aise et de plaisirs assouvis … nous savourons ce moment unique d’intimité magique partagée.

Lentement, les pulsions de nos cœurs se calment, nos respirations retrouvent un rythme normal, et nous nous sourions tendrement sous un baiser passionné …

Le temps s’est écoulé, l'heure a tourné mais mon corps ressent encore cette douce chaleur de notre étreinte passionnée et vibre encore les divines sensations qui l’ont parcourues.

Lentement, nous nous rhabillons à contre-coeur et - dans un dernier échange de langues fougueuses, après nous être rafraîchis quelque peu dans les toilettes attenantes à mon bureau - nous nous quittons pour l'après-midi, pour reprendre le cours de nos vies au travail ; avec cependant la promesse de nous retrouver dès que possible en d'autres lieux, mais avec toujours autant de désirs l'un de l'autre, un nouveau moment tout en tendresse amoureuse, en complicité sensuelle et en passion fougueuse !

:D:D:D:D:D :D

Partager ce message


Lien à poster

excellente histoire !! j'en suis tout retourné ! difficile de reprendre le boulot après t'avoir lu !!

cette histoire va me hanter toute l'apres midi ! :D :D

Partager ce message


Lien à poster

Mmmm :D:D cette pause de midi m'a mis en appétit, chère Decibel

:D:D pour ce magnifique texte bourré de sensualité, d'érotisme et si bien écrit, et si bien décrit! Merci pour ce cadeau de Noël! :D

Partager ce message


Lien à poster

Wahouuuu :D j'ai pas laché d'une ligne ton texte. Très bien écrit, des pauses comme ça qui n'en reverais pas ? :D

Partager ce message


Lien à poster
Guest decibel

:D Merci à vous tou(te)s pour vos adorables compliments très suggestifs aussi :D

:D:D:D

:D:D J'ai été plutôt inspirée par quelqu'un également et ses invitations très sensuelles ... :D:D:D

:D

Partager ce message


Lien à poster

merci à lui!!! nous avons pu profiter ainsi d'un superbe texte!! :D

Partager ce message


Lien à poster
Guest decibel

merci à lui!!! nous avons pu profiter ainsi d'un superbe texte!! :D

:D:D:D Hé oui, merci :D

Partager ce message


Lien à poster

Je suis tout chamboulé après la lecture de ton texte ^^. Très bien écrit j'ai adoré :D Merci beaucoup pour ce partage :D

Partager ce message


Lien à poster
Guest decibel

:P :P Merci pour vos compliments, Rugbyman, Cadvan et Tobyking :pompom::P:wink::P et ravie que ces coquineries - toutes en tendre complicité de désirs et de plaisirs des sens - vous aient fait de l'effet autant qu'à moi ! :P:P:P:P

:P

Partager ce message


Lien à poster
Guest decibel

Merci pour ce texte délicieux. Il me fait rêver, ce n'est qu'un rêve mais c'est si bon... :wink::P:P

:P Merci à toi, ma Belle :pompom:

Partager ce message


Lien à poster

je vois que tes pauses déjenuer valent les miennes.... 8)

en tout cas, heureusement (ou dommage ?) qu'il n'y a pas de webcam devant mon pc... je n'ai pas pu résister à me caresser en te lisant.....

Partager ce message


Lien à poster
Guest decibel

je vois que tes pauses déjenuer valent les miennes.... 8)

en tout cas, heureusement (ou dommage ?) qu'il n'y a pas de webcam devant mon pc... je n'ai pas pu résister à me caresser en te lisant.....

:wink::lal: Merci à toi, Gillou :wink:

Je n'ai pas de webcam non plus ! :D

Partager ce message


Lien à poster
Guest decibel

j'adore!

:D Merci à toi 8)

Partager ce message


Lien à poster
Guest decibel

belle histoire

:wink: Merci à toi :wink:

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.